Toutes les nouvelles des ententes de développement culturel – Ministère de la Culture et des Communications du Québec

COMMUNIQUÉS DE PRESSE

Toutes les nouvelles des ententes de développement culturel – Ministère de la Culture et des Communications du Québec


2020-02-10 — Une bonification de plus de 111 000 $ pour des ententes de développement culturel de la région du Centre-du-Québec

2020-01-24 — Une nouvelle entente de développement culturel de 20 000 $ avec la Ville de Kirkland

2020-01-24 — Une bonification de plus de 900 000 $ pour des ententes de développement culturel de la région de la Montérégie

2020-01-24 — Une bonification de plus de 207 000 $ pour des ententes de développement culturel de la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean

2020-01-24 — Une bonification de 13 000 $ pour l’entente de développement culturel avec la Ville de Baie-Comeau

2020-01-24 — Une bonification de plus de 255 000 $ pour des ententes de développement culturel dans la région de Lanaudière

2020-01-24 — Une bonification de plus de 444 000 $ pour des ententes de développement culturel de la région de la Chaudière-Appalaches

2020-01-24 — Une bonification de plus de 270 000 $ pour des ententes de développement culturel de la région des Laurentides

2020-01-24 — Une bonification de plus de 211 000 $ pour des ententes de développement culturel de la région du Bas-Saint-Laurent

2020-01-24 — Une bonification de plus de 28 000 $ de l’entente de développement culturel avec l’Administration régionale Baie-James

2020-01-24 — Une bonification de plus de 200 000 $ pour des ententes de développement culturel de la région de l’Estrie

2020-01-24 — Une bonification de plus de 361 000 $ pour l’entente de développement culturel de la région de Laval

2020-01-24 — Une bonification de plus de 100 000 $ pour des ententes de développement culturel dans la région de la Capitale-Nationale

2020-01-24 — Une bonification de plus de 800 000 $ pour des ententes de développement culturel de la région de l’Abitibi-Témiscamingue

2020-01-23 — Le gouvernement du Québec octroie plus de 5 M$ supplémentaires dans les ententes de développement culturel pour les régions


Le gouvernement du Québec octroie plus de 5 M$ supplémentaires dans les ententes de développement culturel pour les régions

Gatineau, 23 janvier 2020. – De passage en Outaouais, la ministre de la Culture et des Communications, Mme Nathalie Roy, a annoncé avec le ministre de la Famille et ministre responsable de cette région, M. Mathieu Lacombe, un montant supplémentaire de 5 065 285 $ versé dans les ententes de développement culturel (EDC) conclues avec les municipalités et municipalités régionales de comté et qui arrivent à échéance en 2020. Ce geste découle d’un nouveau cadre de référence pour les EDC afin qu’elles répondent plus adéquatement aux besoins en culture, et démontre que l’appel des régions a été entendu.

Ce montant supplémentaire comprend une somme de 1,2 M$ qui permet à 21 nouvelles EDC de voir le jour, portant ainsi à 109 le nombre d’EDC qui bénéficient de ces fonds additionnels pour l’exercice 2019-2020.

Les sommes supplémentaires annoncées par les ministres traduisent une augmentation de 56 % de l’aide prévue annuellement pour l’ensemble des régions, en 2019-2020. Plutôt que les 9 M$ prévus annuellement, c’est donc l’équivalent de 14 M$ qui seront injectés dans les EDC pour cet exercice.

Augmentation substantielle en Outaouais

Par exemple, grâce au supplément de 455 350 $ accordé à la région de l’Outaouais, les sommes initialement prévues pour la région en 2019-2020 augmentent de 91 % et s’élèvent maintenant à près de 1 M$.

Les ententes de développement culturel visent à assurer la présence de la culture dans toutes les régions du Québec et dans le quotidien des citoyens. Elles permettent de valoriser une vie culturelle participative et engagée, de mettre en valeur les éléments identitaires du territoire et de positionner la culture comme une composante durable du développement économique, social et territorial.

Citations

« Notre investissement est un geste qui répond concrètement à la soif de culture des régions. La culture est un facteur essentiel de développement socio-économique, et d’épanouissement, qui stimule les sentiments de fierté et d’appartenance à la communauté. Je suis heureuse de donner un levier supplémentaire aux initiatives culturelles qui prennent vie dans toutes les régions. Ce soutien témoigne de la volonté de votre gouvernement de favoriser l’accessibilité de la culture à la grandeur du Québec. »

Nathalie Roy, ministre de la Culture et des Communications

« Nous l’avons dit à de nombreuses reprises, plusieurs secteurs d’activités de l’Outaouais, dont la culture, ont été sous-financés dans le passé. Dès notre arrivée, nous nous sommes engagés à faire du rattrapage et cette annonce démontre la volonté que nous avons. Je tiens à remercier la ministre de la Culture et des Communications qui s’est montrée sensible à nos arguments. Grâce à cet investissement, c’est près de 1 M$ qui est consacré aux ententes en culture en Outaouais et qui bénéficiera aux créateurs et à l’ensemble de la population. Nous recevons aujourd’hui notre juste part et nous avançons dans la bonne direction. »

Mathieu Lacombe, ministre de la Famille et ministre responsable de la région de l’Outaouais

Rappelons que : 

  • Le 27 septembre 2019, le ministère de la Culture et des Communications lançait le Cadre de référence : ententes de développement culturel : pour un partenariat souple et coopératif avec le milieu municipal. Ce nouveau Cadre de référence donne les orientations qui guideront les actions proposées dans les nouvelles ententes.
  • Les sommes versées par le Ministère dans le cadre d’une EDC sont appariées par les municipalités et les MRC (50 % / 50 %).
  • Le Ministère entamera cette année le processus de renouvellement des ententes triennales (2020-2023).

Liens connexes


Une nouvelle entente de développement culturel de 20 000 $ avec la Ville de Kirkland

Québec, le 24 janvier 2020. – La ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal, Mme Chantal Rouleau, annonce, au nom de la ministre de la Culture et des Communications, Mme Nathalie Roy, la conclusion d’une entente de développement culturel de 20 000 $ avec la Ville de Kirkland.

Pour l’exercice 2019-2020, 88 municipalités et municipalités régionales de comté (MRC) bénéficiant déjà d’une EDC triennale et 21 ayant nouvellement conclu une EDC se partageront un montant total de 5 065 285 $.

Les sommes supplémentaires annoncées par la ministre Roy le 23 janvier dernier traduisent une augmentation de 56 % de l’aide prévue annuellement pour l’ensemble des régions, en 2019-2020. Plutôt que les 9 M$ prévus annuellement, c’est donc l’équivalent de 14 M$ qui seront injectés dans les EDC pour cet exercice. Ce geste découle d’un nouveau cadre de référence pour les EDC, afin qu’elles répondent plus adéquatement aux besoins en culture, et il démontre que l’appel des régions a été entendu.

Les ententes de développement culturel visent à assurer la présence de la culture dans toutes les régions et dans le quotidien des citoyens. Elles permettent de valoriser une vie culturelle participative et engagée, de mettre en valeur les éléments identitaires du territoire et de positionner la culture comme une composante durable du développement économique, social et territorial.

Citations

« Notre investissement est un geste qui répond concrètement à la soif de culture des régions. La culture est un facteur essentiel de développement socio-économique et d’épanouissement, qui stimule les sentiments de fierté et d’appartenance à la communauté. Je suis heureuse de donner un levier supplémentaire aux initiatives culturelles qui prennent vie dans toutes les régions. Ce soutien témoigne de la volonté de votre gouvernement de favoriser l’accessibilité de la culture à la grandeur du Québec. »

Nathalie Roy, ministre de la Culture et des Communications

« Cette nouvelle entente de développement culturel avec la Ville de Kirkland témoigne de notre volonté d’offrir un partenariat souple et coopératif, permettant aussi de dynamiser l’offre culturelle à l’échelle locale, et ce, au bénéfice de chaque communauté. D’est en ouest, nous sommes en action pour toute la métropole. »

Chantal Rouleau, ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal

Rappelons que :

  • Le 27 septembre 2019, le ministère de la Culture et des Communications lançait le Cadre de référence des ententes de développement culturel : pour un partenariat souple et coopératif avec le milieu municipal. Le nouveau Cadre de référence donne les orientations qui guideront les actions proposées dans les nouvelles EDC.
  • Les sommes octroyées par le Ministère dans le cadre d’une EDC sont appariées par les municipalités et les MRC (50 % – 50 %).
  • Le Ministère entamera cette année le processus de renouvellement des ententes triennales (2020-2023).

Liens connexes

Programme Aide aux initiatives de partenariat
Plan d’action gouvernemental en culture 2018-2023
Plan culturel numérique du Québec (PCNQ)
Plan d’action 2018-2023, Un Québec pour tous les âges


Une bonification de plus de 900 000 $ pour des ententes de développement culturel de la région de la Montérégie

Québec, le 24 janvier 2020. – Le ministre responsable de l’Administration gouvernementale, président du Conseil du trésor et ministre responsable de la région de la Montérégie, M. Christian Dubé, annonce, au nom de la ministre de la Culture et des Communications, Mme Nathalie Roy, une bonification de 936 080 $ pour 24 ententes de développement culturel (EDC) dans la région de la Montérégie.

Pour l’exercice 2019-2020, 88 municipalités et municipalités régionales de comté (MRC) bénéficiant déjà d’une EDC triennale et 21 ayant nouvellement conclu une EDC se partageront un montant total de 5 065 285 $.

Les sommes supplémentaires annoncées par la ministre Roy le 23 janvier dernier traduisent une augmentation de 56 % de l’aide prévue annuellement pour l’ensemble des régions, en 2019-2020. Plutôt que les 9 M$ prévus annuellement, c’est donc l’équivalent de 14 M$ qui seront injectés dans les EDC pour cet exercice. Ce geste découle d’un nouveau cadre de référence pour les EDC, afin qu’elles répondent plus adéquatement aux besoins en culture, et il démontre que l’appel des régions a été entendu.

En Montérégie, les sommes consacrées aux EDC en 2019-2020 s’élèvent désormais à plus de 1,9 M$, ce qui représente une augmentation de plus de 95 % des sommes investies dans cette région.

Les ententes de développement culturel visent à assurer la présence de la culture dans toutes les régions et dans le quotidien des citoyens. Elles permettent de valoriser une vie culturelle participative et engagée, de mettre en valeur les éléments identitaires du territoire et de positionner la culture comme une composante durable du développement économique, social et territorial.

Citations

« Notre investissement est un geste qui répond concrètement à la soif de culture des régions. La culture est un facteur essentiel de développement socio-économique, et d’épanouissement, qui stimule les sentiments de fierté et d’appartenance à la communauté. Je suis heureuse de donner un levier supplémentaire aux initiatives culturelles qui prennent vie dans toutes les régions. Ce soutien témoigne de la volonté de votre gouvernement de favoriser l’accessibilité de la culture à la grandeur du Québec. »

Nathalie Roy, ministre de la Culture et des Communications

« Je veux féliciter et remercier les élus, les partenaires et les acteurs régionaux qui rendent ces ententes possibles. Les projets qui seront réalisés ajouteront du dynamisme et de la vitalité culturels à la belle région de la Montérégie. »

Christian Dubé, ministre responsable de l’Administration gouvernementale, président du Conseil du trésor et ministre responsable de la région de la Montérégie

Rappelons que :

  • Le 27 septembre 2019, le Ministère lançait le Cadre de référence des ententes de développement culturel : pour un partenariat souple et coopératif avec le milieu municipal. Ce nouveau cadre de référence donne les orientations qui guideront les actions proposées dans les nouvelles ententes.
  • Les sommes investies par le Ministère dans le cadre d’une entente de développement culturel sont appariées par les municipalités et MRC (50 % / 50 %).
  • Le MCC entamera cette année le processus de renouvellement des ententes triennales (2020-2023).

Liens connexes


Une bonification de plus de 207 000 $ pour des ententes de développement culturel de la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean

Québec, le 24 janvier 2020. – La ministre des Affaires municipales et de l’Habitation et ministre responsable du Saguenay–Lac-Saint-Jean, Mme Andrée Laforest, annonce, au nom de la ministre de la Culture et des Communications, Mme Nathalie Roy, une bonification de 207 892 $ pour 4 ententes de développement culturel (EDC) dans la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean.

Pour l’exercice 2019-2020, 88 municipalités et municipalités régionales de comté (MRC) bénéficiant déjà d’une EDC triennale et 21 ayant nouvellement conclu une EDC se partageront un montant total de 5 065 285 $.

Les sommes supplémentaires annoncées par la ministre Roy le 23 janvier dernier traduisent une augmentation de 56 % de l’aide prévue annuellement pour l’ensemble des régions, en 2019-2020. Plutôt que les 9 M$ prévus annuellement, c’est donc l’équivalent de 14 M$ qui seront injectés dans les EDC pour cet exercice. Ce geste découle d’un nouveau cadre de référence pour les EDC, afin qu’elles répondent plus adéquatement aux besoins en culture, et il démontre que l’appel des régions a été entendu.

Au Saguenay–Lac-Saint-Jean, les sommes consacrées aux EDC en 2019-2020 s’élèvent désormais à près de 700 000 $, ce qui représente une augmentation de plus de 42 % des sommes investies dans cette région.

Les ententes de développement culturel visent à assurer la présence de la culture dans toutes les régions et dans le quotidien des citoyens. Elles permettent de valoriser une vie culturelle participative et engagée, de mettre en valeur les éléments identitaires du territoire et de positionner la culture comme une composante durable du développement économique, social et territorial.

Citations

« Notre investissement est un geste qui répond concrètement à la soif de culture des régions. La culture est un facteur essentiel de développement socio-économique, et d’épanouissement, qui stimule les sentiments de fierté et d’appartenance à la communauté. Je suis heureuse de donner un levier supplémentaire aux initiatives culturelles qui prennent vie dans toutes les régions. Ce soutien témoigne de la volonté de votre gouvernement de favoriser l’accessibilité de la culture à la grandeur du Québec. »

Nathalie Roy, ministre de la Culture et des Communications

« Ces ententes visent à assurer la présence de la culture dans toutes les régions et dans le quotidien des citoyens. Pour le Saguenay–Lac-Saint-Jean, cela signifie un partenariat souple et coopératif qui créera une vie sociale plus participative et un dynamisme économique nouveau dans l’ensemble de notre région. »

Andrée Laforest, ministre des Affaires municipales et de l’Habitation et ministre responsable du Saguenay–Lac-Saint-Jean

Rappelons que :

  • Le 27 septembre 2019, le ministère de la Culture et des Communications lançait le Cadre de référence des ententes de développement culturel : pour un partenariat souple et coopératif avec le milieu municipal. Le nouveau Cadre de référence donne les orientations qui guideront les actions proposées dans les nouvelles EDC.
  • Les sommes octroyées par le Ministère dans le cadre d’une EDC sont appariées par les municipalités et les MRC (50 % – 50 %).
  • Le Ministère entamera cette année le processus de renouvellement des ententes triennales (2020-2023).

Liens connexes


Une bonification de 13 000 $ pour l’entente de développement culturel avec la Ville de Baie-Comeau

Québec, le 24 janvier 2020. – Le ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable de la région de la Côte-Nord, M. Jonatan Julien, annonce, au nom de la ministre de la Culture et des Communications, Mme Nathalie Roy, une bonification de 13 000 $ pour l’entente de développement culturel (EDC) avec la Ville de Baie-Comeau.

Pour l’exercice 2019-2020, 88 municipalités et municipalités régionales de comté (MRC) bénéficiant déjà d’une EDC triennale et 21 ayant nouvellement conclu une EDC se partageront un montant total de 5 065 285 $.

Les sommes supplémentaires annoncées par la ministre Roy le 23 janvier dernier traduisent une augmentation de 56 % de l’aide prévue annuellement pour l’ensemble des régions, en 2019-2020. Plutôt que les 9 M$ prévus annuellement, c’est donc l’équivalent de 14 M$ qui seront injectés dans les EDC pour cet exercice. Ce geste découle d’un nouveau cadre de référence pour les EDC, afin qu’elles répondent plus adéquatement aux besoins en culture, et il démontre que l’appel des régions a été entendu.

Pour la région de la Côte-Nord, les sommes consacrées aux EDC en 2019-2020 s’élèvent désormais à plus de 247 000 $.

Les ententes de développement culturel visent à assurer la présence de la culture dans toutes les régions et dans le quotidien des citoyens. Elles permettent de valoriser une vie culturelle participative et engagée, de mettre en valeur les éléments identitaires du territoire et de positionner la culture comme une composante durable du développement économique, social et territorial.

Citations

« Notre investissement est un geste qui répond concrètement à la soif de culture des régions. La culture est un facteur essentiel de développement socio-économique et d’épanouissement, qui stimule les sentiments de fierté et d’appartenance à la communauté. Je suis heureuse de donner un levier supplémentaire aux initiatives culturelles qui prennent vie dans toutes les régions. Ce soutien témoigne de la volonté de votre gouvernement de favoriser l’accessibilité de la culture à la grandeur du Québec. »

Nathalie Roy, ministre de la Culture et des Communications

« Ces nouvelles sommes permettront de faire rayonner le caractère propre de la ville de Baie-Comeau et de s’assurer de la présence de la culture dans le quotidien de tous ses citoyens. Elles contribueront aussi à multiplier les échanges entre les organismes culturels et les acteurs régionaux. »

Jonatan Julien, ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable de la région de la Côte-Nord

Rappelons que :

  • Le 27 septembre 2019, le ministère de la Culture et des Communications lançait le Cadre de référence des ententes de développement culturel : pour un partenariat souple et coopératif avec le milieu municipal. Le nouveau Cadre de référence donne les orientations qui guideront les actions proposées dans les nouvelles EDC.
  • Les sommes octroyées par le Ministère dans le cadre d’une EDC sont appariées par les municipalités et les MRC (50 % – 50 %).
  • Le Ministère entamera cette année le processus de renouvellement des ententes triennales (2020-2023).

Liens connexes


Une bonification de plus de 255 000 $ pour des ententes de développement culturel dans la région de Lanaudière

Québec, le 24 janvier 2020. – Le ministre de l’Économie et de l’Innovation et ministre responsable de la région de Lanaudière, M. Pierre Fitzgibbon, annonce, au nom de la ministre de la Culture et des Communications, Mme Nathalie Roy, une bonification de 255 500 $ pour 7 ententes de développement culturel (EDC) dans la région de Lanaudière.

Pour l’exercice 2019-2020, 88 municipalités et municipalités régionales de comté (MRC) bénéficiant déjà d’une EDC triennale et 21 ayant nouvellement conclu une EDC se partageront un montant total de 5 065 285 $.

Les sommes supplémentaires annoncées par la ministre Roy le 23 janvier dernier traduisent une augmentation de 56 % de l’aide prévue annuellement pour l’ensemble des régions, en 2019-2020. Plutôt que les 9 M$ prévus annuellement, c’est donc l’équivalent de 14 M$ qui seront injectés dans les EDC pour cet exercice. Ce geste découle d’un nouveau cadre de référence pour les EDC, afin qu’elles répondent plus adéquatement aux besoins en culture, et il démontre que l’appel des régions a été entendu.

Dans la région de Lanaudière, les sommes consacrées aux EDC en 2019-2020 s’élèvent désormais à plus de 700 000 $, ce qui représente une augmentation de plus de 57 % des sommes investies dans cette région.

Les ententes de développement culturel visent à assurer la présence de la culture dans toutes les régions et dans le quotidien des citoyens. Elles permettent de valoriser une vie culturelle participative et engagée, de mettre en valeur les éléments identitaires du territoire et de positionner la culture comme une composante durable du développement économique, social et territorial.

Citations

« Notre investissement est un geste qui répond concrètement à la soif de culture des régions. La culture est un facteur essentiel de développement socio-économique, et d’épanouissement, qui stimule les sentiments de fierté et d’appartenance à la communauté. Je suis heureuse de donner un levier supplémentaire aux initiatives culturelles qui prennent vie dans toutes les régions. Ce soutien témoigne de la volonté de votre gouvernement de favoriser l’accessibilité de la culture à la grandeur du Québec. »

Nathalie Roy, ministre de la Culture et des Communications

« Ces ententes sont excellentes et surtout très importantes pour notre région, car elles sont orientées sur l’affirmation de l’identité culturelle, sur le soutien aux nombreux créateurs et aux nombreux artistes, et sur la participation des citoyens à la vie culturelle qui est d’une grande richesse sur l’entièreté de notre territoire. Je tiens aussi à souligner l’importance de l’impact sur le dynamisme économique lanaudois, ce qui ne peut que me réjouir. »

Pierre Fitzgibbon, ministre de l’Économie et de l’Innovation et ministre responsable de la région de Lanaudière

Rappelons que :

  • Le 27 septembre 2019, le ministère de la Culture et des Communications lançait le Cadre de référence des ententes de développement culturel : pour un partenariat souple et coopératif avec le milieu municipal. Le nouveau Cadre de référence donne les orientations qui guideront les actions proposées dans les nouvelles EDC.
  • Les sommes octroyées par le Ministère dans le cadre d’une EDC sont appariées par les municipalités et les MRC (50 % – 50 %).
  • Le Ministère entamera cette année le processus de renouvellement des ententes triennales (2020-2023).

Liens connexes


Une bonification de plus de 444 000 $ pour des ententes de développement culturel de la région de la Chaudière-Appalaches

Québec, le 24 janvier 2020. – La ministre déléguée au Développement économique régional et ministre responsable de la région de la Chaudière-Appalaches, Mme Marie-Eve Proulx, annonce, au nom de la ministre de la Culture et des Communications, Mme Nathalie Roy, une bonification de 444 135 $ pour 7 ententes de développement culturel (EDC) dans la région de la Chaudière-Appalaches.

Pour l’exercice 2019-2020, 88 municipalités et municipalités régionales de comté (MRC) bénéficiant déjà d’une EDC triennale et 21 ayant nouvellement conclu une EDC se partageront un montant total de 5 065 285 $.

Les sommes supplémentaires annoncées par la ministre Roy le 23 janvier dernier traduisent une augmentation de 56 % de l’aide prévue annuellement pour l’ensemble des régions, en 2019-2020. Plutôt que les 9 M$ prévus annuellement, c’est donc l’équivalent de 14 M$ qui seront injectés dans les EDC pour cet exercice. Ce geste découle d’un nouveau cadre de référence pour les EDC, afin qu’elles répondent plus adéquatement aux besoins en culture, et il démontre que l’appel des régions a été entendu.

En Chaudière-Appalaches, les sommes consacrées aux EDC en 2019-2020 s’élèvent désormais à plus de 675 000 $, ce qui représente une augmentation de plus de 192 % des sommes investies dans cette région.

Les ententes de développement culturel visent à assurer la présence de la culture dans toutes les régions et dans le quotidien des citoyens. Elles permettent de valoriser une vie culturelle participative et engagée, de mettre en valeur les éléments identitaires du territoire et de positionner la culture comme une composante durable du développement économique, social et territorial.

Citations

« Notre investissement est un geste qui répond concrètement à la soif de culture des régions. La culture est un facteur essentiel de développement socio-économique et d’épanouissement, qui stimule les sentiments de fierté et d’appartenance à la communauté. Je suis heureuse de donner un levier supplémentaire aux initiatives culturelles qui prennent vie dans toutes les régions. Ce soutien témoigne de la volonté de votre gouvernement de favoriser l’accessibilité de la culture à la grandeur du Québec. »

Nathalie Roy, ministre de la Culture et des Communications

« Établir des ententes de développement culturel avec le milieu municipal permet de favoriser des actions culturelles qui tiennent compte des priorités locales et régionales pour le plus grand bénéfice des citoyennes et des citoyens. Je me réjouis de la signature de ces sept ententes qui témoignent de la vitalité culturelle de la région de la Chaudière-Appalaches. »

Marie-Eve Proulx, ministre déléguée au Développement économique régional et ministre responsable de la région de la Chaudière-Appalaches

Rappelons que :

  • Le 27 septembre 2019, le ministère de la Culture et des Communications lançait le Cadre de référence des ententes de développement culturel : pour un partenariat souple et coopératif avec le milieu municipal. Le nouveau Cadre de référence donne les orientations qui guideront les actions proposées dans les nouvelles EDC.
  • Les sommes octroyées par le Ministère dans le cadre d’une EDC sont appariées par les municipalités et les MRC (50 % – 50 %).
  • Le Ministère entamera cette année le processus de renouvellement des ententes triennales (2020-2023).

Liens connexes


Une bonification de plus de 270 000 $ pour des ententes de développement culturel de la région des Laurentides

Québec, le 24 janvier 2020. – La ministre responsable des Affaires autochtones et ministre responsable de la région des Laurentides, Mme Sylvie D’Amours, annonce, au nom de la ministre de la Culture et des Communications, Mme Nathalie Roy, une bonification de 271 500 $ pour 14 ententes de développement culturel (EDC) dans la région des Laurentides.

Pour l’exercice 2019-2020, 88 municipalités et municipalités régionales de comté (MRC) bénéficiant déjà d’une EDC triennale et 21 ayant nouvellement conclu une EDC se partageront un montant total de 5 065 285 $.

Les sommes supplémentaires annoncées par la ministre Roy le 23 janvier dernier traduisent une augmentation de 56 % de l’aide prévue annuellement pour l’ensemble des régions, en 2019-2020. Plutôt que les 9 M$ prévus annuellement, c’est donc l’équivalent de 14 M$ qui seront injectés dans les EDC pour cet exercice. Ce geste découle d’un nouveau cadre de référence pour les EDC, afin qu’elles répondent plus adéquatement aux besoins en culture, et il démontre que l’appel des régions a été entendu.

Dans les Laurentides, les sommes consacrées aux EDC en 2019-2020 s’élèvent désormais à 577 000 $, ce qui représente une augmentation de plus de 88 % des sommes investies dans cette région.

Les ententes de développement culturel visent à assurer la présence de la culture dans toutes les régions et dans le quotidien des citoyens. Elles permettent de valoriser une vie culturelle participative et engagée, de mettre en valeur les éléments identitaires du territoire et de positionner la culture comme une composante durable du développement économique, social et territorial.

Citations

« Notre investissement est un geste qui répond concrètement à la soif de culture des régions. La culture est un facteur essentiel de développement socio-économique, et d’épanouissement, qui stimule les sentiments de fierté et d’appartenance à la communauté. Je suis heureuse de donner un levier supplémentaire aux initiatives culturelles  qui prennent vie dans toutes les régions. Ce soutien témoigne de la volonté de votre gouvernement de favoriser l’accessibilité de la culture à la grandeur du Québec. »

Nathalie Roy, ministre de la Culture et des Communications 

« J’invite les élus et la population à continuer de rêver toujours plus grand pour leur région. Et je remercie les personnes dévouées qui consacrent temps et énergie à l’expression de la vitalité culturelle de la belle région des Laurentides. »

Sylvie D’Amours, ministre responsable des Affaires autochtones et ministre responsable de la région des Laurentides 

Rappelons que : 

  • Le 27 septembre 2019, le ministère de la Culture et des Communications lançait le Cadre de référence des ententes de développement culturel : pour un partenariat souple et coopératif avec le milieu municipal. Ce nouveau Cadre de référence donne les orientations qui guideront les actions proposées dans les nouvelles EDC.
  • Les sommes octroyées par le Ministère dans le cadre d’une EDC sont appariées par les municipalités et MRC (50 % – 50 %).
  • Le Ministère entamera cette année le processus de renouvellement des ententes triennales (2020-2023).

Liens connexes


Une bonification de plus de 211 000 $ pour des ententes de développement culturel de la région du Bas-Saint-Laurent

Québec, le 24 janvier 2020. – La ministre déléguée au Développement économique régional et ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent, Mme Marie-Eve Proulx, annonce, au nom de la ministre de la Culture et des Communications, Mme Nathalie Roy, une bonification de 211 820 $ pour 12 ententes de développement culturel (EDC) dans la région du Bas-Saint-Laurent.

Pour l’exercice 2019-2020, 88 municipalités et municipalités régionales de comté (MRC) bénéficiant déjà d’une EDC triennale et 21 ayant nouvellement conclu une EDC se partageront un montant total de 5 065 285 $.

Les sommes supplémentaires annoncées par la ministre Roy le 23 janvier dernier traduisent une augmentation de 56 % de l’aide prévue annuellement pour l’ensemble des régions, en 2019-2020. Plutôt que les 9 M$ prévus annuellement, c’est donc l’équivalent de 14 M$ qui seront injectés dans les EDC pour cet exercice. Ce geste découle d’un nouveau cadre de référence pour les EDC, afin qu’elles répondent plus adéquatement aux besoins en culture, et il démontre que l’appel des régions a été entendu.

Dans la région du Bas-Saint-Laurent, les sommes consacrées aux EDC en 2019-2020 s’élèvent désormais à plus de 531 000 $, ce qui représente une augmentation de plus de 66 % des sommes investies dans cette région.

Les ententes de développement culturel visent à assurer la présence de la culture dans toutes les régions et dans le quotidien des citoyens. Elles permettent de valoriser une vie culturelle participative et engagée, de mettre en valeur les éléments identitaires du territoire et de positionner la culture comme une composante durable du développement économique, social et territorial.

Citations

« Notre investissement est un geste qui répond concrètement à la soif de culture des régions. La culture est un facteur essentiel de développement socio-économique, et d’épanouissement, qui stimule les sentiments de fierté et d’appartenance à la communauté. Je suis heureuse de donner un levier supplémentaire aux initiatives culturelles  qui prennent vie dans toutes les régions. Ce soutien témoigne de la volonté de votre gouvernement de favoriser l’accessibilité de la culture à la grandeur du Québec. »

Nathalie Roy, ministre de la Culture et des Communications 

« Je me réjouis de la signature de ces douze ententes, élaborées selon les aspirations des élus et des citoyens de la région, qui témoignent de la vitalité culturelle de la région et qui créeront un effet de levier pour le développement économique dans le Bas-Saint-Laurent. »

Marie-Eve Proulx, ministre déléguée au Développement économique régional et ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent 

Rappelons que :

  • Le 27 septembre 2019, le Ministère lançait le Cadre de référence des ententes de développement culturel : pour un partenariat souple et coopératif avec le milieu municipal. Ce nouveau cadre de référence donne les orientations qui guideront les actions proposées dans les nouvelles ententes.
  • Les sommes investies par le Ministère dans le cadre d’une entente de développement culturel sont appariées par les municipalités et MRC (50 % / 50 %).
  • Le MCC entamera cette année le processus de renouvellement des ententes triennales (2020-2023).

Liens connexes


Une bonification de plus de 28 000 $ de l’entente de développement culturel  avec l’Administration régionale Baie-James

Québec, le 24 janvier 2020. – Le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs et ministre responsable de la région du Nord-du-Québec, M. Pierre Dufour, annonce, au nom de la ministre de la Culture et des Communications, Mme Nathalie Roy, une bonification de 28 284 $ de l’entente de développement culturel (EDC) avec l’Administration régionale Baie-James.

Pour l’exercice 2019-2020, 88 municipalités et municipalités régionales de comté (MRC) bénéficiant déjà d’une EDC triennale et 21 ayant nouvellement conclu une EDC se partageront un montant total de 5 065 285 $.

Les sommes supplémentaires annoncées par la ministre Roy le 23 janvier dernier traduisent une augmentation de 56 % de l’aide prévue annuellement pour l’ensemble des régions, en 2019-2020. Plutôt que les 9 M$ prévus annuellement, c’est donc l’équivalent de 14 M$ qui seront injectés dans les EDC pour cet exercice. Ce geste découle d’un nouveau cadre de référence pour les EDC, afin qu’elles répondent plus adéquatement aux besoins en culture, et il démontre que l’appel des régions a été entendu.

Dans la région du Nord-du-Québec, les sommes consacrées aux EDC en 2019-2020 s’élèvent désormais à plus de 650 000 $.

Les ententes de développement culturel visent à assurer la présence de la culture dans toutes les régions et dans le quotidien des citoyens. Elles permettent de valoriser une vie culturelle participative et engagée, de mettre en valeur les éléments identitaires du territoire et de positionner la culture comme une composante durable du développement économique, social et territorial.

Citations

« Notre investissement est un geste qui répond concrètement à la soif de culture des régions. La culture est un facteur essentiel de développement socio-économique et d’épanouissement, qui stimule les sentiments de fierté et d’appartenance à la communauté. Je suis heureuse de donner un levier supplémentaire aux initiatives culturelles qui prennent vie dans toutes les régions. Ce soutien témoigne de la volonté de votre gouvernement de favoriser l’accessibilité de la culture à la grandeur du Québec. »

Nathalie Roy, ministre de la Culture et des Communications 

« Les ententes de développement culturel permettent de forger la vitalité culturelle de chaque région. Elles soutiennent des projets structurants et innovants à l’image des citoyennes et citoyens, notamment ceux de la région du Nord-du-Québec. »

Pierre Dufour, ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs et ministre responsable de la région du Nord-du-Québec 

Rappelons que : 

  • Le 27 septembre 2019, le ministère de la Culture et des Communications lançait le Cadre de référence des ententes de développement culturel : pour un partenariat souple et coopératif avec le milieu municipal. Le nouveau Cadre de référence donne les orientations qui guideront les actions proposées dans les nouvelles EDC.
  • Les sommes octroyées par le Ministère dans le cadre d’une EDC sont appariées par les municipalités et les MRC (50 % – 50 %).
  • Le Ministère entamera cette année le processus de renouvellement des ententes triennales (2020-2023).

Liens connexes


Une bonification de plus de 200 000 $ pour des ententes de développement culturel de la région de l’Estrie

Québec, le 24 janvier 2020. – Le ministre des Transports et ministre responsable de la région de l’Estrie, M. François Bonnardel, annonce, au nom de la ministre de la Culture et des Communications, Mme Nathalie Roy, une bonification de 202 386 $ pour 5 ententes de développement culturel (EDC) dans la région de l’Estrie.

Pour l’exercice 2019-2020, 88 municipalités et municipalités régionales de comté (MRC) bénéficiant déjà d’une EDC triennale et 21 ayant nouvellement conclu une EDC se partageront un montant total de 5 065 285 $.

Les sommes supplémentaires annoncées par la ministre Roy le 23 janvier dernier traduisent une augmentation de 56 % de l’aide prévue annuellement pour l’ensemble des régions, en 2019-2020. Plutôt que les 9 M$ prévus annuellement, c’est donc l’équivalent de 14 M$ qui seront injectés dans les EDC pour cet exercice. Ce geste découle d’un nouveau cadre de référence pour les EDC, afin qu’elles répondent plus adéquatement aux besoins en culture, et il démontre que l’appel des régions a été entendu.

En Estrie, les sommes consacrées aux EDC en 2019-2020 s’élèvent désormais à près de 508 000 $, ce qui représente une augmentation de plus de 66 % du montant versé dans cette région.

Les ententes de développement culturel visent à assurer la présence de la culture dans toutes les régions et dans le quotidien des citoyens. Elles permettent de valoriser une vie culturelle participative et engagée, de mettre en valeur les éléments identitaires du territoire et de positionner la culture comme une composante durable du développement économique, social et territorial.

Citations

« Notre investissement est un geste qui répond concrètement à la soif de culture des régions. La culture est un facteur essentiel de développement socio-économique et d’épanouissement, qui stimule les sentiments de fierté et d’appartenance à la communauté. Je suis heureuse de donner un levier supplémentaire aux initiatives culturelles qui prennent vie dans toutes les régions. Ce soutien témoigne de la volonté de votre gouvernement de favoriser l’accessibilité de la culture à la grandeur du Québec. »

Nathalie Roy, ministre de la Culture et des Communications 

« Nos régions sont des partenaires de premier plan dans l’expression du dynamisme de notre culture au Québec. Ces ententes de développement culturel sont des éléments incontournables pour faire rayonner notre communauté. »

François Bonnardel, ministre des Transports et ministre responsable de la région de l’Estrie

Rappelons que : 

  • Le 27 septembre 2019, le ministère de la Culture et des Communications lançait le Cadre de référence des ententes de développement culturel : pour un partenariat souple et coopératif avec le milieu municipal. Le nouveau Cadre de référence donne les orientations qui guideront les actions proposées dans les nouvelles EDC.
  • Les sommes octroyées par le Ministère dans le cadre d’une EDC sont appariées par les municipalités et les MRC (50 % – 50 %).
  • Le Ministère entamera cette année le processus de renouvellement des ententes triennales (2020-2023).

Liens connexes


Une bonification de plus de 361 000 $ pour l’entente de développement culturel de la région de Laval

Québec, le 24 janvier 2020. – Le ministre des Finances et ministre responsable de la région de Laval, M. Eric Girard, annonce, au nom de la ministre de la Culture et des Communications, Mme Nathalie Roy, une bonification de 361 035 $ pour l’entente de développement culturel (EDC) dans la région de Laval.

Pour l’exercice 2019-2020, 88 municipalités et municipalités régionales de comté (MRC) bénéficiant déjà d’une EDC triennale et 21 ayant nouvellement conclu une EDC se partageront un montant total de 5 065 285 $.

Les sommes supplémentaires annoncées par la ministre Roy le 23 janvier dernier traduisent une augmentation de 56 % de l’aide prévue annuellement pour l’ensemble des régions, en 2019-2020. Plutôt que les 9 M$ prévus annuellement, c’est donc l’équivalent de 14 M$ qui seront injectés dans les EDC pour cet exercice. Ce geste découle d’un nouveau cadre de référence pour les EDC, afin qu’elles répondent plus adéquatement aux besoins en culture, et il démontre que l’appel des régions a été entendu.

Les sommes consacrées à l’EDC de la région de Laval en 2019-2020 s’élèvent désormais à près de 680 000 $, ce qui représente une augmentation de plus de 113 % du montant versé dans cette région.

Les ententes de développement culturel visent à assurer la présence de la culture dans toutes les régions et dans le quotidien des citoyens. Elles permettent de valoriser une vie culturelle participative et engagée, de mettre en valeur les éléments identitaires du territoire et de positionner la culture comme une composante durable du développement économique, social et territorial.

Citations

« Notre investissement est un geste qui répond concrètement à la soif de culture des régions. La culture est un facteur essentiel de développement socio-économique et d’épanouissement, qui stimule les sentiments de fierté et d’appartenance à la communauté. Je suis heureuse de donner un levier supplémentaire aux initiatives culturelles qui prennent vie dans toutes les régions. Ce soutien témoigne de la volonté de votre gouvernement de favoriser l’accessibilité de la culture à la grandeur du Québec. »

Nathalie Roy, ministre de la Culture et des Communications 

« Les sommes allouées permettront d’accroître les activités culturelles au bénéfice de la population lavalloise. Cet investissement a comme objectif de promouvoir la diversité culturelle de notre région qui contribue à notre qualité de vie! »

Eric Girard, ministre des Finances et ministre responsable de la région de Laval

Rappelons que :

  • Le 27 septembre 2019, le ministère de la Culture et des Communications lançait le Cadre de référence des ententes de développement culturel : pour un partenariat souple et coopératif avec le milieu municipal. Le nouveau Cadre de référence donne les orientations qui guideront les actions proposées dans les nouvelles EDC.
  • Les sommes octroyées par le Ministère dans le cadre d’une EDC sont appariées par les municipalités et les MRC (50 % – 50 %).
  • Le Ministère entamera cette année le processus de renouvellement des ententes triennales (2020-2023).

Liens connexes


Une bonification de plus de 100 000 $ pour des ententes de développement culturel dans la région de la Capitale-Nationale

Québec, le 24 janvier 2020. – Le ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, ministre suppléant responsable de la région de la Capitale-Nationale, M. Jonatan Julien, annonce, au nom de la ministre de la Culture et des Communications, Mme Nathalie Roy, une bonification de 102 500 $ pour 2 ententes de développement culturel (EDC) dans la région de la Capitale-Nationale.

Pour l’exercice 2019-2020, 88 municipalités et municipalités régionales de comté (MRC) bénéficiant déjà d’une EDC triennale et 21 ayant nouvellement conclu une EDC se partageront un montant total de 5 065 285 $.

Les sommes supplémentaires annoncées par la ministre Roy le 23 janvier dernier traduisent une augmentation de 56 % de l’aide prévue annuellement pour l’ensemble des régions, en 2019-2020. Plutôt que les 9 M$ prévus annuellement, c’est donc l’équivalent de 14 M$ qui seront injectés dans les EDC pour cet exercice. Ce geste découle d’un nouveau cadre de référence pour les EDC, afin qu’elles répondent plus adéquatement aux besoins en culture, et il démontre que l’appel des régions a été entendu.

Dans la région de la Capitale-Nationale, les sommes consacrées aux EDC en 2019-2020 s’élèvent désormais à près de 1 180 000 $, ce qui représente une augmentation de près de 10 % du montant versé dans cette région. À noter qu’en raison de sa taille et de son statut particulier de capitale nationale, la Ville de Québec fait l’objet d’ententes particulières dont les sommes ne sont pas incluses dans ce total régional.

Les ententes de développement culturel visent à assurer la présence de la culture dans toutes les régions et dans le quotidien des citoyens. Elles permettent de valoriser une vie culturelle participative et engagée, de mettre en valeur les éléments identitaires du territoire et de positionner la culture comme une composante durable du développement économique, social et territorial.

Citations

« Notre investissement est un geste qui répond concrètement à la soif de culture des régions. La culture est un facteur essentiel de développement socio-économique et d’épanouissement, qui stimule les sentiments de fierté et d’appartenance à la communauté. Je suis heureuse de donner un levier supplémentaire aux initiatives culturelles qui prennent vie dans toutes les régions. Ce soutien témoigne de la volonté de votre gouvernement de favoriser l’accessibilité de la culture à la grandeur du Québec. »

Nathalie Roy, ministre de la Culture et des Communications

« Il s’agit d’une démonstration supplémentaire de la grande vitalité culturelle de la région de la Capitale-Nationale, qui prend appui sur le dynamisme des municipalités, au profit des citoyennes et des citoyens de l’ensemble de son territoire. »

Jonatan Julien, ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, ministre suppléant responsable de la région de la Capitale-Nationale

Rappelons que :

  • Le 27 septembre 2019, le ministère de la Culture et des Communications lançait le Cadre de référence des ententes de développement culturel : pour un partenariat souple et coopératif avec le milieu municipal. Le nouveau Cadre de référence donne les orientations qui guideront les actions proposées dans les nouvelles EDC.
  • Les sommes octroyées par le Ministère dans le cadre d’une EDC sont appariées par les municipalités et les MRC (50 % – 50 %).
  • Le Ministère entamera cette année le processus de renouvellement des ententes triennales (2020-2023).

Liens connexes


Une bonification de plus de 800 000 $ pour des ententes de développement culturel de la région de l’Abitibi-Témiscamingue

Québec, le 24 janvier 2020. – Le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs et ministre responsable de la région de l’Abitibi-Témiscamingue, M. Pierre Dufour, annonce, au nom de la ministre de la Culture et des Communications, Mme Nathalie Roy, une bonification de 813 536 $ pour 4 ententes de développement culturel (EDC) dans la région de l’Abitibi-Témiscamingue.

Pour l’exercice 2019-2020, 88 municipalités et municipalités régionales de comté (MRC) bénéficiant déjà d’une EDC triennale et 21 ayant nouvellement conclu une EDC se partageront un montant total de 5 065 285 $.

Les sommes supplémentaires annoncées par la ministre Roy le 23 janvier dernier traduisent une augmentation de 56 % de l’aide prévue annuellement pour l’ensemble des régions, en 2019-2020. Plutôt que les 9 M$ prévus annuellement, c’est donc l’équivalent de 14 M$ qui seront injectés dans les EDC pour cet exercice. Ce geste découle d’un nouveau cadre de référence pour les EDC, afin qu’elles répondent plus adéquatement aux besoins en culture, et il démontre que l’appel des régions a été entendu.

En Abitibi-Témiscamingue, les sommes consacrées aux EDC en 2019-2020 s’élèvent désormais à près de 1 161 000 $, ce qui représente une augmentation de plus de 234 % du montant versé dans cette région.

Les ententes de développement culturel visent à assurer la présence de la culture dans toutes les régions et dans le quotidien des citoyens. Elles permettent de valoriser une vie culturelle participative et engagée, de mettre en valeur les éléments identitaires du territoire et de positionner la culture comme une composante durable du développement économique, social et territorial.

Citations

« Notre investissement est un geste qui répond concrètement à la soif de culture des régions. La culture est un facteur essentiel de développement socio-économique et d’épanouissement, qui stimule les sentiments de fierté et d’appartenance à la communauté. Je suis heureuse de donner un levier supplémentaire aux initiatives culturelles qui prennent vie dans toutes les régions. Ce soutien témoigne de la volonté de votre gouvernement de favoriser l’accessibilité de la culture à la grandeur du Québec. »

Nathalie Roy, ministre de la Culture et des Communications 

« Notre belle région possède une culture riche et pleine de potentiel. Les importantes sommes octroyées aujourd’hui permettront de développer des projets novateurs qui contribueront au mieux-être de toute notre communauté. »

Pierre Dufour, ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs et ministre responsable de la région de l’Abitibi-Témiscamingue 

Rappelons que : 

  • Le 27 septembre 2019, le ministère de la Culture et des Communications lançait le Cadre de référence des ententes de développement culturel : pour un partenariat souple et coopératif avec le milieu municipal. Le nouveau Cadre de référence donne les orientations qui guideront les actions proposées dans les nouvelles EDC.
  • Les sommes octroyées par le Ministère dans le cadre d’une EDC sont appariées par les municipalités et les MRC (50 % – 50 %).
  • Le Ministère entamera cette année le processus de renouvellement des ententes triennales (2020-2023).

Liens connexes


Président éditeur, Fondation littéraire Fleur de Lys

Tagged with: , , , ,
Publié dans Communiqués de presse

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Article explicatif au sujet de notre maison d’édition

Entrez votre adresse de courriel pour suivre ce magazine littéraire et être notifié par courriel des nouvelles publications.

Joignez-vous à 1 167 autres abonnés

Dossier « Les 500 ans de la mort de Léonard de Vinci »
Dossier – Résultats du sondage « Les Québécois et leurs écrits »
TÉLÉCHARGEMENTS

Les documents PDF les plus populaires ci-dessous

Un petit détour – Vous êtes redirigés ici pour vous permettre de découvrir ce magazine en ligne avant de télécharger le document demandé. Tous nos documents à télécharger sont d’abord annoncés dans ce magazine. Abonnez-vous gratuitement (voir ci-dessous).

Composition technique d’un article de presse
Les styles interpersonnels selon Larry Wilson
Follow Appui-livres on WordPress.com
Magazine littéraire

Ce magazine littéraire est l’œuvre de la Fondation littéraire Fleur de Lys et s'inscrit dans une mission d'éducation populaire au sujet du monde du livre, et ce, tant auprès des auteurs que des lecteurs.

Vous pouvez nous écrire à l'adresse suivante :


contact@manuscritdepot.com

Archives
Recherche par catégorie
%d blogueueurs aiment cette page :