Pourquoi le ministère de la Culture et des Communications du Québec ne remplit pas sa mission

ÉDITORIAL

Pourquoi le ministère de la Culture et des Communications du Québec ne remplit pas sa mission

par Serge-André Guay, président éditeur
Fondation littéraire Fleur de Lys / Appui-Livres

Il suffit d’aller voir ailleurs en d,autres pays comment les ministères de la Culture remplissent leurs missions pour constater à quel point le ministère de la Culture et des Communications du Québec ne s’implique pas lui-même dans sa propre mission.

Voici la mission du ministère de la Culture et des Communications du Québec :


Mission

Le ministère de la Culture et des Communications a pour mission de contribuer au rayonnement de la culture et des communications, à l’épanouissement individuel et collectif de la population ainsi qu’à la mise en place d’un environnement propice à la création et à la vitalité des territoires. Conformément à sa mission, le Ministère prend position sur les grands enjeux actuels et défend les intérêts culturels du Québec, au Canada et sur la scène internationale.

Son action se situe principalement dans les domaines suivants : patrimoine, muséologie, lecture et livre, formation artistique, médias, mécénat et immobilisations. Elle vise à offrir à l’ensemble des citoyennes et des citoyens, dans chaque région du Québec, des services équitables et diversifiés dans les secteurs de la culture et des communications. Pour atteindre cet objectif, le Ministère intervient principalement auprès des personnes, des organismes, des entreprises et des instances locales et régionales.

Pour réaliser sa mission, le Ministère est appuyé par un réseau d’organismes publics et de sociétés d’État qui relèvent de la ministre.

Vision

Être le catalyseur d’une culture audacieuse et source de fierté pour le Québec.

Source : Ministère de la Culture et des Communications du Québec.


Le ministère de la Culture et des Communications du Québec (MCCQ) a donc pour mission «de contribuer au rayonnement de la culture et des communications».

Voici un extrait de la mission du ministère de la Culture de la France :


Selon le décret relatif à ses attributions, le ministère de la Culture a pour principale mission de « rendre accessibles au plus grand nombre les œuvres capitales de l’humanité et d’abord de la France ».

Rayonnement de la culture

En collaboration avec les autres ministères intéressés, le ministère de la Culture met en œuvre les actions de l’État destinées à assurer le rayonnement dans le monde de la culture, de la création artistique française et de la Francophonie.

Il prépare et met en œuvre les actions qui concourent à la diffusion, à l’emploi et à l’enrichissement de la langue française ainsi qu’à la préservation et à la valorisation des langues de France.

Il contribue enfin à l’action culturelle extérieure de la France et aux actions relatives aux implantations culturelles françaises à l’étranger.

Décret n° 2017-1077 du 24 mai 2017 relatif aux attributions du ministre de la culture

Source : Ministère de la Culture de la France.


Pendant que le ministère de la Culture et des Communications du Québec «a pour mission de contribuer au rayonnement de la culture et des communications», celui le de France «met en œuvre les actions de l’État destinées à assurer le rayonnement dans le monde de la culture, de la création artistique française et de la Francophonie».

Il y a une grande différences entre «contribuer» et «mettre en en œuvre les actions de l’État».

Le ministère de la Culture de la France nous donne un exemple remarquable de son implication directe pour assurer le rayonnement de la culture par ses propres actions dans la création d’un site internet dédié au divertissement culturel virtuel en période de crise sanitaire :


Nouveau site dédié #culturecheznous

Archéologie, cinéma, musées, documentaires, spectacles, jeunesse, patrimoine, danse, archives… Dans chacun de ces domaines, le ministère de la Culture et ses opérateurs disposent de ressources culturelles d’une exceptionnelle richesse.

Nous vous proposons un voyage artistique à travers toutes les richesses de la culture, en réunissant dans un seul site l’offre en ligne de près de 500 acteurs culturels.

Regardez, visitez, lisez, écoutez, jouez, participez… bonne exploration !

culturecheznous.gouv.fr

Source : Ministère de la Culture de la France.


Le ministère de la Culture vous propose un voyage artistique à travers toutes les richesses de la culture, en réunissant dans un seul site l’offre en ligne de près de 500 acteurs culturels.

Regardez, visitez, lisez, écoutez, jouez, participez… bonne exploration !

Source : Ministère de la Culture de la France / #culturecheznous.


Pendant ce temps, que fait la ministre de la Culture et des Communications du Québec, madame Nathalie Roy, pour voir son ministère remplir sa mission, pour contribuer au rayonnement de la culture et des communications. Rien ou, si vous préférez, elle ne pose aucune action directe initiée par son propre chef.

Le ministère de la Culture et des Communications du Québec ne s’implique pas lui-même dans sa mission. Il délègue : «Pour réaliser sa mission, le Ministère est appuyé par un réseau d’organismes publics et de sociétés d’État qui relèvent de la ministre».

Ce réseau comprend :


Organismes liés

  • Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ)
  • Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ)
  • Conservatoire de musique et d’art dramatique du Québec (CMADQ)
  • Conseil du patrimoine culturel du Québec (CPCQ)
  • Musée d’art contemporain de Montréal (MAC)
  • Musée de la civilisation (MCQ)
  • Musée national des beaux-arts du Québec (MNBAQ)
  • Société de développement des entreprises culturelles (SODEC)
  • Société de la Place des Arts de Montréal
  • Société de télédiffusion du Québec (Télé-Québec)
  • Société du Grand Théâtre de Québec

Dernière mise à jour : 20 novembre 2019

Source : Ministère de la Culture et des Communications du Québec.


On peut toujours déléguer à d’autres le soin de remplir sa mission, chacun dans son coin et sans lien entre eux. C’est le cas avec le ministère de la Culture et des Communications du Québec.

Il nous faut visiter le site web de chacun des organismes publics et des sociétés d’État (qui relèvent de la ministre) pour avoir une vue d’ensemble.

Mais il ne s’agit d’une vue d’ensemble de la culture québécoise car plusieurs des membres du réseau du ministère s’adressent, non pas aux citoyens, mais aux bénéficiaires des subventions dont ils ont la responsabilité. On y traite de programmes de subventions, de politique culturelle, de mission… Et fort peu de la culture elle-même, celle accessible aux citoyens.

À l’opposée, le ministère de la Culture de la France s’adresse directement aux citoyens, notamment dans la section ACTUALITÉS de son site web et des sites web dédiés.

C’est le cas de son site web Toute la France dessine : «À l’occasion de l’Année de la bande dessinée, créez chaque semaine une BD avec vos auteurs préférés.» C’est site du ministère de la Culture de la France et non pas un site externe.

Il faut visiter le «Centre d’abonnement aux infolettres» pour comprendre l’obligation d’information que se donne le ministère face aux citoyens.

À mon avis, le ministère de la Culture et des Communications du Québec a l’obligation de tenir un portail web culturel destiné à tous les citoyens pour être en phase avec sa mission.

 

Président éditeur, Fondation littéraire Fleur de Lys

Publié dans Éditorial
2 comments on “Pourquoi le ministère de la Culture et des Communications du Québec ne remplit pas sa mission
  1. […] de la Culture et des Communications du Québec ne remplit pas sa mission. Dans mon éditorial «Pourquoi le ministère de la Culture et des Communications du Québec ne remplit pas sa mission», je mets en relief la pauvreté du déploiement de la culture québécoise sur le site web du […]

  2. […] Pourquoi le ministère de la Culture et des Communications du Québec ne remplit pas sa mission […]

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Ce site web est sous licence Creative Commons – Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 2.5 Canada (CC BY-NC-ND 2.5 CA)
Article explicatif au sujet de notre maison d’édition

Entrez votre adresse de courriel pour suivre ce magazine littéraire et être notifié par courriel des nouvelles publications.

Joignez-vous à 1 229 autres abonnés

Dossier « Les 500 ans de la mort de Léonard de Vinci »
Dossier – Résultats du sondage « Les Québécois et leurs écrits »
TÉLÉCHARGEMENTS

Les documents PDF les plus populaires ci-dessous

Un petit détour – Vous êtes redirigés ici pour vous permettre de découvrir ce magazine en ligne avant de télécharger le document demandé. Tous nos documents à télécharger sont d’abord annoncés dans ce magazine. Abonnez-vous gratuitement (voir ci-dessous).

Composition technique d’un article de presse
Les styles interpersonnels selon Larry Wilson
Follow Appui-livres on WordPress.com
Magazine littéraire

Ce magazine littéraire est l’œuvre de la Fondation littéraire Fleur de Lys et s'inscrit dans une mission d'éducation populaire au sujet du monde du livre, et ce, tant auprès des auteurs que des lecteurs.

Vous pouvez nous écrire à l'adresse suivante :


contact@manuscritdepot.com

Archives
Recherche par catégorie
Se connecter
%d blogueueurs aiment cette page :