Mémoire présenté par MPVradio à la Commission de la culture et de l’éducation dans le cadre du Mandat d’initiative sur l’avenir des médias d’information

Mémoire présenté par MPVradio à la Commission de la culture et de l’éducation dans le cadre du Mandat d’initiative sur l’avenir des médias d’information


Télécharger ce mémoire (PDF)


MPVradio, qui nous sommes, notre rôle et nos préoccupations sur l’avenirde la radio régionale.

MPVradio inc. est une maison de représentation en publicité nationale spécialisée dans l’obtention de budget publicitaires pour les stations de radio régionales. Nous représentons une trentaine de stations de radio francophones au Canada dont la plupart sont situées au Québec. Les stations que nous représentons sont situées sur la Côte-Nord, l’Est du Québec, les Laurentides et les Hautes-Laurentides, les Bois-Francs, la Montérégie, le Témiscamingue, la Gaspésie, la Beauce, etc … Toutes ces stations sont des entreprises commerciales privées et indépendantes qui dépendent à 100% des revenus publicitaires pour leurs opérations. En plus de 20 ans d’existence et en tant que partenaire de première ligne des stations que nous représentons, nous sommes les premiers témoins de la vitalité et de la santé économique de la radio en dehors des grands marchés comme Québec ou Montréal. Nous négocions avec l’agence de publicité Cassette les budgets publicitaires du gouvernement du Québec et notre rôle est de nous assurer que toutes les régions que nous représentons soient retenues dans la planification des campagnes publicitaires qui touchent les Québécois.

En tant que maison de représentation en publicité nationale, nous nous faisons la voix des stations de radio régionales que nous représentons. Nous constatons que les campagnes publicitaires radio du gouvernement du Québec n’atteignent pas toutes les régions du Québec et que, par conséquent, certaines régions et citoyens sont davantage exposés aux messages du gouvernement du Québec. Alors que dans certaines autres régions, les Québécois sont pour ainsi dire ignorés.

Cette situation injuste devient particulièrement préoccupante lorsqu’il s’agit de messages d’intérêt public concernant la santé et la sécurité des Québécois (MSSS, SAAQ, min. des Transports, Hydro-Québec, par ex.). Ainsi donc, sont créées des catégories de citoyens à qui le message sera acheminé. En priorité, les citoyens des grandes villes, suivis des régions secondaires et s’il reste un peu de budget, quelques citoyens des régions plus éloignées. Nous considérons que tous les citoyens du Québec, peu importe leur appartenance géographique ou démographique,  doive être exposés avec la même intensité  aux messages du gouvernement. C’est une question d’équité. Malheureusement, ce n’est pas le cas. La plupart des stations de radio que nous représentons ne reçoivent qu’une fraction des campagnes radio consacrées à la publicité du gouvernement du Qc et parfois même aucun placement du tout.

Mais au-delà de cette situation que nous considérons inéquitable pour les Québécois, elle met également en péril la vitalité et parfois la survie même des stations de radio régionales. C’est pourquoi nous nous sentons spécialement interpellées par cette Commission sur l’avenir de l’information au Québec, particulièrement l’information locale et régionale qui est la raison d’être des stations de radio en région.


Les dollars publicitaires du gouvernement du Québec, moteur de l’économie régionale.

Les Québécois ont droit a une information de qualité peu importe la région où ils vivent et cette information doit être ancrée dans leur réalité. C’est ce que leur offre la radio régionale privée, un média traditionnel dont l’écoute demeure très stable au fil des ans mais dont la survie est menacée par un glissement des budgets publicitaires vers le web.

Annoncer sur Google ou Facebook ce sont des dollars dépensés à l’extérieur du Québec. Les budgets publicitaires dépensés en radio régionale sont directement injectés dans l’économie locale pour une meilleure vitalité économique. Annoncer sur le web, en région, n’a pas du tout le même impact qu’en milieu urbain car la population y a plus difficilement accès, internet étant souvent moins rapide, moins accessible ou moins performant. Pourtant, plusieurs campagnes sont ainsi planifiées sur un modèle urbain, ce qui ne sert ni l’annonceur,ni le diffuseur. Nous pensons que le gouvernement du Québec doit se poser comme modèle et prêcher par l’exemple en utilisant la radio régionale pour ses campagnes publicitaires et ainsi créer un effet d’entraînement. Des budgets qui permettront, non seulement de donner un élan à la radio en région éloignée, mais qui permettra en retour, au gouvernement, d’informer équitablement tous les citoyens, où qu’ils se trouvent dans la province.


La radio régionale toujours très pertinente dans un monde média en mutation

Tous les médias traditionnels sont fragilisés par l’attrait des nouveaux médias pour les annonceurs. La radio régionale n’échappe pas à cette tendance. Pourtant, l’auditoire de ces stations de radio demeure très stable avec une portée et des parts de marché inégalables car leur raison d’être est l’information locale ce que les réseaux et médias de divertissement n’offrent pas. Ces stations sont, pour la plupart, situées dans des marchés exclusifs avec un très faible taux de pénétration des médias des régions limitrophes. Sans compter que le mix média y est pratiquement inexistant. En région, il faut une voiture pour se déplacer. Les distances sont grandes et il y a peu ou pas de transport en commun. La radio est le seul média qu’on peut consommer dans l’auto. Sans jeu de mot, la radio régionale devrait être le véhicule #1 pour les publicités du ministère des Transports ou de la SAAQ. Ce qui est loin d’être toujours le cas. Concentrer des messages concernant le transport et la sécurité au volant dans des centres urbains où une forte proportion de la population marche, roule à vélo ou utilise le transport en commun, c’est rater sa cible.


D’une pierre, trois coups.

Dans un contexte où la recherche de solutions, de programmes ou de subventions est au cœur de nos préoccupations pour la vitalité et même la survie des médias traditionnels, le simple fait de s’assurer que les budgets publicitaires radio gouvernementaux sont équitablement répartis pourrai~ donner le coup de pouce nécessaire pour permettre aux stations régionales de traverser cette crise sans qu’il n’encoûte plus cher au gouvernement.


Nos recommandations

Toute campagne radio gouvernementale devrait systématiquement couvrir toutes les stations de radio régionales avec une intensité équivalente.

Maximiser la diffusion du message en tenant compte du peu d’exposition au mix média en région versus les marchés urbains.


Bénéfices

Outil de survie essentiel pour la radio régionale dans un contexte difficile pour les médias traditionnels

Aide directe sans recours à des programmes de sauvetage qui n’offrent rien en retour.

Des campagnes plus efficaces.

Sensibilisation plus large aux messages du gouvernement.

Sentiment d’appartenance,de justice et d’inclusion pour les citoyens en région plus éloignée.

Des citoyens mieux informés, plus concernés et mieux protégés.


ANNEXE 1

Liste des stations représentées  par MPVradio au Québec

QUÉBEC

  • CFLO-FM 1 Mont-Laurier/Rivière-Rouge
  • CFXM-FM 1 Granby
  • CFYX-FM 1 Rimouski
  • CHJM-FM 1 Saint-Georges de Beauce
  • CHLC-FM 1 Baie-Comeau/Forestville
  • CHNC-FM 1 New Carlisle/Carleton-sur-Mer
  • Chandler/Gaspé/Percé/Rivière -au-renard
  • CHOX-FM 1 La Pocatière
  • CIBM-FM 1 Rivière-du-Loup
  • CIEL-FM 1 Rivière-du-Loup
  • CI ME-FM 1 St-lé rô me / Mont-Tremblant
  • CIQI-FM 1 Montmagny/St-Fabien-de-Panet
  • CJVD-FM Vaudreuii-Dorion
  • CKRB-FM 1 Saint-Georges de Beauce
  • CKVM-FM 1 Ville-Marie/ Tém iscaming

Prière de télécharger le mémoire pour accéder aux autres annexes de ce mémoire. (Voir le lien ci-dessous)


Télécharger ce mémoire (PDF)


Président éditeur, Fondation littéraire Fleur de Lys

Tagged with: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Publié dans Actualité au jour le jour, Documents et livres
One comment on “Mémoire présenté par MPVradio à la Commission de la culture et de l’éducation dans le cadre du Mandat d’initiative sur l’avenir des médias d’information

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Article explicatif au sujet de notre maison d’édition

Entrez votre adresse de courriel pour suivre ce magazine littéraire et être notifié par courriel des nouvelles publications.

Joignez-vous à 1 119 autres abonnés

Dossier « Les 500 ans de la mort de Léonard de Vinci »
Dossier – Résultats du sondage « Les Québécois et leurs écrits »
TÉLÉCHARGEMENTS

Les documents PDF les plus populaires ci-dessous

Un petit détour – Vous êtes redirigés ici pour vous permettre de découvrir ce magazine en ligne avant de télécharger le document demandé. Tous nos documents à télécharger sont d’abord annoncés dans ce magazine. Abonnez-vous gratuitement (voir ci-dessous).

Composition technique d’un article de presse
Les styles interpersonnels selon Larry Wilson
Follow Le magazine en ligne de la Fondation littéraire Fleur de Lys on WordPress.com
Magazine littéraire

Ce magazine littéraire est l’œuvre de la Fondation littéraire Fleur de Lys et s'inscrit dans une mission d'éducation populaire au sujet du monde du livre, et ce, tant auprès des auteurs que des lecteurs.

Vous pouvez nous écrire à l'adresse suivante :


contact@manuscritdepot.com

Archives
%d blogueurs aiment ce contenu :