Suspension de l’obligation d’étiquetage bilingue – Risque pour la santé des Canadiens

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Ordre des traducteurs, terminologues et interprètes agréés du Québec (OTTIAQ)

Suspension de l’obligation d’étiquetage bilingue – Risque pour la santé des Canadiens

MONTRÉAL, le 8 mai 2020 /CNW Telbec/ – Le 18 mars dernier, Santé Canada émettait un communiqué annonçant sa décision de suspendre l’obligation d’étiquetage bilingue de produits « pouvant aider à limiter la propagation de la maladie à coronavirus 20191 ».

Pour une durée indéterminée, les étiquettes des gels et mousses antiseptiques, tel le Purell,  des lingettes désinfectantes et des produits d’entretien ménager, des savons pour les mains et des savons corporels en provenance des États-Unis peuvent être en anglais seulement.

Lors de sa conférence de presse du 28 avril, le premier ministre Trudeau soutenait pour justifier cette mesure que « la main-d’œuvre et la capacité logistique ne sont pas toujours présentes dans nos compagnies pour nos importations » et « qu’il faut équilibrer différentes vulnérabilités ».

Cette mesure soulève de graves enjeux de protection du public. En effet, si ces produits sont essentiels à la lutte contre la COVID-19, il est tout autant essentiel que leur mode d’emploi soit compris de tous les usagers, quelle que soit leur langue officielle.

Il s’agit de produits chimiques dont l’usage, même courant, peut présenter des dangers très réels pour la santé et la sécurité et dont l’interaction avec d’autres produits peut se révéler fortement préjudiciable. Toutes les mises en garde qui figurent sur les modes d’emploi de ces produits deviennent inaccessibles au public francophone unilingue. Ainsi, il est essentiel de savoir que l’eau de javel ne doit jamais être mélangée à l’ammoniaque (ex. : Windex).

Or, dans un nouveau communiqué émis le 5 mai dernier2, Santé Canada « met en garde les Canadiens contre les risques liés à l’utilisation inappropriée » de produits dont elle a justement suspendu l’étiquetage bilingue et « leur rappelle de toujours lire et suivre les directives sur les étiquettes des produits » en question.

Santé Canada s’inquiète du fait que « les centres antipoison du Canada ont reçu 58 % plus de cas d’empoisonnement3 » à ces mêmes produits entre février et mars de cette année comparativement à la même période l’an dernier.

L’Ordre des traducteurs, terminologues et interprètes agréés du Québec (OTTIAQ) ne prétend pas ici que tous ces cas d’empoisonnement sont dus à un étiquetage unilingue. Cependant, on conviendra sûrement qu’il est difficile – c’est un euphémisme – de suivre les directives d’une étiquette dont on ne comprend pas la langue.

À cet égard, il importe de rappeler que, selon le recensement de 2016 de Statistique Canada, 56 % de la population du Québec est unilingue, c’est-à-dire ne parle ni ne comprend l’autre langue officielle du Canada.

Suspendre l’obligation d’étiquetage bilingue signifie suspendre le droit du public francophone unilingue, soit la majorité des francophones, d’être protégé contre des risques de préjudices graves, irrémédiables ou difficilement remédiables pour leur santé et leur sécurité.

Cette suspension est d’autant plus étonnante que, toujours selon Statistique Canada, le pays compte 17 420 traducteurs, terminologues et interprètes et le Québec, 8 625. La main-d’œuvre est bel et bien disponible pour la traduction des étiquettes et des modes d’emploi.

Pour ces raisons, la décision de suspendre l’obligation d’étiquetage bilingue doit être renversée dans les plus brefs délais.

Il en va véritablement de la protection du public.

Le président,

Donald Barabé, traducteur agréé

________________________
1 Santé Canada, communiqué du 18 mars 2020, 
https://www.newswire.ca/fr/news-releases/mise-a-jour-acces-accelere-aux-desinfectants-aux-antiseptiques-pour-les-mains-et-a-l-equipement-de-protection-individuelle-pour-aider-a-limiter-la-propagation-de-covid-19-ainsi-qu-aux-ecouvillons-pour-les-tests-848176147.html)
2 Santé Canada, communiqué du 5 mai 2020,
https://www.newswire.ca/fr/news-releases/avis-protegez-vous-et-protegez-votre-famille-contre-les-empoisonnements-lisez-et-suivez-toujours-les-directives-de-l-etiquette-lorsque-vous-utilisez-des-desinfectants-pour-les-mains-des-desinfectants-et-des-produits-d-entretien-menager-ains-891363627.html
3 Idem.


 -30-

SOURCE : Ordre des traducteurs, terminologues et interprètes agréés du Québec (OTTIAQ).

Président éditeur, Fondation littéraire Fleur de Lys

Tagged with: , , ,
Publié dans Actualité au jour le jour, Communiqués de presse

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Ce site web est sous licence Creative Commons – Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 2.5 Canada (CC BY-NC-ND 2.5 CA)
Article explicatif au sujet de notre maison d’édition

Entrez votre adresse de courriel pour suivre ce magazine littéraire et être notifié par courriel des nouvelles publications.

Joignez-vous à 1 257 autres abonnés

Dossier « Les 500 ans de la mort de Léonard de Vinci »
Dossier – Résultats du sondage « Les Québécois et leurs écrits »
TÉLÉCHARGEMENTS

Les documents PDF les plus populaires ci-dessous

Un petit détour – Vous êtes redirigés ici pour vous permettre de découvrir ce magazine en ligne avant de télécharger le document demandé. Tous nos documents à télécharger sont d’abord annoncés dans ce magazine. Abonnez-vous gratuitement (voir ci-dessous).

Composition technique d’un article de presse
Les styles interpersonnels selon Larry Wilson
Follow Appui-livres on WordPress.com
Magazine littéraire

Ce magazine littéraire est l’œuvre de la Fondation littéraire Fleur de Lys et s'inscrit dans une mission d'éducation populaire au sujet du monde du livre, et ce, tant auprès des auteurs que des lecteurs.

Vous pouvez nous écrire à l'adresse suivante :


contact@manuscritdepot.com

Archives
Recherche par catégorie
Se connecter
%d blogueueurs aiment cette page :