Culture à l’école – La FPPE-CSQ salue la promesse d’embauche de 200 bibliothécaires scolaires

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Culture à l’école

La FPPE-CSQ salue la promesse d’embauche de 200 bibliothécaires scolaires

MONTRÉAL, le 22 nov. 2021 /CNW Telbec/ – La Fédération des professionnelles et professionnels de l’éducation du Québec (FPPE-CSQ) salue l’engagement du gouvernement à embaucher 200 bibliothécaires scolaires de plus dans les écoles et les centres.

« En plus d’être des passeurs culturels incontournables, les bibliothécaires favorisent directement la réussite éducative des élèves. Leur travail participe, entre autres, à améliorer les compétences en littératie, à développer des méthodes efficaces d’apprentissage et d’accompagnement, à analyser l’information et à aiguiser l’esprit critique et collaboratif des élèves », affirme Jacques Landry, président de la FPPE-CSQ.

Un plan ambitieux

Or, l’annonce d’aujourd’hui est de taille puisque l’ajout de 200 bibliothécaires viendrait plus que doubler les effectifs actuels. En effet, le Québec comptait, selon les données les plus récentes, 148 bibliothécaires scolaires pour un équivalent de 119 équivalents à temps plein (ETP). À ce jour, 18 des 72 commissions scolaires du Québec n’ont aucun bibliothécaire dans leur rang.

Rappelons qu’avec l’état désastreux des infrastructures et le manque d’espace, plusieurs écoles ont fait le choix de fermer les bibliothèques scolaires : plus de 20 dans les dernières années seulement au Centre de services scolaire de Montréal (CSSDM).

« Comment, dans ces conditions, accueillera-t-on ces nouvelles ressources dans le réseau et dans quelle mesure seront-elles capables de déployer leur expertise? Est-ce que le gouvernement a un plan pour atteindre ses objectifs ou est-ce seulement une promesse électorale? Quand espère-t-on avoir embauché ces 200 bibliothécaires? Quelle part du 10 millions de dollars par année alloué aux bibliothèques scolaires dans le budget du Québec sera dédiée à cette mesure? Comment, en période de pénurie de main-d’œuvre, le gouvernement compte-t-il attirer des bibliothécaires dans le réseau? Plusieurs questions restent en suspens », soutient Jacques Landry.

Une nécessité

Cependant, la FPPE-CSQ est d’avis que doubler le nombre de bibliothécaires est nécessaire pour accompagner efficacement les élèves et les enseignants, faire des bibliothèques des lieux favorisant réellement la lecture et actualiser le virage numérique de façon structurée et réfléchie.

Que ce soit pour faire la sélection d’œuvres littéraires en adéquation avec les programmes du ministère, conseiller les enseignants dans leurs choix, bien utiliser les ressources achetées en contexte pandémique (tablettes, supports numériques, etc.) ou pour intégrer les différentes plateformes numériques, l’expertise des bibliothécaires scolaires est incontournable.

La FPPE-CSQ croit cependant qu’il sera primordial d’offrir des conditions attrayantes pour attirer de nouvelles et nouveaux bibliothécaires, que ce soit en termes de salaire, d’organisation du travail, de travail d’équipe et de reconnaissance de leur expertise.

« Au-delà du nombre d’embauches annoncé et souhaité par le ministre, il faudra mettre en place toutes les conditions favorables pour développer de réels carrefours d’apprentissage numériques qui sauront stimuler les élèves, leur goût de la culture et émuler les citoyens de demain », conclut Jacques Landry.

Sommaire : Enquête sur la situation des bibliothèques scolaires au Québec (fppe.ca)

Rapport : La situation des bibliothèques scolaires au Québec (fppe.ca)

Profil de la FPPE-CSQ

La Fédération des professionnelles et professionnels de l’éducation du Québec (FPPE-CSQ) représente 19 syndicats regroupant 10 000 membres répartis dans la quasi-totalité des centres de services scolaires du Québec, francophones et anglophones, ainsi que des commissions scolaires crie et Kativik. Elle compte parmi ses membres différentes catégories de personnel dans les secteurs administratif, pédagogique et dans les services directs aux élèves (entre autres, psychologues, psychoéducatrices et psychoéducateurs, orthophonistes, conseillères et conseillers d’orientation, orthopédagogues, etc.).

 -30-

SOURCE : Fédération des professionnelles et professionnels de l’éducation du Québec (FPPE-CSQ).

Liens connexes

http://www.fppe.qc.ca

Président éditeur, Fondation littéraire Fleur de Lys

Tagged with: ,
Publié dans Communiqués de presse

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Les mots nouveaux des dictionnaires Le Robert 2022 (cliquez sur l’image)
DOSSIER
Follow Appui-livres on WordPress.com
Ce site web est sous licence Creative Commons – Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 2.5 Canada (CC BY-NC-ND 2.5 CA)
Article explicatif au sujet de notre maison d’édition
Dossier « Les 500 ans de la mort de Léonard de Vinci »
Dossier – Résultats du sondage « Les Québécois et leurs écrits »
Composition technique d’un article de presse
Les styles interpersonnels selon Larry Wilson
Se connecter
Magazine littéraire

Ce magazine littéraire est l’œuvre de la Fondation littéraire Fleur de Lys et s'inscrit dans une mission d'éducation populaire au sujet du monde du livre, et ce, tant auprès des auteurs que des lecteurs.

Vous pouvez nous écrire à l'adresse suivante :


contact@manuscritdepot.com

Archives
Recherche par catégorie
%d blogueueurs aiment cette page :