PRIX DU QUÉBEC – Le gouvernement du Québec dévoile les récipiendaires 2021

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

PRIX DU QUÉBEC

Le gouvernement du Québec dévoile les récipiendaires 2021

MONTRÉAL, le 27 oct. 2021 /CNW Telbec/ – Le ministre de l’Économie et de l’Innovation et ministre responsable du Développement économique régional, M. Pierre Fitzgibbon, et la ministre de la Culture et des Communications, Mme Nathalie Roy, sont heureux de dévoiler les récipiendaires des Prix du Québec 2021.

Ces prix représentent la plus haute distinction décernée par le gouvernement du Québec en culture et en science. Ils soulignent la carrière remarquable de personnes qui contribuent à l’essor de leur domaine d’activités, repoussent les limites de la connaissance et contribuent au rayonnement du Québec à l’échelle internationale.

Les récipiendaires des prix culturels 2021 sont :

  • M. Serge Giguère, prix Albert-Tessier – Cinéma
  • M. Michel Marc Bouchard, prix Athanase-David – Littérature
  • Mme Lorraine Pintal, prix Denise-Filiatrault – Arts de la scène
  • M. Michel Rivard, prix Denise-Pelletier – Arts d’interprétation
  • M. Gérard Beaudet, prix Ernest-Cormier – Aménagement du territoire, architecture et design
  • M. Claude Poirier, prix Georges-Émile-Lapalme – Langue française
  • Mme Yvette Mollen, prix Gérard-Morisset – Patrimoine
  • Mme Céline Galipeau, prix Guy-Mauffette – Radio, télévision, presse écrite et médias numériques
  • M. André Fournelle, prix Paul-Émile-Borduas – Arts visuels, métiers d’art et arts numériques

Les récipiendaires des prix scientifiques 2021 sont :

  • Mme Morag Park, prix Armand-Frappier – Création ou développement d’institutions de recherche ou administration et promotion de la recherche
  • M. André Blais, prix Léon-Gérin – Sciences humaines et sociales
  • M. Patrice J. Mangin, prix Lionel-Boulet – Recherche et développement en milieu industriel
  • Mme Francine Saillant, prix Marie-Andrée-Bertrand – Innovation sociale
  • M. Federico Rosei, prix Marie-Victorin – Sciences naturelles et génie
  • M. Michel L. Tremblay, prix Wilder-Penfield – Recherche biomédicale
  • Mme Céline Vaneeckhaute, prix Relève scientifique

La cérémonie de remise des Prix du Québec 2021 aura lieu le 10 novembre à 18 h au Musée de la civilisation. En plus de l’hommage qui leur sera rendu, les récipiendaires recevront une médaille en argent créée par la joaillière Catherine Villeneuve gravée à leur nom, une bourse de 30 000 $ et un parchemin calligraphié signé par le premier ministre et le ministre responsable. La lauréate du prix Relève scientifique obtiendra, quant à elle, une bourse de 5 000 $. Rappelons que c’est lors de cette cérémonie que sera remis pour la première fois le prix Denise-Filiatault à une personne s’étant illustrée dans le domaine des arts de la scène.

Citations

« Les Prix du Québec scientifiques mettent la lumière sur nos plus grands chercheurs. Leur capacité à faire avancer les connaissances et à innover est remarquable. Je suis impressionné par le parcours de ces gens d’exception, qui contribuent à façonner le Québec d’aujourd’hui grâce à leur rigueur, à leur engagement et à leur savoir-faire. Je tiens à remercier les lauréates et les lauréats des Prix du Québec scientifiques, ainsi que la lauréate du prix Relève scientifique, pour leur apport inestimable à la science et à l’avancement de la société québécoise. »

Pierre Fitzgibbon, ministre de l’Économie et de l’Innovation et ministre responsable du Développement économique régional

« Les Prix du Québec sont l’occasion de souligner le parcours inspirant de femmes et d’hommes de talent qui, par leurs réalisations remarquables, se sont démarqués dans leur domaine tant sur la scène nationale qu’internationale. Ce sont ces artistes et personnes émérites qui contribuent depuis plusieurs années à forger notre identité et inspirent la fierté grâce à leur carrière exceptionnelle et à leur œuvre admirable. Je tiens à féliciter les récipiendaires des Prix du Québec culturels qui laissent un riche héritage aux Québécoises et aux Québécois. »

Nathalie Roy, ministre de la Culture et des Communications

Lien connexe :

Pour découvrir les portraits des lauréates et lauréats, consultez le site www.prixduquebec.gouv.qc.ca.

Suivez les Prix du Québec dans les médias sociaux 
#PrixduQuébec

Twitter: https://twitter.com/MCCQuebec
Facebook: https://www.facebook.com/mccquebec

Annexe – Biographies des récipiendaires des Prix du Québec 2021

Prix culturels

Prix Albert-Tessier

Serge Giguère
Cofondateur des Productions du Rapide-Blanc, Serge Giguère est l’un des plus grands artisans du documentaire québécois des dernières décennies. Tout au long de sa carrière, il a œuvré à enrichir notre cinéma de films attachants et vrais. S’inscrivant dans la tradition du cinéma direct, sa fascinante cinématographie, reliée par le fil conducteur de la culture populaire et de l’identité québécoise, est le fruit d’un véritable talent de portraitiste et d’une maîtrise exceptionnelle de l’image.

Prix Athanase-David

Michel Marc Bouchard
Figure majeure de la dramaturgie québécoise, Michel Marc Bouchard est l’auteur d’une œuvre monumentale s’étendant sur plus de 40 ans de création et de reconnaissance. Ses pièces, qui exposent son attachement à ses racines jeannoises, se déploient dans des thèmes à portée universelle et sont livrées dans une écriture classique aux accents lyriques. À ce jour, elles ont donné lieu à pas moins de 450 productions présentées dans quelque 30 pays.

Prix Denise-Filiatrault

Lorraine Pintal
Lorraine Pintal constitue un pilier des arts scéniques au Québec. La directrice du Théâtre du Nouveau Monde a signé plus de 120 mises en scène, dont une trentaine des quelque 150 productions de ce théâtre réalisées sous sa gouverne, mettant en valeur le meilleur du répertoire dramatique contemporain et classique d’ici et d’ailleurs. Ses initiatives de coproduction, de tournée et d’accueil de succès étrangers contribuent à la vitalité culturelle québécoise et à son rayonnement.

Prix Denise-Pelletier

Michel Rivard
Avec plus de 2000 spectacles et quelque 25 albums (toutes contributions confondues), Michel Rivard est un monument des arts d’interprétation au Québec. Dans ses chansons aux sonorités folks-urbaines-contemporaines, l’auteur-compositeur-interprète raconte le Québec de manière intime, alliant profondeur et humour. En plus de 40 ans de carrière, le surnommé « Flybin » est à l’origine de chansons devenues des classiques du répertoire québécois. Artiste multidisciplinaire, Michel Rivard a également endossé les rôles de comédien, d’animateur et d’improvisateur.

Prix Ernest-Cormier

Gérard Beaudet
Urbaniste émérite, Gérard Beaudet œuvre depuis plus de 40 ans à faire connaître et reconnaître le territoire québécois comme un bien commun et un legs précieux. Tant par ses qualités de professeur et de chercheur que grâce à ses nombreuses réalisations, ce grand communicateur et vulgarisateur fait preuve d’un engagement profond à l’égard des enjeux urbanistiques. Il est l’un des premiers urbanistes québécois à s’être intéressé à la mobilité.

Prix Georges-Émile-Lapalme

Claude Poirier
Claude Poirier a contribué de manière exceptionnelle à l’avancement du savoir dans le domaine de la linguistique. Pionnier dans la création d’outils valorisant les usages du français au Québec, le professeur a dirigé le laboratoire de recherche le Trésor de la langue française au Québec de 1983 jusqu’à sa retraite, duquel est issu, en 1998, le Dictionnaire historique du français québécois. La Base de données lexicographiques panfrancophone constitue son autre contribution phare.

Prix Gérard-Morisset

Yvette Mollen
D’abord comme enseignante au primaire, puis à titre de directrice du département Langue et culture de l’Institut Tshakapesh et aujourd’hui comme professeure à l’Université de Montréal, Yvette Mollen a consacré sa carrière à la préservation et à la valorisation de l’innu, sa langue maternelle. Ses travaux et les outils développés en collaboration, tels qu’un dictionnaire pan-innu, une grammaire, des manuels d’enseignement et des jeux interactifs, sont une source d’inspiration et des modèles pour les communautés linguistiques menacées de disparition.

Prix Guy-Mauffette

Céline Galipeau
Présente dans l’univers télévisuel québécois depuis plus de 35 ans, Céline Galipeau a couvert les événements marquants de la planète pendant 2 décennies avant de devenir en 2009 la première femme chef d’antenne de la télévision publique canadienne. Son style à la fois humble et affirmé a conquis le cœur des Québécois, assurés de recevoir une information juste et de qualité. La journaliste montre un engagement particulier à l’égard des conditions de vie des femmes.

Prix Paul-Émile-Borduas

André Fournelle
Depuis près de six décennies, l’œuvre d’André Fournelle, issue de la mouvance de l’art engagé des années 1960, marque la mémoire et le territoire, tant au Québec qu’à l’étranger. Puisant à diverses sources, comme les éléments naturels, les formes géométriques et des courants de l’histoire de l’art, le travail de l’artiste démontre une sensibilité à la fragilité humaine. Le métal, le charbon et le néon servent de base à plusieurs de ses sculptures et installations.

Prix scientifiques

Prix Armand-Frappier

Morag Park
Les nombreux travaux de Morag Park, chercheuse et professeure à l’Université McGill, ont contribué à étoffer la compréhension du cancer. La professeure Park a développé une spécialité dans le métabolisme cellulaire de la formation des cancers et la compréhension des modifications génétiques. Son implication remarquable dans divers regroupements de recherche contre le cancer a permis d’améliorer les infrastructures, d’établir de nouveaux programmes et de créer de nouveaux instituts de recherches tant au Québec qu’au Canada et ailleurs dans le monde.

Prix Léon-Gérin

André Blais
Chercheur expérimenté aux idées novatrices, André Blais est l’un des politicologues les plus reconnus dans le monde dans l’étude des élections. Il s’intéresse particulièrement aux comportements politiques, à l’opinion publique, aux systèmes électoraux et à la participation politique. André Blais est professeur titulaire au Département de science politique de l’Université de Montréal et titulaire de la Chaire de recherche en études électorales. Sa contribution comprend la formation d’étudiants à la maîtrise et au doctorat et la supervision de stages postdoctoraux, formation et supervision auxquelles il accorde une attention soutenue.

Prix Lionel-Boulet

Patrice J. Mangin
Professeur au Département de management de l’UQTR, Patrice J. Mangin dirige l’Institut d’innovations en écomatériaux, écoproduits et écoénergies (I2E3) à base de biomasse, en plus d’être titulaire de la Chaire de recherche sur la bioéconomie/bioénergie régionale. Après avoir fait évoluer le domaine des technologies du papier, il travaille au développement de deux entreprises prometteuses en biocarburants : la bioraffinerie de Bioénergie La Tuque et l’usine d’hydrogène de H2V Énergies à Bécancour.

Prix Marie-Andrée-Bertrand

Francine Saillant
Les travaux de Francine Saillant, professeure émérite au Département d’anthropologie de l’Université Laval, ont joué un rôle majeur dans la mise en œuvre d’innovations sociales d’importance dans son domaine de prédilection, l’anthropologie médicale. L’engagement social est un vecteur de recherche important pour la récipiendaire du prix Marie-Andrée-Bertrand. Celui-ci se traduit autant par les objets de ses recherches sur l’étude des droits que par l’accompagnement qu’elle offre aux universitaires québécois.

Prix Marie-Victorin

Federico Rosei
Federico Rosei possède une expertise mondialement reconnue sur la croissance et la caractérisation des matériaux nanostructurés. Ce professeur au centre Énergie Matériaux Télécommunications de l’Institut national de la recherche scientifique (INRS) est également un chercheur de renommée internationale qui met ses connaissances au profit de l’avancement de la connaissance des sciences et de l’ingénierie ainsi que de la formation de personnel hautement qualifié.

Prix Wilder-Penfield

Michel L. Tremblay
Expert de renommée mondiale dans le domaine des protéines tyrosine phosphatases, le professeur-chercheur Michel L. Tremblay travaille depuis 1992 aux Départements de biochimie et d’oncologie de l’Université McGill. Ses recherches ont démontré le rôle clé des PTPases dans de nombreuses maladies comme le cancer, le diabète et la maladie d’Alzheimer. Il a fondé le Centre de recherche sur le cancer Rosalind-et-Morris-Goodman, qu’il a dirigé jusqu’en 2012. Il chapeaute aujourd’hui le Réseau de médecine régénérative de l’Université McGill, consacré aux études sur les cellules souches.

Prix Relève scientifique

Céline Vaneeckhaute
Céline Vaneeckhaute se spécialise en ingénierie des procédés verts et des bioraffineries. La récupération de ressources valorisables à partir des matières résiduelles et des eaux usées est au cœur de ses travaux. Son leadership et sa remarquable capacité à créer une synergie entre le milieu de la recherche, les organismes publics et le secteur industriel ont un effet mobilisateur permettant le développement et l’implantation de solutions durables face aux grandes problématiques environnementales contemporaines.

SOURCE Cabinet de la ministre de la Culture et des Communications

Président éditeur, Fondation littéraire Fleur de Lys

Tagged with:
Publié dans Communiqués de presse

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Les mots nouveaux des dictionnaires Le Robert 2022 (cliquez sur l’image)
DOSSIER
Follow Appui-livres on WordPress.com
Ce site web est sous licence Creative Commons – Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 2.5 Canada (CC BY-NC-ND 2.5 CA)
Article explicatif au sujet de notre maison d’édition
Dossier « Les 500 ans de la mort de Léonard de Vinci »
Dossier – Résultats du sondage « Les Québécois et leurs écrits »
Composition technique d’un article de presse
Les styles interpersonnels selon Larry Wilson
Se connecter
Magazine littéraire

Ce magazine littéraire est l’œuvre de la Fondation littéraire Fleur de Lys et s'inscrit dans une mission d'éducation populaire au sujet du monde du livre, et ce, tant auprès des auteurs que des lecteurs.

Vous pouvez nous écrire à l'adresse suivante :


contact@manuscritdepot.com

Archives
Recherche par catégorie
%d blogueueurs aiment cette page :