L’auto-édition : illusions et réalités par Mario Parent, Université de Sherbrooke

L’auto-édition : illusions et réalités

par Mario Parent, Université de Sherbrooke


Même si ce mémoire universitaire date de 1988, il n’a pas perdu de sa pertinence pour comprendre le phénomène de l’auto-édition et le chemin parcouru depuis les trente dernières années. La Fondation littéraire Fleur de Lys vous en recommande la lecture.


PREMIÈRES LIGNES

Un sujet original. Voilà le premier critère qui nous a amené à opter pour une étude de l’auto-édition. Mais, en fait, qu’est-ce que l’auto-édition? Quels sont ses attraits, ses défauts? Vers quoi débouche-t-elle? Qu’est-ce qui incite un auteur à se lancer tout entier dans cette aventure où, souvent, on y laisse sa chemise et parfois plus? Peu d’études ont été consacrées, ici, à ce phénomène. En fait, il n’existe pas de travaux universitaires entièrement axés sur l’auto-édition. Phénomène marginal, bien souvent négligé sinon occulté par les diverses instances de reconnaissance (édition officielle, critique littéraire, librairie) l’auto-édition, si elle a attiré des noms maintenant célèbres en littérature, n’en demeure pas moins dans l’esprit de bien des gens un cas mineur de la représentation littéraire…


RÉSUMÉ

Mode d’édition répandu, mais non légitimé par les diverses instances de l’institution littéraire, l’auto-édition, qu’il faut distinguer du compte d’auteur, s’attire les faveurs d’auteurs pour qui la marginalité et l’autonomie sont des critères nécessaires à la liberté d’expression.

Pratique individualiste en marge du réseau de la critique conventionnelle, l’auto-édition n’a d’autres barrières que le budget des auteurs ce qui, souvent, s’avère être un facteur de frustration puisque le livre rêvé ne correspond pas toujours à l’objet présenté.

Bien que le critère de base soit la liberté, on dénote un fait troublant: tous les auteurs autonomes de la présente étude aimeraient être publiés par une maison d’édition reconnue, afin de profiter de la reconnaissance symbolique rattachée à la maison d’édition ainsi que de son réseau de distribution. C’est que la tâche à accomplir s’avère être souvent épuisante, surtout si on considère que pour chaque œuvre l’auteur autonome doit refaire en entier le circuit de l’édition: écriture, impression, diffusion, ce qui décourage bon nombre d’auteurs.

La présentation matérielle des livres laisse souvent à désirer à cause des moyens de reproduction à la portée de ces auteurs: photocopie, polycopie.

Enfin, soulignons que malgré l’idéologie sous-entendue par la pratique de l’auto-édition (affirmation, prise sur l’œuvre globale, contrôle de la vente et, surtout, reconnaissance du titre d’auteur à part entière), 50% des auteurs autonomes considèrent leur pratique comme un « faute de mieux », un pis-aller ayant permis à leur œuvre de voir le jour et que plusieurs d’entre eux avouent ne pas vouloir continuer dans cette voie.


Source : Université de Sherbrooke.


Téléchargement : vous pouvez faire la demande de téléchargement gratuit de ce document en complétant ce formulaire en ligne.


Président éditeur, Fondation littéraire Fleur de Lys

Tagged with: , ,
Publié dans Actualité au jour le jour

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Entrez votre adresse de courriel pour suivre ce magazine littéraire et être notifié par courriel des nouvelles publications.

Joignez-vous à 1 084 autres abonnés

Dossier « Les 500 ans de la mort de Léonard de Vinci »
Dossier – Résultats du sondage « Les Québécois et leurs écrits »
TÉLÉCHARGEMENTS

Les documents PDF les plus populaires ci-dessous

Un petit détour – Vous êtes redirigés ici pour vous permettre de découvrir ce magazine en ligne avant de télécharger le document demandé. Tous nos documents à télécharger sont d’abord annoncés dans ce magazine. Abonnez-vous gratuitement (voir ci-dessous).

Composition technique d’un article de presse
Les styles interpersonnels selon Larry Wilson
Follow Le magazine en ligne de la Fondation littéraire Fleur de Lys on WordPress.com
Magazine littéraire

Ce magazine littéraire est l’œuvre de la Fondation littéraire Fleur de Lys et s'inscrit dans une mission d'éducation populaire au sujet du monde du livre, et ce, tant auprès des auteurs que des lecteurs.

Vous pouvez nous écrire à l'adresse suivante :


contact@manuscritdepot.com

Archives
%d blogueurs aiment ce contenu :