Budget du Québec 2019-2020 : Promouvoir la culture

Cliquez ici pour télécharger l’extrait du Budget du Québec 2019-2020 consacré à la culture (PDF)


6. PROMOUVOIR LA CULTURE

La créativité artistique et le dynamisme des entreprises culturelles contribuent à façonner l’identité du Québec tout en participant activement à son développement économique.

À cet égard, le budget 2019- 2020 prévoit des investissements de plus de 295 millions de dollars visant à :

  • encourager la créativité culturelle;
  • enrichir la culture au sein des collectivités;
  • valoriser le patrimoine culturel et religieux.


6.1 Encourager la créativité culturelle

Dans le but d’offrir des conditions favorisant une démarche créative ainsi qu’un processus de production et de mise en marché optimal, une somme de plus de 74 millions de dollars sur cinq ans sera consacrée au renforcement de l’offre culturelle québécoise.


6.1.1 Stimuler l’entrepreneuriat culturel

Les artisans et créateurs culturels québécois évoluent dans un contexte de forte concurrence internationale. Afin de tirer pleinement profit de leurs œuvres, ils doivent être en mesure de créer ou de saisir les occasions d’affaires qui s’offrent à eux.

Le budget 2019-2020 prévoit une somme de 32,5 millions de dollars sur cinq ans pour encourager le développement des compétences entrepreneuriales tant chez les artistes-entrepreneurs que dans les entreprises culturelles, notamment en :

  • bonifiant les programmes d’aide de la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC) pour stimuler davantage les initiatives axées sur le développement de propriétés intellectuelles et de modèles d’affaires innovants, contribuant au rayonnement des entreprises culturelles québécoises sur la scène internationale;
  • adaptant l’offre de soutien du Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ) pour accroître la fibre entrepreneuriale des artistes et les soutenir dans leurs stratégies d’affaires et de mise en marché de leurs créations.

6.1.2 Favoriser une programmation originale à Télé-Québec

Diffuseur public depuis cinquante ans, Télé-Québec joue un rôle important dans l’univers culturel québécois en offrant des contenus éducatifs de qualité. Dans un contexte de mondialisation de la diffusion des contenus audiovisuels, où l’offre est majoritairement étrangère et de langue anglaise, la production de contenus originaux de langue française doit être soutenue.

Le budget 2019-2020 prévoit 25 millions de dollars sur cinq ans afin que Télé-Québec puisse conserver son leadership en programmation jeunesse, offrir du contenu en français reflétant les valeurs et la culture d’ici et assurer l’accessibilité de ces productions originales à un vaste auditoire sur ses plateformes de diffusion.


6.1.3  Appuyer l’industrie de la musique à l’ère du numérique

L’arrivée des plateformes de diffusion en continu a transformé de façon considérable le modèle d’affaires de l’industrie de la musique. Les revenus découlant de la vente d’albums, physiques et numériques, ont chuté sans être pour autant compensés par ceux provenant de ces plateformes.

Les acteurs du milieu musical doivent rapidement s’adapter à ce nouvel environnement de mise en marché, notamment pour assurer la visibilité des contenus musicaux québécois diffusés en ligne et permettre leur traçabilité en vue du respect et d’une gestion efficace des droits d’auteur.

Le budget 2019-2020 prévoit 15 millions de dollars sur cinq ans pour appuyer l’industrie de la musique dans la poursuite de l’adaptation de son modèle d’affaires à l’ère du numérique et ainsi assurer une offre musicale diversifiée et de qualité par les artistes québécois.


6.1.4 Soutenir un programme de mise à niveau des ateliers d’artistes

Les ateliers d’artistes sont des lieux privilégiés de création et constituent une clé importante du dynamisme artistique québécois. Toutefois, les artistes éprouvent des difficultés à conserver des espaces de création répondant à leurs besoins spécifiques, principalement dans la région de Montréal.

Le budget 2019-2020 prévoit un investissement de 25 millions de dollars sur cinq ans pour financer un programme de mise à niveau des ateliers d’artistes de la Ville de Montréal. Doté d’une enveloppe de 30 millions de dollars, incluant la contribution de la Ville de Montréal, ce programme permettra la rénovation et l’aménagement d’espaces de travail pour les artistes, en plus de revitaliser les quartiers montréalais et d’encourager la propriété collective des ateliers.


6.2 Enrichir la culture au sein des collectivités

Le gouvernement veut assurer un accès de qualité aux produits culturels québécois à l’ensemble de la population. Ainsi, une somme de 148 millions de dollars sera accordée pour des initiatives visant à enrichir la culture au sein des collectivités.


6.2.1 Favoriser l’accès à des sorties culturelles et enrichir le contenu offert dans les bibliothèques scolaires

Le gouvernement s’est engagé à financer des sorties culturelles et des ressources de qualité dans les bibliothèques scolaires. Ainsi, des investissements additionnels permettront de financer annuellement deux sorties culturelles par enfant du préscolaire, du primaire et du secondaire. Le gouvernement bonifie également les sommes prévues pour l’acquisition d’œuvres littéraires, de livres numériques et de documentaires dans les bibliothèques scolaires.

Le budget 2019-2020 prévoit 135 millions de dollars sur cinq ans pour favoriser l’accès à des sorties culturelles et enrichir le contenu offert dans les bibliothèques scolaires.


6.2.2  Promouvoir la langue française

Le gouvernement du Québec met de l’avant des actions afin de promouvoir le français comme élément de fierté des Québécois de toutes origines, notamment auprès des personnes en apprentissage de la langue française.

  • Par exemple, en partenariat avec la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, un programme de jumelage linguistique propose des ateliers de français gratuits, animés par des étudiants universitaires, qui sont destinés aux commerçants désirant apprendre le français directement sur leur lieu de travail.

Le budget 2019-2020 prévoit 10 millions de dollars sur cinq ans pour mieux appuyer ce type d’initiatives permettant un apprentissage adapté du français et qui favorise son usage dans l’espace public québécois, en particulier dans les milieux de travail du Grand Montréal.


6.2.3 Soutenir le secteur de la presse d’information écrite à l’égard des coûts du recyclage

Les propriétaires et distributeurs de médias écrits ont vu les coûts liés à la récupération des matières augmenter ces dernières années. Dans un contexte où l’information migre de plus en plus vers des supports numériques et où il en résulte des baisses de revenus importantes pour les entreprises du secteur de la presse d’information écrite, la pression financière additionnelle qu’elles doivent supporter en matière de collecte sélective peut s’avérer problématique.

Ainsi, pour aider les entreprises de la presse d’information écrite à faire face au virage technologique tout en préservant le système actuel de compensation aux municipalités pour le service de collecte sélective, le budget 2019-2020 prévoit une subvention non récurrente de 3 millions de dollars à RecycleMédias.


6.3 Investir pour valoriser le patrimoine culturel et religieux

Afin de promouvoir l’héritage collectif québécois, des sommes totalisant plus de 73 millions de dollars sur cinq ans seront investies pour valoriser le patrimoine culturel et religieux.


6.3.1  Valoriser le patrimoine culturel québécois

Le Fonds du patrimoine culturel québécois, mis en place en 2006, vise à soutenir financièrement la connaissance, la protection, la mise en valeur et la transmission du patrimoine. Il est financé par un prélèvement annuel sur les revenus de la taxe spécifique sur les produits du tabac.

Depuis la création du fonds, 150,4 millions de dollars ont été annoncés pour la réalisation de projets totalisant des investissements de près de 300 millions de dollars incluant la part des partenaires, des propriétaires de biens patrimoniaux, des municipalités et des organismes sans but lucratif voués à la valorisation du patrimoine.

Le gouvernement prolonge d’une année, soit jusqu’en 2023-2024, le prélèvement de 19,5 millions de dollars sur les revenus de la taxe spécifique sur les produits du tabac versé au Fonds du patrimoine culturel québécois. De plus, le gouvernement y ajoute un prélèvement de 4 millions de dollars, initialement prévu en 2018-2019. Ainsi, le versement total au Fonds du patrimoine culturel québécois, en 2023-2024, s’élèvera à 23,5 millions de dollars.


6.3.2 Soutenir et promouvoir la conservation et la mise en valeur du patrimoine religieux québécois

Le Conseil du patrimoine religieux du Québec (CPRQ) a pour mission de soutenir et de promouvoir la conservation et la mise en valeur du patrimoine religieux québécois en versant une aide financière à ses partenaires (lieux de culte, municipalités, organismes à but non lucratif et propriétaires privés).

Les retombées des investissements en restauration du patrimoine religieux sont considérables, que ce soit sur le plan économique, social, professionnel ou culturel. De plus, les besoins de restauration ne cessent de croître depuis que le nombre d’édifices admissibles a augmenté.

Le budget 2019-2020 prévoit une bonification de 25 millions de dollars sur cinq ans pour le CPRQ afin de soutenir et de mettre en valeur le patrimoine religieux.


6.3.3  Soutenir les institutions muséales

Le Programme d’aide au fonctionnement des institutions muséales (PAFIM) verse des montants d’aide financière pour chacune des institutions muséales soutenues.

En 2018, le ministère de la Culture et des Communications a mis en œuvre, au nom du gouvernement du Québec, un processus d’agrément des institutions muséales qui permettra d’attribuer un sceau de qualité aux organismes, sur la base du respect des normes muséales et de la qualité de leur offre. Un nombre important d’institutions muséales qui n’avaient pas de statut jusqu’à maintenant obtiendront le statut d’institution muséale agréée. De ce nombre, plusieurs deviendront admissibles au PAFIM et souhaiteront obtenir une aide financière dans ce programme.

Le budget 2019- 2020 prévoit une bonification de 15 millions de dollars sur cinq ans pour le PAFIM afin de soutenir de nouvelles institutions muséales qui se qualifieront.


6.3.4 Encourager la diversification des revenus des sociétés d’État en culture

La création d’un programme d’appariement encouragera les sociétés d’État en culture à diversifier leurs sources de financement et à capitaliser une part de leurs revenus provenant des collectes de fonds.

Les détails de ce nouveau programme seront présentés ultérieurement par la ministre de la Culture et des Communications.

Ainsi, le gouvernement prévoit un montant de 10 millions de dollars sur cinq ans afin d’aider ces sociétés d’État en culture à pérenniser une partie de leurs revenus.


Source : Budget du Québec 2019-2020, Plan budgétaire, Section D – Augmenter le potentiel de l’économie, 6. Promouvoir la culture, Ministère des Finances, Gouvernement du Québec, pp D-67 à D-73.


Cliquez ici pour télécharger l’extrait du Budget du Québec 2019-2020 consacré à la culture (PDF)


 

Président éditeur, Fondation littéraire Fleur de Lys

Tagged with: ,
Publié dans Actualité au jour le jour

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Article explicatif au sujet de notre maison d’édition

Entrez votre adresse de courriel pour suivre ce magazine littéraire et être notifié par courriel des nouvelles publications.

Joignez-vous à 1 119 autres abonnés

Dossier « Les 500 ans de la mort de Léonard de Vinci »
Dossier – Résultats du sondage « Les Québécois et leurs écrits »
TÉLÉCHARGEMENTS

Les documents PDF les plus populaires ci-dessous

Un petit détour – Vous êtes redirigés ici pour vous permettre de découvrir ce magazine en ligne avant de télécharger le document demandé. Tous nos documents à télécharger sont d’abord annoncés dans ce magazine. Abonnez-vous gratuitement (voir ci-dessous).

Composition technique d’un article de presse
Les styles interpersonnels selon Larry Wilson
Follow Le magazine en ligne de la Fondation littéraire Fleur de Lys on WordPress.com
Magazine littéraire

Ce magazine littéraire est l’œuvre de la Fondation littéraire Fleur de Lys et s'inscrit dans une mission d'éducation populaire au sujet du monde du livre, et ce, tant auprès des auteurs que des lecteurs.

Vous pouvez nous écrire à l'adresse suivante :


contact@manuscritdepot.com

Archives
%d blogueurs aiment ce contenu :