Bilan 2019 de la Fondation littéraire Fleur de Lys

Bilan 2019 de la Fondation littéraire Fleur de Lys

En 2019, la Fondation littéraire Fleur de Lys a célébré son seizième anniversaire en poursuivant sa mission :


MISSION

On trouve plusieurs éditeurs libraires en ligne sur Internet. Leur mission est strictement commerciale et vise à enrichir leurs actionnaires. Il s’agit d’entreprises « à but lucratif ». Ce n’est pas notre cas. Notre maison d’édition en ligne est la première au sein de francophonie qui soit « à but non lucratif », c’est-à-dire administrée par des bénévoles qui tirent aucun profit financier personnel de leur travail. Autrement dit, nous ne sommes pas là pour nous enrichir personnellement. Toutes les recettes en sus de nos dépenses sont réinvesties dans nos activités. Et chacune de nos activités doit s’inscrire dans notre mission purement humanitaire et socioculturelle.

Extrait de la charte d’incorporation – À des fins purement socioculturelles, et sans intention de gain pécuniaire pour ses membres, la Fondation littéraire Fleur de Lys a pour mission de :

  • Valoriser le patrimoine littéraire de la francophonie québécoise, canadienne et internationale ignoré par les éditeurs, compte tenu que ces derniers refusent 90% des manuscrits soumis à leur attention et, à cette fin :
  • Établir et opérer une maison d’édition et une librairie en ligne sur le réseau Internet en vue d’offrir :
    • aux nouveaux auteurs, auteurs et écrivains une alternative à l’édition traditionnelle et à la vente en librairie physique ;
    • aux lecteurs et lectrices, un choix plus vaste d’œuvres inédites, épuisées et libres de droits.
  • Établir et opérer une librairie-café en vue d’offrir aux nouveaux auteurs, auteurs, écrivains, lecteurs et autres intéressés un lieu de rencontre physique.
  • Promouvoir l’écriture et la lecture.
  • Favoriser la poursuite de l’excellence dans ces domaines. La personne morale respectera la Loi sur l’enseignement privé (L.R.Q., c. E-9) et ses règlements.
  • Recevoir des dons, legs et autres contributions de même nature en argent, en valeurs mobilières ou immobilières, administrer de tels dons, legs ou contributions ; organiser des campagnes de souscriptions dans le but de recueillir des fonds pour des fins charitables.
  • Les objets ne permettent cependant pas aux souscripteurs ou à leurs ayants droit de recouvrer sous quelque forme que ce soit, l’argent qu’ils auront versé à la personne morale.

L’organisme a souffert de la compétition d’entreprises privées de services d’autoédition et d’édition à compte d’auteur. Nous avons rappelé l’importance de préférer nos services.

Pourquoi sans but lucratif ?

On trouve plusieurs éditeurs libraires en ligne sur Internet. Leur mission est strictement commerciale et vise à enrichir leurs actionnaires. Il s’agit d’entreprises « à but lucratif ». Ce n’est pas notre cas. Notre maison d’édition en ligne est la première au sein de francophonie qui soit « à but non lucratif », c’est-à-dire administrée par des bénévoles qui tirent aucun profit financier personnel de leur travail. Autrement dit, nous ne sommes pas là pour nous enrichir personnellement. Toutes les recettes en sus de nos dépenses sont réinvesties dans nos activités. Et chacune de nos activités doit s’inscrire dans notre mission purement humanitaire et socioculturelle.

Bref, nous sommes des bénévoles qui ont à cœurs d’aider les auteurs qui ne trouvent pas d’éditeur traditionnel ou qui demeurent en attente d’en trouver un, tout comme pour aider les auteurs qui préfèrent l’édition en ligne.

Et nous sommes bien placés pour ce faire car nous sommes nous-mêmes des auteurs. En fait, notre organisation est un regroupement d’auteurs, fondée et gérée par des auteurs au profit des lecteurs. Par exemple, lors de notre création en juin 2003, ce sont les auteurs eux-mêmes qui ont décidé de notre statut sans but lucratif. Chaque auteur doit s’impliquer en devenant membre de notre organisation.

Aussi, nous avons choisi de faire de notre organisation une « fondation », c’est-à-dire d’assumer notre mission en recueillant des dons auprès des auteurs et des lecteurs. Par exemple, nous ne vendons pas nos livres. Nous les offrons en remerciement à un don. L’auteur verse un don, reçoit des exemplaires de son livre et peut les vendre pour financer son don. En bout de ligne, l’édition de son livre ne lui aura rien coûtée et il touchera même une redevance de 10% sur chaque exemplaire. Et lorsqu’un lecteur est intéressé par l’un de nos livres, il doit verser un don au montant fixé à l’avance et il reçoit en remerciement son exemplaire. Il va sans dire aussi que nous sollicitons des dons auprès d’autres fondations et auprès d’entreprises.

Enfin, notre fondation est indépendante de tout support gouvernemental, c’est-à-dire que nous ne sollicitons pas l’aide financière des gouvernements. En vérité, nous devrions écrire que nous « ne sollicitions plus » l’aide gouvernementale. Au départ, nous comptions sur une telle contribution même si nos recherches indiquaient qu’il n’y avait aucun programme d’aide pour l’édition en ligne au Québec et au Canada. Toutes les subventions sont réservées aux éditeurs traditionnels. Nous avons tout de même tenté notre chance en espérant que les gouvernements se prêtent à l’exception étant donné qu’ici, au Québec et au Canada, notre fondation ouvrait la voie de l’édition en ligne. Malheureusement, nos demandes de subvention ont été refusées.

Aujourd’hui, la fondation est fière de son indépendance face à l’aide gouvernementale. Une fierté d’autant plus grande que nous sommes parvenus à autofinancer nos dépenses de base avec l’aide des dons des auteurs et de leurs lecteurs. Certes, nous ne roulons pas sur l’or et les fonds manquent à notre développement mais sommes heureux de tenir le fort car notre mission est de première importance pour l’ensemble de la francophonie.

Serge-André Guay,
président fondateur et éditeur,
Fondation littéraire Fleur de Lys


Compétition

Nous avons souligné la faillite de la société privée Les Éditions Néopol inc. qui représentait au Québec les sociétés françaises La société des écrivains et Les Éditions Publibook, deux entreprises qui exploitaient le rêve des auteurs en offrant l’accès aux salons du livres. Nous avons publié une enquête sur les Sociétés étrangères de services d’édition représentées au Québec».


ENQUÊTE

Sociétés étrangères de services d’édition représentées au Québec

Par Serge-André Guay, président éditeur
Fondation littéraire Fleur de Lys
serge-andre-guay@manuscritdepot.com

PUBLIBOOK et LA SOCIÉTÉ DES ÉCRIVAINS sont deux entre­prises françaises représentées au Québec par LES ÉDITIONS NÉOPOL INC. selon le Registre des entreprises du Québec. Dans la section HISTORIQUE du site web de LES ÉDITIONS NÉOPOL, on peut lire à l’année 2010 : «Lancement des activités de Publibook et de la Société des Écrivains au Québec, à titre de représentants et de coéditeurs de ces maisons d’édition françaises.»

Sur le site web canadien de PUBLIBOOK (publibook.ca), la mention légale se lit comme suit : «www.publibook.com est édité par la SAS Publibook au capital de 228 888 euros, 175 boulevard Anatole France Saint-Denis – téléphone 01.84.74.10.24, immatri­culée au registre du commerce et des sociétés de Paris sous le numéro 453 879 306 et dont le numéro de TVA est le FR 42453879306. Siret : 45387930600026.» Cette mention légale nous réfère à une entreprise française même si nous sommes dans un site web dont l’adresse (URL) est .ca (.canada).

L’URL publibook.ca fut enregistré par Les Éditions Neopol Inc. le 24 novembre 2004. PUBLIBOOK possède un autre site web à l’URL publibook.com détenu par PUBLIBOOK. La mention légale est la même sur le site publibook.com et publibook.ca. En plus d’être présent en France (Publibook.com) au Canada (Éditions Publi­book), PUBLIBOOK est aussi présent en Suisse (PUBLIBOOK, Text & Gestaltung), en Irlande (PubliBook Ireland) et au Brésil (PubliBooks) selon le Global Register of Publishers de l’Agence internationale ISBN.

Quant à LA SOCIÉTÉ DES ÉCRIVAINS, la mention légale est la même sur leurs sites .ca et .com : «www.societedesecrivains.com est édité par la SAS Publibook au capital de 228 888 euros, 175 boulevard Anatole France Saint-Denis – téléphone 01.84.74.10.20, immatriculée au registre du commerce et des sociétés de Paris sous le numéro 453 879 306 et dont le numéro de TVA est le FR 42453879306. Siret : 45387930600026.»

PUBLIBOOK et LA SOCIÉTÉ DES ÉCRIVAINS affirment avec force leur présence au Québec, notamment, en participant à certains salons du livre et en offrant aux auteurs une distribution en librairies. Si les activités commerciales de PUBLIBOOK et de LA SOCIÉTÉ DES ÉCRIVAINS au Québec contribuent à l’économie d’ici, les profits nets demeurent entre les mains des sièges sociaux de ces entreprises en France.

La contribution de ces entreprises françaises à l’économie qué­bécoise profite avant tout, sauf avis contraire, à l’entreprise LES ÉDITIONS NÉOPOL INC. dont le siège social se trouve à Montréal. L’entreprise compte trois actionnaires : JONATHAN CHODJAÏ, MICHAEL GALVEZ et, une entreprise française, LES NOUVELLES ÉDITIONS DE L’UNIVERSITÉ dont le «nom commercial» est LE PETIT FUTÉ. Ainsi, une part des profits nets générés par LES ÉDITIONS NÉOPOL INC. revient à la société française LES NOUVELLES ÉDITIONS DE L’UNIVERSITÉ. On trouve aussi LE PETIT FUTÉ dans la liste des «Autres noms» de LES ÉDITIONS NÉOPOL INC. Autrement dit, LES ÉDITIONS NÉOPOL INC. représente aussi LE PETIT FUTÉ au Québec. Bref, LES ÉDITIONS NÉOPOL INC. est en partie de propriété française et représente cette actionnaire au Québec sous son nom commercial, LE PETIT FUTÉ. C’est compliqué.

La grande question : est-ce que LES ÉDITIONS PUBLIBOOK et LA SOCIÉTÉ DES ÉCRIVAINS paient des impôts au Québec et au Canada ? Pas nécessairement. Parce que leurs activités en territoire canadien et québécois relèvent d’une entente de repré­sentation avec une société québécoise. LES ÉDITIONS PUBLIBOOK et LA SOCIÉTÉ DES ÉCRIVAINS n’ont qu’une seule activité officielle au Canada et au Québec, celle d’être représentés par une société québécoise. Mais je suis peut-être dans l’erreur.

Contrat de publication – Car le contrat de publication proposé à un auteur québécois par PUBLIBOOK indique que la transaction commerciale se réalisera au Québec. En effet, dans ce contrat de publication, PUBLIBOOK donne son adresse à Montréal (l’adresse de son représentant sans nommer ce dernier). On peut être confus, car il est aussi précisé que le contrat a été préparé à Saint-Denis en France, siège social de PUBLIBOOK. Dans le bas de page du contrat, on peut lire l’identification française de l’entreprise et son numéro d’enregistrement en France : «Éditions Publibook – SAS au capital de 228 888 € – R.C.S. Bobigny 453 879 306 – SIRET : 453 879 306 000 26 – Code NAF : 5811Z».

Dépôt légal au Québec – Dans son contrat de publication, PUBLIBOOK écrit : «L’éditeur conservera enfin un exemplaire de l’ouvrage tiré afin d’effectuer le dépôt légal obligatoire à la Biblio­thèque Nationale du Québec». Et tout laisse croire que ce soit le cas. Mais Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) précise sur son site web que le dépôt légal doit comprendre, non pas un, mais deux exemplaires : «Depuis 1968, les livres et bro­chures doivent être déposés en deux exemplaires». Cette mention se rapporte à l’article suivant de la loi B-1.2 – Loi sur Bibliothèque et Archives nationales du Québec : «20.1. Un éditeur qui publie un document doit, à chaque édition, dans les sept jours de sa publication, en déposer gratuitement deux exemplaires auprès de Bibliothèque et Archives nationales.» La loi parle du dépôt légal d’un seul exemplaire dans l’article suivant : «20.5. Malgré les articles 20.1 et 20.4, l’éditeur dépose un seul exemplaire d’un document : 1° s’il appar­tient à une catégorie de documents publiés déterminés par règlement; 2° lorsque le prix au détail du document se situe entre deux montants fixés par règlement.» Est-ce le cas pour PUBLIBOOK ? Je ne sais pas.

Dépôt légal au Canada – PUBLIBOOK ne mentionne pas le dépôt légal à Bibliothèque et Archives Canada dans son contrat d’édition. On trouve tout de même une dizaine de références à PUBLIBOOK dans le catalogue de Bibliothèque et Archives Canada. Est-ce des dépôts effectués par PUBLIBOOK ou par l’auteur lui-même ? On retrouve aussi trois types de mentions de l’éditeur : «Paris : Publibook, 2001.», «Paris, France : Publibook, [2012?]» et «Montréal (QC) Canada : Publibook, [2016].» Est-ce Paris ou Montréal ? Est-ce une occasion Paris et à une autre occasion Montréal ? Et lorsqu’il est mentionné «Montréal», faut-il conclure qu’il s’agit d’une activité com­merciale au Québec de PUBLIBOOK ou de son représentant (LES ÉDITIONS NÉOPOL INC.) ? C’est encore compliqué.

Le marché québécois – Quoiqu’il en soit, les entreprises étrangères de services d’édition, PUBLIBOOK, LA SOCIÉTÉ DES ÉCRIVAINS, LULU.COM, AMAZON – KINDLE DIRECT PUBLISHING, BLURB, IBOOKS AUTHOR, KOBO WRITING LIFE, BOOKELIS, IGGYBOOK, JE PUBLIE, LIBRINOVA… s’accaparent du marché québécois. Cette compétition étrangère freine le développement de services d’édition par et pour les auteurs québécois et leurs lecteurs. Le développement de ces entreprises étrangères en sol québécois profite du vacuum dans le secteur des services d’édition au Québec. Et face à une concurrence étrangère aussi agressive, les initiatives québécoises ne disposent pas des ressources pour livrer bataille à armes égales.

Nos gouvernements refusent de soutenir les initiatives québécoises de services d’édition en ligne en réservant tous leurs programmes d’aides à l’édition traditionnelle. Au commencement des années 2000, un porte-parole de la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC) a confié à la Fondation littéraire Fleur de Lys que l’absence de tels services d’édition en ligne au Québec s’explique par une absence de la demande en nos frontières. Pourtant, à cette époque, au sud en comptait déjà plus de 300 éditeurs libraires en ligne et, outre Atlantique, plus d’une soixantaine dont une trentaine en France. Or, non seulement il y avait une telle demande au Québec, comme l’a démontré la Fondation littéraire Fleur de Lys dès 2003, mais cette demande a poussé nombre d’auteurs amateurs québécois dans les bras d’entreprises étrangères au fil des ans. Les initiatives québé­coises disposent de peu de moyens pour se faire connaître et demeurent dans l’ombre des entreprises étrangères. Et c’est sans compter les projecteurs de nos médias braqués sur les moindres mouvements de ces grandes entreprises étrangères plutôt que sur nos propres initiatives dans le secteur.

Conclusion – Aux mains de ces entreprises étrangères, le loisir littéraire perd son âme, car il se voit réduit à une relation d’affaires dont l’auteur demeure dépendant.

La Fondation littéraire Fleur est d’avis que le seul moyen de recadrer le loisir littéraire dans une pratique culturelle en amateur repose sur le développement de l’autonomie de l’auteur, de l’écri­ture au lancement de son livre en passant par l’édition. Nous croyons qu’il revient aux municipalités de développer des pro­grammes d’activités permettant à l’auteur amateur d’acquérir la plus grande autonomie possible.

Aux rencontres avec des écrivains professionnels et aux ateliers d’écriture déjà au programme des bibliothèques municipales, doivent s’ajouter des ateliers de correction et de révision, de mise en page et de typographie, de conceptions des couvertures et de maquettes pour l’imprimeur et de promotions du livre.


DOSSIERS DE NOTRE MAGAZINE EN LIGNE

Les 500 ans de la mort de Léonard de Vinci

Nous avons commencé l’année en publiant un dossier sur Les 500 ans de la mort de Léonard de Vinci.

Le cinquantième anniversaire de la marche de l’Homme sur la lune fut aussi l’objet d’un dossier.

Il y a 50 ans aujourd’hui le 20 juillet, l’Homme marchait sur la lune

La Une des quotidiens québécois au lendemain du premier pas de l’homme sur la Lune

La visite de Neil Armstrong et Buzz Aldrin à l’Hôtel de ville de Montréal le 3 décembre 1969

Ne manquez pas la diffusion en direct sur le web de la NASA célébrant le 50ème anniversaire du premier homme sur la Lune

Dossier « La semaine de la presse et des médias » 2019

Dossier : L’avenir des médias d’information

DOSSIER : Révision de la Loi du livre (loi 51)


Le meilleur film découvert cette année

 

Clara, un film intelligent et au dénouement surprenant


Sondage « Les Québécois et leurs écrits »

Nous avons réalisé un sondage « Les Québécois et leurs écrits » dont les résultats sont très intéressants.


LIVRE BLANC

Comment soutenir le développement du loisir littéraire au Québec

À l’occasion de la Journée mondiale du livre et du droit d’auteur, le 23 avril, nous avons publié un livre blanc sous le thème «Comment soutenir le développement du loisir littéraire au Québec».

INTRODUCTION

Ce livre blanc traite de l’évolution des besoins en loisir littéraire en lien avec le développement des nouvelles technologies au cours des dernières décennies. Il propose une solution inédite pour satisfaire ces besoins en vue d’assurer un accès libre et gratuit aux ressources utiles au loisir littéraire.

La lecture demeure et de loin le loisir littéraire le plus populaire au sein de la population. Cette activité solitaire a trouvé son pendant social dans les clubs de lecture en bibliothèques. Aujourd’hui, les lecteurs les plus passionnés par le partage de leurs lectures tiennent des carnets (blogues) et des pages sur les réseaux sociaux. Aussi, plusieurs lecteurs interagissent avec les auteurs sur le web et même par courriel. Il est plus pertinent que jamais de parler du « lecteur actif » comme on parlait du « téléspectateur actif » dans les années 80.

La lecture conduit de plus en plus de personnes à l’écriture depuis les années 60 dans la foulée de la généralisation de l’accès à l’instruction publique. Ainsi, le programme d’activités en loisir littéraire a acquis ses lettres de noblesse avec les ateliers d’écriture auxquels se greffent la contribution à des publications collectives et des lectures publiques de sa production écrite. Aujourd’hui, bon nombre d’auteurs amateurs poussent plus loin l’expérience du loisir littéraire par la publication livresque devenue plus accessible avec les nouvelles technologies, notamment l’ordinateur personnel, les logiciels de traitement et de correction de texte et l’impression à la demande.

Dans ce livre blanc, nous démontrerons la nécessité de renouveler l’offre publique en loisir littéraire par un projet novateur unique.


CONFÉRENCE

Le loisir littéraire, de l’écriture à la publication

Toujours à l’occasion de la Journée mondiale et du livre et droit d’auteur, nous avons présenté une conférence intitulée « Le loisir littéraire, de l’écriture à la publication » dont le texte est disponible en ligne dans ce magazine.


INTERVENTION INTERNATIONALE

Lettre à Mme Audrey Azoulay, Directrice générale, Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO)

Enfin, nous avons profité de la Journée mondiale du livre et du droit d’auteur pour écrire une lettre à Mme Audrey Azoulay, Directrice générale, Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO).


Lévis, Québec, Canada
Le 23 avril 2019

Mme Audrey Azoulay,
Directrice générale,
Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO),
7, Place de Fontenoy,
75007 Paris,
France

Objet : Journée mondiale du livre et du droit d’auteur.

Madame, la Directrice générale

La présente a pour but de vous informer de notre opinion au sujet de la célébration de la Journée mondiale du livre et droit d’auteur.

Traditionnellement, l’UNESCO célèbre la Journée mondiale du livre et du droit d’auteur en partenariat avec les pays membres et l’industrie (éditeurs, libraires et bibliothèques). Nous comprenons qu’il est question de «l’industrie traditionnelle» du livre, c’est-à-dire celle cautionnée par les pays membres. Ainsi, lorsqu’il est question des «éditeurs», nous croyons que l’UNESCO se réfère à l’édition dite à «compte d’éditeur».

Or, un tout nouveau monde du livre a pris son envol à la suite de l’arrivée des nouvelles technologies du numérique et se développe à grande vitesse en parallèle à l’industrie traditionnelle du livre.

L’UNESCO ne semble pas prendre en considération ce nouveau monde du livre dans le cadre de la Journée mondiale du livre et droit d’auteur.

Au-delà des écrivains professionnels associés à l’industrie traditionnelle du livre se trouve désormais un nombre sans cesse grandissant d’auteurs entrepreneurs et d’auteurs amateurs autoédités ou édités à compte d’auteur.

Les éditeurs de l’industrie traditionnelle du livre refusent plus de 80% des manuscrits soumis à leur attention par les nouveaux auteurs et même les écrivains professionnels.

Un grand nombre de personnes s’adonnant à l’écriture en amateur ou, si vous préférez, à loisir, ne se donnent plus la peine de soumettre leurs écrits aux éditeurs traditionnels et se tournent d’emblée vers l’autoédition.

Lire la suite


NOS PUBLICATIONS 2019

Notre Comité de lecture a recommandé l’édition de 18 manuscrits en 2019

Lune DeJour
Damien Larocque
Roman spirituel
Fondation littéraire Fleur de Lys
Lévis, Québec, Décembre 2019,
250 pages. Format : 6 X 9 pouces.
Reliure allemande.
Couverture couleur souple.
ISBN 978-2-89612-579-1
Édition papier : 24.95$
Édition numérique : 7.00$ (PDF)


L’édifice 7
Damien Larocque
Roman spirituel
Fondation littéraire Fleur de Lys
Lévis, Québec, Décembre 2019,
124 pages. Format : 6 X 9 pouces.
Reliure allemande.
Couverture couleur souple.
ISBN 978-2-89612-578-4
Édition papier : 24.95$
Édition numérique : 7.00$ (PDF)

Une philosophie scientifique et globale pour aujourd’hui et pour l’avenir
Jean-Pierre Bacon
Essai, Fondation littéraire Fleur de Lys,
Lévis, Québec, 2019, 126 pages.
Format Lettre (8,5 X 11 pouces)
ISBN 978-2-89612-577-7
Exemplaire numérique gratuit (PDF)
Exemplaire papier : 24.95$

Création du monde
Épanouissement de l’être
Fernand Couturier
Essai de philosophie
Fondation littéraire Fleur de Lys,
Lévis, Québec, 2019, 66 pages.
ISBN 978-2-89612-576-0
Édition papier : 24.95$
Édition numérique : GRATUIT (PDF)

Psychanalyse existentielle
Regards et cohérences
Autobiographie
GABRIEL ESCALMEL
Autobiographie
Fondation littéraire Fleur de Lys,
Lévis, 2019, 63 pages.
ISBN 978-2-89612-573-3
Exemplaire numérique : gratuit

Cliquez ici pour vous procurez votre exemplaire numérique gratuit

Le petit-fils du sorcier
Tome III – Les voies parallèles
Pâquerette Béland
Fondation littéraire Fleur de Lys,
Lévis, Québec, 2019, 152 pages.
ISBN 978-2-89612-574-6
Couverture souple couleur
Format 6 X 9 pouces
Reliure allemande
Exemplaire papier : 24.95$ (Canada)
Exemplaire numérique : 7.00$ (Partout)

Cliquez ici pour vous procurez votre exemplaire papier ou numérique

c.rela-jodry-1a-1200

AKY – TOME 3 – EXO-NIRGAL-3
(Zone Marlu)
RÉAL JODRY
Science-fiction
Fondation littéraire Fleur de Lys
Lévis, Québec, octobre 2019
Illustré, 268 page.
ISBN : 978-2-89612-572-2
Exemplaire papier : 29.95$ Tout inclus
Exemplaire numérique PDF : 7.00$
Cliquez ici pour vous procurez votre exemplaire papier ou numérique


Ensemble! Sauvons la Terre !
Gilles Morand
Deuxième édition augmentée
Essai
Fondation littéraire Fleur de Lys
Lévis, Québec
2019, 174 pages.
ISBN 978-2-89612-573-9
Exemplaire numérique gratuit (PDF)

Le loup gris
Récit allégorique
Joseph C. La Marche
Illustrations par Keenan Pilon
Fondation littéraire Fleur de Lys,
Lévis, Québec, 2019, 128 pages.
ISBN 978-2-89612-571-5
Cliquez ici pour commander votre exemplaire papier ou numérique

Pour t’accompagner dans cette aventure
Première partie : L’appart, l’auto
Guide pratique pour jeunes adultes,
Anne Blouin,
Fondation littéraire Fleur de Lys,
Lévis, Québec, 2019, 112 pages.
ISBN 978-2-89612-570-8
Cliquez ici pour commander votre exemplaire papier ou numérique

LA TAUPE
Chronique du référendum de 1995
Acte 3 – Les « Secrets officiels » d’Ottawa
Acte 4 – L’été référendaire
JEAN CHARTIER
Roman historique
Fondation littéraire Fleur de Lys
Lévis, Québec, 2019,
Illustré.
Version numérique : 556 pages
Version papier : format 6 X 9 pouces, 556 pages
ISBN 978-2-89612-569-2
Exemplaire papier : 29.95$ (Canada)
Exemplaire numérique (PDF) : 7.00$ (Canada)
Cliquez ici pour commander votre exemplaire papier ou numérique

L’Espace-Temps et la vie
ANDRÉ LEFEBVRE
Essai – Science
Fondation littéraire Fleur de Lys
Lévis, Québec, 2019,
Illustré.
Version numérique : format Lettre, 192 pages
Version papier : format 6 X 9 pouces, 246 pages
ISBN 978-2-89612-568-5
Exemplaire papier : 24.95$ (Canada)
Exemplaire numérique (PDF) : 7.00$ (Canada)
Cliquez ici pour obtenir un exemplaire papier ou numérique

POUR EN FINIR AVEC LE MYTHE DE LA RÉVOLUTION TRANQUILLE
Jean-Claude Dupuis, Ph. D.
Histoire – Recueil d’essais
Fondation littéraire Fleur de Lys,
Lévis, Québec, 2019, 202 pages.
ISBN 978-2-89612-564-7
Votre exemplaire numérique gratuit

AKY – TOME 2 – EXO-NIRGAL-2 (L’immensitude), science fiction, Réal Jodry, Fondation littéraire Fleur de Lys

Le petit-fils du sorcier, Tome II – Alban à l’abbaye. Littérature Jeunesse, Collection Le Peuple en écriture, Pâquerette Béland, Fondation littéraire Fleur de Lys

Agir, essai – philosophie, Endré, Fondation littéraire Fleur de Lys

Origine du Langage… Souffle de l’être, essai de philosophie du langage, Fernand Couturier, Fondation littéraire Fleur de Lys

La laïcité dévoilée – Redécouvrir la laïcité au-delà de la rectitude multiculturaliste, Essai politique, Jacques Savard, Collection Québec, Fondation littéraire Fleur de Lys


 

Président éditeur, Fondation littéraire Fleur de Lys

Publié dans Votre éditeur prend position

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Article explicatif au sujet de notre maison d’édition

Entrez votre adresse de courriel pour suivre ce magazine littéraire et être notifié par courriel des nouvelles publications.

Joignez-vous à 1 167 autres abonnés

Dossier « Les 500 ans de la mort de Léonard de Vinci »
Dossier – Résultats du sondage « Les Québécois et leurs écrits »
TÉLÉCHARGEMENTS

Les documents PDF les plus populaires ci-dessous

Un petit détour – Vous êtes redirigés ici pour vous permettre de découvrir ce magazine en ligne avant de télécharger le document demandé. Tous nos documents à télécharger sont d’abord annoncés dans ce magazine. Abonnez-vous gratuitement (voir ci-dessous).

Composition technique d’un article de presse
Les styles interpersonnels selon Larry Wilson
Follow Appui-livres on WordPress.com
Magazine littéraire

Ce magazine littéraire est l’œuvre de la Fondation littéraire Fleur de Lys et s'inscrit dans une mission d'éducation populaire au sujet du monde du livre, et ce, tant auprès des auteurs que des lecteurs.

Vous pouvez nous écrire à l'adresse suivante :


contact@manuscritdepot.com

Archives
Recherche par catégorie
%d blogueueurs aiment cette page :