Pandémie de la COVID-19 – Modalités de réouverture de certains secteurs de l’économie

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Pandémie de la COVID-19

Modalités de réouverture de certains secteurs de l’économie

QUÉBEC, le 28 avril 2020 /CNW Telbec/ – À la suite de l’annonce de la reprise de certains secteurs économiques du Québec au mois de mai, le ministère de l’Économie et de l’Innovation tient à préciser les modalités d’ouverture pour les entreprises concernées.

Séquence de réouverture des secteurs économiques – Mai 2020 (Groupe CNW/Cabinet du ministre de l’Économie et de l’Innovation)

Commerce de détail et chaîne d’approvisionnement

Partout au Québec, à l’exception de la communauté métropolitaine de Montréal (CMM), les commerces de détail ayant un accès direct à l’extérieur pourront reprendre leurs activités à compter du lundi 4 mai 2020. Les commerces de détail de la CMM ayant un accès direct à l’extérieur pourront rouvrir à partir du lundi 11 mai 2020. Tous les établissements devront se conformer aux règles sanitaires édictées par les autorités de santé publique et la CNESST, comme le prévoit le Guide générique de normes sanitaires en milieu de travail – COVID-19. Les entreprises de la chaîne d’approvisionnement des commerces de détail pourront reprendre leurs activités aux mêmes dates, et ce, dans le respect des règles sanitaires édictées par les autorités de santé publique et la CNESST.

Rappelons que les centres commerciaux doivent demeurer fermés jusqu’à nouvel ordre.

Secteur manufacturier

La relance du secteur manufacturier s’effectuera en deux temps afin de permettre le respect des règles sanitaires édictées par les autorités de santé publique et la CNESST, notamment les mesures de distanciation physique.

À partir du lundi 11 mai 2020, les entreprises manufacturières de toutes les régions du Québec pourront reprendre leurs activités. Elles devront toutefois compter, en tout temps sur un même site, un nombre maximal de 50 travailleurs + 50 % des employés excédentaires par quart de travail, et ce, à tout moment de la journée. À titre d’exemples :

  • un site manufacturier employant 60 travailleurs lors d’un même quart de travail doit assurer son fonctionnement avec un maximum de 55 employés;
  • un site manufacturier employant 500 travailleurs lors d’un même quart de travail doit assurer son fonctionnement avec un maximum de 275 employés.

À partir du lundi 25 mai 2020, les entreprises manufacturières de toutes les régions du Québec seront autorisées à reprendre leurs activités sans aucune restriction quant au nombre d’employés présents pour assurer leur fonctionnement. Elles devront toutefois continuer d’appliquer les règles sanitaires édictées par les autorités de santé publique et la CNESST. Tous les employés qui peuvent télétravailler devront continuer à le faire.

Rappelons que ces autorisations pourraient être revues advenant une révision de la décision des autorités de santé publique dans le cas d’une augmentation importante ou imprévue de la propagation de la COVID-19.

Réouverture des autres secteurs

Les autres secteurs ou activités économiques présentement en arrêt, notamment les centres commerciaux, la restauration, les soins personnels, les lieux de diffusion ainsi que les secteurs culturel et touristique, font actuellement l’objet de travaux et de discussions entre les autorités de santé publique du Québec, la CNESST et les ministères concernés. Ils feront ultérieurement l’objet de communications spécifiques en ce qui a trait à leur réouverture et aux modalités entourant celle-ci.

Protéger les travailleurs

Rappelons que les décisions en lien avec la réouverture des différents secteurs d’activité sont prises selon l’évolution de la pandémie de la COVID-19 au Québec et pourraient être révisées à tout moment. Le plan de réouverture sera mis en œuvre de manière graduelle afin d’évaluer les répercussions sur la progression du coronavirus.

Toutes les entreprises devront mettre en place des mesures de protection pour leurs employés et leurs clients qui respectent le protocole élaboré par les autorités de santé publique et la CNESST, comme le précise le Guide générique de prévention, incluant des mesures sanitaires pour tous les milieux de travail – COVID-19. Les employeurs devront entre autres installer des stations d’hygiène et favoriser l’adoption d’horaires flexibles. Le télétravail demeure l’option à privilégier jusqu’à nouvel ordre pour le plus de secteurs d’activité possible.

Prolongation des changements temporaires aux heures et aux jours d’ouverture

Le gouvernement du Québec entend maintenir les changements temporaires aux heures et aux jours d’ouverture des commerces aussi longtemps que durera l’urgence sanitaire, pour mieux répondre aux besoins de la population en cette période de pandémie liée à la COVID-19.

Les pharmacies, les épiceries et les autres commerces d’alimentation ainsi que les établissements offrant des services d’épicerie ou de pharmacie en dehors des centres commerciaux pourront continuer d’étendre leurs heures d’ouverture au-delà des périodes légales du lundi au samedi jusqu’au 31 mai 2020, afin de répondre aux besoins de leur clientèle, et ce, malgré ce que prévoient la Loi sur les heures et les jours d’admission dans les établissements commerciaux (RLRQ, chapitre H-2.1) et le Règlement sur les périodes d’admission dans les établissements commerciaux (RLRQ, chapitre H-2.1, r. 1). Aucune restriction quant au nombre d’employés présents pour assurer leur bon fonctionnement ne s’appliquera.

Les établissements de commerce de détail au sens de l’article 1 de la Loi sur les heures et les jours d’admission dans les établissements commerciaux devront demeurer fermés au public tous les dimanches du mois de mai 2020, soit les 3, 10, 17, 24 et 31 mai, à l’exception des pharmacies, des dépanneurs et des stations-service. Les restaurants pourront uniquement offrir les commandes à l’auto, les commandes à emporter et la livraison alors que les épiceries pourront uniquement offrir les commandes en ligne et par téléphone ainsi que la livraison.

Les mesures de réouverture des entreprises annoncées aujourd’hui concernent seulement les entreprises qui ne faisaient pas déjà l’objet d’une exemption accordée en vertu du décret sur la liste des activités et services prioritaires.

Lien connexe :

Pour recevoir en temps réel les communiqués de presse du ministère de l’Économie et de l’Innovation, inscrivez-vous au fil RSS approprié au www.economie.gouv.qc.ca/rss.

Ministère de l’Économie et de l’Innovation sur les réseaux sociaux :

Twitter : twitter.com/economie_quebec

Facebook : www.facebook.com/EconomieQc

LinkedIn : www.linkedin.com/company/économie-québec

YouTube : www.youtube.com/user/MDEIEQuebec

 -30-

Source : Cabinet du ministre de l’Économie du Québec


COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Le Québec se remet au travail

La CNESST lance une trousse d’outils virtuelle en prévision de la réouverture de certains secteurs de l’économie québécoise

QUÉBEC, le 28 avril 2020 /CNW Telbec/ – Alors que le gouvernement du Québec vient d’annoncer la réouverture prochaine de certains secteurs de l’économie, la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) lance une trousse d’outils virtuelle, qui permet d’aider et de soutenir les employeurs et les travailleurs à se conformer aux consignes sanitaires de la santé publique.

La trousse a été élaborée par la CNESST de concert avec la Santé publique. L’objectif est de répondre aux préoccupations des différents milieux de travail quant aux mesures à mettre en place pour éviter la propagation de la COVID-19.

Des outils à une seule adresse

La trousse virtuelle comprend un Guide de normes sanitaires en milieu de travail – COVID-19, ainsi que deux guides pratiques sectoriels pour le secteur manufacturier et pour celui du commerce de détail.

Elle inclut également des aide-mémoires que les employeurs peuvent imprimer et personnaliser, concernant :

  • la réouverture du milieu de travail ;
  • la distanciation physique ;
  • l’hygiène et l’étiquette respiratoire ;
  • la salubrité de l’environnement ;
  • l’exclusion des lieux de travail et l’isolement des travailleurs ;
  • les risques psychosociaux en milieu de travail.

La trousse est complétée par une fiche sommaire permettant de faire état des mesures sanitaires mises en place par l’employeur. À noter que la trousse sera évolutive et s’adaptera aux mesures et recommandations de la Santé publique.

Une application mobile présentant les outils de la trousse d’outils pourra être téléchargée prochainement via Google Play ou Apple Store.

Le Québec se remet au travail 

La trousse virtuelle s’inscrit dans la foulée de la campagne de sensibilisation de la CNESST lancée le 20 avril dernier et intitulée : Le Québec se remet au travail. La campagne vise à rappeler l’importance de prendre tous les moyens pour assurer la santé et la sécurité des travailleurs.

Les employeurs et les travailleurs doivent collaborer pour que la reprise des activités se fasse de manière sécuritaire. Plus que jamais, chacun a un rôle à jouer.

Citations

« Le mot d’ordre en ce moment est : on continue de se protéger. La trousse développée par la CNESST permet aux employeurs et aux travailleurs d’avoir en main les bons outils pour éviter la propagation de la COVID-19 dans les milieux de travail. J’invite tous les employeurs à prendre connaissance de ces outils et à les utiliser. Notre gouvernement ne fera aucun compromis sur la santé et la sécurité des travailleurs. Je compte sur vous tous pour suivre les normes de la santé publique. »

Jean Boulet, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie

« En cette période de pandémie liée à la COVID-19, la CNESST assume pleinement son rôle de leader en prévention. Il était essentiel de répondre aux besoins et aux préoccupations de nos clientèles et de bien les outiller. La trousse que nous lançons répond à la nécessité d’un cadre pour que tous les milieux de travail, petits et grands, puissent agir de manière cohérente et efficace. Ils ont maintenant en main tous les outils pour respecter les lignes directrices émises par le gouvernement du Québec. »

Manuelle Oudar, présidente du conseil d’administration et chef de la direction de la CNESST

Faits saillants

Pour en savoir plus sur les activités de la CNESST, suivez-la sur les médias sociaux :

facebook.com/cnesst

twitter.com/cnesst

linkedin.com/company/cnesst

Source : CNESST.


 

Président éditeur, Fondation littéraire Fleur de Lys

Tagged with: , , , , , ,
Publié dans Uncategorized

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Ce site web est sous licence Creative Commons – Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 2.5 Canada (CC BY-NC-ND 2.5 CA)
Article explicatif au sujet de notre maison d’édition

Entrez votre adresse de courriel pour suivre ce magazine littéraire et être notifié par courriel des nouvelles publications.

Joignez-vous à 1 257 autres abonnés

Dossier « Les 500 ans de la mort de Léonard de Vinci »
Dossier – Résultats du sondage « Les Québécois et leurs écrits »
TÉLÉCHARGEMENTS

Les documents PDF les plus populaires ci-dessous

Un petit détour – Vous êtes redirigés ici pour vous permettre de découvrir ce magazine en ligne avant de télécharger le document demandé. Tous nos documents à télécharger sont d’abord annoncés dans ce magazine. Abonnez-vous gratuitement (voir ci-dessous).

Composition technique d’un article de presse
Les styles interpersonnels selon Larry Wilson
Follow Appui-livres on WordPress.com
Magazine littéraire

Ce magazine littéraire est l’œuvre de la Fondation littéraire Fleur de Lys et s'inscrit dans une mission d'éducation populaire au sujet du monde du livre, et ce, tant auprès des auteurs que des lecteurs.

Vous pouvez nous écrire à l'adresse suivante :


contact@manuscritdepot.com

Archives
Recherche par catégorie
Se connecter
%d blogueueurs aiment cette page :