Le 4e Prix en art actuel du Musée national des beaux-arts du Québec

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Le 4e Prix en art actuel du Musée national des beaux-arts du Québec

Photos de gauche à droite : Chun Hua Catherine Dong : Photo courtoisie de l’artiste // Chloë Lum et Yannick Desranleau : © Clara Lacasse // Stanley Février : © Jean Turgeon // Walter Scott : © Chris Curreri // Marigold Santos : © Stacey Watson (Groupe CNW/Musée national des beaux-arts du Québec)

QUÉBEC, le 27 avril 2020 /CNW Telbec/ – Comme l’art et les artistes sont essentiels à notre bien-être, le Musée national des beaux-arts du Québec (MNBAQ), en collaboration avec RBC Fondation, son partenaire financier, est particulièrement fier de dévoiler les cinq artistes finalistes de la quatrième édition du Prix en art actuel du MNBAQ, un prix bisannuel qui se démarque au Canada. Chun Hua Catherine Dong, Stanley Février, Chloë Lum et Yannick Desranleau, Marigold Santos ainsi que Walter Scott, ont donc été retenus par le jury composé de Georges Azzaria, directeur de l’École d’art de l’Université Laval, Nathalie Bachand, commissaire indépendante et autrice, Eunice Bélidor, directrice de la galerie FOFA de l’Université Concordia et membre du comité externe d’acquisition, MNBAQ, Katrie Chagnon, professeure associée au département d’histoire de l’art de l’UQAM, Audrey Genois, directrice générale de MOMENTA | Biennale de l’image, et Bernard Lamarche, responsable du développement de la collection et conservateur de l’art actuel (2000 à ce jour) au MNBAQ. Le jury s’est réuni le 13 février dernier, soit quelques semaines avant que ne soient appliquées les mesures de confinement mises en place afin de ralentir la propagation du coronavirus.

Une bourse de 10 000 $ en partage

Depuis l’an dernier, les cinq finalistes se partagent une bourse de 10 000 $, chacun se verra donc remettre un montant de 2 000 $. « Révéler les finalistes et déjà mettre en lumière le travail de ces cinq artistes méritoires me réjouit. À cette étape du processus, ils se démarquent tous par l’excellence de leur travail et chacun d’entre eux a le potentiel de remporter le prix » a déclaré Annie Gauthier, directrice des collections et des expositions au MNBAQ. « Nous traversons tous ensemble une période difficile où les artistes sont particulièrement touchés par les conséquences de la fermeture temporaire de lieux d’exposition, de l’annulation ou le report d’événements artistiques. Nous souhaitons nous inscrire dans un mouvement de maintien des activités essentielles et contribuer ainsi à soutenir des artistes et nous préoccuper de la vitalité de la communauté des arts visuels du Québec », a précisé Mme Gauthier.

Un second jury se réunira prochainement afin de déterminer le grand gagnant selon les critères établis – soit une carrière étendue sur plus de dix ans, la qualité et le caractère soutenu de sa production ainsi que la reconnaissance par le milieu d’une réelle contribution artistique de son travail – et son nom sera révélé par l’équipe du Musée par la suite. L’exposition du futur lauréat est prévue pour l’instant à l’automne 2021 au MNBAQ, moment où sera lancée sa monographie. Ce prix d’exception contribuera à soutenir sa carrière, mais surtout à lui donner un élan marquant.

Un prix prestigieux ou l’art de propulser une carrière

Depuis 2013, grâce à la contribution de RBC Fondation au MNBAQ et à sa Fondation – ayant permis la création du Prix en art actuel du MNBAQ – trois artistes québécois, Diane Morin, en 2015, Carl Trahan, en 2017, et Numa Amun, en 2019, ont vu leur travail rayonner de façon exceptionnelle. À chaque édition, l’artiste lauréat a eu droit à une exposition personnelle au Musée, une publication de nature rétrospective, ainsi que l’acquisition de ses œuvres pour la collection du MNBAQ à hauteur de 50 000 $.

Portrait des cinq finalistes

Stanley Février

Artiste plasticien, Stanley Février envisage l’art comme un vecteur de changement social et pose un regard aiguisé sur les dynamiques sociales prenant forme dans les sociétés occidentales. Il en questionne la valeur de la vie dans un contexte de globalisation, au travers des tragédies contemporaines. De fait, motivé par le désir d’activer la conscience collective, il s’approprie et modifie des images, des vidéos et des photographies de ces drames, saisies sur Internet. Par ses installations, performances et projets d’art participatif, Février crée un espace de rencontre où les participants sont au centre de l’œuvre. Il les amène à se repolitiser et à affirmer leur vécu pour finaliser l’œuvre. Diplômé en arts visuels et médiatiques, ses récentes préoccupations artistiques et conceptuelles se basent sur la critique institutionnelle, sur les enjeux identitaires et la violence et les inégalités engendrées par cette dernière. Depuis 2007, Février compte plusieurs expositions individuelles à son actif et a participé à une quinzaine d’expositions collectives, au Québec ainsi qu’à l’international.

Chun Hua Catherine Dong

Chun Hua Catherine Dong est une artiste d’origine chinoise établie à Montréal, qui marie la performance, la photographie et la vidéo. Titulaire d’un baccalauréat en beaux-arts de l’Université d’art et de design Emily-Carr ainsi que d’une maîtrise en beaux-arts de l’Université Concordia, elle a présenté ses œuvres et ses performances à de nombreux lieux et festivals dans le monde, notamment : Manif d’art – la Biennale de Québec, MOMENTA | Biennale de l’image, la Biennale de Kaunas, le Musée d’art contemporain du Val-de-Marne à Paris, le Musée d’art Aine à Tornio, le Musée d’art de Bury à Manchester, le Museo de la Cancillería à Mexico, le Musée canadien de l’immigration du Quai 21, le Festival international Rapid Pulse de Chicago et le Festival international de performance 7a*11d de Toronto. Elle a reçu nombre de prix et bourses, dont le prix Franklin Furnace pour l’art contemporain d’avant-garde à New York (2014), en plus de se classer parmi les « 10 artistes qui réinventent l’histoire » selon Canadian Art (2017).

Chloë Lum et Yannick Desranleau

Caractérisé par la théâtralité et la chorégraphie, le travail des artistes visuels multidisciplinaires Chloë Lum et Yannick Desranleau crée fréquemment des rencontres entre performance, danse et sculpture. Dans leurs œuvres récentes, le duo étudie le rôle des objets, la condition matérielle du corps et le potentiel de transformation que les corps et les objets exercent les uns sur les autres, s’inspirant de l’expérience de Chloë Lum en matière de maladies chroniques et des effets de celles-ci sur leur collaboration. Ils ont pris part à de nombreuses expositions, notamment au Musée d’art contemporain de Montréal; à la Gallery TPW, Toronto; à la Or Gallery, Vancouver; au Center for Books and Paper Arts, Columbia College, Chicago; à la Kunsthalle Wien; au BALTIC Centre for Contemporary Art; à la Whitechapel Project Space, London; à la University of Texas, Austin; au Confederation Centre Art Gallery, Charlottetown; à la Blackwood Gallery, University of Toronto, et à la Fonderie Darling, Montréal. Leurs œuvres font partie des collections du Victoria and Albert Museum, du Musée des Beaux-Arts de Montréal et du Musée d’art contemporain de Montréal. Ils ont été nominés en 2015 pour la liste longue du prix Sobey.

Marigold Santos

Née aux Philippines, Marigold Santos s’est établie au Canada avec sa famille en 1988. Elle poursuit une pratique artistique interdisciplinaire axée sur le vécu et le récit, présentés dans un monde imaginaire. Son travail explore l’individualité et l’identité dans toute leur multiplicité, leur fragmentation et leur pouvoir, en s’appuyant sur des expériences de mouvement et de migration. Mme Santos est titulaire d’un baccalauréat en beaux-arts de l’Université de Calgary et d’une maîtrise en beaux-arts de l’Université Concordia. Boursière du Conseil des arts du Canada, de la Fondation pour les arts de l’Alberta et du Conseil des arts et des lettres du Québec, elle continue à exposer ses œuvres aux quatre coins du pays. Ses expositions en solo ont été présentées à la Galerie ODD de Dawson City (Yukon), à l’ACE Art de Winnipeg, à la Galerie Eastern Edge de St. John’s (Terre-Neuve), à la Galerie d’art de Richmond, à la Galerie Articule et à la Galerie Stride. En 2017, elle a été sélectionnée pour participer à la Biennale d’art contemporain de l’Alberta à la Art Gallery of Alberta.

Walter Scott

Né en 1985, Walter Kaheró:ton Scott est un artiste contemporain originaire de Kahnawake qui travaille aujourd’hui depuis Montréal et Toronto. Sa pratique interdisciplinaire comprend le dessin, l’écriture, la vidéo, la performance et la sculpture. À travers son travail, M. Scott explore les questions contemporaines de la représentation, de la production culturelle, de la culture populaire et de la construction narrative. Il a participé à des expositions individuelles et collectives au Japon, en Amérique du Nord, en Europe et aux États-Unis. Ses expositions les plus récentes comprennent Slipping on the Missing X, chez Macaulay & Co Fine Art, et Betazoid in a Fog, au Remai Modern. M. Scott a été artiste en résidence au Musée des beaux-arts de l’Ontario en 2016, puis à l’ISCP de Brooklyn, à New York, en 2019. Il a reçu sa maîtrise en beaux-arts de l’Université de Guelph en 2018. Wendy, sa série de bandes dessinées, raconte les nombreuses mésaventures d’un jeune artiste dans une version satirique du monde de l’art contemporain. Wendy a été présentée dans Canadian Art, dans Art in America ainsi que dans le New Yorker en ligne.

Le Prix en art actuel du MNBAQ est remis tous les deux ans à un artiste du Québec grâce à un remarquable partenariat entre le MNBAQ et RBC Fondation. Le Musée national des beaux-arts du Québec est une société d’État subventionnée par le ministère de la Culture et des Communications du Québec.

 -30-

SOURCE : Musée national des beaux-arts du Québec.

Président éditeur, Fondation littéraire Fleur de Lys

Tagged with: , , , , , , , , ,
Publié dans Actualité au jour le jour, Communiqués de presse

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Ce site web est sous licence Creative Commons – Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 2.5 Canada (CC BY-NC-ND 2.5 CA)
Article explicatif au sujet de notre maison d’édition

Entrez votre adresse de courriel pour suivre ce magazine littéraire et être notifié par courriel des nouvelles publications.

Joignez-vous à 1 257 autres abonnés

Dossier « Les 500 ans de la mort de Léonard de Vinci »
Dossier – Résultats du sondage « Les Québécois et leurs écrits »
TÉLÉCHARGEMENTS

Les documents PDF les plus populaires ci-dessous

Un petit détour – Vous êtes redirigés ici pour vous permettre de découvrir ce magazine en ligne avant de télécharger le document demandé. Tous nos documents à télécharger sont d’abord annoncés dans ce magazine. Abonnez-vous gratuitement (voir ci-dessous).

Composition technique d’un article de presse
Les styles interpersonnels selon Larry Wilson
Follow Appui-livres on WordPress.com
Magazine littéraire

Ce magazine littéraire est l’œuvre de la Fondation littéraire Fleur de Lys et s'inscrit dans une mission d'éducation populaire au sujet du monde du livre, et ce, tant auprès des auteurs que des lecteurs.

Vous pouvez nous écrire à l'adresse suivante :


contact@manuscritdepot.com

Archives
Recherche par catégorie
Se connecter
%d blogueueurs aiment cette page :