Pratiques culturelles numériques et plateformes participatives : opportunités, défis et enjeux

fonds-recherche-societe-culture

Pratiques culturelles numériques et plateformes participatives : opportunités, défis et enjeux

Les dispositifs numériques et l’émergence de plateformes participatives en ligne sont venus modifier les formes traditionnelles d’engagement des publics envers les contenus culturels.

Cette synthèse des connaissances fait le point sur l’état des recherches à ce sujet. Elle s’appuie sur l’analyse d’un corpus de plus de 1 200 documents, issu d’une recension étendue des publications scientifiques, mais aussi des documents institutionnels les plus pertinents.

Réalisée en partenariat avec deux organismes du milieu culturel, Culture pour tous et Compétence culture, cette synthèse est destinée à répondre aux grandes préoccupations des acteurs culturels québécois face aux nouvelles configurations des publics dans l’environnement numérique.

Le rapport couvre les points suivants :

  • les enjeux techniques, économiques et sociaux associés aux principales plateformes utilisées par les acteurs du milieu culturel québécois;
  • la composition, les usages, les motivations et les principales figures du public qui utilise les plateformes participatives;
  • les diverses dimensions du fossé numérique (accès, littératie, usages) qui affectent la participation culturelle en ligne;
  • les tendances en matière de mobilisation des publics en ligne par le secteur culturel (accessibilité, ludification, engagement);
  • l’état actuel des politiques publiques sur la participation culturelle numérique.

Chercheure principale

Nathalie Casemajor, Institut national de la recherche scientifique


Résumé

Pratiques culturelles numériques et plateformes participatives: opportunités, défis et enjeux

Chercheure principale
Nathalie Casemajor, INRS

Cochercheurs
Guy Bellavance, INRS

Collaborateur
Guillaume Sirois, Université de Montréal

Partenaires
Marika Laforest et Louise Sicuro, Culture pour tous

Nathalie Leduc et Louise Boucher, Compétence Culture

Assistants de recherche
Martine El Ouardi, Romuald Jamet, Morad Jeldi, Annie Perron

Établissement gestionnaire de la subvention INRS

Numéro du projet de recherche – Volet synthèse des connaissances 211565-CN-2018

Titre de l’Action concertée

Programme de recherche sur la culture et le numérique

Partenaires de l’Action concertée
Le Ministère de la Culture et des Communications

Et le Fonds de recherche du Québec – Société et culture (FRQSC)

Le Fonds s’engage à rendre public les Rapports de recherche produits dans le cadre des Actions concertées. Le contenu n’engage que ses auteurs.

CONTEXTE. Cette synthèse des connaissances sur les pratiques culturelles numériques et les plateformes participatives a été réalisée en partenariat avec Culture pour tous et Compétence Culture. Elle propose un bilan des recherches concernant la modification des formes traditionnelles d’engagement des publics envers les contenus culturels suite à l’émergence des dispositifs numériques. Elle vise aussi à situer le rôle plus particulier des plateformes participatives au sein de l’écosystème de production et de diffusion de la culture.

MÉTHODOLOGIE. Un corpus de 1 200 documents (publications scientifiques récentes et documents institutionnels) a été analysé selon quatre thématiques :

  1. Quelles sont les principales plateformes participatives utilisées par le mi-lieu culturel et quels en sont les usages sociaux et culturels ?
  2. Qui sont les publics de ces plateformes et quelles sont leurs pratiques culturelles sur ces plateformes ?
  3. Comment les acteurs des secteurs culturels utilisent-ils ces plateformes aux différents moments du processus de création-production-diffusion ?
  4. Comment les politiques et programmes de soutien font ils face aux problématiques de la participation culturelle en ligne ?

RÉSULTATS. Globalement, les secteurs étudiés relèvent plus souvent du domaine des industries culturelles (musique enregistrée, télévision, radio et jeux vidéo). Le secteur du patrimoine est bien représenté, principalement à cause des musées et, dans une moindre mesure, des bibliothèques et archives. Les arts au sens traditionnel le sont nettement moins.

AXE 1 – Les plateformes participatives incorporent produits et services cul-turels à des modèles d’affaires fondés sur l’exploitation des données massives, le profilage des utilisateurs et l’économie de l’attention. Ces modèles permettent la prédiction des goûts culturels, la recommandation algorithmique de contenu, la publicité microciblée et la personnalisation des expériences culturelles. Pour croître et maintenir leur position, les plateformes publicitaires dominantes (YouTube et Facebook) nécessitent une participation continue des internautes. Des mouvements réclament une régulation de la collecte des données personnelles et une rémunération du « travail gratuit » ou involontaire fourni par les usagers. L’usage culturel des plateformes ne doit pas être surestimé pour autant : en 2017, le tiers des Canadiens n’en ont utilisé aucune dans le cadre d’activités culturelles et plus des deux-tiers leurs préférèrent des activités culturelles non numériques.

AXE 2 – Les publics et pratiques culturelles numériques. Jeunes diplômés et étudiants de classe moyenne supérieure en milieu urbain sont mieux branchés, et plus souvent étudiés; en revanche, les aînés à faibles revenus de milieux ruraux ou autochtones sont désavantagés, et plus rarement étudiés. Ce fossé numérique principalement étudié sous l’angle générationnel tend à opposer migrants et natifs numériques; or ces derniers ne représentant qu’un sous-groupe au sein de leur génération. On distingue trois fossés de nature différente liés à 1) l’accès Internet, 2) la maîtrise des outils numériques (littératie) et 3) l’usage des plateformes. Si l’âge détermine les trois fossés, le statut socioéconomique ne joue que pour les deux premiers, alors que le genre est plus significatif pour le troisième. Le premier fossé tend à se résorber dans les pays du Nord. Le second reste profond. Le troisième implique une égalisation des barrières socioéconomiques une fois les deux premiers obstacles franchis. Trois formes de participation culturelle se démarquent : contributive, communautaire, entrepreneuriale. Les publics participent avec des intérêts relativement précis et attendent une reconnaissance de leur contribution, via diverses formes de gratifications matérielles ou immatérielles. La recherche

pointe également vers de nouvelles figures du public plus ou moins perturbatrices (streamer, gamer, troll, pirate), qui représentent surtout des postures intermédiaires entre pratiques amateurs et professionnels.

AXE 3 – Stratégies numériques des acteurs culturels. Celles-ci procèdent de trois grandes approches : accessibilité à grande échelle d’une variété de contenus en ligne; ludification des pratiques culturelles en ligne; participation du public aux maillons de la chaîne (ou du réseau) de création-production-diffusion des contenus culturels. Les acteurs culturels accompagnent le tournant participatif du Web sans en maîtriser la direction, une dichotomie apparaissant entre les priorités d’un personnel chargé des réseaux sociaux et d’un personnel employé à la création ou au développement culturel.

AXE 4 – Les politiques publiques canadienne et québécoise poursuivent trois finalités principales au regard de la participation culturelle numérique : 1) visibilité et rayonnement des contenus nationaux; 2) sensibilisation, démocratisation et démocratie culturelle; 3) équité et inclusion sociale. La première, relativement bien couverte par les politiques actuelles, s’articule à des enjeux économiques orientés vers l’offre de contenu. La seconde, orientée vers les publics et les enjeux proprement culturels, ainsi que la troisième, à portée sociale visant l’accès aux outils numérique et la littératie, apparaissent moins bien balisés. La concentration et la fragmentation du secteur des plateformes compliquent la collecte de données comparables sur les pratiques connectées des publics de la culture. Les données comportementales sur les habitudes des publics manquent souvent de qualité et de contextualisation sociodémographique. Certaines sont collectées sans le consentement des usagers, soulevant des enjeux éthiques.

PISTES DE RECHERCHE. D’un côté, le degré autant que les modalités de pénétration des plateformes selon les secteurs culturels demeurent à étudier. De l’autre, il reste à évaluer l’étendue réelle de cette culture de la participation et la véritable profondeur des changements engendrés au plan de la production/consommation culturelle. La voie la plus prometteuse consiste à investiguer les usages proprement culturels des plateformes ainsi que les nouvelles figures des publics du secteur culturel. La notion de public algorithmique est particulièrement à interroger en lien avec l’économie de l’attention et la personnalisation de l’offre (profils d’usagers, mise en donnée des comportements, prédiction des goûts) : outre les stratégies marketing et la participation involontaire à la production de données, cette nouvelle figure du public contribue-t-elle à la diversification des formes actives de la participation culturelle ?

TROIS MESSAGES-CLÉS. 1) Malgré une abondance des sollicitations, une majorité de la population canadienne préfère encore un rapport non médié par les plateformes à plusieurs formes d’art parmi les plus légitimes (principalement les arts de la scène : danse, musique, théâtre). 2) Les efforts de découvrabilité ne suffisent pas à eux seuls à créer l’appétence culturelle, et l’analyse des données consommatoires et comportementales n’est pas la panacée pour agir sur le développement des goûts et des dispositions culturelles en amont. 3) Les plateformes numériques participent de la reproduction des inégalités sociales. Il convient de mettre en place des dispositifs d’accompagnement des publics en région, en élaborant des actions concertées avec les groupes autochtones, et en veillant davantage à l’accès à l’offre numérique culturelle pour les personnes en situation de handicap.


Téléchargement

Résumé 

Rapport de recherche

Source : Fonds de recherche société et culture, gouvernement du Québec.

Président éditeur, Fondation littéraire Fleur de Lys

Tagged with: , , ,
Publié dans Documents et livres

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Ce site web est sous licence Creative Commons – Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 2.5 Canada (CC BY-NC-ND 2.5 CA)
Article explicatif au sujet de notre maison d’édition

Entrez votre adresse de courriel pour suivre ce magazine littéraire et être notifié par courriel des nouvelles publications.

Joignez-vous à 1 266 autres abonnés

Dossier « Les 500 ans de la mort de Léonard de Vinci »
Dossier – Résultats du sondage « Les Québécois et leurs écrits »
TÉLÉCHARGEMENTS

Les documents PDF les plus populaires ci-dessous

Un petit détour – Vous êtes redirigés ici pour vous permettre de découvrir ce magazine en ligne avant de télécharger le document demandé. Tous nos documents à télécharger sont d’abord annoncés dans ce magazine. Abonnez-vous gratuitement (voir ci-dessous).

Composition technique d’un article de presse
Les styles interpersonnels selon Larry Wilson
Follow Appui-livres on WordPress.com
Magazine littéraire

Ce magazine littéraire est l’œuvre de la Fondation littéraire Fleur de Lys et s'inscrit dans une mission d'éducation populaire au sujet du monde du livre, et ce, tant auprès des auteurs que des lecteurs.

Vous pouvez nous écrire à l'adresse suivante :


contact@manuscritdepot.com

Archives
Recherche par catégorie
Se connecter
%d blogueueurs aiment cette page :