L’argent facile n’existe pas… un Canadien sondé sur deux affirme qu’il est plus facile de trouver le véritable amour que de réussir financièrement

Toronto-Dominion_Bank_logo.svg

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

L’argent facile n’existe pas… un Canadien sondé sur deux affirme qu’il est plus facile de trouver le véritable amour que de réussir financièrement

Un nouveau sondage de la TD révèle comment certains Nord-Américains abordent l’amour et l’argent pendant la COVID-19

TORONTO, le 2 févr. 2021 /CNW/ – Selon le sondage de la TD Love and Money, qui explore les comportements financiers de plus de 3 000 Nord-Américains mariés, en couple ou divorcés, la moitié des Canadiens sondés (49 %) pensent qu’il est plus facile de trouver le véritable amour que de réussir financièrement. Toutefois, cela n’empêche pas les couples canadiens sondés de ressentir un optimisme prudent concernant leurs objectifs financiers. 

Malgré les difficultés liées à la pandémie, près de neuf répondants canadiens sur dix (88 %) épargnent aujourd’hui dans un but précis. Le sondage révèle également que parmi les répondants qui vivent maritalement, la plupart des couples (45 %) n’ont eu aucune difficulté à parler d’argent durant la COVID-19. Près de la moitié des Canadiens sondés (49 %) affirment que la pandémie a mené à des conversations plus ouvertes et constructives au sujet de leurs finances, y compris sur la nécessité de revoir leurs habitudes de dépenses en réduisant les dépenses non essentielles (62 %) et en reportant les achats importants (36 %).

Les conversations : quand et à quelle fréquence?

Le sondage Love and Money a révélé que six couples canadiens sondés sur dix (60 %) ont du mal à atteindre leurs objectifs financiers durant la pandémie de COVID-19; il est donc essentiel d’avoir des conversations au sujet de l’argent. En fait, ne pas parler d’argent régulièrement avec son partenaire est la principale erreur sur le plan financier selon les répondants canadiens. Heureusement,

  • 77 % des couples canadiens sondés affirment discuter régulièrement d’argent avec leur partenaire au cours de la première année de leur relation, voire même au cours des six premiers mois pour 56 % d’entre eux, qui font preuve d’une grande franchise.
  • 85 % des répondants canadiens mariés ou vivant maritalement affirment discuter d’argent tous les mois avec leur partenaire.

Mais même si la plupart des Canadiens sondés ne reculent pas devant les conversations au sujet de leurs finances, le sondage de la TD Love and Money montre que certains répondants canadiens pourraient avoir tendance à préférer demander pardon plutôt que de demander une permission.

  • Parmi les 8 % de répondants canadiens au sondage qui admettent cacher des choses à leur partenaire sur leur situation financière, 62 % n’ont aucune intention d’y remédier. Les Canadiens sondés en couple admettent cacher à leur partenaire l’existence d’un compte bancaire dans 29 % des cas et un solde de carte de crédit très élevé dans 22 % des cas.
  • Seuls 53 % des répondants milléniaux canadiens affirment s’entendre avec leur partenaire quand il s’agit de déterminer quelles dépenses sont des souhaits ou des besoins.
  • 81 % des Canadiens milléniaux sondés admettent prendre des décisions financières déraisonnables, et le quart (25 %) avoue notamment dépenser à l’excès ou faire des achats inutiles.

« On parle d’argent ensemble pour discuter d’un projet de vacances de rêve ou être au diapason au sujet du budget. Ces conversations servent à établir une feuille de route financière pour la vie à deux, explique Melissa Leong, auteure en finances personnelles, conférencière et personnalité de la télévision. Dans les couples, parler d’argent tôt et souvent est essentiel si l’on veut atteindre des objectifs communs. Et il y a des moyens de faire en sorte que ces discussions soient positives et productives. »

Mariage : données provenant du Canada et des États-Unis

Évidemment, se marier pendant la pandémie est une expérience complètement à part et de nombreux couples nord-américains doivent composer avec les confinements, les restrictions de rassemblement et les diminutions de revenu. Par conséquent, le sondage Love and Money révèle que parmi les couples canadiens fiancés qui ont répondu au sondage et dont les plans de mariage ont été touchés par la pandémie, plus de la moitié (56 %) ont reporté leur mariage ou ont organisé un mariage plus petit.

« Une grande part du stress relatif à l’organisation d’un mariage est liée à l’argent, explique Mme Leong. La COVID ayant poussé de nombreuses personnes à organiser des célébrations plus petites ou à les reporter, c’est l’occasion rêvée de discuter avec son partenaire, et avec un professionnel financier, des façons de remanier son budget de façon responsable. »  

Concernant le grand jour, le sondage de la TD indique également ce qui suit :

  • Au Canada, 53 % des répondants milléniaux sont d’accord pour prendre un risque financier lorsqu’ils organisent un mariage, comparativement à 63 % aux États-Unis.
  • Au Canada, 46 % des répondants affirment que le couple doit payer toutes les dépenses liées au mariage, comparativement à 35 % aux États-Unis.
  • Au Canada, 49 % des répondants mariés ont dépensé moins de 5 000 $ pour leur mariage et 31 % ont dépensé entre 5 000 $ et 15 000 $, comparativement à 49 % et 20 % respectivement aux États-Unis.
  • 14 % des répondants canadiens mariés et fiancés et 11 % de leurs homologues américains n’ont pas acheté de bague de fiançailles et ne jugent pas cela nécessaire.

Sondage Love and Money

Concernant les inquiétudes financières, le sondage de la TD Love and Money révèle que la principale préoccupation des Canadiens sondés est la peur de ne pas pouvoir prendre leur retraite. Malgré cela, seul un tiers des répondants canadiens (32 %) affirment consulter un planificateur financier annuellement.

« Des conversations franches et fréquentes au sujet de l’argent sont essentielles à l’établissement et au maintien de relations financières fructueuses, affirme Eric A. Guay, vice-président, District Montréal Ouest à la TD. Qu’il s’agisse d’emménager ensemble, d’organiser un mariage, d’acheter une propriété, de fonder une famille ou d’épargner en vue d’études ou de la retraite, la situation de chaque couple est unique. Chercher les conseils financiers personnalisés d’un professionnel et élaborer un plan pourraient vous aider à atteindre vos objectifs financiers. »

Selon le sondage Love and Money, les couples canadiens affirment avoir besoin de conseils en matière de placements dans 17 % des cas, de remboursement des dettes dans 14 % des cas, de retraite dans 13 % des cas et d’établissement du budget dans 11 % des cas.

« En ce qui concerne l’épargne, les dépenses et les placements, même si les montants, les raisons et la façon de faire sont des choix personnels, les résultats montrent que, parmi les Canadiens sondés, nombreux sont ceux qui cherchent des conseils professionnels afin de prendre des décisions éclairées. Qu’il s’agisse d’épargner ou d’investir, ou encore de planifier pour aujourd’hui ou pour demain, la TD est prête à aider les clients à se sentir plus en confiance quant à leurs finances », explique M. Guay.

La TD aide de nombreux Canadiens à gérer leurs finances en ces temps incertains grâce à des conseils financiers personnalisés et des options de services bancaires courants accessibles par des outils en ligne, dont voici quelques exemples.

  • La page Conseils TD Prêts pour vous comprend des renseignements et des articles sur divers sujets financiers, pouvant aller des façons de faire le suivi des dépenses quotidiennes à l’exploration du processus d’achat d’une première propriété.
  • Dépense TD est une application mobile qui peut vous aider à faire le suivi de vos achats et opérations effectués dans vos comptes d’épargne, comptes-chèques et comptes de carte de crédit personnels en dollars canadiens de la TD et à les regrouper automatiquement en catégories, pour que vous compreniez comment vous dépensez votre argent.
  • Plus de 6 600 conseillers de la TD sont à votre disposition partout au pays pour vous offrir des conseils financiers personnalisés et vous aider à atteindre vos objectifs financiers.
  • Les Actualités TD sont une excellente source d’information sur les finances personnelles, l’établissement d’un budget et la prévention de la fraude.

À propos du sondage de la TD Love and Money
La société de recherche MARU/Matchbox a mené le sondage sur les couples et l’argent auprès d’un échantillon représentatif de consommateurs canadiens et américains. Le travail s’est déroulé en ligne du 2 décembre 2020 au 8 décembre 2020. En tout, 1 748 répondants ont participé au sondage au Canada et 1 709, aux États-Unis, et les réponses ont été pondérées par âge, sexe et région pour refléter la population. La marge d’erreur ne peut pas être calculée, puisque les participants font partie d’un échantillon non probabiliste; toutefois, la marge d’erreur d’un échantillon probabiliste de cette taille serait de +/- 2,3 %.

À propos de MARU/Matchbox
MARU/Matchbox, anciennement la division d’étude et de consultation de Vision Critical, est un cabinet de services professionnels qui se consacre à l’amélioration des résultats d’affaires de ses clients. Ses services sont offerts par des équipes de conseillers en études qui possèdent une spécialisation sectorielle, ont un sens inné des technologies et tirent parti des technologies de type « communauté d’opinion » et « voix du marché ». Les études menées par MARU/Matchbox motivent les prises de décisions en tenant compte de tous les aspects de l’expérience client, y compris l’innovation, le produit, l’image de marque, la commercialisation et les communications.

À propos du Groupe Banque TD
La Banque Toronto-Dominion et ses filiales sont désignées collectivement par l’appellation Groupe Banque TD (la « TD » ou la « Banque »). La TD est la sixième banque en importance en Amérique du Nord d’après le nombre de succursales et elle offre ses services à plus de 26 millions de clients. Ces services sont regroupés dans trois principaux secteurs qui exercent leurs activités dans plusieurs centres financiers dans le monde : Services de détail au Canada, y compris TD Canada Trust, Financement auto TD au Canada, Gestion de patrimoine TD au Canada, Placements directs TD et TD Assurance; Services de détail aux États-Unis, y compris TD BankMD, America’s Most Convenient BankMD, Financement auto TD aux États-Unis, Gestion de patrimoine TD aux États-Unis, et une participation dans The Charles Schwab Corporation; et Services bancaires de gros, y compris Valeurs Mobilières TD. En outre, la TD figure parmi les principales sociétés de services financiers en ligne du monde, avec plus de 14 millions de clients actifs du service en ligne et du service mobile. Au 31 octobre 2020, les actifs de la TD totalisaient 1,7 billion de dollars canadiens. La Banque Toronto-Dominion est inscrite à la Bourse de Toronto et à la Bourse de New York sous le symbole « TD ».

Groupe Banque TD-L-argent facile n-existe pas- un Canadien sond-

Qu’est-ce qui est plus facile: trouver le véritable amour ou réussir financièrement? (Groupe CNW/Groupe Banque TD)

SOURCE Groupe Banque TD

Président éditeur, Fondation littéraire Fleur de Lys

Tagged with: , , ,
Publié dans Uncategorized

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Ce site web est sous licence Creative Commons – Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 2.5 Canada (CC BY-NC-ND 2.5 CA)
Article explicatif au sujet de notre maison d’édition

Entrez votre adresse de courriel pour suivre ce magazine littéraire et être notifié par courriel des nouvelles publications.

Joignez-vous à 1 274 autres abonnés

Dossier « Les 500 ans de la mort de Léonard de Vinci »
Dossier – Résultats du sondage « Les Québécois et leurs écrits »
TÉLÉCHARGEMENTS

Les documents PDF les plus populaires ci-dessous

Un petit détour – Vous êtes redirigés ici pour vous permettre de découvrir ce magazine en ligne avant de télécharger le document demandé. Tous nos documents à télécharger sont d’abord annoncés dans ce magazine. Abonnez-vous gratuitement (voir ci-dessous).

Composition technique d’un article de presse
Les styles interpersonnels selon Larry Wilson
Follow Appui-livres on WordPress.com
Magazine littéraire

Ce magazine littéraire est l’œuvre de la Fondation littéraire Fleur de Lys et s'inscrit dans une mission d'éducation populaire au sujet du monde du livre, et ce, tant auprès des auteurs que des lecteurs.

Vous pouvez nous écrire à l'adresse suivante :


contact@manuscritdepot.com

Archives
Recherche par catégorie
Se connecter
%d blogueueurs aiment cette page :