Le commissaire aux langues officielles presse les institutions fédérales de toujours respecter leurs obligations linguistiques lors de situations de crise

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Le commissaire aux langues officielles presse les institutions fédérales de toujours respecter leurs obligations linguistiques lors de situations de crise


Publication du rapport Une question de respect et de sécurité : l’incidence des situations d’urgence sur les langues officielles


GATINEAU, QC, le 29 oct. 2020 /CNW/ – Lors d’une situation d’urgence, la population canadienne compte sur les autorités gouvernementales pour recevoir l’information et les consignes dont elle a besoin pour protéger sa santé et sa sécurité et celles de sa famille. La crise sanitaire déclenchée par la pandémie de COVID-19, comme plusieurs autres crises passées, a exposé de nombreuses lacunes en matière de bilinguisme en situation d’urgence.

Réagissant aux cafouillages linguistiques constatés au cours des dernières années (p. ex. l’étiquetage unilingue, les conférences de presse dans une seule langue et les messages d’alerte en anglais seulement), le commissaire aux langues officielles, Raymond Théberge, s’est penché sur la question et présente les conclusions de sa réflexion dans son rapport intitulé Une question de respect et de sécurité : l’incidence des situations d’urgence sur les langues officielles. Ce rapport brosse un portrait de l’expérience vécue par la population lors de telles situations durant la dernière décennie. Il met en lumière l’importance cruciale, lors d’une situation d’urgence, de communiquer avec les citoyens et les citoyennes dans leur première langue officielle afin de les informer, de les rassurer et de leur donner des consignes qu’ils pourront comprendre et exécuter.

Dans son rapport, le commissaire sonne l’alarme et presse les institutions fédérales de se donner les moyens nécessaires pour rédiger simultanément en français et en anglais, lors de situations d’urgence, des communications à l’intention de la population et qu’elles révisent leurs plans d’urgence actuellement en place afin que ceux-ci tiennent pleinement compte de l’aspect linguistique.

Citation

« Pendant les situations d’urgence, les langues officielles ne doivent plus être une considération de second ordre, elles doivent faire partie intégrante de la gestion de crise. Lorsque la population n’est pas en mesure de comprendre les consignes et les renseignements qui lui sont communiqués par les institutions fédérales en temps de crise, c’est son droit fondamental à la sécurité qui est en jeu. Les institutions fédérales doivent changer leurs façons de faire pour s’assurer de communiquer avec les Canadiens et les Canadiennes dans les deux langues officielles en période de crise et ainsi contribuer à mieux les protéger. »
Raymond Théberge, commissaire aux langues officielles

Faits saillants

  • Selon le recensement de 2016 de Statistique Canada, 26 007 500 Canadiens et Canadiennes ont l’anglais comme première langue officielle parlée, alors que 7 705 755 ont le français comme première langue officielle parlée.
  • Plus de 2000 personnes ont rempli un questionnaire sur les langues officielles lors de situations d’urgence publié sur le site Web du Commissariat aux langues officielles entre les 8 et 26 juin 2020.
  • Des 2228 répondants et répondantes du questionnaire :
    • 36 % étaient des anglophones du Québec;
    • 29 % étaient des anglophones hors Québec;
    • 26 % étaient des francophones hors Québec;
    • 9 % étaient des francophones du Québec;
    • 17 % ont soulevé des difficultés à accéder à de l’information sur la santé ou la sécurité publique dans la langue officielle de leur choix lors d’urgences passées
    • 24 % ont soulevé des difficultés similaires pendant la pandémie actuelle.
  • Parmi les principales situations établies comme étant problématiques (parce qu’unilingues) figurent l’étiquetage des produits sanitaires, les conférences de presse, les communications des agences gouvernementales, les messages d’alerte et la prestation de services par les premiers répondants.

Documents connexes

Déclaration du commissaire : Au-delà de la Loi sur les langues officielles, il s’agit d’une question de respect et de sécurité pour tous les Canadiens

Liens connexes

Rapport : Une question de respect et de sécurité : l’incidence des situations d’urgence sur les langues officielles https://www.clo-ocol.gc.ca/fr/nouvelles/communiques/2020/2020-10-29?destination=node/59760

Document d’information : Principaux constats du rapport Une question de respect et de sécurité : l’incidence des situations d’urgence sur les langues officielles https://www.clo-ocol.gc.ca/fr/publications/autres/situations-urgence-langues-officielles/document-information-recommendations

Document d’information : Recommandations du rapport Une question de respect et de sécurité : l’incidence des situations d’urgence sur les langues officielles https://www.clo-ocol.gc.ca/fr/publications/autres/situations-urgence-langues-officielles/document-information-constats

SOURCE : Commissariat aux langues officielles.

Liens connexes

http://www.ocol-clo.gc.ca

Président éditeur, Fondation littéraire Fleur de Lys

Publié dans Uncategorized

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Ce site web est sous licence Creative Commons – Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 2.5 Canada (CC BY-NC-ND 2.5 CA)
Article explicatif au sujet de notre maison d’édition

Entrez votre adresse de courriel pour suivre ce magazine littéraire et être notifié par courriel des nouvelles publications.

Joignez-vous à 1 259 autres abonnés

Dossier « Les 500 ans de la mort de Léonard de Vinci »
Dossier – Résultats du sondage « Les Québécois et leurs écrits »
TÉLÉCHARGEMENTS

Les documents PDF les plus populaires ci-dessous

Un petit détour – Vous êtes redirigés ici pour vous permettre de découvrir ce magazine en ligne avant de télécharger le document demandé. Tous nos documents à télécharger sont d’abord annoncés dans ce magazine. Abonnez-vous gratuitement (voir ci-dessous).

Composition technique d’un article de presse
Les styles interpersonnels selon Larry Wilson
Follow Appui-livres on WordPress.com
Magazine littéraire

Ce magazine littéraire est l’œuvre de la Fondation littéraire Fleur de Lys et s'inscrit dans une mission d'éducation populaire au sujet du monde du livre, et ce, tant auprès des auteurs que des lecteurs.

Vous pouvez nous écrire à l'adresse suivante :


contact@manuscritdepot.com

Archives
Recherche par catégorie
Se connecter
%d blogueueurs aiment cette page :