La littérature numérique, ce « jeu d’écriture à ciel ouvert », Corentin Lahouste

Interférences littéraires /Literaire interferenties

La littérature numérique, ce « jeu d’écriture à ciel ouvert »

Corentin Lahouste


Corentin Lahouste, « La littérature numérique, ce ‘ jeu d’écriture à ciel ouvert’ », Interférences littéraires /Literaire interferenties, n° 25, dir. Chris Tanasescu, mai 2021, 272 – 282.


Résumé

Un « jeu d’écriture à ciel ouvert » ; l’expression est d’Arnaud Maïsetti, chercheur et écrivain ayant développé une pratique d’écriture en ligne depuis 2005, qui l’emploie dans l’un de ses billets pour évoquer l’écriture en contexte numérique. Le présent article vise à déplier cette expression intuitive, afin d’expliciter les différentes perspectives qu’elle peut recéler en regard de la création littéraire développée sur écran. Il se présente dès lors, sans prétendre à une quelconque exhaustivité, comme une petite synthèse originale des caractéristiques poético-formelles propres aux matières textuelles sur support numérique.


Que penser du fait d’appréhender la littérature numérique comme un « jeu d’écriture à ciel ouvert », ainsi qu’a pu le faire, dans un de ses billets de blog1, Arnaud Maïsetti, écrivain français ayant développé, depuis 2005, une pratique d’écriture en ligne ? L’enjeu de cette contribution sera précisément de déplier cette expression intuitive afin d’expliciter les différentes perspectives qu’elle peut recéler en regard de la création littéraire développée sur écran. Cinq entrées spécifiques, qui entremêlent perspectives théoriques et mentions de cas particuliers, vont nous permettre de donner de la profondeur au syntagme imaginé par Maïsetti et de lister une série de caractéristiques poético-formelles propres à ce type de productions aussi appelées hypermédiatiques. L’article se présente par conséquent, sans prétendre à une quelconque exhaustivité, comme une petite synthèse originale – quelque peu buissonnière dans sa forme car se laissant porter par la dynamique poétique d’un énoncé évocatoire – de ce à quoi peuvent renvoyer des matières textuelles sur support numérique, pour reprendre la formule employée par Alexandra Saemmer comme titre d’un de ses livres2, cardinal dans le champ critique.


Télécharger l’intégrale de cet article (PDF)

Président éditeur, Fondation littéraire Fleur de Lys

Publié dans Actualité au jour le jour

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Les mots nouveaux des dictionnaires Le Robert 2022 (cliquez sur l’image)
DOSSIER
Follow Appui-livres on WordPress.com
Ce site web est sous licence Creative Commons – Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 2.5 Canada (CC BY-NC-ND 2.5 CA)
Article explicatif au sujet de notre maison d’édition
Dossier « Les 500 ans de la mort de Léonard de Vinci »
Dossier – Résultats du sondage « Les Québécois et leurs écrits »
Composition technique d’un article de presse
Les styles interpersonnels selon Larry Wilson
Se connecter
Magazine littéraire

Ce magazine littéraire est l’œuvre de la Fondation littéraire Fleur de Lys et s'inscrit dans une mission d'éducation populaire au sujet du monde du livre, et ce, tant auprès des auteurs que des lecteurs.

Vous pouvez nous écrire à l'adresse suivante :


contact@manuscritdepot.com

Archives
Recherche par catégorie
%d blogueueurs aiment cette page :