Le premier ministre Trudeau annonce un plus grand accès à la Prestation canadienne d’urgence et du soutien pour les travailleurs essentiels

Façade de l’édifice Langevin. Bureau du Premier ministre et du Conseil privé. Photo : Gilles Y. Hamel — Travail personnel

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Le premier ministre Trudeau annonce un plus grand accès à la Prestation canadienne d’urgence et du soutien pour les travailleurs essentiels

Aucun Canadien ne devrait avoir à choisir entre protéger sa santé, nourrir sa famille, se procurer des médicaments ou prendre soin d’un proche. C’est pourquoi le gouvernement a instauré la Prestation canadienne d’urgence (PCU). Celle-ci est une prestation imposable de 2 000 $ toutes les quatre semaines, d’une durée maximale de quatre mois, pour les travailleurs admissibles qui ont perdu leur revenu à cause de la COVID-19.

Le premier ministre Justin Trudeau a annoncé aujourd’hui que le gouvernement allait encore mieux soutenir les personnes qui ont besoin d’aide, mais qui ne sont pas admissibles à la PCU, ainsi que les Canadiens qui font un travail essentiel et qui gagnent moins d’argent qu’ils en gagneraient s’ils recevaient la PCU.

Afin d’aider plus de Canadiens à recevoir la PCU, le gouvernement va modifier les règles d’admissibilité :

  • Permettre aux travailleurs d’avoir un revenu pouvant atteindre 1 000 $ par mois tout en recevant la PCU.
  • Élargir l’admissibilité à la PCU aux travailleurs saisonniers qui ont épuisé leurs prestations régulières d’assurance-emploi et qui ne peuvent pas reprendre leur travail saisonnier habituel à cause de la pandémie de la COVID-19.
  • Élargir l’admissibilité à la PCU aux travailleurs qui ont récemment épuisé leurs prestations régulières d’assurance-emploi et qui ne peuvent pas se trouver un emploi ou recommencer le travail en raison de la pandémie de la COVID-19.

La pandémie de la COVID-19 demande un effort particulier aux travailleurs à faible revenu de certains secteurs. Pensons notamment aux personnes qui sont aux premières lignes dans nos hôpitaux et nos centres d’hébergement et de soins de longue durée. De plus, pensons à ceux qui garantissent l’intégrité de la chaîne alimentaire ou qui offrent à la population canadienne des services essentiels de vente au détail.

Étant donné que le salaire de ces travailleurs essentiels est souvent comparable ou inférieur au salaire qu’ils gagneraient s’ils recevaient la PCU, le gouvernement travaillera avec les provinces et les territoires pour mettre en place une nouvelle mesure. Dans le cadre d’un nouveau transfert, nous nous partagerons les coûts associés à un complément salarial offert temporairement aux travailleurs qui sont jugés essentiels à la lutte contre la COVID-19 et qui gagnent moins de 2 500 $ par mois. Les détails relatifs à la mise en œuvre de cette mesure seront dévoilés dès que le gouvernement aura terminé les préparatifs en collaboration avec les provinces et les territoires. Cette mesure pourrait aider plusieurs millions de travailleurs qui participent à la lutte contre la COVID-19. Le gouvernement va également continuer à chercher d’autres façons de mieux aider l’ensemble des Canadiens pendant cette période difficile.

Citations

« Nous ferons tout ce qu’il faut pour protéger la santé et la sécurité des Canadiens, tout en soutenant nos travailleurs et nos entreprises. En ce moment, tous les Canadiens vivent une période extrêmement difficile, et nous devons veiller à ce que les travailleurs essentiels obtiennent le soutien dont ils ont besoin pour continuer à faire le travail dont nous dépendons tous. Ensemble, nous réussirons à traverser cette période difficile. »

Le très hon. Justin Trudeau, premier ministre du Canada

« La pandémie de la COVID-19 a des conséquences importantes pour les travailleurs de tous les secteurs, y compris ceux qui sont en première ligne pour sauver des vies, dans les hôpitaux et les centres d’hébergement et de soins de longue durée. Grâce aux mesures que nous instaurons aujourd’hui, nous veillons à ce que ces personnes reçoivent une rémunération adéquate pour leur travail et à ce que les travailleurs qui ont perdu leur gagne-pain à cause de la pandémie obtiennent l’aide nécessaire grâce à la Prestation canadienne d’urgence. »

L’hon. Bill Morneau, ministre des Finances

« Nous restons fermement résolus à soutenir les travailleurs canadiens qui sont touchés par la COVID-19 et qui ne peuvent pas travailler à cause de la pandémie. Avec la Prestation canadienne d’urgence, nous nous assurons que les Canadiens ont accès au revenu d’urgence dont ils ont besoin pendant ces moments difficiles. L’annonce d’aujourd’hui tient compte du fait que de nombreux Canadiens qui n’étaient pas admissibles à la PCU avaient tout de même besoin d’une aide financière. C’est pour cette raison que nous avons travaillé fort pour élargir les critères d’admissibilité afin qu’ils soient plus inclusifs. »

L’hon. Carla Qualtrough, ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et de l’Inclusion des personnes handicapées

Faits saillants

  • Le gouvernement travaille fort pour mettre de l’argent dans les poches des Canadiens aussi rapidement que possible. Les Canadiens commencent à recevoir leur PCU dans les dix jours suivant la présentation de leur demande. Ils doivent refaire une demande toutes les quatre semaines et attester qu’ils répondent encore aux critères d’admissibilité à la PCU. Cette prestation sera offerte pour un maximum de 16 semaines, et ce, jusqu’au 3 octobre 2020.
  • Cette PCU, qui est plus accessible, ainsi que le complément salarial pour les travailleurs essentiels à faible revenu font partie du Plan d’intervention économique du gouvernement du Canada pour répondre à la COVID-19. Celui-ci prévoit 107 milliards de dollars pour appuyer les Canadiens et les entreprises qui vivent des difficultés financières en raison de la COVID-19.

Produit connexe

Liens connexes

 -30-

Source : Bureau du Premier ministre du Canada.


Revue de presse


 

Président éditeur, Fondation littéraire Fleur de Lys

Tagged with: , , , , , ,
Publié dans Actualité au jour le jour, Communiqués de presse

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Ce site web est sous licence Creative Commons – Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 2.5 Canada (CC BY-NC-ND 2.5 CA)
Article explicatif au sujet de notre maison d’édition

Entrez votre adresse de courriel pour suivre ce magazine littéraire et être notifié par courriel des nouvelles publications.

Joignez-vous à 1 229 autres abonnés

Dossier « Les 500 ans de la mort de Léonard de Vinci »
Dossier – Résultats du sondage « Les Québécois et leurs écrits »
TÉLÉCHARGEMENTS

Les documents PDF les plus populaires ci-dessous

Un petit détour – Vous êtes redirigés ici pour vous permettre de découvrir ce magazine en ligne avant de télécharger le document demandé. Tous nos documents à télécharger sont d’abord annoncés dans ce magazine. Abonnez-vous gratuitement (voir ci-dessous).

Composition technique d’un article de presse
Les styles interpersonnels selon Larry Wilson
Follow Appui-livres on WordPress.com
Magazine littéraire

Ce magazine littéraire est l’œuvre de la Fondation littéraire Fleur de Lys et s'inscrit dans une mission d'éducation populaire au sujet du monde du livre, et ce, tant auprès des auteurs que des lecteurs.

Vous pouvez nous écrire à l'adresse suivante :


contact@manuscritdepot.com

Archives
Recherche par catégorie
Se connecter
%d blogueueurs aiment cette page :