Sondage sur les dons philanthropiques durant la pandémie – COVID-19 : Les Québécois généreux et solidaires

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Sondage sur les dons philanthropiques durant la pandémie – COVID-19 : Les Québécois généreux et solidaires

QUÉBEC, le 11 août 2020 /CNW Telbec/ – L’Institut Mallet a mené au début juillet, en collaboration avec la firme Léger, un sondage pour connaître l’impact de la pandémie de COVID-19 sur les dons philanthropiques des Québécois. Celui-ci visait à comprendre la tendance dans chaque forme de don (argent, temps, biens et denrées alimentaires) lors des six premiers mois de 2020, à connaître les intentions de dons pour le second semestre de l’année, ainsi que les aspirations pour l’avenir.

Les dons au rendez-vous, les Québécois aussi

Notre sondage montre que la crise sanitaire a clairement stimulé la générosité des Québécois qui ont répondu en plus grand nombre au besoin de solidarité provoqué par la crise. Cet élan s’est concrétisé par l’augmentation marquée du nombre de donateurs au premier semestre 2020. En effet, 71% des répondants ont fait un don à une cause sociale, communautaire ou humanitaire, sous quelque forme que ce soit, durant cette période. C’était 50% sur toute l’année, lors de notre sondage de 2015.

Les mesures sanitaires, les contraintes du confinement et ses conséquences économiques ont évidemment impacté les dons : tous ceux ne pouvant s’effectuer à distance étant plus difficiles. C’est, malgré tout, le don de biens matériels qui a été le plus populaire. Le don d’argent s’est vu légèrement stimulé durant le confinement, particulièrement en ligne. Malgré les incertitudes économiques et financières, le montant moyen donné reste de 189$, soit une faible baisse par rapport aux années antérieures. Malgré les fortes restrictions, les fermetures d’organismes et le risque de contamination, les Québécois ont démontré une envie de répondre aux besoins. En effet, un donateur sur quatre a donné de denrées alimentaires et un sur cinq a donné du temps bénévolement.

Une volonté marquée d’accroître la générosité

En outre, notre sondage sur les intentions de dons pour le second semestre de 2020 fait apparaître une volonté d’accroître encore cette générosité. Ainsi, 78% des répondants comptent faire un don et toutes les formes de don en bénéficieront. L’assouplissement des mesures et restrictions du confinement permettront aux dons de biens et de denrées alimentaires d’augmenter. Il en ira de même pour le don de temps, puisqu’un donateur sur quatre souhaite effectuer du bénévolat. Les intentions déclarées de don en argent restent en revanche similaires avec un montant moyen légèrement inférieur (173$). Les conséquences de la crise économique affecteront visiblement la capacité financière des donateurs.

Bien que la COVID-19 chamboule grandement la société sur de nombreux aspects, en 2020, les Québécois sont restés et resteront très fidèles aux causes qu’ils soutiennent habituellement : l’aide aux plus démunis, la santé et l’éducation. Les problématiques liées à la condition des aînés et à la protection de l’environnement, mises en exergue par la crise sanitaire, n’ont pas suscité de réel élan dans les dons. À l’exception de la génération des 18-24 ans qui souhaite y contribuer davantage dans ses futurs dons.

Enfin, la COVID-19 a visiblement renforcé le désir des Québécois de lutter contre l’iniquité et l’injustice sociale, puisque 9 sur 10 ont jugé importants (49%) ou prioritaires (40%) les investissements en équité et justice sociale, dans le contexte de la relance post-pandémie. Si le gouvernement est identifié comme prépondérant dans l’atteinte de cet objectif, les répondants reconnaissent aussi le rôle important d’autres acteurs. C’est notamment le cas des entreprises, dont les répondants attendent significativement qu’elles soient plus impliquées socialement à l’avenir : 92% les jugeant importantes ou très importantes pour un Québec de demain plus juste et équitable, contre 71% durant la crise sanitaire. Les citoyens et les organisations philanthropiques, reconnus pour leur importance durant la pandémie (83%), suscitent également beaucoup d’attentes dans la poursuite d’une société plus juste et plus équitable.

Si la pandémie a fait légèrement baisser le niveau de dons, ils ne se sont pas écroulés, comme on pouvait le craindre en début de crise. Et les Québécois ont été plus nombreux à donner. On ne peut que se féliciter de voir qu’en cette période, les Québécois ont pleinement pris conscience que les organismes et les dons philanthropiques sont essentiels à l’équilibre de la société. Et que leur réflexe est d’aller vers plus de solidarité.

L’Institut Mallet mènera, en fin d’année 2020, un autre sondage afin de valider les intentions et de mesurer si le don de soi et la culture philanthropique restent stimulés dans le temps. Il s’agira également de constater si cette crise sans précédent aura été propice au développement d’un projet de société plus solidaire et inclusive.

Retrouvez les détails du sondage sur notre site Web.

À propos de l’Institut Mallet pour l’avancement de la culture philanthropique

L’Institut Mallet a pour mission de contribuer à l’avancement de la culture philanthropique en plaçant le don de soi au cœur des priorités de la société et, pour y parvenir, il soutient le développement et le partage de savoirs et suscite le dialogue autour des actions individuelles et collectives.

Selon ses travaux, la culture philanthropique peut se définir comme un ensemble de valeurs, d’attitudes, de comportements et de mesures engendrant, notamment, le don de temps, d’expertise, d’argent ou de biens. Le don de soi peut se définir comme un don volontaire fait à autrui pour répondre aux besoins de personnes en difficulté ou aux besoins relevant de l’intérêt général comme le sont, entre autres, l’éducation, la santé, la culture et l’environnement.

Depuis 2013, l’Institut Mallet a organisé trois sommets sur la culture philanthropique, activités phares de l’organisme qui ont réuni les principaux acteurs de l’écosystème philanthropique. Il prépare actuellement la quatrième édition qui se tiendra en 2021 sous le thème: « La culture philanthropique : Au cœur d’un monde en transformation ».

www.institutmallet.org

Consultez le rapport complet du sondage.

 -30-

SOURCE : Institut Mallet.

Président éditeur, Fondation littéraire Fleur de Lys

Tagged with: , , , , ,
Publié dans Actualité au jour le jour, Communiqués de presse

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Ce site web est sous licence Creative Commons – Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 2.5 Canada (CC BY-NC-ND 2.5 CA)
Article explicatif au sujet de notre maison d’édition

Entrez votre adresse de courriel pour suivre ce magazine littéraire et être notifié par courriel des nouvelles publications.

Joignez-vous à 1 257 autres abonnés

Dossier « Les 500 ans de la mort de Léonard de Vinci »
Dossier – Résultats du sondage « Les Québécois et leurs écrits »
TÉLÉCHARGEMENTS

Les documents PDF les plus populaires ci-dessous

Un petit détour – Vous êtes redirigés ici pour vous permettre de découvrir ce magazine en ligne avant de télécharger le document demandé. Tous nos documents à télécharger sont d’abord annoncés dans ce magazine. Abonnez-vous gratuitement (voir ci-dessous).

Composition technique d’un article de presse
Les styles interpersonnels selon Larry Wilson
Follow Appui-livres on WordPress.com
Magazine littéraire

Ce magazine littéraire est l’œuvre de la Fondation littéraire Fleur de Lys et s'inscrit dans une mission d'éducation populaire au sujet du monde du livre, et ce, tant auprès des auteurs que des lecteurs.

Vous pouvez nous écrire à l'adresse suivante :


contact@manuscritdepot.com

Archives
Recherche par catégorie
Se connecter
%d blogueueurs aiment cette page :