Au-delà de la Loi sur les langues officielles, il s’agit d’une question de respect et de sécurité pour tous les Canadiens

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Au-delà de la Loi sur les langues officielles, il s’agit d’une question de respect et de sécurité pour tous les Canadiens

GATINEAU, QC, le 23 avril 2020 /CNW/ – Raymond Théberge, commissaire aux langues officielles du Canada, a fait la déclaration suivante aujourd’hui :

« Nous sommes tous d’accord sur le fait que nous vivons des temps difficiles où les comportements, les actions et les choix des Canadiens comptent pour beaucoup en ce qui a trait à la gestion de la crise liée à la COVID-19. Les Canadiens se sont familiarisés avec le cycle des conférences de presse et des mises à jour sur la pandémie qui se succèdent toutes les 24 heures et qui sont essentielles pour que notre société dispose des renseignements dont elle a besoin pour s’engager collectivement. Nous devons cela aux travailleurs de première ligne, à nos voisins, à nos amis et à nos familles ainsi qu’aux générations futures.

Ce sont dans de tels moments, où une menace plane sur la santé publique et la sécurité, que nous cherchons le leadership et que nous nous tournons vers nos politiciens afin d’obtenir des conseils judicieux et une direction claire. Nous nous attendons à ce que les décisions qu’ils prennent et les gestes qui en découlent soient bien fondés, qu’ils reposent sur l’avis d’experts et des données probantes et, en tant que démocratie, qu’ils obtiennent le soutien de tous les partis.

La majorité des Canadiens diraient que leurs dirigeants ont été sans faille, et j’abonde dans ce sens, du moins en général. Toutefois, j’ai la responsabilité, à titre de commissaire aux langues officielles du Canada et d’agent indépendant du Parlement, de signaler les problèmes en matière de langues officielles lorsque je les vois. Il s’agit simplement de la bonne chose à faire.

Je suis conscient des efforts considérables déployés par de nombreuses personnes afin de veiller à ce que les Canadiens reçoivent les messages dans les deux langues officielles. Néanmoins, je suis quand même préoccupé par ce que j’ai constaté et par ce que j’ai entendu de la part du public, des organisations qui représentent des communautés de langue officielle en situation minoritaire du Canada et de mes homologues en Ontario et au Nouveau-Brunswick.

Les Canadiens doivent être en mesure de comprendre les messages qui leur sont adressés par l’ensemble des institutions fédérales, en particulier dans le contexte actuel. Au-delà de la Loi sur les langues officielles, il s’agit d’une question de respect et de sécurité pour tous les Canadiens. J’ai donc communiqué avec tous les sous-ministres et avec les champions des langues officielles dans les institutions fédérales pour leur rappeler l’importance de respecter leurs obligations en matière de communication avec le public et leurs employés dans les deux langues officielles en tout temps afin d’assurer le respect et la sécurité de tous les Canadiens.

Toutes les plaintes qui ont été déposées auprès du Commissariat en rapport avec la crise liée à la COVID-19 ont été dûment prises en considération et ont fait l’objet d’une enquête si elles étaient recevables. Nos interventions rapides auprès de certaines institutions fédérales ont permis soit une résolution immédiate, soit une amélioration de la situation. Nous continuerons à procéder de cette manière.

Je continuerai également à suivre la situation et à intervenir, le cas échéant. Comme d’autres institutions fédérales le feront lorsque cette crise sera passée, je ferai un retour en arrière et m’assurerai que les leçons sont tirées et que les problèmes sont résolus. Je ferai également rapport au gouvernement fédéral sur les problèmes que nous avons relevés, sur ce que nous avons entendu de la part des Canadiens et sur les meilleures pratiques que nous avons pu constater, car certaines institutions fédérales ont pris des mesures positives. Tous ces éléments détermineront les recommandations que je présenterai comme pistes de solution pour veiller à ce que les droits linguistiques des Canadiens soient efficacement protégés en temps de crise.

Nous travaillons tous vers un objectif commun et nous devons tous contribuer.

En conclusion, j’encourage tous les dirigeants à l’échelle du pays à contribuer et à veiller à ce que tous les citoyens canadiens reçoivent des renseignements dans les deux langues officielles. Il s’agit d’une question de respect et de sécurité pour tous, il en va de soi. »

Suivez-nous sur Twitter et sur Facebook.

SOURCE : Commissariat aux langues officielles.

Liens connexes

http://www.ocol-clo.gc.ca

Président éditeur, Fondation littéraire Fleur de Lys

Tagged with: , , , ,
Publié dans Actualité au jour le jour, Communiqués de presse

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Ce site web est sous licence Creative Commons – Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 2.5 Canada (CC BY-NC-ND 2.5 CA)
Article explicatif au sujet de notre maison d’édition

Entrez votre adresse de courriel pour suivre ce magazine littéraire et être notifié par courriel des nouvelles publications.

Joignez-vous à 1 199 autres abonnés

Dossier « Les 500 ans de la mort de Léonard de Vinci »
Dossier – Résultats du sondage « Les Québécois et leurs écrits »
TÉLÉCHARGEMENTS

Les documents PDF les plus populaires ci-dessous

Un petit détour – Vous êtes redirigés ici pour vous permettre de découvrir ce magazine en ligne avant de télécharger le document demandé. Tous nos documents à télécharger sont d’abord annoncés dans ce magazine. Abonnez-vous gratuitement (voir ci-dessous).

Composition technique d’un article de presse
Les styles interpersonnels selon Larry Wilson
Follow Appui-livres on WordPress.com
Magazine littéraire

Ce magazine littéraire est l’œuvre de la Fondation littéraire Fleur de Lys et s'inscrit dans une mission d'éducation populaire au sujet du monde du livre, et ce, tant auprès des auteurs que des lecteurs.

Vous pouvez nous écrire à l'adresse suivante :


contact@manuscritdepot.com

Archives
Recherche par catégorie
%d blogueueurs aiment cette page :