Le Québec peut devenir un chef de file de l’enseignement à distance

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Le Québec peut devenir un chef de file de l’enseignement à distance

MONTRÉAL, le 29 sept. 2021 /CNW Telbec/ – Les mesures sanitaires adoptées depuis le printemps 2020 ont forcé les étudiants à renouer avec les plaisirs de l’apprentissage à distance. Maintenant que l’infrastructure technologique nécessaire est en place, est-il envisageable pour les universités québécoises d’aspirer à une clientèle internationale élargie? Une publication lancée aujourd’hui par l’IEDM fait le point sur la manière dont nos universités pourraient saisir cette nouvelle opportunité.

« Le Québec a la chance de pouvoir compter sur des universités qui jouissent d’une bonne réputation à l’internationale, tant en français qu’en anglais. Cela nous offre la possibilité de nous positionner en tant que chef de file dans le domaine de l’enseignement à distance », fait valoir Miguel Ouellette, co-auteur de la publication. « L’introduction d’un modèle permanent d’enseignement à distance dans les universités québécoises exigera une collaboration accrue entre les universités et les entreprises qui occupent déjà ce créneau, mais il est clair que le jeu en vaut la chandelle », poursuit-il.

« De toute évidence, si nous sommes en mesure d’attirer un plus grand nombre d’étudiants sans augmenter la taille des classes en présentiel, il s’agira d’une opportunité particulièrement rentable pour nos universités et donc bénéfique pour le contribuable québécois », ajoute le Dr Reuven Brenner, chercheur associé senior à l’IEDM et professeur à la retraite de l’Université McGill. « Bien entendu, certains programmes comme la philosophie, où le débat fait partie de l’apprentissage, sont davantage conçus pour le présentiel, mais il serait tout à notre avantage de tirer parti du téléenseignement pour exporter notre savoir-faire en génie informatique ou en intelligence artificielle, par exemple », affirme le Dr Brenner.

« Même à l’échelle locale, les retombées positives sont potentiellement importantes. Il suffit de penser au solde migratoire de nos régions, négatif depuis au moins le début des années 2000. En permettant aux jeunes et aux moins jeunes d’étudier tout en demeurant dans leur ville natale, nous pourrions contribuer à freiner l’exode rural et à assurer la présence d’une main-d’œuvre encore plus qualifiée au sein de nos régions », conclut Maria Lily Shaw, économiste à l’IEDM.

La publication intitulée « Comment le Québec peut-il devenir chef de file en matière d’enseignement à distance? » est disponible sur notre site Web

L’Institut économique de Montréal est un think tank indépendant sur les politiques publiques. Par ses publications, ses apparitions dans les médias et ses services consultatifs aux décideurs politiques, l’IEDM stimule les débats et les réformes des politiques publiques en se basant sur les principes établis de l’économie de marché et sur l’entrepreneuriat. 

 -30-

SOURCE : Institut économique de Montréal.

Liens connexes

http://www.iedm.org

Président éditeur, Fondation littéraire Fleur de Lys

Tagged with: ,
Publié dans Communiqués de presse

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Les mots nouveaux des dictionnaires Le Robert 2022 (cliquez sur l’image)
DOSSIER
Follow Appui-livres on WordPress.com
Ce site web est sous licence Creative Commons – Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 2.5 Canada (CC BY-NC-ND 2.5 CA)
Article explicatif au sujet de notre maison d’édition
Dossier « Les 500 ans de la mort de Léonard de Vinci »
Dossier – Résultats du sondage « Les Québécois et leurs écrits »
Composition technique d’un article de presse
Les styles interpersonnels selon Larry Wilson
Se connecter
Magazine littéraire

Ce magazine littéraire est l’œuvre de la Fondation littéraire Fleur de Lys et s'inscrit dans une mission d'éducation populaire au sujet du monde du livre, et ce, tant auprès des auteurs que des lecteurs.

Vous pouvez nous écrire à l'adresse suivante :


contact@manuscritdepot.com

Archives
Recherche par catégorie
%d blogueueurs aiment cette page :