Le Festival international de la littérature (FIL) du 21 au 30 septembre 2018

COMMUNIQUÉ

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

LE FIL DÉVOILE LE PROGRAMME DE SA 24e ÉDITION

Montréal, le 21 août 2018 – Du 21 au 30 septembre 2018, ce sont près de 250 écrivains et artistes de toutes disciplines et de toutes générations confondues, d’ici et d’ailleurs, qui participeront au 24e Festival international de la littérature (FIL)! Cette grande fête annuelle des mots se déroulera cette année dans 23 lieux de diffusion comme la Place des Arts, le Théâtre Outremont, le Lion d’Or, l’Espace GO, l’Usine C, le Théâtre de Quat’sous, la Grande Bibliothèque, la Maison Théâtre, les Jardins Gamelin, ainsi que dans plusieurs autres lieux culturels et littéraires du Grand Montréal!

Le FIL 2018 c’est 54 manifestations différentes, dont une majorité sont des créations inédites. Au programme de cette édition festive : des mises en scène de vos romans préférés, des histoires écrites et dites par des femmes, de nouveaux regards autochtones, des happenings littéraires, des événements témoignant des liens inattendus entre la littérature et la science, des jeux de mots pour petits et grands lecteurs, des rencontres, du cinéma, des installations et plusieurs autres manifestations plus ludiques et audacieuses les unes que les autres!

SPECTACLES LITTÉRAIRES

Doté d’une voix qui envoûte, James Hyndman se plaît très souvent à lire à voix haute ses auteurs préférés, dans des théâtres et autres lieux culturels. On le savait donc grand lecteur, mais voilà qu’il nous réserve une très belle surprise cet automne en se faisant aussi écrivain, avec la parution d’Océans. Son récit fait penser à un oratorio qui dit autrement les petites violences ordinaires du manque. On y entend s’exprimer des couples, surtout, mais pas seulement. James a invité sa complice Evelyne de la Chenelière et le pianiste Laurier Rajotte à partager la scène avec lui pour cette lecture-spectacle exceptionnelle d’un récit qui vous envoûtera.

La science n’est pas que chiffres et formules : elle est aussi littérature. C’est ce qu’on découvrira en compagnie de Yanick Villedieu, accompagné de la pianiste Marianne Trudel, avec Du Big Bang à la double hélice, une mise en lecture signée Antoine Laprise de textes écrits par d’illustres scientifiques comme Oliver Sacks, Charles Darwin, Albert Einstein, Hubert Reeves, Stephen Hawking, le Frère Marie-Victorin, Fernand Seguin et bien d’autres.

Le Cabaret des hypothèses, imaginé par Marie-Paule Grimaldi et Julie Dirwimmer, témoignera aussi, de manière festive et ludique, des liens inattendus entre art et science, en compagnie de Mathieu Arsenault, Kim Doré, Jean-François Chassay, Urbain Desbois, Isabelle St-Pierre, François-Joseph Lapointe, Jacques Goldstyn, Rober Racine et Nicolas Letarte-Bersianik.

Personne n’est à l’abri d’une peine d’amour. On se souviendra du spectacle présenté en 2017 qui illustrait la « manière féminine » de vivre la rupture amoureuse, à partir d’une série de textes écrits par des femmes ; or, voilà que cette année (c’està leur tour de) Larguer les amours ! Des hommes issus de différents horizons – dont Stanley Péan, Christian Vézina, Alexandre Jardin, Luc Boulanger et Mauricio Segura – ont accepté de raconter ce moment parfois incompréhensible, souvent douloureux, mais presque toujours déstabilisant. Le temps d’une soirée, mise en scène par Marika Lhoumeau, les acteurs Denis Bernard, Louis Champagne et Iannicko N’Doua interprèteront plusieurs de ces textes, accompagnés musicalement par Jérôme Minière.

Les Herbes rouges ont choisi de débuter les festivités soulignant leur cinquantième anniversaire avec un grand spectacle intitulé La volière est un oiseau / de milliards de têtes, mis en lecture par Dany Boudreault.  On y verra et entendra seize poètes importants de la maison de toutes générations, dont François Charron, Carole David, Roxane Desjardins, Roger Des Roches, Clémence Dumas-Côté, Benoit Jutras et René Lapierre, accompagnés par le musicien Navet Confit. Seront aussi de la fête Sophie Desmarais et Iannicko N’Doua, pour faire entendre quatre illustres disparu•e•s : Huguette Gaulin, Marcel Hébert, Denis Vanier et Josée Yvon.

Marcel Sabourin, ce grand artiste qui a marqué quatre générations de Québécois, nous propose avec Petits carnets d’un rien pantoute etc. une lecture de ses textes philosophiques, existentiels ou humoristiques, entrecoupée d’anecdotes sur la Révolution tranquille, Mai 68 et autres moments « pas du tout tranquilles » qui ont jalonné son parcours.

C’est à Pascale Montpetit que Kim Yarovsheskaya a confié le soin de raconter son Voyage en Amérique. Une histoire qui débute quand la petite Kim, à l’âge de dix ans, a dû quitter son Moscou natal. Et qui se poursuit lorsque, des années plus tard, elle créera à partir d’un souvenir d’enfance le personnage de Fanfreluche toute en devenant une des plus grandes interprètes québécoises du théâtre de Tchekhov.

HISTOIRES DE FEMMES EN SCÈNE

Une place de choix est donnée à l’écriture des femmes lors de ce FIL 2018. Tout d’abord avec Le Désert mauve, un spectacle librement inspiré du célèbre roman, paru en 1987, qui tient à la fois du théâtre, du cinéma et de la rencontre littéraire, avec Nicole Brossard et Simon Dumas en face à face sur scène, ainsi que, sur vidéo, Judith Rompré, Evelyne de la Chenelière, Marie Gignac et de nombreux autres acteurs et actrices.

Il y a déjà dix ans qu’a été publié La Liste, un des textes les plus significatifs de notre littérature sur l’aliénation de femme, de mère, d’amoureuse, d’être humain dans une société individualiste. Jennifer Tremblay, son auteure, a choisi de nous en proposer une lecture, sa lecture, accompagné du musicien Jean-François Boisvenue, dans une mise en espace signée Gaétan Paré.

De nouvelles voix féminines se feront également entendre, comme celle de Lula Carballo dont Créatures du hasard, son premier récit fort remarqué lors de sa publication au printemps dernier, sera lu par Laetitia Isambert. Quelques jours plus tard, ce sera au tour d’Amélie Prévost et de Queen Ka, femmes de lettres et de jeu, de faire éclater le plafond de verre avec leur poésie espiègle et lumineuse dans leur spectacle Fol Ouvrage (Torcher des paillettes).

Parmi les autres moments forts de cette édition 2018, mentionnons aussi la mise en lecture de Homo Sapienne de Niviaq Korneliussen, cette jeune écrivaine inuïte du Groenland que le New Yorker a qualifié de « nouvelle étoile du Nord ». Le metteur en scène Eric Jean a été séduit par ce livre qui parle du désir universel d’être soi, socialement et intimement. Dans une adaptation qu’il signe en collaboration avec Marie-André Gill, il nous propose un objet à la fois littéraire et théâtral, le tout dans une ambiance de concert rock, mettant en scène les interprètes Soleil Launière, Jade-Mariuka Robitaille, Etienne Lou, Sophie Desmarais, Émilie Gilbert, la chanteuse Anachnid et le musicien Simon Gauthier.

CONCERTS ET PERFORMANCES LITTÉRAIRES

L’École des vertiges marque le retour sur scène de Tristan  Malavoy, un auteur et mélodiste inspiré qui fait son bonheur et le nôtre en mariant chanson à texte et couleurs pop. Le temps d’une soirée, accompagné d’Émilie Bibeau et de ses musiciens Véronique Baltazar, José Major et Philippe Brault, il va nous faire entendre ses nouvelles chansons composant un véritable carnet de voyage écrit sur les routes.

À l’occasion du lancement du deuxième tome de Rêves américains, et après plus 70 représentations tant au Québec qu’en Europe, Thomas Hellman revient au FIL 2018 avec son spectacle où il raconte l’histoire américaine, de la conquête de l’Ouest à la crise des années 30. On pourra également entendre Edgar Bori donner vie aux mots du poète Michel Garneau lors d’une représentation exceptionnelle de Garneau/Bori.

Les festivaliers littéraires sont invités cette année à une soirée unique en son genre, la Ligue d’improvisation littéraire, présentée par l’Union des écrivaines et écrivains québécois. Au cours de cette performance, imaginée par Laurent Dubois, quatre auteurs invités vont lire de courts textes qui serviront de base à quatre acteurs pour que ceux-ci puissent inventer une suite à l’histoire proposée. L’équipe des écrivains sera formée de Simon Boulerice, Yves Beauchemin, India Desjardins et Claudia Larochelle, et celle des acteurs de Réal Bossé, Simon Boudreault, Diane Lefrançois et Marie Michaud. Le tout accompagné par le talentueux pianiste Yves Morin.

Lors de la clôture du FIL, Émilie Bibeau, Dany Boudreault, Sophie Desmarais, Thomas Hellman, Soleil Launière, Pascale Montpetit, Stanley Péan et Michel Vézina vont relever le défi de la lecture à vue de textes qu’ils n’ont jamais lus, accompagnés de musiciens qui se prêtent eux aussi au jeu de l’improvisation sur la scène du Théâtre de Quat’sous. Ensemble, tous vont marcher sur le fil délicat tissé par les lectures choisies au hasard.  Le combustible de Notre bibliothèque – À vos livres, ce happening brûlant imaginé par Christian Lapointe, est puisé dans une bibliothèque collective à ciel ouvert. Neufs ou usagés, classiques ou pratiques, les ouvrages vont se transformer en terrain de jeu.

Le FIL présente aussi, pour une quatrième année, deux événements fort appréciés des festivaliers : d’abord, la Levée d’écrou, mettant en vedette pas moins de quatorze poètes, tous publiés aux Éditions de l’Écrou ces six dernières années, sous la direction artistique de Carl Bessette et de Jean-Sébastien Larouche; ensuite, le désormais mythique Cabaret des Brumes reprend vie en devenant le Cabaret du FIL au tout aussi mythique Bistro de Paris : chaque soir pendant cinq soirs, le cabaret animé par François Guerrette accueillera quatre poètes, tous accompagnés par la musique de Mutante Thérèse.

LETTRES CATALANES À L’HONNEUR

Après Genève, Port-au-Prince et Paris, c’est au tour de la Barcelone littéraire d’être célébrée lors de notre 24e  édition. Ce véritable petit festival catalan au cœur de ce FIL 2018, qui a été rendu possible grâce au soutien exceptionnel de l’Institut Ramon Llull, débutera aux Jardins Gamelin avec un concert de « rumba catalane », mettant en vedette les musiciens gitans du groupe Muchacho y los Sobrinos. Suivront ensuite une série de manifestations tant à la Place des Arts, à l’Usine C qu’à la Maison des écrivains.

Sol Picó et Mireia Tajero, figures majeures de la scène artistique de Barcelone avec leurs collaborations explosives et provocatrices, accompagneront en danse et en musique l’écrivaine Imma Monsó. Avec Barba Corsini, c’est à un spectacle à mi-chemin entre le spoken word et l’improvisation, alliant la poésie sonore, la pop, le dub et le bruitage que vous convieront le poète Eduard Escoffet et le musicien Pope.

La compagnie québécoise mille lucioles rendra hommage à Mercè Rodoreda, une contemporaine de « notre » Gabrielle Roy dont le nom résonne comme l’un des plus célèbres de la littérature catalane d’après-guerre, avec Des Fleurs pour Rodoreda,un spectacle mettant en scène Dominique Quesnel, Emma Gomez et Gabriel Favreau. L’écrivain Ramon Erra nous proposera une lecture en plein air de son roman Far West Gitano en compagnie du musicien Jack Jean Tarràdelas et de l’écrivain québécois Michel Vézina.

Une rencontre à l’heure de l’apéro vous permettra de faire connaissance avec Lluis Llach, l’artiste, l’écrivain et le citoyen engagé le plus célèbre de la Catalogne. Tout au long du FIL 2018, les écrivains catalans Xavier Bosch, Ramon Erra et Imma Monsó seront jumelés à des écrivains québécois pour des rencontres littéraires où il sera question de ce qui les unit, les distingue et les rapproche, tant dans leurs œuvres que dans leurs visions du monde.

LE FIL DES ENFANTS

Nouveauté cette année : le FIL s’adresse aux tout jeunes amoureux des mots ! Les festivaliers de 12 ans et plus pourront assister à Nocturne… en plein sous l’astre de midi, un spectacle mis en scène par Marie-Hélène da Silva et Kévin Bergeron (Moulin à musique), qui donne corps aux mots de la poète Élise Turcotte en invitant à une immersion dans un flot artistique où s’entremêlent la poésie, la musique contemporaine jouée en direct, et une œuvre visuelle habillée de projections vidéo.

Avec Les mots parleurs, la Maison Théâtre ouvre grandes ses portes aux enfants de 6 à 12 ans lors d’un journée spéciale axée sur l’écriture ! Accompagnés par Mireille Levert (poésie), Simon Boulerice (prose), Benoit Archambault (chanson), Franck Sylvestre (conte), Julie-Anne Ranger (théâtre) les jeunes seront invités à prendre part, en matinée, à des ateliers d’écriture. Puis, ils pourront se rendre aux Jardins Gamelin situés à proximité pour l’heure du dîner, où des activités ludiques et interactives seront offertes par le FIL, Communication-Jeunesse et le Prix des libraires du Québec. Ils reviendront en après-midi à la Maison Théâtre pour assister à une lecture publique, effectuée sur scène par Ève Landry et Sébastien René, des textes qu’ils auront écrits durant la matinée.

QUARTIERS LITTÉRAIRES ET ESPACES PUBLICS

Si l’expérience littéraire est tout d’abord et évidemment solitaire, rien cependant n’empêche que notre rapport aux mots devienne collectif, en occupant l’espace public! Tout comme tous les autres grands festivals montréalais, le FIL a, depuis 2012, son site extérieur au cœur du Quartier des spectacles. Pour la quatrième année consécutive, on retrouvera aux Jardins Gamelin la très jolie installation Bibliothèque du FIL, conçue par l’équipe de Judith Portier. Son principe est tout simple et s’inspire de toutes ces micro-bibliothèques qui permettent la libre circulation des livres, en prenant la forme de maisonnettes, de boîtes à lettres ou même de cabines téléphoniques qui envahissent de plus en plus l’espace urbain. Cette année encore, ce seront des médiateurs culturels d’Exeko qui animeront, en escouades littéraires, la Bibliothèque du FIL aux Jardins Gamelin.

Le FIL sera plus que jamais présent à Verdun : tout d’abord avec le Macadam littéraire, un déambulatoire avec, entre autres, Angèle Coutu, Nicholas Giguère, Baron Marc-André Lévesque, Monique Proulx, Marie Tifo et Jennifer Tremblay, qui investiront les commerces et les espaces publics de la rue Wellington. Toujours à Verdun, mais cette fois au Quai 5160, la contreculture sera à l’honneur au sens littéraire – en mots et en chansons – lors d’un cabaret mettant en scène Joséphine Bacon, Dorothée Berryman, Sébastien Dulude, Sébastien Lafleur, Maxime Olivier Moutier, VioleTT Pi et Brigitte Poupart.

Autre nouveauté cette année : le FIL sera aussi dans Hochelaga-Maisonneuve. C’est dans une ambiance de Fête foraine littéraire que Michel Vézina, de la librairie ambulante Le Buvard, prendra d’assaut la Place Valois, à titre de libraire, bien sûr, mais aussi d’animateur et d’écrivain. Pour l’occasion, ce saltimbanque de la littérature a invité ses amis écrivains et artistes à faire avec lui la fête à la littérature en plein air. Un rendez-vous à ne pas manquer.

CINÉMA, INSTALLATIONS ET ÉVÉNEMENTS SPÉCIAUX

En 2018, l’Agence TOPO célèbre ses 25 ans de fondation et ses 20 ans de présence en art et littérature numériques. Afin de célébrer ces anniversaires, TOPO s’associe au FIL et à BAnQ pour partager une réflexion sur l’évolution des écritures numériques autour de trois événements : une station de consultation de cédéroms d’artistes réalisés au Canada entre 1996 et 2003, une projection grand écran du photoroman Liquidation et une table ronde pour discuter de l’évolution des médias interactifs en présence d’artistes, écrivains et écrivaines qui ont investi ce créneau de la littérature numérique à ses balbutiements.

Dans une ambiance festive et humoristique, Kwahiantonhk! invite les festivaliers littéraires à découvrir la littérature des Premières Nations en jouant à un jeu de bingo spécial, animé par Louis-Karl Picard-Sioui, où le boulier détermine quels textes seront lus par Marie-Andrée Gill, J.D. Kurtness,  Jonathan Lamy,  Guy Sioui-Durand et les volontaires du public.

Côté cinéma, le regroupement Lisez l’Europe a choisi de présenter une série de films qui sont des adaptations au grand écran de romans européens contemporains, alors que MK2 propose une séance spéciale de La librairie de Mademoiselle Green, où les festivaliers sont invités à apporter un livre à échanger avant la projection.

Plusieurs lancements sont aussi prévus tout au long du FIL 2018 comme celui de Ce qui existe entre nous (éditions du passage) ou encore celui de Il existe un palais de teintes et d’hyperboles (Éditions Omri). Les 5 ans de Notabilia seront célébrés en compagnie de nombreux auteurs de la maison lors d’un apéro festif.

Et dernier événement « très spécial » à ne pas manquer : la deuxième édition de Un souper littéraire dégusté « à l’aveugle » organisé par Vues et Voix, de concert avec le restaurant O.Noir qui propose, cette année encore, une plongée littéraire et gastronomique dans l’univers des non-voyants.

DU 21 AU 30 SEPTEMBRE 2018

Pour tous les détails de la programmation et pour se procurer des billets, rendez-vous au festival-fil.qc.ca.

La billetterie du FIL est située à La Vitrine : (514) 285.4545 / lavitrine.com

-30-

SOURCE : Festival international de la littérature (FIL).

Enregistrer

Président éditeur, Fondation littéraire Fleur de Lys

Tagged with: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Publié dans Actualité au jour le jour

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Ce site web est sous licence Creative Commons – Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 2.5 Canada (CC BY-NC-ND 2.5 CA)
Article explicatif au sujet de notre maison d’édition

Entrez votre adresse de courriel pour suivre ce magazine littéraire et être notifié par courriel des nouvelles publications.

Joignez-vous à 1 257 autres abonnés

Dossier « Les 500 ans de la mort de Léonard de Vinci »
Dossier – Résultats du sondage « Les Québécois et leurs écrits »
TÉLÉCHARGEMENTS

Les documents PDF les plus populaires ci-dessous

Un petit détour – Vous êtes redirigés ici pour vous permettre de découvrir ce magazine en ligne avant de télécharger le document demandé. Tous nos documents à télécharger sont d’abord annoncés dans ce magazine. Abonnez-vous gratuitement (voir ci-dessous).

Composition technique d’un article de presse
Les styles interpersonnels selon Larry Wilson
Follow Appui-livres on WordPress.com
Magazine littéraire

Ce magazine littéraire est l’œuvre de la Fondation littéraire Fleur de Lys et s'inscrit dans une mission d'éducation populaire au sujet du monde du livre, et ce, tant auprès des auteurs que des lecteurs.

Vous pouvez nous écrire à l'adresse suivante :


contact@manuscritdepot.com

Archives
Recherche par catégorie
Se connecter
%d blogueueurs aiment cette page :