Open Content : plus de 100 000 œuvres des collections des musées de la ville de Paris en libre accès aujourd’hui

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Open Content : plus de 100 000 œuvres des collections des musées de la ville de Paris en libre accès aujourd’hui

Dès aujourd’hui, Paris Musées propose en Open Content (mise à disposition gratuite et sans restriction) plus de 100 000 reproductions numériques des œuvres des collections des musées de la Ville de Paris en haute définition.

Nouvelle étape dans le développement de la politique numérique de Paris Musées, le lancement de l’Open Content contribue à l’accroissement et à l’amélioration de la diffusion des collections et vient renforcer les actions en faveur d’un meilleur accès à l’art et à la culture. Il favorise également l’augmentation de la visibilité des œuvres et la connaissance des collections municipales en France et à l’étranger.

Cette ouverture des données garantit le libre accès et la réutilisation par tous de fichiers numériques, sans restriction technique, juridique ou financière, pour un usage commercial ou non.

Des images représentant des œuvres appartenant au domaine public sous licence CCØ (Creative Commons Zero) sont mises à disposition de tous les internautes via le portail des collections de Paris Musées. Dans un premier temps, les reproductions d’œuvres en 2D qui ne sont pas soumises à droits sont disponibles en Open Content, les images soumises à droits restent en basse définition afin d’illustrer les fiches du site internet des collections. Les amateurs d’art pourront par exemple télécharger les oeuvres des grands noms de la photographie (Atget, Blancard, Marville, Carjat…) ou de la peinture (Courbet, Delacroix, Rembrandt, Van Dyck…).

Cette politique de libre accès s’accompagne d’une démarche de valorisation, de médiation et de sensibilisation pour guider les internautes. En effet, chaque utilisateur récupère un dossier comprenant l’image en haute définition (300 dpi – 3 000 pixels), un fichier avec la notice de l’œuvre et une charte des bonnes pratiques liées aux images sous licence CCØ afin d’inviter chacun à citer la source et les informations sur l’œuvre.

Si cette licence est déjà utilisée par des musées internationaux à l’instar du Rijksmuseum à Amsterdam ou du Metropolitan Museum à New York, Paris Musées est à la première institution française parisienne à s’en emparer en proposant un nombre considérable de reproductions en haute définition.

Paris Musées permettra à tous d’utiliser simplement, durablement, gratuitement et instantanément des images en haute définition pour appuyer leurs recherches et améliorer leurs outils de médiation physiques et numériques

Les reproductions des œuvres concernées seront également intégrées au sein d’expositions virtuelles et accompagnées d’une médiation apportant aux utilisateurs un maximum d’informations.

COMMENT ACCÉDER AUX REPRODUCTIONS LIBRES DE DROITS ?

Via le Portail des collections

Sur parismuseescollections.paris.fr, les images des œuvres sous licence CCØ seront téléchargeables soit directement depuis la fiche de l’œuvre en question, soit depuis une page dédiée aux images libres de droits accessible via la page d’accueil.

Les images libres de droits du site web Paris Musées se trouvent sur lal page web : https://www.parismuseescollections.paris.fr/fr. Défilez lapage vers le bas pour voir apparaître sur votre écran l’entrée vers les images libres de droits. Illustrations ci-dessus.

Via l’API spécifique du site des collections

L’API (Application Programming Interface) est une interface de programmation liée à une application. L’accès aux données de Paris Musées via l’API s’adresse à des usages professionnels réguliers des données du site. Elle vient compléter la diffusion en Open Content. Elle permet à la fois de récupérer en haute définition plusieurs images libres de droits et leurs notices à partir de recherches croisées sur les œuvres.

À QUI SONT DESTINÉES CES REPRODUCTIONS ?

Paris Musées permettra à tous les publics d’obtenir en un clic une reproduction d’œuvre issue de ses collections pour l’imprimer, s’en inspirer ou même en faire un fond d’écran !

En réponse à leur forte demande, les chercheurs, étudiants et enseignants pourront ainsi utiliser des images en haute définition pour leurs recherches, supports de cours ou publications et améliorer leurs outils de médiation physiques et numériques.

Pour une mise en avant claire des reproductions des œuvres concernées, Paris Musées créera des expositions virtuelles spécifiques qui apporteront aux utilisateurs un maximum d’informations tout en les encourageant à télécharger et réutiliser les images.

UN PARTENARIAT AVEC WIKIMÉDIA FRANCE

Considérant que les fonds en Open Content de Paris Musées ont leur place sur Wikimédia Commons et qu’ils sont des ressources utiles pour entre autres, illustrer Wikipédia, ces images sont mises à disposition sur Wikimédia Commons et disposent ainsi d’une très grande visibilité.

Paris Musées fournit les reproductions des œuvres, communique sur leur mise à disposition et s’engage à encourager la rédaction de contenus sur les œuvres mais aussi les collections et périodes concernées.

Wikimédia France favorise l’émergence d’un groupe de travail en communiquant auprès de sa communauté, forme les agents culturels aux projets Wikimédia et leurs outils d’analyse, sur la base du volontariat.

Enfin, dans le cadre de ce partenariat, il apporte un conseil régulier sur la mise en place d’actions de contribution, l’utilisation d’outils d’analyse et la mise en relation avec les communautés Wikimédia.

Wikimédia France est un acteur associatif engagé dans le libre partage de la connaissance. L’organisme vise notamment à accroître la qualité et la quantité des connaissances présentes sur les projets Wikimédia en accompagnant les projets d’ouverture et de diffusion des données et des contenus. Il supporte et anime entre autres des projets de contribution à la version française de Wikipédia, encyclopédie libre et en ligne, universelle, multilingue fonctionnant sur un principe collaboratif.

L’OFFRE NUMÉRIQUE DE PARIS MUSÉES

L’Open Content vient compléter l’offre numérique en ligne de Paris Musées et rejoint d’autres outils comme l’impression 3D, le GigaPixel ou le portail des collections.

Tous ces outils poursuivent la politique volontariste de développement, d’élargissement des publics et d’éducation renforcée, en particulier pour les publics éloignés de la culture.

En effet, les numérisations 3D issues des collections permettent des impressions aux multiples usages dont celui de rendre les reproductions d’œuvres tactiles. Cette initiative permet d’appréhender les œuvres d’art de façon innovante, par le toucher et le jeu et de faciliter leur compréhension, notamment pour les personnes en situation de handicap visuel.

Le Gigapixel est un outil numérique incomparable pour plonger dans les détails des objets, apprécier la touche de l’artiste, le savoir-faire d’une technique et découvrir des détails invisibles à l’œil nu. Les utilisations de ce type de numérisation sont nombreuses. In situ, par des dispositifs en salle permettant d’appréhender un tableau autrement ou pour pallier à l’absence d’une œuvre trop fragile, en restauration ou prêtée à une autre institution.

Cette technologie prend également tout son sens au sein d’ateliers pédagogiques, afin de créer une narration autour de l’œuvre et de ses détails, ou encore via des expositions numériques.

Tous ces outils sont accessibles par des applications dédiées ou sur le portail des collections qui poursuit son développement depuis 4 ans. Il est aujourd’hui consultable en français, en anglais et en espagnol et rend progressivement accessibles les œuvres, les ressources bibliographiques et les archives des musées de la Ville de Paris, chefs-d’œuvre exposés dans les musées aussi bien qu’œuvres rarement montrées du fait de leur fragilité. Recensant déjà plus de 300 000 œuvres, il permet aux initiés et au grand public de rechercher ou naviguer dans les collections numérisées à travers des nombreux filtres de recherche et des parcours éditorialisés (Paris 1900, La révolution française…) sur des thématiques fortes des collections.

LEXIQUE

API : Application Programming Interface ou Interface de programmation en français. C’est une manière pour un logiciel, un service web ou une base de données de communiquer avec d’autres éléments semblables. Elle permet de créer des relations et d’échanger des données entre différents types d’éléments. On pourrait ainsi la représenter comme un maillon permettant de relier deux chaînes.

GigaPixel : Une image GigaPixel est une image composée par un milliard de pixels.

Licence CCØ : Les licences « Creatives Commons » sont les plus utilisées et les plus reconnues internationalement et sont abondamment utilisées par les musées qui ouvrent les images de leurs collections. Chaque licence est encadrée par des normes d’utilisation expliquées en détail par Creative Commons, en 37 langues.

La licence Creative Commons Zero (CCØ) est une licence libre Creative Commons permettant de placer une œuvre au plus près du domaine public

Cette licence garantit le libre accès et la réutilisation par tous des fichiers numériques, sans restriction technique, juridique ou financière pour un usage commercial ou non.

Numérisation 3D : La numérisation 3D est un procédé permettant de mesurer la surface d’un objet pour en créer une réplique informatique dans le but de l´archiver, la modifier ou de la dupliquer grâce à l´impression 3D.

Open Content : Il s’agit de la mise à disposition gratuite en ligne de contenus numériques en haute définition.

 -30-

Source : Paris Musées.

Note : liens et illustrations ajoutés par nous.

Président éditeur, Fondation littéraire Fleur de Lys

Tagged with: , , , , , , , ,
Publié dans Communiqués de presse

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Ce site web est sous licence Creative Commons – Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 2.5 Canada (CC BY-NC-ND 2.5 CA)
Article explicatif au sujet de notre maison d’édition

Entrez votre adresse de courriel pour suivre ce magazine littéraire et être notifié par courriel des nouvelles publications.

Joignez-vous à 1 241 autres abonnés

Dossier « Les 500 ans de la mort de Léonard de Vinci »
Dossier – Résultats du sondage « Les Québécois et leurs écrits »
TÉLÉCHARGEMENTS

Les documents PDF les plus populaires ci-dessous

Un petit détour – Vous êtes redirigés ici pour vous permettre de découvrir ce magazine en ligne avant de télécharger le document demandé. Tous nos documents à télécharger sont d’abord annoncés dans ce magazine. Abonnez-vous gratuitement (voir ci-dessous).

Composition technique d’un article de presse
Les styles interpersonnels selon Larry Wilson
Follow Appui-livres on WordPress.com
Magazine littéraire

Ce magazine littéraire est l’œuvre de la Fondation littéraire Fleur de Lys et s'inscrit dans une mission d'éducation populaire au sujet du monde du livre, et ce, tant auprès des auteurs que des lecteurs.

Vous pouvez nous écrire à l'adresse suivante :


contact@manuscritdepot.com

Archives
Recherche par catégorie
Se connecter
%d blogueueurs aiment cette page :