Salon du livre de Toronto 2021

Salon du livre de Toronto 2021

Un salon du livre… en temps de peste

La Covid-19 oblige, le Salon du livre de Toronto déménage cette année, pour sa 28e édition, de la Bibliothèque de référence et vous donne rendez-vous, du 4 au 24 février, sur le Web. Sa programmation, adulte et jeunesse, portera, elle aussi, le sceau de ce temps de peste.

Une programmation à part, pour une année charnière. Mais, comme affirme Valéry Vlad, président du conseil d’administration, « le Salon a connu d’autres croisées des chemins et a toujours su s’inspirer du dicton : puisqu’on ne peut changer la direction du vent, il faut apprendre à orienter les voiles. »

Le Salon du livre en ligne vous propose ainsi des tables rondes telles que Écrire en temps de peste ou Écrire en temps de peste, jeunes auteurs, Lectures en temps de peste ou Les Salons du livre, quel avenir? Tables rondes qui réunissent des auteurs chevronnés (Andrée Lacelle, Roger Léveillé, Fredric Gary Comeau…), des responsables de salons du livre de l’Ontario et du Québec, mais aussi de jeunes auteurs qui cherchent à se faire un nom dans la littérature francophone (Andrei Iliuta, Annie Landreville, Suzanne Kemenang ou Binta Wague).

Une autre table ronde, Est-ce qu’on est en train d’assister à l’émergence d’une littérature « queer »?. Et si oui, en quoi apporte-t-elle un éclairage riche, nouveau et diversifié sur nos sociétés en perpétuelle mutation et recherche de sens? Parmi les invités, Michel-Rémi Lafond, Sylvie Bérard, Pierre-Luc Landry, Alex Tétreault et Éric Mathieu.

La programmation jeunesse sera l’une des plus importantes que le Salon du livre de Toronto a proposée. Dans le cadre de cet énorme projet financé par le Salon du livre de Toronto et le Programme d’appui à la francophonie ontarienne (PAFO) et intitulé Parle-moi du racisme, après avoir reçu la visite en ligne d’auteurs et artistes – Monia Mazigh, Gabriel Osson, Natasha Kanapé Fontaine, Paul Savoie, Mimi O’bonsawin, Michèle Laframboise… – qui leur parleront du racisme, les jeunes seront encouragés et accompagnés par ces mentors à s’exprimer sur le racisme au quotidien dans une création en prose, poésie, dessin… Les meilleures créations seront sélectionnées par un jury et publiées dans un livre édité par le Salon du livre de Toronto. Enfin, les livres seront offerts à toutes les bibliothèques des écoles de la province. Le projet, qui sera finalisé au mois de mars, a déjà attiré une soixantaine d’écoles des conseils scolaires francophones et anglophones (classes en immersion) de l’Ontario!

Le grand prix littéraire du Salon du livre de Toronto, qui porte désormais le nom de prix Alain-Thomas à la mémoire du feu pilier du Salon, annoncera ses trois finalistes le 19 février. L’annonce du gagnant ou de la gagnante du Prix se fera en direct, en ligne, le 22 février 2021. Cette année, le jury aura à choisir parmi une quarantaine d’œuvres littéraires signées la dernière année par des auteures et auteurs franco-ontariens.

Une partie de ces auteurs et auteures seront des nôtres dans le cadre des Lectures en temps de peste, un rendez-vous quotidien qui vous donne des idées de lecture pendant ce temps de peste. Autant qu’il durera!

Nous remercions chaleureusement nos bailleurs de fonds et nos partenaires : Le gouvernement de l’Ontario (le Programme d’appui à la francophonie ontarienne (PAFO) 2020-2021), Le gouvernement du Québec (le Secrétariat aux affaires intergouvernementales canadiennes), le Patrimoine canadien, le Conseil des arts de l’Ontario, le Toronto Arts Council, le Conseil des arts du Canada, le Conseil scolaire catholique MonAvenir, l’Association des auteures et auteurs de l’Ontario français, l’Alliance française, L’Express de Toronto, Le Métropolitain, CHOQ FM-105.1, la librairie francophone Il était une fois (Oakville), la Société de développement de l’industrie des médias de l’Ontario, le Groupe média TFO, la bibliothèque publique de Toronto et le Regroupement des éditeurs franco-canadiens (REFC).

Programmation complète et autres informations : salondulivredetoronto.com


Table ronde

Est-ce qu’on est en train d’assister à l’émergence d’une littérature « queer »?

Samedi, 6 février, 18 h

Lien YouTube pour assister à la table ronde : https://youtu.be/JskCf1N–AY

Participants :

  • Michel-Rémi Lafond, auteur

  • Sylvie Bérard, professeure agrégée à l’Université Trent et auteure

  • Pierre-Luc Landry, auteur

  • Alex Tétreault, TNO

Animée par : Éric Mathieu, professeur de linguistique à l’Université d’Ottawa et écrivain.

Né à Saint-Cyrille-de-Wendover, Michel-Rémi Lafond a vécu à Rouyn-Noranda avant d’habiter à Hull. Président de l’Association des auteur-es de l’Outaouais pendant quelques années, il enseigne la philosophie au Cégep de l’Outaouais.

Née à Montréal en 1965, Sylvie Bérard habite en Ontario depuis plus de vingt ans. Elle se consacre à ses trois passions : l’enseignement des littératures des Premières Nations, de la littérature franco-canadienne et de la création littéraire à l’Université Trent; la recherche, avec des travaux portant sur la littérature autochtone, le queer et la science-fiction; l’écriture.

Pierre-Luc Landry est un auteur, écrivain, éditeur québécois et professeur né en 1984, docteur en création littéraire de l’université Laval. Membre fondateur de la revue de création et de réflexion littéraire Le Crachoir de Flaubert, Pierre-Luc Landry siège au conseil d’administration de l’Union des écrivaines et des écrivains québécois.

Alex Tétreault, ancien du programme de théâtre de l’Université Laurentienne et actuel responsable des communications et du marketing au TNO, a reçu la bourse de création du TNO pour un projet très personnel et engagé.

Ce que je propose, c’est une rencontre scénique poético-théâtrale entre deux univers dans lesquels je baigne; donc l’univers francophone, franco-sudburois, et l’univers queer.

Annie Landreville navigue entre la poésie et le journalisme depuis ses études en littérature à Montréal. 

Éric Mathieu est professeur de linguistique à l’Université d’Ottawa et écrivain. Salué par la critique, Les suicidés d’Eau-Claire, son premier roman, a été finaliste au prestigieux Prix littéraire Trillium en 2017, et s’est mérité le Prix littéraire émergence de l’Association des auteur-e-s de l’Ontario français. Il a publié des nouvelles dans Icarus, Glitterwolf, Bref ! et Le Sabord. Le Goupil est son second roman.


Table ronde

Écrire en temps de peste, jeunes auteurs

Jeudi, 11 février, 18 h

Lien YouTube pour assister à la table ronde : https://youtu.be/W-aM43IGXjo

Participants : 

  • Andrei Iliuta, médecin, doctorant à l’Université de Toronto et auteur

  • Suzanne Kemenang, directrice générale des Éditions Terre d’Accueil et auteure

  • Annie Landreville, poète et artiste de la parole

  • Binta Wague, auteure débutante

  • Yves Turbide, directeur général de l’Associations des auteurs et auteurs de l’Ontario français

Animateur : Paul Savoie

Médecin néphrologue de formation, Andrei Iliuta est actuellement inscrit au doctorat en sciences biomédicales à l’Université de Toronto. Le jeune auteur a publié son premier ouvrage, le recueil de poésie Le Nouveau Monde, en 2018, aux Éditions Persée.

Suzanne Kemenang est fondatrice et directrice générale des Éditions Terre d’Accueil. Avec Les Visages de la francophonie – Région de Durham, Suzanne Kemenang signe son premier titre et rend ainsi hommage à cette communauté qui l’a accueillie depuis 2017.

Annie Landreville navigue entre la poésie et le journalisme depuis ses études en littérature à Montréal. Poète et artiste de la parole, elle s’intéresse à la filiation, au territoire et au corps.

Binta Wague est en train de préparer un premier ouvrage jeunesse qui aborde l’amour propre et l’estime de soi. Ayant travaillé auprès des enfants, Binta Wague connaît bien leurs besoins en termes de littérature jeunesse.

Yves Turbide est directeur général de l’Association des auteures et auteurs de l’Ontario français.

Franco-ontarien d’origine manitobaine, Paul Savoie est l’un des auteurs canadiens les plus prolifiques. Il a écrit plus de 40 livres, dont plusieurs recueils de poésie, de nouvelles et de traductions. Double récipiendaire du prix du livre Trillium, Paul Savoie accompagne souvent de jeunes auteurs sur le chemin de la création.


Table ronde

Écrire en temps de peste

Samedi, 13 février, 18 h

Lien YouTube pour assister à la table ronde : https://youtu.be/zVlXoWFxQb4

Participants : 

  • Roger Léveillé, auteur, Manitoba

  • Andrée Lacelle, poète, Ontario

  • Fredric Gary Comeau, auteur, chanteur, Québec, Nouveau-Brunswick

  • Daniel Canty, écrivain, réalisateur et éditeur, Québec

Animateur : Paul Savoie

Né à Winnipeg en 1945, Roger Léveillé est l’un des écrivains francophones les plus éminents du Manitoba depuis Gabrielle Roy. Son œuvre novatrice et étendue et sa promotion des arts ont constitué des fondements dans l’établissement d’une littérature francophone au Manitoba et ont enrichi l’environnement culturel du Manitoba et du Canada.

Née dans l’Est de l’Ontario, Andrée Lacelle vit à Ottawa. Elle publie son premier recueil de poésie en 1979 et est la première francophone à recevoir le Prix Trillium, en 1994. Depuis 2011, elle tient une chronique sur la littérature franco-ontarienne et la littérature francophone au Canada à la chaîne de radio du Réseau des francophones d’Amérique. En 1999, Andrée Lacelle devient directrice de la collection de poésie des Écrits des Hautes-Terres.

Fredric Gary Comeau est un auteur-compositeur-interprète, romancier, poète et peintre originaire de la région de Nepisiguit Bay dans le nord du Nouveau-Brunswick. Il est maintenant basé à Montréal. Actuellement à l’œuvre sur deux nouveaux recueils de poésie, sa première pièce, une prochaine exposition de peinture et un nouveau roman, Comeau prépare également la sortie de son cinquième album studio.

Né en 1972 à Lachine, Daniel Canty est écrivain, réalisateur, éditeur, commissaire et traducteur. Il a étudié la littérature et la philosophie des sciences à Montréal, l’édition à Vancouver et le cinéma à New York. Daniel Canty Daniel a réalisé de nombreux films, des interfaces poétiques et narratives pour le Web et le public, ainsi que des livres aux formes graphiques complexes.

Paul Savoie est l’un des auteurs canadiens les plus prolifiques, écrivant en français et en anglais. Originaire de Saint-Boniface, au Manitoba, il vit en Ontario depuis le début des années 1970. Il a écrit plus de 40 livres, dont plusieurs recueils de poésie, de nouvelles et de traductions. Double récipiendaire du prix du livre Trillium, Paul Savoie compose également de la musique pour piano. Il est depuis presque une dizaine d’années le directeur du Salon du livre de Toronto.


Trop chers et énergivores pour survivre à la crise actuelle du monde du livre? Trop importants, culturellement et sociologiquement, pour disparaître? Quel avenir pour les salons du livre francophones au Canada? Une seule certitude : l’avenir des salons du livre est incertain. 

Table ronde

Salons du livre, quel avenir?

Samedi, 20 février, 15 h

Lien YouTube pour assister à la table ronde : https://youtu.be/TxapxIgwcc4

Participants : 

  • Robin Doucet, directeur général, Salon du livre de Rimouski

  • Geneviève Leblanc, directrice générale, Salon du livre de Sudbury

  • Mélanie Devost, directrice générale, Salon du livre de la Côte-Nord

  • Julien Cormier, consultant expert, Salon du livre de la Péninsule acadienne

  • Paul Savoie, directeur général, Salon du livre de Toronto

  • Valéry Vlad, président du conseil d’administration, Salon du livre de Toronto


    Source : Salon du livre de Toronto.

Président éditeur, Fondation littéraire Fleur de Lys

Publié dans Communiqués de presse

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Ce site web est sous licence Creative Commons – Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 2.5 Canada (CC BY-NC-ND 2.5 CA)
Article explicatif au sujet de notre maison d’édition

Entrez votre adresse de courriel pour suivre ce magazine littéraire et être notifié par courriel des nouvelles publications.

Joignez-vous à 1 267 autres abonnés

Dossier « Les 500 ans de la mort de Léonard de Vinci »
Dossier – Résultats du sondage « Les Québécois et leurs écrits »
TÉLÉCHARGEMENTS

Les documents PDF les plus populaires ci-dessous

Un petit détour – Vous êtes redirigés ici pour vous permettre de découvrir ce magazine en ligne avant de télécharger le document demandé. Tous nos documents à télécharger sont d’abord annoncés dans ce magazine. Abonnez-vous gratuitement (voir ci-dessous).

Composition technique d’un article de presse
Les styles interpersonnels selon Larry Wilson
Follow Appui-livres on WordPress.com
Magazine littéraire

Ce magazine littéraire est l’œuvre de la Fondation littéraire Fleur de Lys et s'inscrit dans une mission d'éducation populaire au sujet du monde du livre, et ce, tant auprès des auteurs que des lecteurs.

Vous pouvez nous écrire à l'adresse suivante :


contact@manuscritdepot.com

Archives
Recherche par catégorie
Se connecter
%d blogueueurs aiment cette page :