Grosse histoire en France : Amazon n’a plus le droit de vendre des livres !

Grosse histoire en France : Amazon n’a plus le droit de vendre des livres !


Télécharger l’ordonnance restreignant l’activité d’Amazon aux seuls produits essentiels

a justice a ordonné à Amazon de restreindre ses activités aux seuls produits alimentaires, d’hygiène et médicaux. Une victoire pour l’Union Syndicale Solidaires à l’origine de la procédure de référé. Next INpact diffuse la décision. Nous y reviendrons sous peu, en détail.

Lire la suite

Télécharger l’ordonnance Amazon du 14 avril 2020 du tribunal judiciaire de Nanterre


COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Annonce de la poursuite par l’Union syndicale Solidaires

AMAZON : pour nos vies plutôt que leurs profits, nous demandons la fermeture des entrepôts !

Alors que le Premier Ministre a ordonné le 14 mars dernier la fermeture des commerces non-essentiels en raison de l’épidémie de coronavirus et les activités rassemblant plus de 100 personnes de manière simultanée, Amazon poursuit son activité comme si de rien n’était en dépit de la mobilisation du personnel et des mises en demeure des syndicats, de l’inspection et de la médecine du travail mais aussi des critiques des Ministres de l’Economie et du Travail.

Le résultat, c’est une bombe sanitaire et sociale en train d’exploser aux quatre coins de la France dans une société qui compte plus de 10.000 travailleurs/euses, directs, mais aussi une armée d’intérimaires et de livreurs/euses qui apportent y compris le virus à domicile : après des dizaines de salarié-es atteints des symptômes du Covid-19, des cas avérés ont depuis été détectés sur plusieurs des sites et un premier employé est toujours en réanimation.

Pour mettre fin à cette obstination criminelle et contraire au principe fondamental de prévention de la santé des salariés et en l’absence d’une réponse gouvernementale à la hauteur de cette situation, notre organisation, implantée dans l’entreprise, a déposé ce jour ce jour devant le Tribunal Judiciaire de Nanterre une assignation, qui sera examinée dès demain à 14 h, à l’encontre de la société Amazon France Logistique : elle demande que soit prononcée, sous astreinte de plus d’un million d’euros par jour, l’interdiction pour Amazon de continuer à employer du personnel sur ses six sites français et, à tout le moins, de réduire, comme la société s’y est engagée, son activité aux 10 % de marchandises « essentielles » et corrélativement le nombre de présent-es permettant ainsi que les mesures de protection mises en œuvre en cascade produisent réellement leur effet que la promiscuité rend inopérante.

Dans le même temps, la formation de référé du Conseil des Prud’hommes de Nanterre a été saisie pour juger du bien-fondé du droit de retrait, toujours en cours, de onze premiers salarié-es des entrepôts de Lauwin-Planque et de Saran alors que la société se refuse à leur payer le salaire correspondant.

Cette lutte se mène également en coordination avec les travailleurs/euses européens et américains de la multinationale : non au « marche ou crève » à Amazon, oui au respect du droit de grève et de retrait et boycott de la plateforme !

Le 8 avril 2020

Source : Union syndicale Solidaires.


COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Réaction du syndicat à l’origine de la poursuite contre Amazon

AMAZON : Première victoire syndicale

Après une audience de référé qui s’est tenue le le 10 avril dernier sur le litige qui oppose l’Union syndicale Solidaires et l’association « Les Amis de la Terre » à la société Amazon France Logistique, le Tribunal Judiciaire de Nanterre vient de nous donner grandement satisfaction.

En effet, le juge ordonne à Amazon de procéder à une évaluation des risques épidémiques, y compris les risques psycho-sociaux, en y associant véritablement les instances représentatives du personnel.

Elle enjoint également à Amazon, dans l’attente, sous 24 heures et sous astreinte d’un million d’euros par jour de retard, de limiter l’activité de ses six entrepôts, comme elle le prétend d’ailleurs depuis des semaines, aux seules marchandises essentielles, à savoir l’alimentaire, l’hygiène et le médical.

Après une décision similaire associant notamment les organisations syndicales à l’évaluation des risques professionnels, rendue contre La Poste la semaine dernière, l’Union syndicale Solidaires se félicite de ce résultat qui ouvre la voie à d’autres actions. Elle poursuit sans relâche, avec ses syndicats et ses militant-es, dans les petites comme
dans les grandes entreprises, les associations et les administrations la lutte pour la prise en compte de la santé et de la sécurité des travailleurs et des travailleuses face au Covid-19 et ce alors que l’exécutif pousse à la reprise du travail au risque d’engendrer une deuxième vague épidémique.

Source : Union syndicale solidaires.


REVUE DE PRESSE


Amazon a désormais interdiction de vendre des livres en France

Le jugement de ce 14 avril aura des répercussions. Le tribunal de Nanterre, qui devait trancher entre la santé des salariés et la liberté de commerce, a donné tort à Amazon. L’assignation déposée par Sud-Solidaires réclamait la fermeture de tous les entrepôts de l’Américain. Il n’en sera rien, mais la productivité sera largement réduite.

Lire la suite


Amazon contraint de réduire ses activités

Les colis avec un sourire vont se faire plus rares en France. Le tribunal de Nanterre a ordonné, ce mardi, à Amazon France de « restreindre l’activité de ses entrepôts aux seules activités de réception des marchandises, de préparation et d’expédition des commandes de produits alimentaires, de produits d’hygiène et de produits médicaux ».

Cette restriction s’applique « dans les 24 heures » et pour un mois « sous astreinte d’un million d’euros par jour de retard et par infraction constatée ». D’ici là, Amazon devra avoir conduit l’évaluation des risques professionnels inhérents à l’épidémie de Covid-19 sur l’ensemble de ses entrepôts avec les représentants du personnel. Le tribunal constate que la société a « de façon évidente méconnu son obligation de sécurité et de prévention de la santé des salariés ».

Lire la suite


Coronavirus : Amazon condamné à ne plus livrer que des produits alimentaires, médicaux ou d’hygiène

Mardi 14 avril, le tribunal judiciaire de Nanterre a condamné Amazon a restreindre ses livraisons aux seuls produits alimentaires, médicaux ou d’hygiène pendant un mois. La juridiction estime que le géant du e-commerce a « méconnu son obligation de sécurité et de prévention de la santé des salariés ».

Lire la suite


La justice ordonne à Amazon de limiter son activité aux produits essentiels

Le géant de la distribution doit établir une évaluation des risques inhérents à l’épidémie pour ses employés, a tranché le tribunal judiciaire de Nanterre.

Lire la suite


La justice ordonne à Amazon France de ne plus livrer de smartphones, livres, jeux vidéo ou jouets

La justice française exige qu’Amazon France conduise une évaluation des risques vis-à-vis du coronavirus. En attendant, le géant du commerce électronique doit se limiter aux livraisons des marchandises essentielles (santé, hygiène, alimentation).

Lire la suite


Coronavirus : la justice ordonne à Amazon de limiter son activité aux biens essentiels

Le tribunal judiciaire de Nanterre estime que la société a « méconnu son obligation de sécurité et de prévention de la santé des salariés » et lui enjoint de restreindre son activité aux « produits alimentaires, d’hygiène et médicaux ».

Lire la suite


 

Président éditeur, Fondation littéraire Fleur de Lys

Tagged with: , , ,
Publié dans Actualité au jour le jour

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Ce site web est sous licence Creative Commons – Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 2.5 Canada (CC BY-NC-ND 2.5 CA)
Article explicatif au sujet de notre maison d’édition

Entrez votre adresse de courriel pour suivre ce magazine littéraire et être notifié par courriel des nouvelles publications.

Joignez-vous à 1 228 autres abonnés

Dossier « Les 500 ans de la mort de Léonard de Vinci »
Dossier – Résultats du sondage « Les Québécois et leurs écrits »
TÉLÉCHARGEMENTS

Les documents PDF les plus populaires ci-dessous

Un petit détour – Vous êtes redirigés ici pour vous permettre de découvrir ce magazine en ligne avant de télécharger le document demandé. Tous nos documents à télécharger sont d’abord annoncés dans ce magazine. Abonnez-vous gratuitement (voir ci-dessous).

Composition technique d’un article de presse
Les styles interpersonnels selon Larry Wilson
Follow Appui-livres on WordPress.com
Magazine littéraire

Ce magazine littéraire est l’œuvre de la Fondation littéraire Fleur de Lys et s'inscrit dans une mission d'éducation populaire au sujet du monde du livre, et ce, tant auprès des auteurs que des lecteurs.

Vous pouvez nous écrire à l'adresse suivante :


contact@manuscritdepot.com

Archives
Recherche par catégorie
Se connecter
%d blogueueurs aiment cette page :