France – Une ambition pour la langue française et le plurilinguisme.

Image-panoramique-Villers-Cotterets_background-home-expo

Enfin, le chantier du château de Villers Cotterêts a été lancé. La Cité internationale de la langue française ouvrira au public en deux phases : printemps 2022 puis printemps 2023. Projet à la fois culturel, éducatif et économique, il contribuera à l’attractivité du pays du Valois. Un parcours de visite permanent permettra de découvrir l’histoire du château et de voyager à travers la langue française, ses évolutions, ses interactions avec les autres langues, son rapport à l’Etat. Expositions, spectacles, débats : la programmation culturelle fera partager la richesse et la diversité des créations du monde francophone. Douze ateliers seront aménagés pour des résidences d’artistes, écrivains, chercheurs et entrepreneurs. Lieu de formation, la Cité accueillera également des sessions de formation au français, pour les formateurs comme pour tous les apprenants. Pôle d’innovation, la Cité a par ailleurs l’ambition d’être un laboratoire autour des technologies linguistiques.

France – Une ambition pour la langue française et le plurilinguisme.

Avant même son élection, et à plusieurs reprises depuis qu’il s’est installé à l’Elysée, le Président Emmanuel Macron a exprimé sa volonté de redonner à la langue française sa place et son rôle dans le monde.

Avec l’aide de sa Représentante personnelle pour la Francophonie, Leila Slimani, et sur la base d’un travail remarquable de consultation citoyenne ayant permis de rassembler plus de 5000 idées, le Président de la République a présenté le 20 mars 2018 une stratégie novatrice et ambitieuse pour la langue française et le plurilinguisme, qui mise sur l’apprentissage, la communication, et la création.

Trois ans plus tard, les avancées sont nombreuses. Et le français, déjà 5e langue la plus parlée sur terre, s’impose plus que jamais comme l’une des grandes langues-monde de demain, porteuse de notre modèle et de nos valeurs, et comme un atout décisif dans la mondialisation.

Discours du Président devant l’Institut de France en mars 2018.
APPRENDRE :
Soutenir les systèmes éducatifs des pays francophones :

L’effort de soutien aux systèmes éducatifs des pays francophones d’Afrique s’est poursuivi avec 356 millions d’euros engagés en 2020.

Le programme APPRENDRE, qui fédère l’expertise française mobilisée pour la coopération internationale en matière éducative, s’est adapté à la crise sanitaire avec la mise en place d’activités à distance et le développement de contenus en lien avec les enjeux de la continuité éducative.

Le projet « Imaginécole » qui propose une plateforme régionale de ressources en ligne et de formation des professeurs dans les dix pays d’Afrique francophone de l’Ouest et du Centre, en lien avec l’UNESCO, le Partenariat mondial pour l’éducation, la Conférence francophones des ministres de l’éducation (CONFEMEN) et l’OIF. Lancé en décembre 2020, ce projet vise près de 7 millions d’élèves.

Le Campus numérique pour des professeurs de français du monde entier, organisé par France Éducation international, en juillet a réuni près de 25 000 personnes.

Les Universités régionales FEI réunissent des centaines de formateurs tous les ans qui forment eux-mêmes plusieurs milliers de professeurs à l’enseignement de et en français ainsi qu’à son évaluation.
Renforcer la place de la langue française dans les pays où elle est apprise comme langue étrangère :

Le label « FrancEducation » promeut l’enseignement bilingue en français à travers le monde. L’objectif fixé en 2018 de compter 500 filières labellisées en 2022 sera atteint, puisque 456 établissements ont déjà obtenu ce label.

La Journée internationale du professeur de français rencontre un grand succès, avec 88 pays ayant part à sa troisième édition le 26 novembre dernier. De même, le montant de la subvention annuelle versée à la Fédération internationale des professeurs de français a doublé depuis 2017.
Participer davantage, grâce à nos lycées français et nos universités, à la formation des talents dans le monde :

Présenté fin 2019 après une large consultation des acteurs, le plan de développement de l’enseignement français à l’étranger a déjà permis de considérablement renforcer notre réseau de lycées français homologués à l’international. Le nombre d’établissements a augmenté sensiblement, passant de 492 en 2018 à 540 aujourd’hui. Près de 370 000 élèves, dont deux-tiers d’étrangers, y sont aujourd’hui scolarisés et leur nombre continue d’augmenter.

Projet emblématique de la projection de l’excellence de l’enseignement supérieur, le campus franco-sénégalais de Dakar a été officialisé en novembre 2020 et propose désormais 15 formations donnant accès aux étudiants sénégalais à des diplômes français en restant étudier au Sénégal.

En ce qui concerne l’entrée d’étudiants internationaux en France, elle est restée une priorité malgré la crise sanitaire. Cet engagement a permis de sensiblement limiter la baisse des entrées à la rentrée 2020. Les conditions de leur séjour furent de même améliorées, grâce à la mise en place d’un label certifiant la qualité de l’accueil dans les établissements français. A Paris, la Maison des étudiants de la Francophonie a ouvert ses portes le 1er janvier 2021 et met à disposition 300 studios aux étudiants issus du monde francophone.

Échanges avec des acteurs de la Francophonie.
COMMUNIQUER
Conforter la place du français sur Internet :

Le Dictionnaire des francophones, numérique et collaboratif, vient d’être lancé le 16 mars 2021. Il a pour but de refléter la diversité des expressions et des usages du français.

La plateforme franceducation.fr, qui met à disposition des élèves et professeurs de français toutes les ressources dont ils ont besoin, est accessible depuis 2019 et a déjà attiré près de 50 000 utilisateurs.

La France et le Québec travaillent conjointement à favoriser la « découvrabilité » des contenus culturels francophones en ligne, élément majeur de la souveraineté numérique francophone. Il s’agit d’œuvrer pour la disponibilité de ces contenus en ligne et leur capacité à être repérés parmi un vaste ensemble d’autres ressources. Une réflexion est en cours pour élargir cette collaboration bilatérale à d’autres partenaires francophones et prolonger ces réflexions au sein de l’Organisation Internationale de la Francophonie ainsi que de l’UNESCO.

La Bibliothèque nationale de France assure actuellement la présidence du réseau francophone numérique, et contribue dans ce cadre à développer la Bibliothèque francophone numérique, un outil inédit qui matérialise l’ambition des grandes institutions documentaires francophones de faire émerger collectivement une offre en langue française sur le web, représentative de l’ensemble de leurs patrimoines.
Promouvoir les médias francophones :

France Médias Monde touche un public toujours plus important, dans près de 15 langues, ayant dépassé fin 2019 les 200 millions de personnes touchées chaque semaine.

La plateforme numérique francophone TV5MONDEplus, qui propose gratuitement dans le monde entier 4 630 heures de programmes divers sous-titrés en 4 langues étrangères (anglais, espagnol, allemand, arabe), a été lancée en septembre 2020 pour faire rayonner la culture francophone dans la sphère numérique. En décembre, elle cumulait un trafic de 2 millions de visites et 600.000 vidéos chargées.

Canal France International offre une formation aux journalistes francophones afin de promouvoir un modèle d’information libre et indépendante, résistante au fléau des manipulations. Entre 2018 et 2019, avant la crise sanitaire, le nombre de journalistes formés annuellement a doublé, passant de 700 à 1400.
Encourager l’usage du français dans la vie économique et diplomatique :

Le label L a été créé, en lien avec l’AFNOR, pour identifier et reconnaître les entreprises respectueuses du plurilinguisme à l’international. D’ores-et-déjà déployé sur le territoire marocain, le label est expérimenté dans d’autres géographies.

Des moyens en très forte augmentation ont été attribués en 2021 en vue de la préparation de la Présidence française du Conseil de l’Union européenne, qui a inscrit l’utilisation du français comme langue de travail dans les instances européennes comme priorité. Des formations linguistiques seront en outre offertes aux fonctionnaires et personnalités politiques européennes à Bruxelles.

Échanges avec des acteurs de la Francophonie.
CREER
Soutenir la création dans le monde francophone :

De nouveaux instruments ont été mis en place pour soutenir les industries culturelles et la création du monde francophone. Le programme Afrique Créative de l’Agence française de développement, initialement doté de 1.5 million d’euros, a démontré de sa pertinence et sera reconduit. Le fonds Jeune création francophone, soutient les auteurs émergents et producteurs d’Afrique francophone, de l’océan Indien, et d’Haïti, et a permis de financer 654 projets depuis sa création. Le programme Aide au cinéma du monde permet de soutenir des réalisateurs originaires principalement d’Afrique et des Caraïbes. Enfin, l’Institut Français a créé un fonds spécifique en soutien à la production et à la diffusion internationale des écritures dramatiques francophones.

Le soutien aux artistes du monde francophone en France s’est par ailleurs concrétisé par la mise en place de trois « pôles nationaux de référence pour la création francophone ». Il s’agit du festival Les Francophonies, des écritures à la scène, du Centre national des écritures du spectacle de La Chartreuse à Villeneuve-lez-Avignon et de La Cité internationale des arts de Paris. Leur vocation est de servir de plateformes de promotion de jeunes talents et de lieux d’émergence pour les artistes francophones, appelés à circuler et à diffuser leurs créations au sein de l’espace francophone.
Décloisonner les espaces culturels des pays francophones et favoriser la mobilité des talents :

Afin de décloisonner le monde du livre et de la littérature des différents pays francophones, des Etats généraux du livre en langue française auront lieu les 23 et 24 septembre 2021 à Tunis et donneront lieu à un événement en amont du Sommet de la Francophonie prévu en fin d’année 2021 à Djerba. Ils regrouperont entre 300 et 400 acteurs du livre, institutionnels ou professionnels, ainsi que des personnalités politiques de l’ensemble des pays de l’espace francophone. Cet événement sera couplé au 1er Congrès mondial des écrivains de langue française les 25 et 26 septembre.

Un Grand prix national de la traduction, créé en 2019, et décerné annuellement, récompense l’œuvre d’une traductrice ou d’un traducteur émérite, toutes langues confondues.

La Saison Africa2020, finalement reportée à l’année 2021 en raison des contraintes sanitaires, accueillera en France des créateurs des 54 pays du continent africain, qu’ils soient ou non francophones, invitant le public à voir le monde d’un point de vue africain : https://www.saisonafrica2020.com

Enfin, le chantier du château de Villers Cotterêts a été lancé. La Cité internationale de la langue française ouvrira au public en deux phases : printemps 2022 puis printemps 2023. Projet à la fois culturel, éducatif et économique, il contribuera à l’attractivité du pays du Valois. Un parcours de visite permanent permettra de découvrir l’histoire du château et de voyager à travers la langue française, ses évolutions, ses interactions avec les autres langues, son rapport à l’Etat. Expositions, spectacles, débats : la programmation culturelle fera partager la richesse et la diversité des créations du monde francophone. Douze ateliers seront aménagés pour des résidences d’artistes, écrivains, chercheurs et entrepreneurs. Lieu de formation, la Cité accueillera également des sessions de formation au français, pour les formateurs comme pour tous les apprenants. Pôle d’innovation, la Cité a par ailleurs l’ambition d’être un laboratoire autour des technologies linguistiques.

Source : Site web de l’Élysée.

Président éditeur, Fondation littéraire Fleur de Lys

Tagged with:
Publié dans Communiqués de presse

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Ce site web est sous licence Creative Commons – Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 2.5 Canada (CC BY-NC-ND 2.5 CA)
Article explicatif au sujet de notre maison d’édition

Entrez votre adresse de courriel pour suivre ce magazine littéraire et être notifié par courriel des nouvelles publications.

Joignez-vous à 1 267 autres abonnés

Dossier « Les 500 ans de la mort de Léonard de Vinci »
Dossier – Résultats du sondage « Les Québécois et leurs écrits »
TÉLÉCHARGEMENTS

Les documents PDF les plus populaires ci-dessous

Un petit détour – Vous êtes redirigés ici pour vous permettre de découvrir ce magazine en ligne avant de télécharger le document demandé. Tous nos documents à télécharger sont d’abord annoncés dans ce magazine. Abonnez-vous gratuitement (voir ci-dessous).

Composition technique d’un article de presse
Les styles interpersonnels selon Larry Wilson
Follow Appui-livres on WordPress.com
Magazine littéraire

Ce magazine littéraire est l’œuvre de la Fondation littéraire Fleur de Lys et s'inscrit dans une mission d'éducation populaire au sujet du monde du livre, et ce, tant auprès des auteurs que des lecteurs.

Vous pouvez nous écrire à l'adresse suivante :


contact@manuscritdepot.com

Archives
Recherche par catégorie
Se connecter
<span>%d</span> blogueueurs aiment cette page :