L’épreuve autobiographique : quand l’écriture de soi nous invente par Stéphanie Laurans-Gourvenec, dans VST – Vie sociale et traitements 2014/1 (N° 121)

vst-vie-sociale-et-traitements-121

SOMMAIRE DE CE NUMÉRO

Il y a celles que l’on écrit pour se dire, seul ou à plusieurs, en formation, dans le cadre d’ateliers mémoire dans des quartiers, dans le cadre de démarches visant à la prise de conscience ou au travail sur soi… Des histoires qu’on écrit pour s’aider à se connaître et à se penser. Il y a celles que l’on raconte de soi, plus ou moins réelles, plus ou moins adaptées, inventées, pour être entendu, pris en compte, accueilli, hébergé, embauché, reconnu… Récits nécessairement aménagés, adaptés ? Fictions nécessaires à la survie matérielle ? Il y a celles que l’on se raconte, le « roman de vie » que l’on s’aménage, pour trouver ou donner un sens à ce que l’on est et à ce que l’on a fait. Fictions psychiques ? Quelles démarches, quelles pratiques, quelles limites techniques, éthiques sont à l’œuvre lorsque l’on écrit, raconte, remémore ?


L’épreuve autobiographique : quand l’écriture de soi nous invente

par Stéphanie Laurans-Gourvenec

VST – Vie sociale et traitements 2014/1 (N° 121)


Plan

D’une écriture contrainte à l’écriture de soi : de la page blanche au premier mot comme rite de passage

Le récit de vie comme écriture réflexive

La forme du récit comme révélatrice de soi


Il est des moments dans la vie où nous nous demandons si nous avons fait ce qu’il fallait, si notre place se situe bien ici et maintenant. Si nous avons suivi notre chemin, ou celui que les autres nous ont recommandé un jour, ce jour où nous avons « entendu » parler de ce mystérieux métier de l’humain dans lequel nous avons dès lors plongé, presque les yeux fermés, comme pour répondre à une demande, un désir parental, que nous n’avons su désapprouver ou requestionner à temps. Sommes-nous exactement à l’endroit même où nous aurions voulu ou imaginé être, quand nous n’avions encore que 15 ans, cet âge où l’innocence se veut à fleur de peau et où tous les rêves semblent encore possibles ?

Cette question, je me la pose comme tout le monde probablement, ni plus, ni moins. Elle revient, comme une vague caresse la plage, plus ou moins violemment, régulièrement, comme un rappel qu’un jour, il faudra savoir… Qui serais-je devenue si j’avais pris une autre route, une voie peut-être plus escarpée ou sinueuse, et moins fréquentée, une autre voie, tout simplement ? Je suis éducatrice spécialisée dans un foyer d’accueil médicalisé depuis maintenant dix ans… Dix ans déjà… Diplômée à 23 ans, titulaire de mon poste quelques années plus tard, j’ai toujours cru être arrivée là non pas par hasard, mais parce qu’à chaque intersection dans mon histoire, à chaque croisement dans mon parcours de vie, j’ai fait un choix. Celui qui me semblait cohérent à ce moment-là, toujours réfléchi. J’étais toujours emplie de questions qui m’ont, tout au long de ma vie, amenée à repenser ma place, mes décisions, mais surtout ce que j’appellerai aujourd’hui mon point de voir, j’étais animée d’un constant « doute méthodique ». J’ai toujours donné tout ce dont j’étais capable pour y arriver, sans vraiment me poser ; je fonçais et j’y arrivais. Pas de destin prédéfini, tout se fait au fil de la route et de nos choix de l’instant. « L’œuvre est chemin », déclare Paul Klee. Œuvre et chemin que je construis plus intimement à chacune de mes rencontres, et au fil du temps. Tout s’enchaîne, se suit, mais le fil conducteur m’est encore invisible, inconnu, car, jamais, pas un instant jusqu’à ce jour, je ne me suis demandée ce qui avait bien pu m’amener à être ici, aujourd’hui. Je n’en ressentais pas le besoin, pas encore du moins. Et pourtant…

Lire la suite


Tous les articles de ce numéro

Éditorial

Page 3 à 4

Bloc-notes

Page 5 à 6

Ça bouge

Page 7 à 13

Dossier : Les histoires de soi

Page 15 à 18
Page 19 à 24
Page 26 à 31
Page 32 à 38
Page 39 à 46
Page 47 à 52
Page 53 à 58
Page 60 à 64
Page 65 à 71
Page 72 à 78
Page 79 à 80
Page 81 à 88

À savoir

Page 89 à 95
Page 96 à 100

Praticable

Page 101 à 108
Page 109 à 116
Page 117 à 121

Passé-présent

Page 122 à 125
Page 126 à 130

Former-formation

Page 131 à 134

Ici et ailleurs

Page 135 à 140

Les mots du milieu

Page 141 à 142

Livres et revues

Page 143 à 146

Lire tous les articles de ce numéro


Source

VST – Vie sociale et traitements 2014/1 (N° 121)

Président éditeur, Fondation littéraire Fleur de Lys

Tagged with: , , ,
Publié dans Revues de presse

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Concours pour les Québécois et résidents du Québec : abonnez-vous à ce magazine en ligne et courez la chance de gagner un dictionnaire Le Robert illustré 2022

Joignez-vous à 1 301 autres abonnés

Les mots nouveaux des dictionnaires Le Robert 2022 (cliquez sur l’image)
DOSSIER
Follow Appui-livres on WordPress.com
Ce site web est sous licence Creative Commons – Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 2.5 Canada (CC BY-NC-ND 2.5 CA)
Article explicatif au sujet de notre maison d’édition
Dossier « Les 500 ans de la mort de Léonard de Vinci »
Dossier – Résultats du sondage « Les Québécois et leurs écrits »
Composition technique d’un article de presse
Les styles interpersonnels selon Larry Wilson
Se connecter
Magazine littéraire

Ce magazine littéraire est l’œuvre de la Fondation littéraire Fleur de Lys et s'inscrit dans une mission d'éducation populaire au sujet du monde du livre, et ce, tant auprès des auteurs que des lecteurs.

Vous pouvez nous écrire à l'adresse suivante :


contact@manuscritdepot.com

Archives
Recherche par catégorie
%d blogueueurs aiment cette page :