Lancement du film « Raôul Duguay, par-delà la Bittt à Tibi » de Yves Langlois

Publiciterre-Lancement du film - Ra-ul Duguay- par-del- la Bittt

Raôul Duguay et Yves Langlois. Tournage en mer sur les traces de son grand-père. Crédit de la photo: Daniel Miller. (Groupe CNW/Publiciterre)

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Lancement du film « Raôul Duguay, par-delà la Bittt à Tibi » de Yves Langlois

SUTTON, QC, le 29 oct. 2020 /CNW Telbec/ – Le long-métrage documentaire RAÔUL DUGUAY PAR-DELÀ LA BITTT À TIBI, réalisé par Yves Langlois, sera présenté en première mondiale en salle au 39e Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue le mardi 3 novembre 2020 à 13h30 au Théâtre du cuivre, 145, rue Taschereau Ouest, Rouyn-Noranda.


CHANSON la Bittt à Tibi

Moi j’ viens d’l’Abitibi Moi j’viens d’la Bittt à Tibi Moi j’viens d’un pays

qui est un arbre fort Moi j’viens d’un pays qui pousse dans le Nord

Tam didelam tadlédidelidelam

Dans ce pays qui était comme un oeuf Le 13 février 1939

J’suis né à Val d’Or en Abitibi

Dans ce pays qui est encore touttt neuf

J’avions connu Harnest Turcotte Qui vivait entre de beaux bois ronds Qui parlait aux âbres et aux taons Qui chaque matin chaussait ses bottes Pour aller comme Ti-Jean Hébert Fendre la forêt avec ses nerfs

Qui n’avait pas d’ chain saw Qui avait hache et boxa
Pis des bras durs comme la roche
Pis des cuisses comme des troncs d’arbre Pis du front tout l’tour d’la tête
Pis qui n’était pas si bête

En 1910 en Abitibi dans mon pays

Coooooooooooooooooooooolonisé

Tam didelam tadlédidelidelam

Moi j’viens d’l’Abitibi Moi j’viens d’la Bittt à Tibi Moi j’viens d’un pays

qui est de lacs bien rares Moi j’viens d’un pays Ousque l’poisson mord

Quand j’étions p’tit J’allions jouer aux bois

Avec les épinettes et les bouleaux J’aimions gazouiller avec les oiseaux Quand j’étions p’tit
Je suivions le ruisseau Je jouais de l’Harricana Sur la rivière Harmonica

Je r’gardions passer les gros chars Sur ma p’tite cenne qui v’nait en or Dans un banc d’neige creusais maison Et dans la glace j’écrivais ton nom Et l’hiver à l’aréna

On patinait touttt en tas L’été près du Lac Blouin On faisions semblant de rien On ramassait des bleuets

Qu’on vendait pour presque rien

En mil neuf cent quelque En

Abitibi dans mon pays

Coooooooooooooooooolonisé

Tam didelam tadlédidelidelam


« Le 13 février 1939, j’suis né à Val-d’Or en Abitibi… » On connait tous ces paroles de La Bittt à Tibi, une des chansons les plus importantes du Québec. Raôul Duguay a donc célébré ses 80 ans le 13 février 2019. Pourtant, ce porte-étendard des années 1970 demeure méconnu. Plus qu’un film biographique, ce long métrage réalisé par son grand ami Yves Langlois met en lumière toutes les dimensions de l’artiste: sa philosophie, sa musique, sa poésie, ses formations et ses peintures. Avec ses amis, il perce les secrets de l’inspiration. Ce film intimiste, tourné sur plusieurs années, présente son processus créatif unique et spectaculaire.


CHANSON LE VOYAGE

Il n’y a de repos que pour celui qui cherche
Il n’y a de repos que pour celui qui trouve
Tout est toujours à recommencer

Mais dites-moi encore où trouver le chemin
Que je ne cherche plus et que j’aille plus loin

La vérité la vérité la vérité est une poignée de sable fin
La vérité la vérité la vérité qui glisse entre mes doigts

Il n’y a de repos que pour celui qui trouve
Il n’y a de repos que pour celui qui cherche
Tout est toujours à recommencer

Tu marches au fond de toi et derrière tes pas
Et tu ne bouges pas seul ton regard avance

La vérité la vérité la vérité est une poignée d’eau de la source
La vérité la vérité la vérité qui coule entre mes mains

Il n’y a de repos que pour celui qui cherche
Il n’y a de repos que pour celui qui trouve
Tout est toujours à recommencer

Il marche sur ses pieds et parfois sur sa tête
Il traîne un gros boulet qui est comme lui-même

La vérité la vérité la vérité est une petite poignée d’air pur
La vérité la vérité la vérité qui siffle entre ses dents

Il n’y a de repos que pour celui qui trouve
Il n’y a de repas que pour celui qui mange
Tout est toujours à recommencer

Nous marchons sur nous-mêmes comme un bétail perdu
Le mensonge est collé aux semelles de nos souliers

La vérité la vérité la vérité est comme la fumée
La vérité la vérité la vérité qui monte dans nos mots

Il n’y a de repos que pour celui qui cherche
Il n’y a d’oasis que pour celui qui boit
Tout est toujours à recommencer

Vous est-il arrivé de voir dedans vos yeux
Le chemin du retour qui coule avec amour

La vérité la vérité la vérité est comme le soulier
La vérité la vérité la vérité que l’on a délacé

Il n’y a de repos que pour celui qui trouve
Il n’y a de retour que pour celui qui part
Tout est toujours à recommencer

Ils ont mis des cailloux dans le bout des souliers
Et puis ils sont montés sur leurs épaules

La vérité la vérité la vérité est comme une lumière
La vérité la vérité la vérité qui point à l’horizon

Il n’y a de repos que pour celui marche
Il n’y a de repos que pour celui qui va

Mais dites-moi encore où est-il ce lui qui ne passe pas

Paroles : Raôul Duguay
Musique : Michel Garneau


Voici ce que Raôul Duguay en dit: « Les gens connaissent ma chanson La Bittt à Tibi mais mon ami Yves Langlois est une des rares personnes à connaître aussi mon cheminement personnel. Yves étant un artiste complet qui s’est, comme moi, impliqué dans la protection de l’environnement, de la langue française et du Kébèk, il a su donner à ce film une dimension à la fois familiale, poétique et philosophique. Ses films ont été récompensés sur trois continents et diffusés dans plusieurs festivals et sur les chaînes de télévision de divers pays. »


CHANSON LE CHEMIN


Ce long métrage, que le réalisateur s’amuse à nommer : « Une année dans la vie d’un artiste octogénaire multidisciplinaire et hyperactif », reflète le tourbillon de la vie de Raôul. Le projet a pris naissance il y a une quinzaine d’années: 150 heures de tournage, 950 pages de verbatim, 100 heures d’archives, une année de montage. Grâce à son regard pénétrant le réalisateur a su cerner le personnage et l’homme. L’image de Raôul Duguay dans le regard du public ne sera plus jamais limitée à une seule chanson.

 -30-

SOURCE : Publiciterre.


En complément

Raôul Duguay, un artiste engagé qui s’émerveille depuis toujours

Président éditeur, Fondation littéraire Fleur de Lys

Tagged with: , ,
Publié dans Communiqués de presse

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Ce site web est sous licence Creative Commons – Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 2.5 Canada (CC BY-NC-ND 2.5 CA)
Article explicatif au sujet de notre maison d’édition

Entrez votre adresse de courriel pour suivre ce magazine littéraire et être notifié par courriel des nouvelles publications.

Joignez-vous à 1 257 autres abonnés

Dossier « Les 500 ans de la mort de Léonard de Vinci »
Dossier – Résultats du sondage « Les Québécois et leurs écrits »
TÉLÉCHARGEMENTS

Les documents PDF les plus populaires ci-dessous

Un petit détour – Vous êtes redirigés ici pour vous permettre de découvrir ce magazine en ligne avant de télécharger le document demandé. Tous nos documents à télécharger sont d’abord annoncés dans ce magazine. Abonnez-vous gratuitement (voir ci-dessous).

Composition technique d’un article de presse
Les styles interpersonnels selon Larry Wilson
Follow Appui-livres on WordPress.com
Magazine littéraire

Ce magazine littéraire est l’œuvre de la Fondation littéraire Fleur de Lys et s'inscrit dans une mission d'éducation populaire au sujet du monde du livre, et ce, tant auprès des auteurs que des lecteurs.

Vous pouvez nous écrire à l'adresse suivante :


contact@manuscritdepot.com

Archives
Recherche par catégorie
Se connecter
%d blogueueurs aiment cette page :