Le Trente Hebdo – L’Infolettre de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ)

Le Trente Hebdo – L’Infolettre de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ)


Reproduit avec l’aimable autorisation de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec


À LA UNE

Ordonnance de la Cour

Rebel News se faufile au débat des chefs

Excessivement dommageable pour le journalisme, la démocratie et le droit à une information de qualité : c’est ainsi que la Fédération nationale des communications et de la culture (FNCC-CSN) et la Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ) reçoivent la décision de la Cour fédérale à l’effet d’accréditer, pour le débat électoral tenu hier soir, les soi-disant « journalistes » de Rebel Media, organisation bien connue pour son militantisme politique et sa propagation de fausses nouvelles.

« Malgré que ce média ne respecte pas les critères élevés du journalisme, en saisissant d’urgence le tribunal, ce dernier n’a malheureusement pas eu le temps de se pencher sur l’importance d’un journalisme fiable et de qualité et a dû rendre une décision alors que la montre jouait contre lui, a déclaré Michaël Nguyen, président de la FPJQ à la suite du verdict rendu hier. Il serait temps que la cour s’y penche, afin qu’il puisse prendre à l’avenir une décision éclairée, au profit de tous les journalistes qui cherchent avant tout à informer fidèlement la population. »

Cet après-midi, le président de la Fédération a également réagi sur la présence de Rebel News au débat des chefs lors de l’émission de Geneviève Pettersen sur les ondes de QUB radio.

Le communiqué

EN RAPPEL

Les partis politiques au fédéral sollicités par la FPJQ

Un questionnaire a été envoyé aux cinq principaux partis politiques sur la scène fédérale qui ont été invités aux débats des chefs. La Fédération les invite à se positionner sur des enjeux majeurs liés au journalisme, comme le financement des médias, les droits d’auteurs ou l’accès à l’information. Nous allons vous présenter les réponses reçues dans la prochaine infolettre.

EN MANCHETTE

Allégation de climat jugé toxique à Radio-Canada Québec

Le rapport du médiateur a été déposé

Le climat de travail à ICI Québec a fait l’objet d’un rapport dévoilé la semaine dernière. « Le ton, les mots et les gestes parfois utilisés par des cadres et par des membres de l’équipe engendrent un climat de travail malsain d’intimidation et de détresse psychologique à différents niveaux » y a constaté le médiateur Marc-André Verrette.

Les employés, l’Association des réalisateurs et le Syndicat des travailleuses et des travailleurs de Radio-Canada (STTRC-CSN) ont généralement bien accueilli les 27 recommandations du document. Pour certains employés, l’absence d’excuses de la part des gestionnaires visés par les allégations crée toutefois un malaise.

Michel Bissonnette, vice-président principal des Services français de CBC/Radio-Canada, envisage d’appliquer les recommandations dans toutes les stations où ce sera nécessaire. À Québec, il se donne trois mois pour mettre en place les mesures les plus pressantes.

Le dépôt du rapport coïncide avec le départ, à la fin août, de la directrice de la station, Véronique Lessard, elle-même visée par les allégations. L’ancien directeur des affaires publiques, Sylvain Schreiber assure l’intérim.

(Photo courtoisie Radio-Canada)

Les explications du Soleil

Financement des sites de « fake news »

Un documentaire français se penche sur la question

Présenté jeudi dernier à l’émission Complément d’enquête sur France 2, le documentaire « Fake news, la machine à fric » s’intéresse au financement des sites de nouvelles truquées.

Les journalistes Sylvain Louvet et Aude Favre expliquent avoir répertorié, avec l’aide d’un panel de 50 citoyens représentatifs, les annonceurs présents sur ce genre de sites. Ils y ont trouvé des marques comme Google, mais aussi l’administration française. Les deux journalistes ont par la suite tenté de rencontrer les différents annonceurs.

Un représentant du ministère des Finances français leur a répondu à propos d’une publicité invitant les contribuables à préparer leurs impôts. « Madame Michu, si elle croit que les carottes traitent le cancer, ce n’est pas mon problème. Ces gens-là, il faut quand même qu’ils déclarent leurs revenus. Ça reste une audience, il y a un public! Ce n’est pas une cible rédhibitoire ».

Ces « gens-là » sont aussi parfois parmi ceux qui financent les sites de fausses nouvelles. Ce sont par exemple des dons de particuliers qui ont entièrement payé le documentaire à saveur complotiste « Hold-up », sorti en novembre 2020 et vu six millions de fois depuis.

Récemment, une étude de NewsGuard et Comscore mentionnait que les « fakes news » généreraient près de 2,6 milliards de dollars en revenus publicitaires annuellement.

(Photo courtoisie France 2)

En savoir plus

Projet J renaîtra de ses cendres cet automne

Sous la direction de Patrick White, professeur de journalisme et responsable du programme de journalisme à l’UQAM, le Projet J sera relancé cet automne. Cette veille en information du monde du journalisme au Québec sera déployée par le site J-Source.

Pour le moment, deux publications par semaine sont envisagées sur le site et une infolettre hebdomadaire sera éventuellement publiée.

Si vous avez des idées de sujets d’articles pour Projet J, vous pouvez contacter Patrick White par courriel à l’adresse white.patrick@uqam.ca

Le site J-Source

Afin de protéger les créateurs et les créatrices

Des améliorations à la loi sur le droit d’auteur sont réclamées

Les partis politiques fédéraux doivent modifier la loi canadienne sur le droit d’auteur réclament, par voie de communiqué, Copibec, l’Association nationale des éditeurs de livres (ANEL) et l’Union des écrivaines et des écrivains québécois (UNEQ). Les trois groupes estiment qu’il s’agit d’une priorité en matière de culture pour le prochain gouvernement.

Les changements apportés à la loi en 2012 ont entraîné une baisse des revenus pour les auteurs, les autrices et les maisons d’édition. Il est demandé de revoir le principe d’équité pour des fins d’éducation, de reconnaître le rôle essentiel des sociétés de gestion collective et de respecter les engagements internationaux afin que le Canada devienne un modèle en la matière.

« Les partis politiques ont le devoir de prendre position et de s’engager dès maintenant à rectifier cette situation inacceptable. La Loi sur le droit d’auteur doit avoir plus de mordant afin de protéger tous les revenus du milieu du livre, sans exception. Presque partout au Canada, les établissements d’enseignement ont cessé de payer des redevances » indique Christian Laforce, directeur général de la société de gestion Copibec.

De son côté, le président de l’ANEL Arnaud Foulon soutient que la Loi actuelle met en danger la vitalité, la diversité et la richesse de la culture canadienne. « En matière de reproduction, les exceptions sont devenues monnaie courante et font perdre des revenus importants aux autrices, aux auteurs, et aux maisons d’édition. Ces exceptions nous font voir les conséquences désastreuses d’une loi mal ficelée ».

Pour Suzanne Aubry, la présidente de l’UNEQ un meilleur cadre légal est essentiel. « Le droit d’auteur est source de revenus essentiels pour les autrices et les auteurs. Ce n’est ni une taxe ni un impôt ! La Loi sur le droit d’auteur doit protéger le travail des créatrices et créateurs canadiens ».

Le communiqué

Une nouvelle arme anti-trolls sera expérimentée par Twitter

Twitter mettra à l’essai une fonction anti-troll qui bloquera automatiquement les comptes envoyant des messages abusifs aux utilisateurs.

Une fois qu’elle sera activée, les comptes suspectés d’envoyer des propos haineux ou des réponses indésirables à répétition seront automatiquement bloqués pendant sept jours par le réseau social. La nouvelle fonction ne devrait pas s’attaquer aux comptes que les utilisateurs suivent ou avec lesquels ils interagissent fréquemment.

Un petit groupe d’utilisateurs, parmi lequel se trouvent des femmes journalistes et des membres de communautés marginalisés, testera la nouvelle option en primeur. « Nous ne l’aurons pas toujours du premier coup, alors les blocages automatiques du mode de sécurité seront accessibles et désactivables à tout moment dans vos réglages », a précisé Jarrod Doherty, gestionnaire de produits senior pour Twitter.

Il a indiqué également que le mode de sécurité sera modifié et amélioré avant d’être proposé aux quelque 200 millions d’utilisateurs actifs de la plateforme.

Les explications du Guardian

Commentaires en ligne sur les sites de médias occidentaux

La Russie les a manipulés, selon une étude

Les résultats de l’enquête menée au printemps par l’Institut de recherche sur le crime et la sécurité de l’université de Cardiff ont été dévoilés en début de semaine. Elle révèle que des « trolls » en faveur du régime russe ont partagé de la désinformation favorable aux intérêts de la Russie.

Les commentaires en ligne de 32 médias d’envergure en Occident avaient été ciblés, dont The Times au Royaume-Uni, Le Figaro en France, Der Spiegel et Die Welt en Allemagne, La Stampa en Italie, The Washington Post et Fox News aux États-Unis. Les chercheurs ont précisé que l’utilisation de cette stratégie était en hausse depuis 2018.

Des commentaires « provocateurs prorusses ou anti-occidentaux » ont été répertoriés, entre la mi-février et la mi-avril 2021, dans 242 articles traitant de la situation géopolitique en Russie.

Le professeur Martin Innes qui dirige l’institut de recherche a déclaré que la Russie « a pu présenter sa propagande comme un reflet de l’opinion dominante ». Pour sa part, le chef de la diplomatie britannique Dominic Raab estime que « ce rapport met en lumière la menace posée pour notre démocratie par la désinformation sur le Web soutenue par l’État russe ».

(Photo le Kremlin; courtoisie Wikipédia)

Lire l’article

Un duo prend le relais de Pierre Jobin au TVA Nouvelles Québec

Depuis mardi, Julie Couture (photo) et Pierre-Antoine Gosselin (photo) font équipe afin de présenter le bulletin de nouvelles de TVA en début de soirée à Québec. Ils remplacent Pierre Jobin, qui avait annoncé son départ au printemps dernier, après une carrière de près de 30 ans au poste de chef d’antenne de la station de Québec.

« L’esprit est de faire place à la relève et de faire grandir des gens à l’interne. Il n’y a pas un candidat à l’extérieur de notre entreprise qui a reçu un appel, malgré les rumeurs qui circulaient », a précisé la cheffe d’antenne Julie Couture, qui a 23 ans d’expérience dans le métier. Elle coanimait déjà le bulletin depuis février dernier.

Pour sa part, Pierre-Antoine Gosselin est en poste à TVA depuis 2018. « J’ai eu des opportunités de mettre le pied dans la métropole, à TVA Montréal, mais c’était important pour moi de rester à TVA Québec, de m’installer ici et de devenir quelqu’un de la place. Avec le temps, j’ai tellement développé de contacts et établi une proximité avec le public de Québec que je ne me voyais pas quitter ça ».

Le nouveau duo prévoit sortir des studios à l’occasion, en alternance, et la formule demeurera comparable à celle mise en place depuis février dernier.

(Photo courtoisie TVA Québec)

Les détails

Investissements du « Facebook Journalism Project » en Amérique latine

Facebook noue des partenariats avec les médias argentins

Facebook s’est engagé à former près de 3000 journalistes de 150 médias en Argentine, dans le cadre d’un programme de trois ans financé à hauteur de 1,5 million de dollars. Ce volet du « Facebook Journalisme Project », un partenariat avec des éditeurs du monde entier, est le premier à voir le jour en Amérique latine. Les formations offertes permettront aux médias argentins d’expérimenter de nouveaux formats et d’utiliser des statistiques, entre autres.

« Nous pensons que le développement des médias sur des supports numériques a le potentiel de créer de nouvelles opportunités pour l’écosystème de l’information, en offrant différentes possibilités d’accroître les audiences, d’atteindre des publics nouveaux et diversifiés grâce à des formats sur les réseaux sociaux et interactifs, et de monétiser le contenu », a déclaré Julieta Shamma, responsable pour Facebook des partenariats stratégiques avec les médias en Amérique latine.

Depuis les débuts du projet en 2018, le réseau social y a injecté environ 600 millions de dollars et compte investir 1 milliard de dollars de plus dans les trois prochaines années.

La nouvelle

L’ancien journaliste Pierre Richard n’est plus

Journaliste pendant une trentaine d’années au Journal de Montréal, Pierre Richard est décédé subitement à son domicile, le 1er septembre dernier, à l’âge de 68 ans.

Ceux qui l’ont côtoyé, notamment dans les palais de justice qu’il a arpentés pendant de nombreuses années en tant que chroniqueur judiciaire, se souviennent d’un homme intègre, rigoureux sous son apparente désinvolture, et qui n’hésitait pas à partager ses connaissances avec les collègues. M. Richard était un intellectuel, qui n’avait de cesse de parfaire ses connaissances, souvent pour des sujets complexes. C’était aussi un fameux conteur, doté d’un fin sens de l’humour.

Après une carrière bien remplie au journal de la rue Frontenac, il a pris sa retraite il y a une douzaine d’années, mais a toujours continué de faire ce qu’il aimait: écrire. Il a écrit plusieurs livres, parfois sous son vraiment nom, parfois sous  un pseudonyme, et même pour les autres, en tant qu’écrivain fantôme. Son registre était fort étendu, et allait du roman policier, « Du ketchup dans le caviar », à l’analyse fouillée dans la foulée des attentats de Paris et Bruxelles « Terrorisme, quand tout peut devenir une cible », en passant par le trafic d’armes « Ultima Ratio Regum ».

Il avait étudié le journalisme au CÉGEP de Jonquière, au début des années 70, avant d’être embauché comme reporter à Radio-Canada. Il était par la suite entré au Journal de Montréal, où il a été tour à tour correspondant à Moscou, bien avant la chute du mur, chef de pupitre, reporter sur le terrain, et chroniqueur judiciaire.

La famille vous invite à lui rendre hommage, ce dimanche 12 septembre entre 9 h et 11 h, au Complexe funéraire LeSieur et frère à Saint-Jean-sur-Richelieu.

(Photo courtoisie Nécrologie Canada)

Consulter l’avis de décès

Prix de la presse francophone 2021

Un anti-gala présenté en ligne

Réseau.presse, autrefois connue sous le nom de l’Association de la presse francophone, vous invite à assister virtuellement à l’Anti-Gala des Prix d’excellence de la presse francophone 2021. La soirée se déroulera le jeudi 16 septembre à 19 h (HAE) et sera diffusé sur sa page Facebook. L’animation a été confiée à l’humoriste Micheline Marchildon sous le thème « Retour à la source ».

Le facebook de Réseau.Presse

Source : Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ).

Président éditeur, Fondation littéraire Fleur de Lys

Tagged with: , , , ,
Publié dans Actualité au jour le jour

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Concours pour les Québécois et résidents du Québec : abonnez-vous à ce magazine en ligne et courez la chance de gagner un dictionnaire Le Robert illustré 2022

Joignez-vous à 1 301 autres abonnés

Les mots nouveaux des dictionnaires Le Robert 2022 (cliquez sur l’image)
DOSSIER
Follow Appui-livres on WordPress.com
Ce site web est sous licence Creative Commons – Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 2.5 Canada (CC BY-NC-ND 2.5 CA)
Article explicatif au sujet de notre maison d’édition
Dossier « Les 500 ans de la mort de Léonard de Vinci »
Dossier – Résultats du sondage « Les Québécois et leurs écrits »
Composition technique d’un article de presse
Les styles interpersonnels selon Larry Wilson
Se connecter
Magazine littéraire

Ce magazine littéraire est l’œuvre de la Fondation littéraire Fleur de Lys et s'inscrit dans une mission d'éducation populaire au sujet du monde du livre, et ce, tant auprès des auteurs que des lecteurs.

Vous pouvez nous écrire à l'adresse suivante :


contact@manuscritdepot.com

Archives
Recherche par catégorie
%d blogueueurs aiment cette page :