La Fondation littéraire Fleur de Lys recherche les manuels scolaires du « cours classique »

La Fondation littéraire Fleur de Lys recherche les manuels scolaires du « cours classique » en vue de les rééditer et les offrir gratuitement en format numérique

Communiquez avec nous en écrivant à contact@manuscritdepot.com


COURS CLASSIQUE

Le cours classique était, au Canada français et plus particulièrement au Québec, un programme dispensé par des établissements d’enseignement secondaire et menant à l’obtention du baccalauréat ès arts. Ce cours était généralement d’une durée de huit ans et menait vers les études universitaires. Ses élèves se tournaient en général vers les professions libérales ou l’état ecclésiastique.

Origine

Le cours classique est l’héritier d’une tradition française qui remonte au XVIe siècle. Il a été apporté en Nouvelle-France par les Jésuites1, qui ont fondé le Collège des Jésuites de Québec2.

Dès leur arrivée en Nouvelle-France, les Jésuites songèrent à la fondation d’un collège. La prise de Québec par les Kirke retarda la réalisation de ce projet. Les Jésuites ouvrirent une petite école en 1634 (au temps de Champlain) et lui ajoutèrent une classe de latin l’année suivante : le Collège des Jésuites de Québec était fondé. C’était le premier collège en Amérique du Nord et pendant près d’un siècle et demi il sera connu officiellement sous le nom de « Le Collège des Jésuites de Québec ». Un édifice en bois fut d’abord construit, à l’emplacement actuel de l’Hôtel de ville. Il fut remplacé, en 1648, par un édifice en pierres et agrandi en 1740. Après la conquête, le gouvernement britannique s’empara des biens des Jésuites, y compris le collège. Le Collège de Québec fut forcé de fermer ses portes en 1776 et fut utilisé pendant cent ans comme caserne, dépôt d’archives et refuge, pour être ensuite démoli en 1878, après cent trente ans d’existence. Source : Archives nationales du Canada, C. Grignion d’après Richard Short, C-000354.

Photographie, L’ancien Collège des Jésuites, Québec, QC, vers 1870, Livernois, Gélatine argentique, 12 x 19 cm.

Façade du Collège Saint-Charles-Garnier. Auteur : Sylvain Brousseau (Wikipédia).

À la suite de la conquête britannique, le Collège des Jésuites fut fermé et son bâtiment transformé en caserne militaire. Le Petit Séminaire de Québec reprit une partie de sa mission d’enseignement destinée à la formation des clercs et des laïcs. Il a servi de modèle aux nombreux autres collèges qui furent fondés au XIXe siècle ailleurs au Québec, ainsi qu’en Acadie et au Manitoba3.

Contenu

L’historien Claude Galarneau donne cette définition du cours classique : « Un enseignement essentiellement littéraire fondé sur l’étude des auteurs, par une lente gradation dans les matières allant de la grammaire à la rhétorique, le tout complété par la philosophie et les sciences4. » Les huit années du cours classique portaient les noms suivants :

  1. Éléments latins (8e année);
  2. Syntaxe (9e année);
  3. Méthode (10e année);
  4. Versification (11e année);
  5. Belles-lettres (12e année);
  6. Rhétorique (13e année);
  7. Philosophie I (14e année);
  8. Philosophie II (15e année).

L’année de rhétorique était couronnée par un premier baccalauréat5.

Disparition

Avant que l’enseignement secondaire ne devienne gratuit, assez peu de jeunes fréquentaient le cours classique, qui était également critiqué comme peu adapté au monde moderne (il était opposé au « cours commercial »). À la suite du Rapport Parent en 1964, la plupart des établissements qui l’offraient ont progressivement cessé d’employer le terme; l’enseignement du grec puis du latin a été abandonné.

Les cinq premières années du cours classique sont devenues les cinq années de l’enseignement secondaire dans le système moderne d’éducation au Québec. L’année de rhétorique a été supprimée, et les deux années de philosophie sont devenues les deux années d’éducation pré-universitaire de l’enseignement collégial (cégep).

Notes et références

  1. « Le cours classique en Acadie » [archive], Université de Moncton
  2. « Les collèges classiques » [archive], Encyclopédie de l’Agora
  3. « Le Collège universitaire de Saint-Boniface » [archive], SchoolFinder.com
  4. Claude Galarneau, Les collèges classiques au Canada français, Montréal, Fides, 1978, p. 287.
  5. « L’ordre secondaire et l’ordre collégial au Séminaire de Sherbrooke » [archive], Séminaire de Sherbrooke

Source : Cours classique, Wikipédia.


À LIRE AUSSI

Les collèges classiques, Hélène Laberge, Encyclopédie de L’Agora

Collège classique, Roger Magnuson, L’Encyclopédie canadienne

Ressusciter le cours classique pour apprendre à mieux penser, Médium large, Radio-Canada

LE COURS CLASSIQUE POUR LES FILLES (1948-1952),  Monique Béchard, L’Encyclopédie de l’histoire du Québec / The Quebec History Encyclopedia, Marianopolis College

Repenser l’école – Une anthologie des débats sur l’éducation au Québec de 1945 au rapport Parent, Claude Corbo et Jean-Pierre Couture (Presses de l’Université de Montréal)


Documents à télécharger

Les collèges classiques pour garçons au Québec, XIXe-XXe siècles, Christine Hudon, Université de Sherbrooke (PDF)

Les collèges classiques au Canada Français, Claude Galarneau, Les Cahiers des dix, Numéro 42, 1979

Ce fameux cours classique ou les dessous de la didactique, Agnès Whitfeld, Lettres québécoises, Numéro 54, été 1989

Une enquête sur la conception de la philosophie dans les collèges classiques

Président éditeur, Fondation littéraire Fleur de Lys

Publié dans Actualité au jour le jour

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Dossier Journée mondiale du livre et du droit d’auteur 23 avril 2019
TÉLÉCHARGEMENTS

Les documents PDF les plus populaires ci-dessous

Un petit détour – Vous êtes redirigés ici pour vous permettre de découvrir ce magazine en ligne avant de télécharger le document demandé. Tous nos documents à télécharger sont d’abord annoncés dans ce magazine. Abonnez-vous gratuitement (voir ci-dessous).

Composition technique d’un article de presse
Les styles interpersonnels selon Larry Wilson
Follow Le magazine en ligne de la Fondation littéraire Fleur de Lys on WordPress.com
Magazine littéraire

Ce magazine littéraire est l’œuvre de la Fondation littéraire Fleur de Lys et s'inscrit dans une mission d'éducation populaire au sujet du monde du livre, et ce, tant auprès des auteurs que des lecteurs.

Vous pouvez nous écrire à l'adresse suivante :


contact@manuscritdepot.com

Archives

Entrez votre adresse de courriel pour suivre ce magazine littéraire et être notifié par courriel des nouvelles publications.

Joignez-vous à 1 071 autres abonnés

%d blogueurs aiment ce contenu :