Dernière lettre d’information du CEFRIO – Les plus récents résultats de l’enquête NETendances


Les plus récents résultats de l’enquête NETendances

Avant de cesser définitivement ses activités, le CEFRIO tient à livrer pour une dernière fois, les résultats de ses récents travaux d’enquête. Les données rendues publiques aujourd’hui ont été obtenues dans le cadre de son enquête NETendances, réalisée auprès de 12 000 personnes, de février 2019 à janvier 2020.

Elles sont présentées sous trois angles différents, soit la mobilité et les tendances en contexte de pandémie, les portraits numériques régionaux de même que les profils de cinq générations d’internautes québécois.


Cette période difficile nous fait prendre conscience que l’évolution des comportements des Québécois en matière de mobilité au cours des dernières années a des répercussions positives. Les appareils mobiles dont ils disposent ont certainement facilité les communications avec leur entourage et aidé à conserver une certaine forme de vie sociale, tout en respectant des règles de distanciation physique

Claire Bourget, directrice principale, recherche marketing, CEFRIO


LA MOBILITÉ ET LES NOUVELLES TENDANCES EN CONTEXTE DE PANDÉMIE

Le taux d’adoption des appareils mobiles a connu une croissance fulgurante chez les adultes québécois au cours des dix dernières années et cette propension est sans doute fort utile aux Québécois pour traverser l’actuelle période de pandémie de COVID-19.

C’est le téléphone intelligent qui a connu la plus grande croissance au cours de la dernière décennie (de 13 % en 2009 à 77 % en 2019). La tablette électronique a aussi gagné en popularité au cours des dernières années, passant de 7 % d’utilisateurs en 2010 à 55 % en 2019.

CONSULTEZ LES DONNÉES COMPLÈTES ICI


Parmi les outils de communication en ligne utilisés pour communiquer avec la famille et les amis (message texte, messagerie intégrée aux réseaux sociaux, courriel, appel vidéo ou vidéoconférence, téléphonie sur Internet), les Québécois utilisent davantage les messages textes (65 %) et les messageries intégrées aux réseaux sociaux (54 %). Mais chez les détenteurs d’un téléphone intelligent, l’utilisation de ces outils grimpe respectivement à 78 % et 61 %.

Le confinement imposé à la majorité de la population en contexte de crise sanitaire met en évidence l’importance des progrès technologiques et de leur appropriation.


Ce ne sont que quelques-uns des résultats de cette enquête qui brosse le portrait de l’évolution de la mobilité et de l’adoption des appareils mobiles ainsi que des objets connectés, en plus de présenter les prévisions des prochaines tendances influencées par la pandémie.


PORTRAIT NUMÉRIQUE DES RÉGIONS DU QUÉBEC

Comme chaque année, le CEFRIO publie également son Portrait numérique des régions, composés de 16 portraits régionaux et d’un portrait pour l’ensemble du Québec.

En 2019, Laval est la région où le taux de foyers branchés à Internet est le plus élevé (95 %), tandis que l’Abitibi-Témiscamingue est celle qui présente le taux le plus bas (88 %).

Les résidents des régions administratives de l’Estrie (83 %), de l’Outaouais (80 %), de Montréal (79 %) et de Lanaudière (79 %) sont plus nombreux à détenir un téléphone intelligent en 2019, comparativement à 76 % pour l’ensemble du Québec.

00 | Ensemble du Québec

Téléchargez le document

01 | Bas-Saint-Laurent

Téléchargez le document

02 | Saguenay-Lac-Saint-Jean

Téléchargez le document

03 | Capitale-Nationale

Téléchargez le document

04 | Mauricie

Téléchargez le document

05 | Estrie

Téléchargez le document

06 | Montréal

Téléchargez le document

07 | Outaouais

Téléchargez le document

08 | Abitibi-Témiscamingue

Téléchargez le document

09 | Côte-Nord

Téléchargez le document

11 | Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine

Téléchargez le document

12 | Chaudière-Appalaches

Téléchargez le document

13 | Laval

Téléchargez le document

14 | Lanaudière

Téléchargez le document

15 | Laurentides

Téléchargez le document

16 | Montérégie

Téléchargez le document

17 | Centre-du-Québec

Téléchargez le document

CONSULTEZ LES DONNÉES COMPLÈTES ICI


En ce qui concerne le commerce électronique, l’Outaouais (54 %), l’Estrie (52 %) et Montréal (52 %) sont les régions qui ont la plus forte proportion de cyberacheteurs comparativement aux autres régions en 2019. À titre comparatif, pour l’ensemble du Québec ce taux est de 48 %.

Quant à la valeur mensuelle du panier d’achat des cyberacheteurs, elle est pour chacune de ces régions de 302 $, 316 $ et 342 $ respectivement, alors que la moyenne provinciale est de 219 $.


PROFIL NUMÉRIQUE DES GÉNÉRATIONS

Les adultes québécois, tous âges confondus, sont de plus en plus connectés à Internet, et une majorité d’entre eux l’utilise quotidiennement. Mais l’usage qu’ils font de leur temps de connexion, et leur habileté à se servir de cet outil varie selon les générations, un écart qui se rétrécit toutefois avec le temps : la fameuse « fracture numérique » se situe maintenant autour de 55 ans.

Serons-nous étonnés d’apprendre que parmi la génération Z (adultes âgés 18 à 24 ans), 97 % détiennent un téléphone intelligent et 74 % sont abonnés à au moins un service payant pour visionner des films ou des séries sur Internet, un taux supérieur à ceux des autres générations (respectivement 93 % et 67 % chez les adultes âgés de 25 à 34 ans ; 86 % et 60 % chez les 35 à 54 ans).

Les préférences sont sensiblement différentes pour les autres groupes d’âge. En effet, chez les plus jeunes baby boomers (âgés de 55 et 64 ans) et leurs aînés (âgés de 65 et plus) ils sont maintenant 67 % et 45 % à détenir un téléphone intelligent et 43 % et 32 % à être abonnés à un service payant pour visionner des films ou des séries sur Internet.

Téléchargez les Fiches générations de l’enquête NETendances 2018

Génération Z – 18 à 24 ans (1995 – 2001)

Téléchargez le document

Génération Y – 25 à 34 ans (1985 – 1994)

Téléchargez le document

Les usages du numérique par les 35 – 54 ans

Téléchargez le document

Les plus jeunes baby-boomers – 55 à 64 ans (1955 – 1964)

Téléchargez le document

Les plus vieux baby-boomers et leurs parents – 65 ans et plus

Téléchargez le document

 

CONSULTEZ LES DONNÉES COMPLÈTES ICI


Par ailleurs, ils sont des adeptes confirmés de la tablette électronique et des services d’abonnement de télévision : 59 % des jeunes baby boomers et 51 % des personnes âgées de 65 ans et plus possèdent une tablette et de ces groupes d’âge respectifs 90 % et 88 % sont abonnés à un service de télévision.

Sauf pour la génération X (adultes âgés de 35 à 54 ans), dont 65 % détiennent une tablette, ce type d’appareil est moins populaire chez les plus jeunes (49 % chez les adultes âgés de 25 à 34 ans et 39 % chez les 18 à 24 ans).


À PROPOS DE NETENDANCES

C’est durant près de vingt ans que le CEFRIO aura poursuivi sa grande enquête NETendances, un portrait intégré et actualisé des grandes tendances en matière d’utilisation du Web et du numérique au Québec.

La directrice principale Recherche marketing du CEFRIO, madame Claire Bourget, tient à remercier les journalistes et les citoyens qui se sont toujours montrés très intéressés aux données publiées par le CEFRIO au fil du temps.


« Je tiens à les remercier, car en reprenant et en diffusant nos travaux ils ont contribué à la fierté du personnel du CEFRIO et de tous ses collaborateurs participant à des projets signifiants et innovants », a-t-elle mentionné.


Ces enquêtes NETendances 2019 ont été réalisées grâce au soutien financier du Mouvement des caisses Desjardins, d’Hydro-Québec, de Services Québec (ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale), sans oublier la collaboration de BIP Recherche.


À propos du CEFRIO

Le CEFRIO est un organisme de recherche et d’innovation qui accompagnait les organisations publiques et privées dans la transformation de leurs processus et de leurs pratiques d’affaires par l’appropriation du numérique. Membre de QuébecInnove, le CEFRIO était mandaté par le gouvernement du Québec afin d’agir comme accélérateur de la culture numérique dans les organisations. Il recherchait, expérimentait, enquêtait et faisait connaître les usages du numérique dans tous les volets de la société. Son action s’appuyait sur une équipe expérimentée, un réseau de plus de 90 chercheurs associés, ainsi que l’engagement de plus de 285 membres. Son principal partenaire financier était le ministère de l’Économie et de l’Innovation (MEI).


Pour en savoir plus : www.cefrio.qc.ca


 

Président éditeur, Fondation littéraire Fleur de Lys

Tagged with: ,
Publié dans Actualité au jour le jour, Communiqués de presse

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Ce site web est sous licence Creative Commons – Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 2.5 Canada (CC BY-NC-ND 2.5 CA)
Article explicatif au sujet de notre maison d’édition

Entrez votre adresse de courriel pour suivre ce magazine littéraire et être notifié par courriel des nouvelles publications.

Joignez-vous à 1 257 autres abonnés

Dossier « Les 500 ans de la mort de Léonard de Vinci »
Dossier – Résultats du sondage « Les Québécois et leurs écrits »
TÉLÉCHARGEMENTS

Les documents PDF les plus populaires ci-dessous

Un petit détour – Vous êtes redirigés ici pour vous permettre de découvrir ce magazine en ligne avant de télécharger le document demandé. Tous nos documents à télécharger sont d’abord annoncés dans ce magazine. Abonnez-vous gratuitement (voir ci-dessous).

Composition technique d’un article de presse
Les styles interpersonnels selon Larry Wilson
Follow Appui-livres on WordPress.com
Magazine littéraire

Ce magazine littéraire est l’œuvre de la Fondation littéraire Fleur de Lys et s'inscrit dans une mission d'éducation populaire au sujet du monde du livre, et ce, tant auprès des auteurs que des lecteurs.

Vous pouvez nous écrire à l'adresse suivante :


contact@manuscritdepot.com

Archives
Recherche par catégorie
Se connecter
%d blogueueurs aiment cette page :