Études : Notion et/ou fonctions de la littérature (nationale québécoise) au XXe siècle par Robert Giroux. Un article de la revue Voix et Images

C1-Voix-et-Images-135

Études : Notion et/ou fonctions de la littérature (nationale québécoise) au XXe siècle

par Robert Giroux

Un article de la revue Voix et Images


Giroux, R. (1979). Notion et/ou fonctions de la littérature (nationale québécoise) au XXe siècle. Voix et Images, 5 (1), 87–116. https://doi.org/10.7202/200190ar

Nous sommes plus que jamais dans l’ère du soupçon de la littérature. Et c’est la raison pour laquelle nous avons cru bon de citer longuement Escarpit dont les réflexions sont encore bien d’actualité et insuffisamment connues. La sophistication des approches (lectures) critiques universitaires n’a réussi jusqu’ici qu’à retarder une réflexion en profondeur de ce qu’est le phénomène littéraire. Le mot littérature n’existe d’ailleurs que depuis deux siècles et l’expression consacrée, du moins en occident, de faire de la littérature, d’étudier un champ textuel sur la valeur duquel on n’a pas à s’interroger, en dit long sur l’unanimité du discours littéraire qu’on nous propose comme universellement valide. Ce «on» impersonnel demande à être circonscrit; il n’est pas neutre, loin de là. Qui écrit et pourquoi, pour qui ? Qui lit et pourquoi certains textes sont-ils retenus comme littéraires tandis que d’autres sont relégués aux oubliettes ou parfois ou purgatoire, duquel ils ressortent transformés par on ne sait quel pouvoir occulte?

Depuis toujours, parler de la littérature a été une pratique abandonnée à la critique, doublant ainsi la pratique de l’écriture, permettant à un écrit de devenir texte, œuvre, etc. La littérature n’a pourtant jamais été un corpus stable de chefs-d’œuvre. L’étude de la genèse des textes n’a jamais suffi à expliquer sérieusement la production de tel type de textes à telle époque. Le texte littéraire ne peut pas non plus valoir uniquement par des traits qui lui seraient spécifiques, immanents, distincts de traits qui seraient non littéraires. Cette perspective ne permet que d’ébaucher une théorie des genres littéraires fondée sur des critères internes, une théorie des normes, variables d’une époque à l’autre. D’ailleurs comment expliquer que des textes aussi différents que les Essais de Montaigne, les Lettres persanes de Montesquieu, l’Émile de Rousseau, À la recherche du temps perdu de Proust, les textes divers de Sartre, etc, soient passés dans l’histoire de la littérature française? On reconnaît le même type de phénomène au Québec. C’est donc au niveau de sa consommation seule que se décide l’appartenance ou non d’un texte à la littérature, la classification de cette dernière et son fonctionnement dans une société, dans une culture, système de valeurs idéologiques, internes et externes au texte. Comment s’articulent les rapports entre écriture, littérature et idéologie?

Lire la suite

Président éditeur, Fondation littéraire Fleur de Lys

Tagged with: , ,
Publié dans Revues de presse

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Concours pour les Québécois et résidents du Québec : abonnez-vous à ce magazine en ligne et courez la chance de gagner un dictionnaire Le Robert illustré 2022

Joignez-vous à 1 291 autres abonnés

Les mots nouveaux des dictionnaires Le Robert 2022 (cliquez sur l’image)
DOSSIER
Follow Appui-livres on WordPress.com
Ce site web est sous licence Creative Commons – Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 2.5 Canada (CC BY-NC-ND 2.5 CA)
Article explicatif au sujet de notre maison d’édition
Dossier « Les 500 ans de la mort de Léonard de Vinci »
Dossier – Résultats du sondage « Les Québécois et leurs écrits »
Composition technique d’un article de presse
Les styles interpersonnels selon Larry Wilson
Se connecter
Magazine littéraire

Ce magazine littéraire est l’œuvre de la Fondation littéraire Fleur de Lys et s'inscrit dans une mission d'éducation populaire au sujet du monde du livre, et ce, tant auprès des auteurs que des lecteurs.

Vous pouvez nous écrire à l'adresse suivante :


contact@manuscritdepot.com

Archives
Recherche par catégorie
%d blogueueurs aiment cette page :