Nouveauté : La bonne planète – Journal d’un extraterrestre, essai, Gabriel Escalmel, Fondation littéraire Fleur de Lys

La bonne planète

Journal d’un extraterrestre

Sociologie – Histoire – Psychologie

GABRIEL ESCALMEL

Essai

Fondation littéraire Fleur de Lys,

Lévis, 2020, 239 pages.

ISBN 978-2-89612-587-6

Télécharger votre exemplaire numérique gratuit (PDF)


Menu de cette page

Présentation & Table des matières

Extrait

Au sujet de l’auteur

Autres livres de cet auteur

Communiquer avec l’auteur

Télécharger votre exemplaire numérique gratuit (PDF)


PRÉSENTATION

PRÉSENTATION

Il y a un aspect de mon voyage sur Terre que je n’ai pas vraiment compris. Mes créateurs ne m’ont pas expliqué pourquoi ils m’ont donné un corps aussi faible. Une hypothèse que je retiens est qu’ils m’ont fait naître à Paris en pleine guerre mondiale ; comme je suis né en 1941, cela veut dire que j’ai vécu mes premières années dans de mauvaises conditions, par exemple, avec une alimentation déficiente. Très jeune, j’ai vite réalisé mes incapacités au niveau des activités physiques et des sports ; je réalise d’ailleurs que beaucoup plus tard comme adulte, je n’étais même pas habile à conduire une bicyclette ! Bref, dès ma petite enfance, j’avais déjà un destin « d’intellectuel » !

Tous mes essais ont été écrits, souvent ralentis, dans un contexte de graves maladies. Mon premier essai, Pourquoi… moi ?, mon deuxième essai, La spiritualité du Carmel, et un sixième essai qui paraîtra plus tard si la vie me le permet, ont tous un rapport avec mon lymphome. Mon troisième essai, Espérances pour un prochain millénaire, est arrivé à l’époque de mon cancer de la prostate. Mon quatrième essai, Psychanalyse existentielle, semble échapper de justesse à la fatalité. Mon cinquième essai, La bonne planète, a été achevé durant mon cancer du pancréas et de la pandémie.

Alors, toutes ces séquences de ma vie ont-elles un sens ?

TABLE DES MATIÈRES

Dédicace

Avertissement Essai et pandémie

Préface

Éthologie animale

La bonne planète – Arrivée dans la thermosphère

Arrivée au-delà de la troposphère et des nuages

Fuir

Femmes

Enfants

Dépotoirs

Camps

Argent

Armes

Rues

Annexe

Autobiographie

Autres publications

Communiquer avec l’auteur


EXTRAIT

EXTRAITS

Dédicace

Cette dédicace est destinée à deux groupes de personnes.

Tout d’abord, je veux m’adresser à tous ces gens, hommes, femmes et enfants, qui, comme moi, ont l’impression de n’être pas nés sur la bonne planète. Elles évoluent, comme moi, comme des atomes perdus qui suivent un mouvement brownien, plus ou moins au-dessus du sol terrestre. Nous formons depuis des siècles une communauté invisible de personnes isolées dans leur solitude, sans comprendre complètement notre origine extraterrestre.

Aux terriens maintenant, je veux leur dire qu’il ne faut pas désespérer ; le monde est en train de changer en profondeur, j’en suis témoin. Déjà, le futur de cette fin des temps a commencé à se concrétiser, ici et là, dans plusieurs pays de la planète Terre ; certes, il y a encore de nombreuses forces de résistance. Un jour, quand les hommes et les femmes auront atteint les niveaux de pacification, tous les habitants de la Terre mettront leur énergie à contrôler le climat, à réduire les catastrophes climatiques, à prévoir les pandémies, à guérir les maladies grâce aux connaissances en génétique ; ils apprendront à être heureux, à faire silence, à réduire leurs rythmes effrénés, à posséder moins, à être, tout simplement. Dans le grand village terrien, toutes les personnes, formant désormais une vaste communauté noosphérique, basée sur le partage des ressources et des connaissances, pourront, selon leur volonté individuelle, communiquer avec toute autre personne sur la Terre, comme dans une grande famille. Soyez patients, car cela pourrait prendre encore quelques siècles.

Avertissement

Essai et pandémie

J’ai débuté cet essai il y a quelques années, puis je l’ai mis de côté ; j’en ai repris l’écriture vers le mois d’avril 2019. Et puis est arrivé un troisième cancer dans ma vie ; j’ai été opéré en mars 2020 en pleine pandémie du fameux virus dont tout le monde parle sans arrêt. J’ai poursuivi l’écriture vers le mois d’avril 2020 durant ma convalescence.

Étant donné le ton et le style de mon essai, j’aurais pu facilement amplifier, de manière encore plus dramatique, mes observations et mes réflexions, mais je ne l’ai pas fait. Le mot « pandémie » n’apparaît pratiquement pas dans cet essai.

Préface

Chers lecteurs et chères lectrices, vous serez peut-être surpris de voir qu’il n’y a pas dans ce cinquième essai, l’avant-dernier si la santé me le permet, ni de sources clairement indiquées, ni de bibliographie, pour appuyer mes réflexions, voire mes affirmations. Cela ne veut pas dire que je n’ai pas fait de recherches, bien au contraire. Mais j’ai fait le choix, à cette dernière période de ma vie, de faire la synthèse de mes nombreuses hypothèses de réflexions, échelonnées sur plusieurs décennies.

Il fut un temps, à l’époque de mes sept ans d’université, où la production d’une thèse exigeait des règles très strictes pour la présentation d’une thèse. Il fallait que celle-ci contienne de nombreuses citations, elles-mêmes appuyées par autant de références, sans compter une abondante bibliographie (d’œuvres vraiment lues). Donc, pas question pour moi de prendre les allures d’une démarche doctorale.

J’avoue, au niveau de mes lectures, que j’ai une véritable passion pour les « briques »[1] qui résultent, soit de toute une vie de compétence et de recherches, soit d’un abondant travail de recherches ; dans tous ces cas, la section des notes de chapitres et la bibliographie occupent une part importante du livre. J’ai beaucoup d’admiration pour ces auteurs, mais je me demande toujours comment ils ont pu faire pour lire, noter, assimiler des milliers de pages de centaines de sources. S’il s’agit d’une œuvre de synthèse, de maturité, après des décennies, alors le résultat est com¬préhensible ; par contre, si l’auteur est plus jeune, qu’il enseigne aussi, ou fait des consultations, si l’auteur a déjà écrit plusieurs ouvrages, alors là, il y a un dépassement à ce qu’un humain peut faire, et ma conclusion est que cet auteur distribue ses recherches à des groupes d’étudiants. Comme dans bien des domaines de recherches, il y a un nom qui reçoit les honneurs et beaucoup d’assistants qui restent dans l’ombre.

Soyez donc assuré de mon honnêteté intellectuelle dans mon aventure terrestre.

_____________

[1] Voici donc quelques exemples de ces lectures : Jacques Attali, Gândhî ; Andrew Solomon, Le diable intérieur ; David Hackett Fischer, Le rêve de Champlain ; Richard Dawkins, Le plus grand spectacle du monde ; Bastian Obermayer et Frederik Obermaier, Le secret le mieux gardé du monde ; Yuval Noah Harari, Sapiens, Homo deus, 21 leçons pour le 21e siècle ; Siddhartha Mukerjee, Il était une fois le gène ; Steven Pinker, La part d’ange en nous ; Thomas Piketty, Capital et idéologie.


AU SUJET DE L’AUTEURE

AU SUJET DE L’AUTEUR

Gabriel Escalmel

L’auteur est né à Paris sous l’occupation allemande. Son enfance bouleversée par la guerre lui apprend très tôt et pour toujours la fragilité de la vie.

À cinq ans, accompagné de ses parents et de son jeune frère, il émigre au Québec.

Dès la fin de l’école primaire, il décide seul de poursuivre des études avancées pour se créer un avenir et combler sa passion d’apprendre.

Même s’il est curieux de tout, il choisit d’étudier pendant quatre ans à l’université en Sciences des religions, car il est particulièrement attiré par la dimension spirituelle de l’existence. C’est aussi à cette époque qu’il fait une rencontre définitive ; celle-ci lui permettra de vivre l’amour conjugal qui est au cœur de toute sa vie.

Au Québec, être professeur de Sciences religieuses en même temps que la « révolution tranquille » n’est pas prometteur au niveau professionnel. Aussi décide-t-il, même si sa famille compte déjà deux très jeunes fils, de se réorienter en informatique, une voie de l’avenir.

Après trois années d’études en Sciences pures à l’université, il devient professeur d’informatique, emploi qu’il occupera jusqu’à sa retraite.

La retraite s’annonce captivante. Plus de temps pour lire et pour écrire comme il l’a fait toute sa vie, même s’il ne se considère pas comme un écrivain. Avec son épouse qui connaît l’art des émaux sur cuivre, il développe une expertise artisanale dans le domaine des géodes et des pierres semi-précieuses. Plus de temps aussi pour des vacances en amoureux…

Quelques années s’écoulent et la maladie frappe durement : un lymphome !

Ce cancer l’entraîne dans un véritable tourbillon. En même temps, une expérience spirituelle éclaire toute sa vie. Les pronostics de rémission sont négatifs, la fin semble proche et pourtant il est là depuis presque… dix ans.

L’auteur de ce livre a décidé de partager avec vous ce temps de maladie, les réflexions qu’il a fait surgir, les pages les plus significatives de son journal personnel, montrant ainsi la profonde cohérence dans sa vie.


TOUS LES LIVRES DE CET AUTEUR

AUTRES LIVRES DE CET AUTEUR

Gabriel Escalmel

Pourquoi… moi?

Une histoire de lymphome

Une histoire d’amour/Amour

GABRIEL ESCALMEL

Essai – Témoignage,

Fondation littéraire Fleur de Lys,

Lévis, 2012, 498 pages.

ISBN 978-2-89612-410-7

Exemplaire papier : 24.95$ (Cnd)

Exemplaire numérique : gratuit

CLIQUEZ ICI POUR EN SAVOIR PLUS

La spiritualité du Carmel

Aperçus historiques et réflexions personnelles

GABRIEL ESCALMEL

Essai – Témoignage,

Fondation littéraire Fleur de Lys,

Lévis, 2013, 108 pages.

ISBN 978-2-89612-426-8

Exemplaire numérique : gratuit

CLIQUEZ ICI POUR EN SAVOIR PLUS

Espérances pour un prochain millénaire

Sauver l’homme avant la planète

GABRIEL ESCALMEL

Essai – Témoignage,

Fondation littéraire Fleur de Lys,

Lévis, 2016, 582 pages.

ISBN 978-2-89612-511-1

Exemplaire numérique gratuit

CLIQUEZ ICI POUR EN SAVOIR PLUS

Psychanalyse existentielle

Regards et cohérences

Autobiographie

GABRIEL ESCALMEL

Autobiographie

Fondation littéraire Fleur de Lys,

Lévis, 2019, 63 pages.

ISBN 978-2-89612-573-3

Exemplaire numérique : gratuit

CLIQUEZ ICI POUR EN SAVOIR PLUS


COMMUNIQUER AVEC L’AUTEURE

COMMUNIQUER AVEC L’AUTEUR

Gabriel Escalmel

Gabriel Escalmel se fera un plaisir de lire et de répondre personnellement à vos courriels.

Adresse de correspondance électronique

gabffl@videotron.ca


OBTENIR VOTRE EXEMPLAIRE

OBTENIR VOTRE EXEMPLAIRE

Numérique gratuit (PDF)

Cliquez ici ou sur l’image ci-dessus pour télécharger votre exemplaire numérique gratuit (PDF)


Pour obtenir de l’aide

Courriel : contact@manuscritdepot.com

Téléphone : 581-988-7146 (Lévis, Québec, Canada)


Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Président éditeur, Fondation littéraire Fleur de Lys

Tagged with: , , , , , , , , , , , , ,
Publié dans Actualité au jour le jour, Nouveaux livres

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Ce site web est sous licence Creative Commons – Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 2.5 Canada (CC BY-NC-ND 2.5 CA)
Article explicatif au sujet de notre maison d’édition

Entrez votre adresse de courriel pour suivre ce magazine littéraire et être notifié par courriel des nouvelles publications.

Joignez-vous à 1 228 autres abonnés

Dossier « Les 500 ans de la mort de Léonard de Vinci »
Dossier – Résultats du sondage « Les Québécois et leurs écrits »
TÉLÉCHARGEMENTS

Les documents PDF les plus populaires ci-dessous

Un petit détour – Vous êtes redirigés ici pour vous permettre de découvrir ce magazine en ligne avant de télécharger le document demandé. Tous nos documents à télécharger sont d’abord annoncés dans ce magazine. Abonnez-vous gratuitement (voir ci-dessous).

Composition technique d’un article de presse
Les styles interpersonnels selon Larry Wilson
Follow Appui-livres on WordPress.com
Magazine littéraire

Ce magazine littéraire est l’œuvre de la Fondation littéraire Fleur de Lys et s'inscrit dans une mission d'éducation populaire au sujet du monde du livre, et ce, tant auprès des auteurs que des lecteurs.

Vous pouvez nous écrire à l'adresse suivante :


contact@manuscritdepot.com

Archives
Recherche par catégorie
Se connecter
%d blogueueurs aiment cette page :