Réaction de la FTQ à l’aide aux médias écrits annoncée par Québec

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Réaction de la FTQ à l’aide aux médias écrits annoncée par Québec

MONTRÉAL, le 2 oct. 2019 /CNW Telbec/ – La Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec est perplexe face à l’aide aux médias écrits annoncée ce mercredi par le gouvernement, et ce, avant même le dépôt du rapport de la Commission de la culture et de l’éducation sur l’avenir des médias. « La FTQ accueille favorablement le crédit d’impôt sur les salaires et salue le fait que ce dernier soit plus généreux que celui du fédéral, ainsi que le crédit d’impôt pour la transformation numérique. Cependant, les quelques mesures annoncées aujourd’hui ne règleront pas le problème de fond qui est l’absence d’encadrement du siphonnage des contenus journalistiques par les géants du Web, qui exploitent le travail des artisans et artisanes de l’information sans payer aucune redevance, ainsi que la baisse des revenus publicitaires disponibles aux médias traditionnels, laquelle fragilise l’ensemble de l’écosystème médiatique québécois. C’est tout cela entre autres qu’il faut corriger », déclare le président de la FTQ Daniel Boyer.

« Par ailleurs, nos craintes demeurent quant à l’avenir de nos médias et la qualité de l’information. Il faudra faire davantage pour assurer la pérennité du secteur, et nous attendons avec impatience les recommandations de la commission sur l’avenir des médias, en espérant que des mesures concrètes seront annoncées. Le temps presse, nous l’avons déjà dit et le répétons, l’information n’est pas un bien de consommation comme les autres. C’est un bien public et il faut le protéger. Aussi, Québec ne peut rester les bras croisés et devra mettre davantage de pression sur Ottawa pour qu’il agisse face entre autres aux géants du Web », ajoute le président de la FTQ.

« L’industrie devra également faire ses devoirs et s’interroger sur un nouveau modèle d’affaires pouvant assurer la survie de leurs entreprises et préserver des emplois de qualité. Trop longtemps, les propriétaires des grands médias écrits n’ont fait qu’engranger de l’argent sans se préoccuper de l’avenir. Cela doit changer », conclut le président de la FTQ.

La FTQ, la plus grande centrale syndicale au Québec, représente plus de 600 000 travailleurs et travailleuses.

 -30-

SOURCE : FTQ.

Président éditeur, Fondation littéraire Fleur de Lys

Tagged with: , , , , , , , , , , ,
Publié dans Actualité au jour le jour

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Article explicatif au sujet de notre maison d’édition

Entrez votre adresse de courriel pour suivre ce magazine littéraire et être notifié par courriel des nouvelles publications.

Joignez-vous à 1 119 autres abonnés

Dossier « Les 500 ans de la mort de Léonard de Vinci »
Dossier – Résultats du sondage « Les Québécois et leurs écrits »
TÉLÉCHARGEMENTS

Les documents PDF les plus populaires ci-dessous

Un petit détour – Vous êtes redirigés ici pour vous permettre de découvrir ce magazine en ligne avant de télécharger le document demandé. Tous nos documents à télécharger sont d’abord annoncés dans ce magazine. Abonnez-vous gratuitement (voir ci-dessous).

Composition technique d’un article de presse
Les styles interpersonnels selon Larry Wilson
Follow Le magazine en ligne de la Fondation littéraire Fleur de Lys on WordPress.com
Magazine littéraire

Ce magazine littéraire est l’œuvre de la Fondation littéraire Fleur de Lys et s'inscrit dans une mission d'éducation populaire au sujet du monde du livre, et ce, tant auprès des auteurs que des lecteurs.

Vous pouvez nous écrire à l'adresse suivante :


contact@manuscritdepot.com

Archives
%d blogueurs aiment ce contenu :