Promotion et valorisation du patrimoine linguistique du Québec

logo-gouvernement-du-quebec-001

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Promotion et valorisation du patrimoine linguistique du Québec

QUÉBEC, le 17 sept. 2021 /CNW Telbec/ – La députée de Saint-François, Mme Geneviève Hébert, et le député de Richmond, M. André Bachand, au nom du ministre de la Justice et ministre responsable de la Langue française, M. Simon Jolin-Barrette, annoncent l’octroi d’une subvention de 4,5 millions de dollars afin de soutenir un projet faisant la promotion et la valorisation de la langue française.

Cette somme octroyée à l’Université de Sherbrooke servira à la création du Fonds de données linguistiques du Québec ainsi qu’au développement d’une plateforme numérique en accès libre dotée d’une interface Web permettant d’interroger intégralement le contenu du Fonds. Réalisée par le Centre de recherche interuniversitaire sur le français en usage au Québec de l’Université de Sherbrooke, cette initiative contribuera à mettre en lumière le patrimoine linguistique de la nation québécoise et à illustrer la diversité de même que la richesse du français en usage au Québec.

Cette somme provient des investissements de 50 millions de dollars sur 5 ans annoncés par le gouvernement du Québec dans le plan budgétaire de mars 2020 pour protéger, promouvoir et valoriser la langue française.

Citations

« Il est primordial pour le gouvernement d’encourager et de soutenir les projets visant à promouvoir notre langue officielle et commune, le français. L’initiative de l’Université de Sherbrooke en est un bon exemple. Notre patrimoine linguistique est riche et unique. Il représente une source de fierté pour les Québécoises et les Québécois et nous saluons toutes actions qui contribuent à sa mise en valeur. »

Simon Jolin-Barrette, ministre de la Justice et ministre responsable de la Langue française

« Je suis reconnaissante envers le ministre Simon Jolin-Barrette pour ce judicieux investissement dans l’un des plus beaux projets de valorisation et d’édification de la langue française. Il s’agit d’une initiative originale qui va incontestablement contribuer au rayonnement de notre langue commune et de son histoire. Je tiens à remercier l’Université de Sherbrooke pour son implication soutenue dans la protection et la diffusion de notre patrimoine linguistique. »

Geneviève Hébert, députée de Saint-François et whip adjointe du gouvernement

« En plus de contribuer à valoriser la langue française, notre langue, ce projet permettra de faire rayonner notre région. Par son initiative moderne, l’Université de Sherbrooke se démarque une fois de plus. La langue française est le socle de notre identité en tant que nation et elle est ce qui nous distingue en Amérique du Nord. Le financement octroyé aujourd’hui favorisera son développement et sa protection. »

André Bachand, député de Richmond

« Cette subvention permettra de développer une plateforme numérique innovatrice dans le but d’étudier la langue française telle qu’elle est utilisée dans le contexte québécois. En plus de sa valeur scientifique, ce fonds s’adresse au grand public qui pourra y découvrir des usages caractéristiques des régions du Québec ou encore associés à certaines époques de son histoire. Ce projet ambitieux s’inscrit dans une riche tradition de recherche sur le français au Québec qui existe à l’Université de Sherbrooke depuis les années 1970. »

Wim Remysen, directeur du Centre de recherche interuniversitaire sur le français en usage au Québec, Université de Sherbrooke

Information complémentaire

Le Fonds de données linguistiques du Québec de l’Université de Sherbrooke sera composé de textes écrits et de corpus oraux. En tout, ce sont plusieurs centaines d’œuvres qui seront numérisées dans le bassin de citations, y compris des œuvres patrimoniales majeures de littérature québécoise du 16e au 19e siècle ainsi que des œuvres littéraires contemporaines. Le Fonds inclura également de nombreux articles qui traitent de la question linguistique québécoise. De plus, les corpus oraux refléteront la diversité régionale du français et ses particularités puisque plusieurs localités différentes du Québec y seront représentées. Par ailleurs, l’Université de Sherbrooke mettra en valeur les contenus du Fonds et toute la richesse linguistique du français en usage au Québec par la tenue d’ateliers de formation destinés non seulement aux enseignantes et enseignants de français, mais également aux personnes des milieux culturel et langagier.

Lien connexe

Pour en apprendre davantage sur le Secrétariat à la promotion et à la valorisation de la langue française et ses initiatives : https://www.quebec.ca/gouv/ministere/justice/organigramme/spvlf.

SOURCE Cabinet du ministre de la Justice et procureur général du Québec


logo-gouvernement-du-quebec-001

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Promotion et valorisation du patrimoine linguistique du Québec

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Promotion et valorisation du patrimoine linguistique du Québec

QUÉBEC, le 17 sept. 2021 /CNW Telbec/ – La députée de Jean-Talon, Mme Joëlle Boutin, au nom du ministre de la Justice et ministre responsable de la Langue française, M. Simon Jolin-Barrette, annonce l’octroi d’une subvention de 4,5 millions dollars afin de soutenir un projet faisant la promotion et la valorisation de la langue française.

Cette somme octroyée à l’Université Laval permettra la réalisation d’un projet visant à valoriser l’histoire de notre langue par le développement de contenus et d’outils multimédias, notamment un nouveau Dictionnaire historique du français québécois et sa version mobile. Pilotée par le Trésor de la langue française au Québec, cette initiative mettra en lumière la dimension patrimoniale du français québécois en plus de contribuer au rayonnement des connaissances sur notre langue officielle et commune.

Cette somme provient des investissements de 50 millions de dollars sur 5 ans annoncés par le gouvernement du Québec dans le plan budgétaire de mars 2020 pour protéger, promouvoir et valoriser la langue française.

Citations

« Il est primordial pour le gouvernement d’encourager et de soutenir les projets visant à promouvoir notre langue officielle et commune, le français. L’initiative de l’Université Laval s’inscrit dans cette logique. Notre patrimoine linguistique est riche et unique. Il représente une source de fierté pour les Québécoises et les Québécois et nous saluons toutes actions qui contribuent à sa mise en valeur. »

Simon Jolin-Barrette, ministre de la Justice et ministre responsable de la Langue française

« Cet octroi témoigne de l’importance qu’accorde notre gouvernement à la mise en valeur de la langue française. Je me réjouis d’autant plus que le projet novateur de l’Université Laval aura une portée non seulement dans la région, mais bien partout au Québec. Le développement de ce nouvel outil permettra le rayonnement numérique de notre belle langue qui est au cœur de notre identité et que nous avons le devoir de protéger. »

Joëlle Boutin, députée de Jean Talon

« Marqué de particularismes d’origines variées, parfois surprenantes, le français en usage au Québec témoigne d’une vitalité et d’une créativité remarquables depuis quatre siècles. Grâce au financement obtenu, le Trésor de la langue française au Québec, fort d’une expertise développée au cours des quelque 50 dernières années à l’Université Laval, pourra faire connaître au plus grand nombre ce patrimoine linguistique et mettre en valeur la richesse lexicale du français d’ici. »

Robert Vézina, directeur du Trésor de la langue française au Québec, Université Laval

Information complémentaire

L’aide financière de 4,5 millions de dollars octroyée à l’Université Laval permettra de produire :

  • une nouvelle édition augmentée du Dictionnaire historique du français québécois. Grâce à ses quelque 1000 entrées enrichies d’extraits sonores de diverses époques, d’images d’archives et de clips vidéo, celui-ci présentera une description détaillée d’emplois de la langue française intrinsèquement associés à l’identité québécoise et représentatifs des diverses régions du Québec;
  • une version mobile dudit dictionnaire;
  • une vingtaine de capsules animées mettant en valeur l’histoire du français au Québec et portant sur l’origine d’emplois lexicaux typiquement québécois. Celles-ci feront ainsi la promotion de notre patrimoine et de notre originalité linguistiques;
  • et divers produits adaptés aux nouveaux médias, tels que des textes littéraires consultables à partir des médias sociaux, des cartes linguistiques interactives, des balados, des vignettes animées ou encore des bandes dessinées. Ces produits seront destinés à un large public, notamment les jeunes adultes et les apprenantes et apprenants du français.

Lien connexe

Pour en apprendre davantage sur le Secrétariat à la promotion et à la valorisation de la langue française et ses initiatives : https://www.quebec.ca/gouv/ministere/justice/organigramme/spvlf.

SOURCE Cabinet du ministre de la Justice et procureur général du Québec

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Promotion et valorisation du patrimoine linguistique du Québec

QUÉBEC, le 17 sept. 2021 /CNW Telbec/ – La députée de Jean-Talon, Mme Joëlle Boutin, au nom du ministre de la Justice et ministre responsable de la Langue française, M. Simon Jolin-Barrette, annonce l’octroi d’une subvention de 4,5 millions dollars afin de soutenir un projet faisant la promotion et la valorisation de la langue française.

Cette somme octroyée à l’Université Laval permettra la réalisation d’un projet visant à valoriser l’histoire de notre langue par le développement de contenus et d’outils multimédias, notamment un nouveau Dictionnaire historique du français québécois et sa version mobile. Pilotée par le Trésor de la langue française au Québec, cette initiative mettra en lumière la dimension patrimoniale du français québécois en plus de contribuer au rayonnement des connaissances sur notre langue officielle et commune.

Cette somme provient des investissements de 50 millions de dollars sur 5 ans annoncés par le gouvernement du Québec dans le plan budgétaire de mars 2020 pour protéger, promouvoir et valoriser la langue française.

Citations

« Il est primordial pour le gouvernement d’encourager et de soutenir les projets visant à promouvoir notre langue officielle et commune, le français. L’initiative de l’Université Laval s’inscrit dans cette logique. Notre patrimoine linguistique est riche et unique. Il représente une source de fierté pour les Québécoises et les Québécois et nous saluons toutes actions qui contribuent à sa mise en valeur. »

Simon Jolin-Barrette, ministre de la Justice et ministre responsable de la Langue française

« Cet octroi témoigne de l’importance qu’accorde notre gouvernement à la mise en valeur de la langue française. Je me réjouis d’autant plus que le projet novateur de l’Université Laval aura une portée non seulement dans la région, mais bien partout au Québec. Le développement de ce nouvel outil permettra le rayonnement numérique de notre belle langue qui est au cœur de notre identité et que nous avons le devoir de protéger. »

Joëlle Boutin, députée de Jean Talon

« Marqué de particularismes d’origines variées, parfois surprenantes, le français en usage au Québec témoigne d’une vitalité et d’une créativité remarquables depuis quatre siècles. Grâce au financement obtenu, le Trésor de la langue française au Québec, fort d’une expertise développée au cours des quelque 50 dernières années à l’Université Laval, pourra faire connaître au plus grand nombre ce patrimoine linguistique et mettre en valeur la richesse lexicale du français d’ici. »

Robert Vézina, directeur du Trésor de la langue française au Québec, Université Laval

Information complémentaire

L’aide financière de 4,5 millions de dollars octroyée à l’Université Laval permettra de produire :

une nouvelle édition augmentée du Dictionnaire historique du français québécois. Grâce à ses quelque 1000 entrées enrichies d’extraits sonores de diverses époques, d’images d’archives et de clips vidéo, celui-ci présentera une description détaillée d’emplois de la langue française intrinsèquement associés à l’identité québécoise et représentatifs des diverses régions du Québec;
une version mobile dudit dictionnaire;
une vingtaine de capsules animées mettant en valeur l’histoire du français au Québec et portant sur l’origine d’emplois lexicaux typiquement québécois. Celles-ci feront ainsi la promotion de notre patrimoine et de notre originalité linguistiques;
et divers produits adaptés aux nouveaux médias, tels que des textes littéraires consultables à partir des médias sociaux, des cartes linguistiques interactives, des balados, des vignettes animées ou encore des bandes dessinées. Ces produits seront destinés à un large public, notamment les jeunes adultes et les apprenantes et apprenants du français.

Lien connexe

Pour en apprendre davantage sur le Secrétariat à la promotion et à la valorisation de la langue française et ses initiatives : https://www.quebec.ca/gouv/ministere/justice/organigramme/spvlf.

SOURCE Cabinet du ministre de la Justice et procureur général du Québec

Président éditeur, Fondation littéraire Fleur de Lys

Tagged with: , , , ,
Publié dans Communiqués de presse

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Les mots nouveaux des dictionnaires Le Robert 2022 (cliquez sur l’image)
DOSSIER
Follow Appui-livres on WordPress.com
Ce site web est sous licence Creative Commons – Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 2.5 Canada (CC BY-NC-ND 2.5 CA)
Article explicatif au sujet de notre maison d’édition
Dossier « Les 500 ans de la mort de Léonard de Vinci »
Dossier – Résultats du sondage « Les Québécois et leurs écrits »
Composition technique d’un article de presse
Les styles interpersonnels selon Larry Wilson
Se connecter
Magazine littéraire

Ce magazine littéraire est l’œuvre de la Fondation littéraire Fleur de Lys et s'inscrit dans une mission d'éducation populaire au sujet du monde du livre, et ce, tant auprès des auteurs que des lecteurs.

Vous pouvez nous écrire à l'adresse suivante :


contact@manuscritdepot.com

Archives
Recherche par catégorie
%d blogueueurs aiment cette page :