Les observations contenues dans le rapport des Forces armées sont troublantes et inhumaines, mais il n’y a rien de nouveau déclare la Société Alzheimer de l’Ontario

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Les observations contenues dans le rapport des Forces armées sont troublantes et inhumaines, mais il n’y a rien de nouveau déclare la Société Alzheimer de l’Ontario

TORONTO, le 26 mai 2020 /CNW/ – La Société Alzheimer se joint à tous les Canadiens pour exprimer sa colère, sa frustration et sa profonde tristesse à l’égard des observations contenues dans un rapport des Forces armées canadiennes rendu public aujourd’hui. Personne ne devrait avoir à subir les conditions dégradantes imposées sur ces résidents, et cela dans une nation et une province si prospères. Il n’y a tout simplement aucune excuse.

« Nous avons la responsabilité commune et le devoir commun de prendre soin de nos voisins et amis les plus vulnérables, déclare Cathy Barrick, chef de la direction de la Société Alzheimer de l’Ontario. Nous n’avons pas le luxe d’ignorer les questions difficiles que soulève ce rapport ni de nous détourner de nos obligations visant à réparer un système dangereusement débordé. »

Une majorité des résidents des établissements de soins de longue durée de l’Ontario sont atteints d’une forme ou l’autre de trouble neurocognitif. Ces personnes méritent des soins dignes et attentionnés. Les cas observés de commentaires dégradants, de sédation inappropriée et de comportements agressifs à leur égard sont inacceptables.

Le secteur des soins de longue durée est un secteur qui ne peut retourner à la normale à l’issue de cette pandémie parce que « la normale » ne fonctionnait tout simplement pas. Voilà la triste réalité. En Ontario, les résidents des établissements ayant des taux de prescription élevés ont trois fois plus de chances de se voir prescrire des antipsychotiques que des résidents similaires dans des établissements ayant des taux de prescription faibles. Les résidents atteints de la maladie d’Alzheimer ou d’un autre trouble neurocognitif ont plus de trois fois de chance de subir des mesures de contention quotidiennes par rapport aux résidents non atteints. Les médicaments et les mesures de contention ne sont pas une manière de vivre : la personnalité et l’expression d’un résident ne peuvent pas être supprimées par simple commodité.

La COVID-19 n’a pas créé cette crise. Nous ne pouvons changer les événements tragiques documentés par les Forces armées ni les tendances troublantes qui remontent à de nombreuses années. Nous pouvons cependant choisir de réparer ce qui est cassé et de placer la dignité des résidents au cœur de toutes nos décisions.

 -30-

SOURCE : Société Alzheimer de l’Ontario.

Président éditeur, Fondation littéraire Fleur de Lys

Tagged with: , , , , , , , , , , ,
Publié dans Actualité au jour le jour, Communiqués de presse

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Ce site web est sous licence Creative Commons – Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 2.5 Canada (CC BY-NC-ND 2.5 CA)
Article explicatif au sujet de notre maison d’édition

Entrez votre adresse de courriel pour suivre ce magazine littéraire et être notifié par courriel des nouvelles publications.

Joignez-vous à 1 229 autres abonnés

Dossier « Les 500 ans de la mort de Léonard de Vinci »
Dossier – Résultats du sondage « Les Québécois et leurs écrits »
TÉLÉCHARGEMENTS

Les documents PDF les plus populaires ci-dessous

Un petit détour – Vous êtes redirigés ici pour vous permettre de découvrir ce magazine en ligne avant de télécharger le document demandé. Tous nos documents à télécharger sont d’abord annoncés dans ce magazine. Abonnez-vous gratuitement (voir ci-dessous).

Composition technique d’un article de presse
Les styles interpersonnels selon Larry Wilson
Follow Appui-livres on WordPress.com
Magazine littéraire

Ce magazine littéraire est l’œuvre de la Fondation littéraire Fleur de Lys et s'inscrit dans une mission d'éducation populaire au sujet du monde du livre, et ce, tant auprès des auteurs que des lecteurs.

Vous pouvez nous écrire à l'adresse suivante :


contact@manuscritdepot.com

Archives
Recherche par catégorie
Se connecter
%d blogueueurs aiment cette page :