La commission d’appel donne raison à un journaliste qui avait décrit le lieu d’un double homicide comme étant un immeuble abritant des Autochtones

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

La commission d’appel donne raison à un journaliste qui avait décrit le lieu d’un double homicide comme étant un immeuble abritant des Autochtones

MONTRÉAL, le 17 avril 2020 /CNW Telbec/ – La commission d’appel du Conseil de presse du Québec (CPQ) a étudié trois décisions du comité des plaintes ayant fait l’objet d’un appel de l’une des parties. Une décision a été infirmée, alors que les deux autres sont maintenues. Ces dossiers sont maintenant clos puisque les décisions de la commission d’appel sont finales.

D2018-05-054 (2) : Pas de discrimination dans la description du lieu d’un drame

La commission d’appel a infirmé la décision de première instance visant l’article « Meurtres à Sept-Îles : elles auraient été tuées à coups de marteau », publié dans Le Journal de Québec. Le comité des plaintes avait jugé discriminatoire d’écrire : « L’immeuble de 15 logements où s’est produit le drame abrite des Autochtones hors réserve dans des appartements à prix modiques ». Le journaliste et le média avaient entretenu des préjugés, selon le comité qui avait donné raison à la plaignante puisqu’il n’était « pas pertinent de mentionner l’origine ethnique des habitants du logement où le drame s’est produit ni qu’il s’agissait d’appartements à prix modiques ». La commission d’appel juge que le concept de « pertinence » inscrit dans le principe de discrimination du Guide de déontologie journalistique du Conseil de presse du Québec a été appliqué de manière trop restrictive, car il peut être pertinent pour le public de connaître le lieu d’un drame, en l’occurrence un immeuble de logements à prix modiques qui abrite des Autochtones hors réserve. La pertinence devait être évaluée sous l’angle de l’intérêt public de connaître le lieu du drame. Dans le cas présent, mentionner ce lieu apporte un élément important dans la compréhension des événements, sans que cela n’entretienne de préjugés envers les gens qui habitent à cet endroit.

Lire la décision complète

D2017-11-129 (2) : un rectificatif ne signifie pas l’admission d’une inexactitude

La commission d’appel a maintenu la décision de première instance qui visait le reportage « Damas responsable de l’attaque chimique en avril, selon l’ONU », publié sur le site Internet de Radio-Canada. Alors que l’appelant considérait que la publication d’un rectificatif par le média constituait l’admission d’une erreur, la commission d’appel a estimé que le comité des plaintes avait bien appliqué le principe d’exactitude en rejetant le grief. Elle souligne que les médias sont libres d’apporter des précisions à leurs textes afin d’éclairer le lecteur. Cela ne signifie pas qu’il y avait une erreur à la base.

Lire la décision complète

D2018-01-005 (2) : irrecevabilité de la plainte maintenue

La commission d’appel a confirmé que le comité des plaintes avait bien appliqué l’article du règlement sur le délai de prescription. L’appelant n’apporte aucun élément prouvant que sa plainte respectait le délai de prescription. La commission d’appel a également souligné qu’un plaignant doit identifier le produit journalistique visé par sa plainte et en fournir une copie. De plus, sa plainte ne doit pas constituer simplement un commentaire ou une critique générale.

Lire la décision complète

À propos

Le Conseil de presse du Québec est un organisme privé, à but non lucratif, qui œuvre depuis plus de 45 ans à la protection de la liberté de la presse et à la défense du droit du public à une information de qualité. Son action s’étend à tous les médias d’information distribués ou diffusés au Québec, qu’ils soient membres ou non du Conseil, qu’ils appartiennent à la presse écrite ou électronique. Le Conseil reçoit les plaintes du public et rend des décisions relativement à la déontologie journalistique. Mécanisme d’autorégulation de la presse, le Conseil ne peut être assimilé à un tribunal civil, il ne possède aucun pouvoir judiciaire, réglementaire, législatif ou coercitif; il n’impose aucune autre sanction que morale.

Le Conseil de presse remercie Cision d’avoir rendu possible l’envoi de ce communiqué.

 -30-

SOURCE : CONSEIL DE PRESSE DU QUEBEC.

Président éditeur, Fondation littéraire Fleur de Lys

Tagged with: , ,
Publié dans Actualité au jour le jour, Communiqués de presse

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Ce site web est sous licence Creative Commons – Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 2.5 Canada (CC BY-NC-ND 2.5 CA)
Article explicatif au sujet de notre maison d’édition

Entrez votre adresse de courriel pour suivre ce magazine littéraire et être notifié par courriel des nouvelles publications.

Joignez-vous à 1 257 autres abonnés

Dossier « Les 500 ans de la mort de Léonard de Vinci »
Dossier – Résultats du sondage « Les Québécois et leurs écrits »
TÉLÉCHARGEMENTS

Les documents PDF les plus populaires ci-dessous

Un petit détour – Vous êtes redirigés ici pour vous permettre de découvrir ce magazine en ligne avant de télécharger le document demandé. Tous nos documents à télécharger sont d’abord annoncés dans ce magazine. Abonnez-vous gratuitement (voir ci-dessous).

Composition technique d’un article de presse
Les styles interpersonnels selon Larry Wilson
Follow Appui-livres on WordPress.com
Magazine littéraire

Ce magazine littéraire est l’œuvre de la Fondation littéraire Fleur de Lys et s'inscrit dans une mission d'éducation populaire au sujet du monde du livre, et ce, tant auprès des auteurs que des lecteurs.

Vous pouvez nous écrire à l'adresse suivante :


contact@manuscritdepot.com

Archives
Recherche par catégorie
Se connecter
%d blogueueurs aiment cette page :