Publication du Rapport annuel de gestion 2017-2018 du Ministère de la Culture et des Communications du Québec

Publication du Rapport annuel de gestion 2017-2018 du Ministère de la Culture et des Communications du Québec

Le rapport annuel de gestion 2017-2018 du ministère de la Culture et des Communications, qui porte sur l’exercice financier ayant pris fin le 31 mars 2018, a été déposé à l’Assemblée nationale le 7 décembre 2018.

Le rapport met en évidence les résultats obtenus en lien avec les orientations et les objectifs stratégiques inscrits dans le Plan stratégique 2012-2016 du Ministère, qui a été prolongé jusqu’au 31 mars 2018.

En savoir plus

 -30-

Source : Ministère de la Culture et des Communications du Québec.


Monsieur François Paradis
Président de l’Assemblée nationale
Hôtel du Parlement
Québec

Monsieur le Président,C’est avec plaisir que je vous transmets le Rapport annuel de gestion du ministère de la Culture et des Communications pour l’exercice financier ayant pris fin le 31 mars 2018. Bien que je n’aie pas pris part à l’élaboration de ses orientations et à leur concrétisation au cours de la période visée, je tiens à souligner l’excellence du travail effectué par celles et ceux qui y ont œuvré et qui y œuvrent encore.

Ce document constitue un survol de l’action du Ministère sous l’administration précédente et dresse un état de situation de ses engagements relatifs à la promotion de la culture, des communications et de la langue française.

Il précise les progrès accomplis dans le développement de la créativité et dans celui de l’expression identitaire et linguistique du Québec. Il fait aussi mention des avancées du Québec attribuables à l’esprit d’innovation à une époque où l’économie numérique conditionne tous les champs d’activité de notre société – en particulier ceux qui sont liés à l’expression artistique et culturelle.

À la lecture des pages qui suivent, vous pourrez apprécier le travail effectué par le ministère de la Culture et des Communications pour le développement et le rayonnement du Québec dans l’ensemble des domaines de la culture, des communications et de la langue française.

Veuillez agréer, Monsieur le Président, l’expression de mes sentiments les meilleurs.

La ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Langue française,

NATHALIE ROY

Québec, novembre 2018


Un extrait de notre commentaire

Les librairies sont des infrastructures culturelles essentielles à la diffusion et à la mise en valeur du livre, ainsi que de la littérature et de l’édition québécoises. Le rôle que jouent les librairies est fondamental pour accroître l’amour de la lecture, pour améliorer l’accès aux livres et pour favoriser l’essor culturel des communautés auxquelles elles donnent des services. À ce titre, la Loi sur le développement des entreprises québécoises dans le domaine du livre vise à maintenir un solide réseau de librairies agréées sur tout le territoire québécois. De plus, le Plan d’action sur le livre (2015-2018) comporte différentes mesures destinées à optimiser la performance des librairies agréées afin qu’elles puissent se réinventer, s’unir et améliorer leur santé commerciale.

Considérant qu’il s’agit d’entreprises, plusieurs facteurs peuvent influencer l’ouverture ou la fermeture des librairies. L’agrément est un moyen de favoriser leur émergence ou leur maintien puisqu’il leur donne accès à l’aide publique et leur concède le marché institutionnel. Le nombre de librairies agréées n’a presque pas varié au cours des dernières années, passant de 189, en 2012, à 185, en 2017.

Le nombre de régions qui ont au moins trois librairies agréées sur leur territoire est lui aussi demeuré stable depuis 2012. Le Québec peut donc compter sur un véritable réseau territorial de librairies agréées qui se maintient au fil des années, et ce, dans toutes les régions (à l’exception du Nord-du-Québec).

Source : Rapport annuel de gestion 2017-2018 du ministère de la Culture et des Communications, p. 36.

Finalement, on peut soutenir que les libraires crient au loup depuis 2012 en brandissant les fermetures de librairies pour justifier plus d’aide financière de l’État.

 

Président éditeur, Fondation littéraire Fleur de Lys

Tagged with: , , ,
Publié dans Actualité au jour le jour

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Entrez votre adresse de courriel pour suivre ce magazine littéraire et être notifié par courriel des nouvelles publications.

Joignez-vous à 1 083 autres abonnés

Dossier « Les 500 ans de la mort de Léonard de Vinci »
Dossier – Résultats du sondage « Les Québécois et leurs écrits »
TÉLÉCHARGEMENTS

Les documents PDF les plus populaires ci-dessous

Un petit détour – Vous êtes redirigés ici pour vous permettre de découvrir ce magazine en ligne avant de télécharger le document demandé. Tous nos documents à télécharger sont d’abord annoncés dans ce magazine. Abonnez-vous gratuitement (voir ci-dessous).

Composition technique d’un article de presse
Les styles interpersonnels selon Larry Wilson
Follow Le magazine en ligne de la Fondation littéraire Fleur de Lys on WordPress.com
Magazine littéraire

Ce magazine littéraire est l’œuvre de la Fondation littéraire Fleur de Lys et s'inscrit dans une mission d'éducation populaire au sujet du monde du livre, et ce, tant auprès des auteurs que des lecteurs.

Vous pouvez nous écrire à l'adresse suivante :


contact@manuscritdepot.com

Archives
%d blogueurs aiment ce contenu :