Aide aux médias : la FPJQ voit d’un bon œil l’aide annoncée par Québec

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Aide aux médias : la FPJQ voit d’un bon œil l’aide annoncée par Québec

02 octobre 2019 – La Fédération professionnelle des journalistes du Québec salue la décision du gouvernement du Québec de mettre sur pieds un programme d’aide aux médias écrits de 50 millions de dollars par an.

La FPJQ considère que ce programme, qui prévoit des crédits d’impôt de 35 % sur les salaires versés jusqu’à concurrence de 75 000 $ par année, est une bouffée d’air frais pour la presse écrite et répond aux demandes pressantes faites par le milieu de l’information au cours des dernières années.

C’est, dans les grandes lignes, ce que recommandait le comité d’experts mis sur pieds par Ottawa l’été dernier et dont le rapport est resté jusqu’ici lettre morte. Le comité considérait que le plafond salarial d’une aide sous forme des crédits d’impôt devait être fixé à 85 000 $ et que la part du salaire admissible soit de 35 %.

« Les suggestions du milieu journalistique ont été entendues, c’est tant mieux, mais l’essentiel des mesures annoncées sont temporaires et prendront fin dans quatre ans, ce qui laisse penser que le gouvernement repousse le problème à plus tard. Pourtant, quantité d’entreprises ont droit à des crédits d’impôts permanents, pourquoi ne pas avoir accordé la même chose à la presse écrite? », a déclaré le vice-président de la FPJQ, Jean-Thomas Léveillé.

Par ailleurs, ce comité dont un représentant de la FPJQ faisait partie, ainsi que d’autres acteurs du milieu, réclament d’Ottawa une redevance des géants du numérique qui engrangent des revenus publicitaires considérables grâce, notamment, aux contenus journalistiques qui circulent sur leurs plateformes, sans les partager avec ceux qui les produisent.

« Le gouvernement doit cesser de dire que les médias doivent s’adapter à la nouvelle réalité, parce que la nouvelle réalité, c’est que les médias se font soutirer par les géants du numérique les revenus que leurs contenus génèrent. C’est le gouvernement qui a le pouvoir de mettre fin à cette iniquité », souligne Jean-Thomas Léveillé.

La FPJQ salue néanmoins la décision de Québec d’exempter les médias écrits de la compensation financière qu’ils doivent verser aux municipalités pour la collecte sélective, ce qui représentait pour eux un fardeau financier important.

Même s’il accouche d’une proposition moins d’un mois après le début de la commission parlementaire qui s’est penchée sur l’avenir des médias d’information, le gouvernement du Québec s’est attelé à la tâche très tardivement; la crise qui secoue la presse écrite dure depuis des années. Cette annonce survient notamment trop tard pour les journaux du Groupe Capitales Médias, qui s’est placé sous la protection de la loi sur l’insolvabilité et les faillites en août dernier.

Cette crise que traverse la presse écrite est le résultat d’une migration des publicités vers le Web, incluant les avis publics des municipalités et des gouvernements. La FPJQ réclame, d’ailleurs, un retour de ces avis et de ces publicités dans les journaux, ce à quoi le gouvernement du Québec se montre sensible, en promettant de se doter d’une politique visant le placement publicitaire gouvernemental en région.

-30-

Source : Fédération professionnelle des journalistes du Québec

https://www.fpjq.org/fr/

Président éditeur, Fondation littéraire Fleur de Lys

Tagged with: , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Publié dans Actualité au jour le jour

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Ce site web est sous licence Creative Commons – Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 2.5 Canada (CC BY-NC-ND 2.5 CA)
Article explicatif au sujet de notre maison d’édition

Entrez votre adresse de courriel pour suivre ce magazine littéraire et être notifié par courriel des nouvelles publications.

Joignez-vous à 1 267 autres abonnés

Dossier « Les 500 ans de la mort de Léonard de Vinci »
Dossier – Résultats du sondage « Les Québécois et leurs écrits »
TÉLÉCHARGEMENTS

Les documents PDF les plus populaires ci-dessous

Un petit détour – Vous êtes redirigés ici pour vous permettre de découvrir ce magazine en ligne avant de télécharger le document demandé. Tous nos documents à télécharger sont d’abord annoncés dans ce magazine. Abonnez-vous gratuitement (voir ci-dessous).

Composition technique d’un article de presse
Les styles interpersonnels selon Larry Wilson
Follow Appui-livres on WordPress.com
Magazine littéraire

Ce magazine littéraire est l’œuvre de la Fondation littéraire Fleur de Lys et s'inscrit dans une mission d'éducation populaire au sujet du monde du livre, et ce, tant auprès des auteurs que des lecteurs.

Vous pouvez nous écrire à l'adresse suivante :


contact@manuscritdepot.com

Archives
Recherche par catégorie
Se connecter
%d blogueueurs aiment cette page :