Le gouvernement rejette une motion visant à revoir le statut de l’artiste

Le_soleil-001

REVUE DE PRESSE

Le gouvernement rejette une motion visant à revoir le statut de l’artiste

Jocelyne Richer – La Presse Canadienne

Les artistes devront faire preuve de patience.

Le gouvernement Legault a rejeté mardi une motion visant à le forcer à s’engager à réviser les lois sur le statut de l’artiste avant la fin du présent mandat, soit d’ici un an.

Par cette motion, la députée solidaire Catherine Dorion demandait au gouvernement de déposer dès cet automne deux projets de loi destinés à moderniser les lois sur le statut de l’artiste adoptées à la fin des années 80, soit la Loi sur le statut professionnel et les conditions d’engagement des artistes de la scène, du disque et du cinéma, ainsi que la Loi sur le statut professionnel des artistes des arts visuels, des métiers d’art et de la littérature et sur leurs contrats avec les diffuseurs.

Lire la suite


Extrait du Journal des débats de l’Assemblée nationale

Le mardi 28 septembre 2021 – Vol. 45 N° 209.

Motions sans préavis

Nous passons maintenant à la rubrique des motions sans préavis. En fonction de nos règles et de l’ordre de présentation des motions sans préavis, je reconnais maintenant Mme la députée de Taschereau.

Mme Dorion : Merci, M. le Président. Je demande le consentement de cette Assemblée pour débattre de la motion suivante conjointement avec la députée d’Acadie, le député de Matane-Matapédia et la députée de Marie-Victorin :

«Que l’Assemblée nationale affirme qu’il est essentiel d’améliorer les conditions de travail des artistes professionnels et des travailleurs et travailleuses culturel.les;

«Que l’Assemblée nationale demande au gouvernement de déposer cet automne un projet de loi réformant les deux lois sur le statut de l’artiste, soit la Loi sur le statut professionnel et les conditions d’engagement des artistes de la scène, du disque et du cinéma, et la Loi sur le statut professionnel des artistes des arts visuels, des métiers d’art et de la littérature et sur leurs contrats avec les diffuseurs, afin de pouvoir respecter son engagement électoral de 2018, ainsi que la motion unanime adoptée le 5 mai dernier, de faire adopter cette réforme avant la fin de la présente législature.»

Le Président : Y a-t-il consentement pour débattre de cette motion?

M. Jolin-Barrette : Pas de consentement, M. le Président.

Source : Journal des débats de l’Assemblée nationale, Le mardi 28 septembre 2021 – Vol. 45 N° 209.


À lire aussi

Je pensais que c’était normal, Catherine Dorion, Députée de Taschereau, POINT DE VUE, Le Soleil, 25 septembre 2021.


COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Réforme des lois sur le statut de l’artiste – Catherine Dorion presse la ministre Roy d’agir

QUÉBEC, le 26 sept. 2021 /CNW Telbec/ – La députée de Québec solidaire responsable de la culture et des communications, Catherine Dorion, presse la ministre Roy de déposer le projet de loi pour réformer les lois sur le statut de l’artiste le plus rapidement possible.

« En ce moment, c’est l’anarchie, la voie est complètement libre pour les abus de toute sorte. Les artistes font la fierté du Québec, ils prennent soin de notre âme, de notre identité, de notre héritage, et nos lois ne les protègent pas de l’exploitation, contrairement aux autres travailleurs. L’exode des artistes du milieu culturel n’est pas sans rappeler celui des infirmières. C’est ce qui arrive quand on ne prend pas soin de notre monde, ils quittent et on perd collectivement un savoir-faire incroyable», affirme la députée de Taschereau.

La révision des lois sur le statut de l’artiste était une promesse libérale inclue dans la nouvelle politique culturelle déposée en 2018. La ministre Roy a toujours dit qu’elle allait procéder avec cette révision si importante pour les dizaines de milliers d’artistes québécois concernés.

Ce que la réforme doit apporter:

  • Avoir droit à des conditions minimales applicables à tous les secteurs culturels, notamment en matière de conventions collectives
  • Élargir le champ d’application de la loi pour mieux protéger écrivaines et écrivains
  • Offrir des milieux de travail sain et exants de harcèlement psychologique et sexuel
  • Répartition équitable de l’argent public entre les producteurs et les artistes
  • Accès au Tribunal administratif du travail pour faire respecter les droits des artistes.

SOURCE Aile parlementaire de Québec solidaire

Président éditeur, Fondation littéraire Fleur de Lys

Tagged with: , ,
Publié dans Uncategorized

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Les mots nouveaux des dictionnaires Le Robert 2022 (cliquez sur l’image)
DOSSIER
Follow Appui-livres on WordPress.com
Ce site web est sous licence Creative Commons – Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 2.5 Canada (CC BY-NC-ND 2.5 CA)
Article explicatif au sujet de notre maison d’édition
Dossier « Les 500 ans de la mort de Léonard de Vinci »
Dossier – Résultats du sondage « Les Québécois et leurs écrits »
Composition technique d’un article de presse
Les styles interpersonnels selon Larry Wilson
Se connecter
Magazine littéraire

Ce magazine littéraire est l’œuvre de la Fondation littéraire Fleur de Lys et s'inscrit dans une mission d'éducation populaire au sujet du monde du livre, et ce, tant auprès des auteurs que des lecteurs.

Vous pouvez nous écrire à l'adresse suivante :


contact@manuscritdepot.com

Archives
Recherche par catégorie
%d blogueueurs aiment cette page :