Selon un sondage, la COVID-19 a amené les personnes âgées du Canada à accroître considérablement leur utilisation de nombreuses technologies

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Selon un sondage, la COVID-19 a amené les personnes âgées du Canada à accroître considérablement leur utilisation de nombreuses technologies

TORONTO, le 29 sept. 2020 /CNW/ – De Facebook aux outils de suivi du conditionnement physique en passant par les applications de livraison d’aliments, les personnes âgées du Canada ont accru leur utilisation de nombreuses technologies et de nombreux services en ligne pendant la pandémie de COVID-19.

Un nouveau sondage AGE-WELL réalisé par Environics Research en juillet 2020 montre que les deux tiers (65 %) des Canadiens de 65 ans et plus possèdent maintenant un téléphone intelligent, contre 58 % en 2019, et que la plupart d’entre eux l’utilisent (83 %) tous les jours.

Pendant la pandémie, les personnes âgées ont davantage eu recours aux appels vidéo pour communiquer avec leurs proches. Environ 23 % des Canadiens de 65 ans et plus font maintenant des appels vidéo sur leur téléphone intelligent, soit deux fois plus qu’en 2019; six sur dix d’entre eux déclarent une utilisation accrue en raison de la COVID-19.

En ce qui concerne les médias sociaux, si populaires auprès des jeunes, ils sont également très utilisés par les personnes âgées. Plus du tiers (37 %) d’entre elles disent utiliser les médias sociaux pour communiquer avec leurs proches (quatre sur dix d’entre elles déclarent les utiliser davantage comme mode de communication en raison de la COVID-19). Comparativement à 2019, elles sont plus présentes sur YouTube, WhatsApp, Instagram et Facebook (que 68 % utilisent maintenant, contre à 63 % en 2019).

Et comme de nombreuses personnes âgées restent davantage à la maison pendant la pandémie de COVID-19, deux Canadiens de 65 ans et plus sur dix (19 %) se tournent vers le commerce en ligne pour obtenir des articles essentiels, comme les aliments, afin de mieux gérer leur santé, leur bien-être ou leur autonomie (six sur dix d’entre eux déclarent recourir davantage à cette méthode en raison de la COVID-19).

Les résultats du sondage montrent que 72 % des Canadiens de 65 ans et plus sont à l’aise avec la technologie actuelle.

« Ces résultats démentent la croyance selon laquelle les personnes âgées sont technophobes. La plupart d’entre elles ne sont pas déconcertées par la technologie et l’utilisent beaucoup en ces temps difficiles, déclare Andrew Sixsmith, codirecteur scientifique d’AGE-WELL, le réseau canadien axé sur les technologies et le vieillissement. Les personnes âgées utilisaient déjà davantage la technologie, mais la COVID-19 est de toute évidence un catalyseur qui amène l’utilisation de la technologie à un nouveau niveau. »

Le sondage a été réalisé du 16 au 27 juillet 2020 auprès de plus de 2 000 Canadiens âgés de 50 ans et plus. AGE-WELL a commandé un sondage semblable en juillet 2019 auprès des Canadiens âgés de 50 à 64 ans et de 65 ans plus.

Olive Bryanton, 83 ans, de Hampshire à l’Île-du-Prince-Édouard, n’imagine pas la vie pendant la pandémie de COVID-19 sans technologie. « Cela m’a permis de rester saine d’esprit, surtout au début lorsque nous ne pouvions pas sortir et que la famille ne pouvait pas nous rendre visite. » Elle est sur Zoom « presque constamment » depuis le début de la COVID-19, pour communiquer avec sa famille ou pour participer à des réunions et à des webinaires virtuels et faire des présentations. Elle est sur Twitter et Facebook plus souvent, et a assisté à un mariage en direct. « Je suis tellement heureuse de pouvoir utiliser la technologie », déclare Mme Bryanton, membre du Comité consultatif des aînés et des aidants naturels d’AGE-WELL.

Le nouveau sondage examine également l’impact de la COVID-19 sur les préoccupations liées à l’âge chez les personnes âgées du Canada, qui ont été touchées de façon disproportionnée par la pandémie. Environ la moitié des répondants âgés de 50 ans et plus sont maintenant plus préoccupés par leur santé et par la perte d’êtres chers. Quarante-six pour cent d’entre eux sont très préoccupés ou quelque peu préoccupés par l’idée de déménager dans une maison de soins, et 43 % par l’idée de déménager dans une résidence pour personnes âgées.

Le point positif est que plus des deux tiers (66 %) des Canadiens de plus de 50 ans pensent que les progrès technologiques peuvent aider à atténuer l’impact de la COVID-19 sur la vie quotidienne. La majorité des répondants pensent que les progrès technologiques peuvent les aider à maintenir des relations avec leurs proches, à réduire l’isolement social, à s’adonner à leurs passe-temps, à gérer leur santé, à maintenir leur santé mentale et à demeurer en sécurité, autonomes et actifs à mesure qu’ils vieillissent.

Le sondage a également révélé que la moitié des Canadiens de 50 ans et plus sont prêts à payer de leur poche pour une technologie qui aiderait à gérer la santé et le bien-être. Près de sept sur dix d’entre eux sont prêts à payer de leur poche pour une technologie qui leur permettrait de rester chez eux à mesure qu’ils vieillissent.

Voici d’autres constatations clés :

Utilisation de la technologie   

  • 88 % des Canadiens de 65 ans et plus utilisent Internet quotidiennement;
  • 30 % des Canadiens de 65 ans et plus visionnent du contenu en continu; plus de quatre sur dix d’entre eux visionnent davantage de contenu en raison de la COVID-19;
  • 52 % des Canadiens de 50 ans et plus ont eu un rendez-vous par télésanté au cours des trois derniers mois, et 79 % en ont été satisfaits. L’expérience des rendez-vous par vidéo est encore limitée (7 %);
  • Plus du quart (29 %) des Canadiens de 65 ans et plus utilisent les réseaux sociaux pour des raisons liées « à la santé, au mieux-être ou à l’autonomie » (42 % d’entre eux déclarent les utiliser davantage en raison de la COVID-19);
  • Chez les 65 ans et plus, 68 % utilisent Facebook (contre 63 % en 2019), 40 % utilisent YouTube (contre 37 %), 19 % utilisent Instagram (contre 15 %), 18 % utilisent Twitter (contre 16 %) et 16 % utilisent WhatsApp (contre 11 %);
  • 17 % des Canadiens de 65 ans et plus font des appels vidéo sur un ordinateur de bureau ou un ordinateur portatif; 56 % d’entre eux déclarent une utilisation accrue en raison de la COVID-19.
  • 13 % des Canadiens de 65 ans et plus utilisent maintenant des applications ou des outils de suivi pour l’exercice ou l’activité physique; une personne sur cinq les utilise davantage en raison de la COVID-19.
  • 13 % des Canadiens de 65 ans et plus participent à des activités en ligne comme des clubs de lecture et des jeux; 50 % d’entre eux ont intensifié ces activités en raison de la COVID-19.
  • 11 % des Canadiens de 65 ans et plus utilisent la technologie vocale, p. ex., Google Home; 18 % d’entre eux l’utilisent davantage en raison de la COVID-19;
  • 7 % des Canadiens de 65 ans et plus utilisent des applications de livraison d’aliments; 45 % d’entre eux l’utilisent davantage en raison de la COVID-19.

Attitudes actuelles

  • 48 % des Canadiens âgés de plus de 50 ans sont optimistes quant au vieillissement (contre 56 % en 2019);
  • 66 % des Canadiens âgés de plus de 50 ans se sont sentis isolés au moins pendant quelque temps durant la pandémie de COVID-19;
  • La moitié des répondants estiment que la technologie a eu un effet positif sur leur vie pendant la COVID-19 (45 % disent que l’effet n’est ni positif ni négatif);
  • Les technologies « axées sur l’autonomie » sont les plus populaires, car plus de la moitié des utilisateurs de technologies et de services comme les appareils numériques portables, les achats en ligne d’articles essentiels, les outils de suivi d’exercices et d’activités, les webinaires et les cours en ligne, signalent un effet positif sur leur santé et leur mieux-être.

« À une période où les personnes âgées font face à d’énormes défis, c’est encourageant de constater que bon nombre d’entre elles se tournent vers les technologies, les services en ligne et les applications pour obtenir de l’aide », déclare Alex Mihailidis, codirecteur scientifique et chef de la direction d’AGE-WELL. « Elles sont réceptives à la technologie qui leur permet de rester chez elles et sont ouvertes à la santé virtuelle et à la communauté virtuelle avec leurs proches. »

Les équipes d’AGE-WELL élaborent une vaste gamme de technologies, de services et de politiques ou de pratiques visant à aider les personnes âgées du Canada à préserver leur autonomie, leur santé et leur qualité de vie. Il s’agit notamment d’applications de santé, de thérapies portables, de systèmes de maisons intelligentes et de robots d’assistance sociale.

Il est essentiel de veiller à ce que toutes ces technologies soient conviviales et pratiques, y compris pour les personnes handicapées. La connectivité est un autre défi. « Malgré l’utilisation croissante de la technologie par les personnes âgées, nous devons nous rappeler qu’il y a encore des perdants et qu’il existe un fossé numérique entre les nantis et les démunis. Nous devons nous assurer que les technologies sont accessibles et abordables pour tous. »

Pour en savoir plus, veuillez consulter notre infographie.

À propos du sondage

Commandé par AGE-WELL, le sondage Environics Research a été réalisé du 16 au 27 juillet 2020 auprès de 2 026 Canadiens de plus de 50 ans. 1 576 (78 %) répondants y ont participé par l’entremise d’un groupe en ligne, et les 450 autres (22 %) ont été contactés par téléphone. Il s’agit du deuxième sondage d’AGE-WELL du genre, le premier ayant eu lieu en 2019. Un certain nombre de questions liées à la pandémie ont été ajoutées au sondage de 2020.

Au sujet d’AGE-WELL 

AGE-WELL NCE Inc. est le Réseau canadien axé sur les technologies et le vieillissement. Le réseau pancanadien rassemble des chercheurs, des personnes âgées, des aidants naturels, des organismes partenaires et de futurs chefs de file afin d’accélérer la mise en œuvre de solutions technologiques qui font une différence significative dans la vie des Canadiens. Les chercheurs d’AGE-WELL produisent des technologies, des services, des politiques et des pratiques servant à améliorer la qualité de vie des personnes âgées et des aidants naturels et à générer des avantages sociaux et économiques pour le Canada. AGE-WELL est financé dans le cadre du Programme des réseaux de centres d’excellence du gouvernement fédéral. www.agewell-nce.ca

 -30

SOURCE : Le Réseau de Centres d’excellence AGE-WELL (RCE)

Liens connexes

http://agewell-nce.ca/

Président éditeur, Fondation littéraire Fleur de Lys

Tagged with: , , , , , ,
Publié dans Actualité au jour le jour, Communiqués de presse

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Ce site web est sous licence Creative Commons – Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 2.5 Canada (CC BY-NC-ND 2.5 CA)
Article explicatif au sujet de notre maison d’édition

Entrez votre adresse de courriel pour suivre ce magazine littéraire et être notifié par courriel des nouvelles publications.

Joignez-vous à 1 241 autres abonnés

Dossier « Les 500 ans de la mort de Léonard de Vinci »
Dossier – Résultats du sondage « Les Québécois et leurs écrits »
TÉLÉCHARGEMENTS

Les documents PDF les plus populaires ci-dessous

Un petit détour – Vous êtes redirigés ici pour vous permettre de découvrir ce magazine en ligne avant de télécharger le document demandé. Tous nos documents à télécharger sont d’abord annoncés dans ce magazine. Abonnez-vous gratuitement (voir ci-dessous).

Composition technique d’un article de presse
Les styles interpersonnels selon Larry Wilson
Follow Appui-livres on WordPress.com
Magazine littéraire

Ce magazine littéraire est l’œuvre de la Fondation littéraire Fleur de Lys et s'inscrit dans une mission d'éducation populaire au sujet du monde du livre, et ce, tant auprès des auteurs que des lecteurs.

Vous pouvez nous écrire à l'adresse suivante :


contact@manuscritdepot.com

Archives
Recherche par catégorie
Se connecter
%d blogueueurs aiment cette page :