Est-ce que la France va étendre son projet de loi sur l’économie circulaire au secteur du livre et ainsi interdire la destruction des invendus ?

Gaspillage : il sera bientôt interdit de jeter les invendus

Pour lutter contre d’intolérables situations de gaspillage et afin de favoriser le don et le recyclage de produits, il sera bientôt interdit aux producteurs, importateurs et distributeurs de produits non-alimentaires de jeter leurs invendus.

Le gaspillage des invendus non-alimentaires, ça représente quoi ?

Vêtements, électroménager, produits d’hygiène et de beauté… Le gaspillage de ces produits est immense : près de 800 millions d’euros de produits non-alimentaires neufs et invendus sont détruits chaque année. C’est cinq fois plus que les dons de ces mêmes produits.

Aujourd’hui, comment les invendus sont-ils gérés ?

Aujourd’hui, chaque établissement peut gérer ses invendus comme il l’entend : la plupart sont détruits et sont ainsi source d’un immense et intolérable gaspillage de matière.

Et demain ?

Le Premier ministre l’a annoncé ce mardi 4 juin : au plus tard fin 2021 ou fin 2023 selon les cas, il sera interdit de jeter des produits non-alimentaires. La loi imposera aux producteurs, importateurs et distributeurs de donner, réemployer, réutiliser ou recycler leurs invendus.

L’idée à terme est de réduire au maximum le nombre d’invendus grâce à une meilleure gestion des stocks, et de favoriser l’économie sociale et solidaire à travers le don.

Cette mesure figurera, parmi bien d’autres, dans le projet de loi sur l’économie circulaire préparé par la secrétaire d’État Brune Poirson, et qui sera présenté en Conseil des ministres en juillet.

C’est une première mondiale. Après avoir été précurseur dans la lutte contre le gaspillage alimentaire, la France devient aujourd’hui le premier pays à se doter d’une telle politique de lutte contre l’élimination des invendus.

Source : Gouvernement de la France.


Est-ce que la France va étendre son projet de loi sur l’économie circulaire au secteur du livre et ainsi interdire la destruction des invendus ?


Détruire les invendus : “un gaspillage scandaleux”, pas dans la filière livre (ActuaLitté)

D’ici deux à quatre années, vient de promettre le Premier ministre, une législation interviendra dans le paysage français, pour limiter le gaspillage. Il s’agit là d’interdire la destruction des produits non alimentaires invendus — dans le cadre d’un dispositif qui serait une première mondiale. Cocorico, oui, mais dans l’industrie du livre, on pince le nez…

Lire la suite


Tweet du Premier ministre de la France

Oui, on peut trouver un modèle économique viable tout en faisant en sorte que ses invendus ne soit pas détruits mais bien donnés ou transformés. On peut éviter ce gaspillage scandaleux.

 

Les Français ne peuvent plus tolérer qu’on mette en décharge ou qu’on incinère des produits neufs ! Cette élimination des invendus est un gaspillage qui dépasse l’entendement.

 


Vidéo du Premier ministre de la France

https://www.pscp.tv/gouvernementFR/1YqKDBjDVZAJV?t=31s

À LIRE AUSSI DANS CE MAGAZINE EN LIGNE

On achève bien les livres (titre anglais : Fiction Pulp) est un essai cinématographique écrit et réalisé par Bruno Deniel-Laurent, produit par Hélène Badinter (Ladybirds Films). Ce film propose un voyage inédit et poétique au cœur du pilon de Vigneux-sur-Seine, lieu de destruction et de recyclage des livres « arrivés en fin de vie ».

CLIQUEZ SUR LE LIEN CI-DESSOUS POUR LIRE NOTRE ARTICLE

On achève bien les livres, le film

BANDE ANNONCE

 

 

Président éditeur, Fondation littéraire Fleur de Lys

Publié dans Actualité au jour le jour

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Article explicatif au sujet de notre maison d’édition

Entrez votre adresse de courriel pour suivre ce magazine littéraire et être notifié par courriel des nouvelles publications.

Joignez-vous à 1 110 autres abonnés

Dossier « Les 500 ans de la mort de Léonard de Vinci »
Dossier – Résultats du sondage « Les Québécois et leurs écrits »
TÉLÉCHARGEMENTS

Les documents PDF les plus populaires ci-dessous

Un petit détour – Vous êtes redirigés ici pour vous permettre de découvrir ce magazine en ligne avant de télécharger le document demandé. Tous nos documents à télécharger sont d’abord annoncés dans ce magazine. Abonnez-vous gratuitement (voir ci-dessous).

Composition technique d’un article de presse
Les styles interpersonnels selon Larry Wilson
Follow Le magazine en ligne de la Fondation littéraire Fleur de Lys on WordPress.com
Magazine littéraire

Ce magazine littéraire est l’œuvre de la Fondation littéraire Fleur de Lys et s'inscrit dans une mission d'éducation populaire au sujet du monde du livre, et ce, tant auprès des auteurs que des lecteurs.

Vous pouvez nous écrire à l'adresse suivante :


contact@manuscritdepot.com

Archives
%d blogueurs aiment ce contenu :