Double annonce de la ministre de la Culture et des Communications pour le MNBAQ

Pablo Picasso, Portrait de Dora Maar, 1937. Huile sur toile, 55,3 x 46,3 cm et La Lecture, 1932. Huile sur toile, 130 x 97,5 cm. Musée national Picasso-Paris Photo © RMN-Grand Palais (Musée national Picasso-Paris) / Mathieu Rabeau © Succession Picasso – SOCAN // Pablo Picasso, L’Acrobate, 1930. Huile sur toile, 162 x 130 cm. Musée national Picasso-Paris Photo © RMN-Grand Palais (Musée national Picasso-Paris) / Adrien Didierjean © Succession Picasso – SOCAN (Groupe CNW/Musée national des beaux-arts du Québec)

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Double annonce de la ministre de la Culture et des Communications pour le MNBAQ

QUÉBEC, le 12 juill. 2020 /CNW Telbec/ – La ministre de la Culture et des Communications, Mme Nathalie Roy, était de passage aujourd’hui au Musée national des beaux-arts du Québec (MNBAQ) pour faire deux annonces importantes.

Picasso à Québec
Une célébration du corps humain multiforme

C’est en présence de la ministre de la Culture et des Communications, Mme Nathalie Roy, que le Musée national des beaux-arts du Québec (MNBAQ) a eu le privilège d’annoncer la venue d’une exposition de l’artiste le plus connu au monde, Pablo Picasso (1881-1973), dont les chefs-d’œuvre célèbrent la beauté des corps singuliers de façon exceptionnelle. Présentée en exclusivité canadienne de juin à septembre 2021, Picasso à Québec révèlera l’œuvre peinte et dessinée – jamais présentée à Québec – de l’un des artistes les plus importants et prolifiques du 20e siècle.

« C’est l’une de nos priorités culturelles au gouvernement du Québec de rendre accessibles aux Québécois des œuvres comme les chefs-d’œuvre de Picasso, un artiste de génie à l’échelle planétaire, et d’ainsi contribuer au rayonnement de la Capitale-Nationale et du MNBAQ. », a souligné Mme Nathalie Roy, ministre de la Culture et des Communications.

Picasso, plus pertinent que jamais

Conçue par le Musée national Picasso-Paris (France) à partir de sa remarquable collection, en collaboration avec le MNBAQ, cette nouvelle exposition regroupera une sélection de 77 œuvres, dont 45 peintures majeures, produites entre 1895 et 1972. En s’intéressant à l’un des principaux sujets auxquels s’est consacré Picasso tout au long de sa carrière, la représentation du corps humain dans toute sa multiplicité, le MNBAQ permettra aux visiteurs de s’émouvoir et surtout d’être sensibilisés à la beauté hors norme.

Moment phare de l’année 2021 au Québec, la tenue de cette exposition, qui mettra le MNBAQ sous les feux de la rampe durant la saison estivale, est rendue possible grâce à la contribution de 1 000 000 $ qui provient du ministère de la Culture et des Communications.

« Cette exposition permettra au MNBAQ de se positionner comme un acteur de changement social, comme un vecteur de bien-être, et ce, en célébrant la diversité corporelle. Grâce à cette contribution majeure, le MNBAQ pourra non seulement présenter l’exposition d’un maître de l’histoire de l’art mondial à Québec, mais aussi favoriser l’acceptation de la diversité corporelle en ouvrant une discussion riche, forte et plus actuelle que jamais au sujet d’une image corporelle positive. », de s’enthousiasmer M. Jean-Luc Murray, directeur général du MNBAQ. « Je remercie sincèrement le ministère de la Culture et des Communications pour leur soutien indéfectible. Nombre de Québécoises et de Québécois pourront apprécier une nouvelle exposition d’envergure dans la capitale nationale grâce à cet octroi spécial destiné aux organismes muséaux. », d’ajouter M. Jean-Luc Murray.

Le corps, explorations infinies

Conçue comme une rétrospective thématique, l’exposition est centrée sur la question de la représentation du corps dans le travail de Picasso. Véritable motif de prédilection pour l’artiste, le corps est l’un des prismes les plus féconds pour aborder les multiples métamorphoses à l’œuvre dans l’approche de ce dernier. Du portrait aux représentations plus allégoriques, depuis son classicisme, alors qu’il étudiait les beaux-arts, jusqu’à l’abstraction qui le caractérise, le corps est l’objet de projections et de réflexions aussi bien intimes qu’esthétiques. Déconstruit, reconstruit et constamment transformé sous la main de Picasso, le corps se mue en figures plastiques qui racontent tout autant une partie de l’histoire de ce génie hors norme que de l’histoire de la modernité artistique.

Une kyrielle de chefs-d’œuvre

L’exposition sera articulée autour de sept thèmes – Portraits, Anatomies cubistes et postcubistes, Magie des corps, À la plage, Tension extrême, Monstres, Nus et déguisements – et comptera essentiellement des peintures et des œuvres d’art graphique de Picasso, allant des années de formation du maître espagnol aux ultimes toiles de la dernière période. Elle comptera aussi un remarquable ensemble de sculptures qui rappelle la dimension pluridisciplinaire de l’œuvre de cet éternel explorateur. Parmi les chefs-d’œuvre rassemblés, il faut mentionner Homme à la guitare (1911), L’Acrobate (1930), Figures au bord de la mer (1931), Jacqueline aux mains croisées (1954) ou encore Le Déjeuner sur l’herbe d’après Manet (1960), des toiles magistrales et représentatives des meilleures périodes de la carrière de l’artiste.

Le Musée national Picasso-Paris, en bref

Le Musée national Picasso-Paris, inauguré en 1985, renferme la plus riche collection mondiale d’œuvres de l’artiste et couvre toutes ses périodes. Créé à partir de la dation Picasso, cédée à l’État français par les héritiers de l’artiste après son décès, il est situé dans l’hôtel Salé, dans le 3e arrondissement de Paris. La collection personnelle de Picasso, qu’il avait constituée au cours de sa vie en rassemblant des œuvres de ses amis (Braque, Matisse, Miró, Derain), de maîtres qu’il admirait (Cézanne, Le Douanier Rousseau, Degas), a, elle aussi, été donnée à l’État en 1978 et a naturellement rejoint le fonds du musée Picasso. En 1990, quatre ans après la mort de l’épouse de Picasso, Jacqueline Roque, le musée a reçu une nouvelle dation, complétant ainsi la collection initiale. Enfin, en 1992, les archives personnelles de Picasso ont été données à l’État. Avec leurs milliers de documents et de photographies, qui couvrent toute la vie de Picasso, elles contribuent à faire du musée Picasso le principal centre d’étude sur la vie et l’œuvre de l’artiste.

Pour en savoir plus : www.museepicassoparis.fr

L’exposition Picasso à Québec est conçue par le Musée national Picasso-Paris, en collaboration avec le MNBAQ. Elle a été rendue possible grâce à la contribution, qui provient de la Mesure d’aide financière à l’intention des musées d’État pour des expositions internationales majeures.

Picasso à Québec
Pavillon Pierre Lassonde du MNBAQ
Du 17 juin au 19 septembre 2021

2,5 M $ pour la réfection du pavillon Gérard-Morisset du MNBAQ

Au printemps 2021, le pavillon Gérard-Morisset du Musée national des beaux-arts du Québec (MNBAQ) subira une cure de jouvence grâce à l’octroi d’une enveloppe d’investissement de 2,5 M $ dans le cadre du Plan québécois des infrastructures du ministère de la Culture et des Communications (MCC).

« Le gouvernement du Québec pose un geste essentiel pour la Capitale- Nationale et essentiel pour notre patrimoine en permettant au bâtiment à l’origine du complexe muséal du MNBAQ, inauguré en 1933, de conserver toutes ses beautés architecturales. Le pavillon Gérard-Morisset pourra continuer de surplomber majestueusement l’anneau des plaines d’Abraham. Il fait partie de ces richesses dont les Québécois peuvent être fiers. » a précisé Mme Nathalie Roy, ministre de la Culture et des Communications, au MNBAQ ce matin.

Des travaux échelonnés sur trois ans

Un plan triennal d’intervention a été proposé dans un rapport d’expertise de Lafond Côté Architectes en 2014. Ces derniers recommandaient d’effectuer les travaux en trois phases, notamment en commençant par l’élément prioritaire, soit la cheminée et ses façades adjacentes. Les travaux majeurs de maçonnerie débuteront dès le mois d’avril 2021 pour être menés à terme en 2023.

Parmi les travaux qui seront réalisés

  • Restauration complète de la cheminée et des fixations des sculptures en bas-reliefs
  • Réparation de surplombs, des linteaux des ouvertures et des linteaux des colonnes et pilastres
  • Réparation ou remplacement de tablettes de fenêtre
  • Remplacement et réparation de plusieurs éléments de ferblanterie (parapets, solins, etc.)

Un pavillon accessible en tout temps durant les travaux

« Au MNBAQ, la conservation est au cœur de notre mission. Nous veillons à conserver les 40 000 œuvres d’art de la collection nationale, mais c’est également notre rôle de voir à la conservation du patrimoine bâti, soit les quatre pavillons qui constituent le complexe muséal de Québec. Je remercie le MCC de tout mettre en œuvre pour que nous puissions prendre soin des richesses des Québécoises et des Québécois. », de préciser M. Jean-Luc Murray, directeur général du MNBAQ « La bonne nouvelle, c’est que malgré les travaux encourus, le pavillon Gérard-Morisset restera accessible aux visiteurs, qui pourront profiter de l’exposition de nos collections 350 ans de pratiques artistiques au Québec, qui se déploie dans cinq des sept salles du bâtiment historique, mais aussi de toutes les nouveautés de la programmation à venir. », de conclure M. Murray.

Le Musée national des beaux-arts du Québec est une société d’État subventionnée par le gouvernement du Québec.

SOURCE : Musée national des beaux-arts du Québec.

Président éditeur, Fondation littéraire Fleur de Lys

Tagged with: , ,
Publié dans Actualité au jour le jour, Communiqués de presse

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Ce site web est sous licence Creative Commons – Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 2.5 Canada (CC BY-NC-ND 2.5 CA)
Article explicatif au sujet de notre maison d’édition

Entrez votre adresse de courriel pour suivre ce magazine littéraire et être notifié par courriel des nouvelles publications.

Joignez-vous à 1 228 autres abonnés

Dossier « Les 500 ans de la mort de Léonard de Vinci »
Dossier – Résultats du sondage « Les Québécois et leurs écrits »
TÉLÉCHARGEMENTS

Les documents PDF les plus populaires ci-dessous

Un petit détour – Vous êtes redirigés ici pour vous permettre de découvrir ce magazine en ligne avant de télécharger le document demandé. Tous nos documents à télécharger sont d’abord annoncés dans ce magazine. Abonnez-vous gratuitement (voir ci-dessous).

Composition technique d’un article de presse
Les styles interpersonnels selon Larry Wilson
Follow Appui-livres on WordPress.com
Magazine littéraire

Ce magazine littéraire est l’œuvre de la Fondation littéraire Fleur de Lys et s'inscrit dans une mission d'éducation populaire au sujet du monde du livre, et ce, tant auprès des auteurs que des lecteurs.

Vous pouvez nous écrire à l'adresse suivante :


contact@manuscritdepot.com

Archives
Recherche par catégorie
Se connecter
%d blogueueurs aiment cette page :