L’auteur Yvan Godbout injustement mis en cause ? (UNEQ)

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

L’auteur Yvan Godbout injustement mis en cause ?

Montréal, 20 mars 2019 — À la suite de l’arrestation de l’écrivain Yvan Godbout et du directeur des Éditions AdA, Nycolas Doucet, accusés de production et de distribution de pornographie juvénile pour un passage du roman Hansel et Gretel (2017), l’UNEQ a été sollicitée par des médias.

L’écrivain, qui a été relâché sous promesse de comparaître en avril prochain, n’a fait aucune déclaration. Son éditeur, lui aussi relâché, refuse de commenter l’affaire publiquement, sur les conseils de son avocat. L’UNEQ est évidemment préoccupée par cette situation, mais n’ayant pas accès au dossier judiciaire, elle ne peut qu’effectuer une mise en contexte afin de permettre tant aux écrivains qu’au grand public de mieux comprendre les enjeux qui sont soulevés.

Que dit la loi ?

Le Code criminel canadien qualifie entre autres de pornographie juvénile « tout écrit, toute représentation ou tout enregistrement sonore qui préconise ou conseille une activité sexuelle avec une personne âgée de moins de dix-huit ans » et « tout écrit dont la caractéristique dominante est la description, dans un but sexuel, d’une activité sexuelle avec une personne âgée de moins de dix-huit ans ». Produire, distribuer ou posséder de tels écrits constituent des actes criminels.

Cependant, le Code criminel énonce un « moyen de défense » en cas d’accusation :

« Nul ne peut être déclaré coupable d’une infraction au présent article [sur la pornographie juvénile] si les actes qui constitueraient l’infraction :

a) ont un but légitime lié à l’administration de la justice, à la science, à la médecine, à l’éducation ou aux arts ;

b) ne posent pas de risque indu pour les personnes âgées de moins de dix-huit ans. »

⇒ Pour lire la définition de la pornographie juvénile selon le Code criminel, cliquez ici.

Quelle limite à la liberté d’expression ?

Dans l’hypothèse où les seuls faits reprochés à l’écrivain Yvan Godbout seraient exclusivement liés à un passage de son œuvre Hansel et Gretel, il nous apparaît démesuré d’avoir procédé à son arrestation. Il s’agit d’un texte rédigé dans un contexte artistique. Aussi, criminaliser celui-ci pourrait s’apparenter à une privation de la liberté d’expression.

Revue de presse

 -30-

Source : Union des Écrivaines et des Écrivains québécois (UNEQ).

Président éditeur, Fondation littéraire Fleur de Lys

Tagged with: , , , ,
Publié dans Actualité au jour le jour

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Entrez votre adresse de courriel pour suivre ce magazine littéraire et être notifié par courriel des nouvelles publications.

Joignez-vous à 1 083 autres abonnés

Dossier « Les 500 ans de la mort de Léonard de Vinci »
Dossier – Résultats du sondage « Les Québécois et leurs écrits »
TÉLÉCHARGEMENTS

Les documents PDF les plus populaires ci-dessous

Un petit détour – Vous êtes redirigés ici pour vous permettre de découvrir ce magazine en ligne avant de télécharger le document demandé. Tous nos documents à télécharger sont d’abord annoncés dans ce magazine. Abonnez-vous gratuitement (voir ci-dessous).

Composition technique d’un article de presse
Les styles interpersonnels selon Larry Wilson
Follow Le magazine en ligne de la Fondation littéraire Fleur de Lys on WordPress.com
Magazine littéraire

Ce magazine littéraire est l’œuvre de la Fondation littéraire Fleur de Lys et s'inscrit dans une mission d'éducation populaire au sujet du monde du livre, et ce, tant auprès des auteurs que des lecteurs.

Vous pouvez nous écrire à l'adresse suivante :


contact@manuscritdepot.com

Archives
%d blogueurs aiment ce contenu :