L’écriture libérée de la littérature par François Ricard

L’écriture libérée de la littérature

par François Ricard

Études françaises, vol. 29, n° 2, 1993, p. 127-136.


Un article de la revue Études françaises 

Volume 29, Numéro 2, automne 1993, p. 127–136
Lectures singulières

Tous droits réservés © Les Presses de l’Université de Montréal , 1993


«Écrire dans le Québec d’aujourd’hui.» Le thème que nous proposait Thomas Pave! lors d’un petit colloque tenu à Princeton un samedi matin de novembre 1991 pouvait s’entendre de bien des manières. La plus simple, ou la plus commode, était d’y voir une nouvelle invitation à exposer notre «différence», comme on dit, en tentant de définir ce que la littérature québécoise actuelle aurait de spécifique parmi les autres littératures occidentales ou nord-américaines. Si j’avais suivi cette pente, j’aurais été contraint en fait de montrer comment la littérature québécoise, dont 1’«explosion» a si fortement attiré l’attention il y a vingt-cinq ou trente ans, continuait encore aujourd’hui de se singulariser, c’est-à-dire de ne pas ressembler à ce qui se fait ailleurs et d’offrir au monde (ou à sa propre société) quelque chose d’unique ou d’exemplaire.

Or cette problématique, me semblait-il, n’a plus beaucoup de pertinence a l’heure qu’il est. Il y a une bonne dizaine d’années, peut-être plus, que la littérature au Québec est entrée comme tout le reste dans un processus de «normalisation » dont la fin ne semble pas pour demain. Ce processus caractérise d’abord la production elle-même, dont les données thématiques, idéologiques et formelles sont aujourd’hui à la fois beaucoup trop diverses et beaucoup trop proches des modes et des courants internationaux de l’heure pour qu’il soit possible d’y déceler les marques d’une spécificité autre que purement accessoire ou décorative. Mais plus fondamentalement encore, la normalisation touche le statut et le fonctionnement mêmes de la littérature, qui a cessé, au Québec, d’occuper cette position privilégiée dont elle avait pu bénéficier aux beaux jours de la Révolution tranquille, pour rentrer doucement, comme cela se passe partout ailleurs, soit dans la «sphère restreinte» de l’université, soit dans le circuit de l’économie du divertissement et des industries dites culturelles. À telle enseigne que certains, parmi mes collègues critiques [1], considèrent qu’on ne devrait plus utiliser cette étiquette de «littérature québécoise autrement que dans un sens strictement géographique.

Lire la suite

Président éditeur, Fondation littéraire Fleur de Lys

Publié dans Actualité au jour le jour

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Ce site web est sous licence Creative Commons – Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 2.5 Canada (CC BY-NC-ND 2.5 CA)
Article explicatif au sujet de notre maison d’édition

Entrez votre adresse de courriel pour suivre ce magazine littéraire et être notifié par courriel des nouvelles publications.

Joignez-vous à 1 228 autres abonnés

Dossier « Les 500 ans de la mort de Léonard de Vinci »
Dossier – Résultats du sondage « Les Québécois et leurs écrits »
TÉLÉCHARGEMENTS

Les documents PDF les plus populaires ci-dessous

Un petit détour – Vous êtes redirigés ici pour vous permettre de découvrir ce magazine en ligne avant de télécharger le document demandé. Tous nos documents à télécharger sont d’abord annoncés dans ce magazine. Abonnez-vous gratuitement (voir ci-dessous).

Composition technique d’un article de presse
Les styles interpersonnels selon Larry Wilson
Follow Appui-livres on WordPress.com
Magazine littéraire

Ce magazine littéraire est l’œuvre de la Fondation littéraire Fleur de Lys et s'inscrit dans une mission d'éducation populaire au sujet du monde du livre, et ce, tant auprès des auteurs que des lecteurs.

Vous pouvez nous écrire à l'adresse suivante :


contact@manuscritdepot.com

Archives
Recherche par catégorie
Se connecter
%d blogueueurs aiment cette page :