Sociologie de la littérature par Robert Escarpit, une réédition gratuite par la Chaire de recherche du Canada en histoire de l’édition et sociologie du littéraire


Je recommande la lecture de ce livre à tous les auteurs de la Fondation littéraire Fleur de Lys et à vos lecteurs. Pourquoi ? Selon moi, la pratique de l’écriture doit s’accompagner de lectures permettant d’élargir notre champ de vision de la littérature. Ce livre de la Collection Que sais-je ? des Presses universitaires de France, réédité plusieurs fois, traduit en 23 langues et vendu à plus de 100,000 exemplaires, a fait histoire dans le domaine de l’étude de la littérature. La liaison entre «littérature» et «sociologie» relève à la fois des auteurs, des lecteurs et des chercheurs dans le contexte sociale.

«La sociologie de la littérature se donne pour objet d’étudier le fait littéraire comme fait social. Cela implique une double interrogation : sur la littérature comme phénomène social, dont participent nombre d’institutions et d’individus qui produisent, consomment, jugent les œuvres, et sur l’inscription des représentations d’une époque et des enjeux sociaux en leur sein. Cette double interrogation induit, sur le plan méthodologique, une tension entre analyse externe et analyse interne des textes, tension qui traverse la sociologie de la littérature depuis ses origines.»

Source : Gisèle SAPIRO, « LITTÉRATURESociologie de la littérature », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 décembre 2017. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/litterature-sociologie-de-la-litterature/

Quand la Fondation littéraire Fleur de Lys lance la collection «Le peuple en écriture», elle considère l’écriture comme un fait social qui se rapporte à l’accès et au renouvellement historique de l’instruction publique au Québec au cours de la Révolution tranquille, et ce, au profit du plus grand nombre. L’étude de la pratique de l’écriture et de la pratique de la lecture chez les générations d’Après-guerre (Baby Boomers) qui se retrouvent sur les bancs d’écoles dans les années 60 et 70 entraîne une véritable démocratisation de ces pratiques, profitable à plusieurs tout au long de leur vie personnelle et de leur vie professionnelle. Ils écrivent plus que toutes les générations passées dans le cadre de leur emploi et dans le cadre de leur vie personnelle où le journal intime occupe une place de choix. Ils sont les témoins de l’émergence de l’industrie québécoise du livre, notamment des écrivains et du succès populaire de leurs œuvres, qui prennent ainsi une aura culturelle et sociale particulière. Ils participent au succès de l’établissement et du développement des bibliothèques publiques et des librairies. Arrivées à la pré-retraire sinon à la retraite, un bon nombre d’écoliers de la Révolution tranquille s’adonnent désormais à l’écriture comme on s’adonne à un loisir. Pour la Fondation littéraire Fleur de Lys, on peut parler du «Peuple en écriture» compte tenu de la popularité de la pratique de l’écriture. Voilà donc un brin de sociologie de la littérature.


Sociologie de la littérature par Robert Escarpit, une réédition gratuite par la Chaire de recherche du Canada en histoire de l’édition et sociologie du littéraire


Chaire de recherche du Canada en histoire de l’édition et sociologie du littéraire

 socius : ressources sur le littéraire et le social


RÉÉEDITION EN LIBRE ACCÈS

Sociologie de la littérature

Robert Escarpit, Sociologie de la littérature, Paris, Presses Universitaires de France, coll. « Que sais-je ? », 8e édition, 1992 (édition originale en 1958).

SOMMAIRE


Source : http://ressources-socius.info/index.php/reeditions/17-reeditions-de-livres/173-sociologie-de-la-litterature


Robert Escarpit, Sociologie de la littérature, édition présentée par Anthony Glinoer, site des ressources Socius, URL : http://ressources-socius.info/index.php/reeditions/17-reeditions-de-livres/173-sociologie-de-la-litterature, page consultée le 02 janvier 2018.


La présente réédition a été menée à bien grâce au travail d’assistanat de recherche de Julien Côté. Qu’il en soit ici remercié, de même qu’Olivier Lapointe pour son aide précieuse au moment de la mise en ligne.


TÉLÉCHARGEMENT

J’ai réuni les fichiers des différentes parties de ce livre en un seul fichier à télécharger en cliquant ici.


À propos de la Chaire de recherche du Canada en histoire de l’édition et sociologie du littéraire

Objet de la recherche

Renouveler les approches sociales du fait littéraire dans le monde francophone

Importance de la recherche

Encourager le dialogue entre les perspectives critiques et favoriser les échanges internationaux en sociologie du littéraire et en histoire du livre et de l’édition

La production collective du littéraire

Comment le texte d’un écrivain devient-il un livre et quelle place ce livre occupe-t-il dans l’univers social? Voilà les questions centrales auxquelles souhaite répondre Anthony Glinoer, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en histoire de l’édition et sociologie du littéraire.

Anthony Glinoer se concentre sur la période allant du 19e au 21e siècle et sur une multiplicité de cultures (Belgique francophone, Québec et France), afin d’étudier deux intermédiaires littéraires cruciaux : les éditeurs et les groupes d’écrivains. Les archives des éditeurs et les représentations de la vie littéraire dans les romans permettent au chercheur d’explorer la dimension collective du littéraire.

En étroite collaboration avec le Groupe de recherches et d’études sur le livre au Québec (GRÉLQ) de l’Université de Sherbrooke, Anthony Glinoer poursuivra aussi le dialogue entamé de longue date entre les approches sociales de la littérature (sociologie, sociocritique, etc.) et l’histoire du livre et de l’édition. Il enrichira ce dialogue en faisant appel à d’autres perspectives de recherche.

Diverses initiatives seront prises dans le cadre de ces travaux : création de lieux de dialogue entre chercheurs et étudiants, réalisation de glossaires, d’anthologies, d’ouvrages de synthèse à destination d’un large public, en particulier grâce au site ressources-socius.info. Ces réalisations auront un impact considérable sur les professeurs, les chercheurs, les étudiants, les professionnels du livre et sur tous ceux et celles qui, tant au Canada qu’à l’étranger, s’interrogent sur le passé, le présent et l’avenir du fait littéraire.

Source : Chaires de recherche du Canada


Chaire de recherche

Chaire de recherche du Canada sur l’histoire de l’édition et la sociologie du littéraire

Les approches sociales du fait littéraire dans le monde francophone

Comment le texte d’un écrivain devient-il un livre et quelle place occupe ce livre dans le monde social? Voilà les questions centrales auxquelles répondra le professeur Anthony Glinoer, titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur l’histoire de l’édition et la sociologie du littéraire.

Étudiant les aires culturelles du Québec, de la France et de la Belgique francophone du 19e au 21e siècle, Anthony Glinoer mène plusieurs enquêtes sur les figures et les discours de l’éditeur, sur les groupes d’écrivains, sur la bohème ou encore sur la littérature prolétarienne. Les correspondances d’écrivains et d’éditeurs et les imaginaires de la vie littéraire dans la littérature lui servent de terrain de recherche privilégié.

En étroite collaboration avec le Groupe de recherches et d’études sur le livre au Québec de l’Université de Sherbrooke, le professeur Glinoer poursuit aussi le dialogue entre les approches sociales de la littérature ainsi que l’histoire du livre et de l’édition, en croisant d’autres perspectives de recherche. Les travaux entrepris favorisent le dialogue entre les perspectives critiques de même que les échanges internationaux en sociologie du littéraire et en histoire du livre et de l’édition. En témoigne le site Socius, où sont présents en accès libre des bibliographies, un lexique de concepts et des rééditions d’articles importants.

Consulter le site SOCIUS : ressources sur le littéraire et le social
Chaire de recherche du Canada

Titulaire : Anthony G

Source : Faculté des lettres et sciences humaines – Département des lettres et communications – Université de Sherbrooke


À LIRE AUSSI

Van Nuijs Laurence, « La sociologie de la littérature selon Escarpit. Structure, évolution et ambiguïtés d’un programme de recherche », Poétique, 2007/1 (n° 149), p. 107-127. DOI : 10.3917/poeti.149.0107. URL : https://www.cairn.info/revue-poetique-2007-1-page-107.htm

Aron, Paul et Viala, Alain. « Sociologie de la littérature ». Bulletin des bibliothèques de France (BBF), 2007, n° 3, p. 128-129. Disponible en ligne : http://bbf.enssib.fr/consulter/bbf-2007-03-0128-001. ISSN 1292-8399.

Hugues Hotier, « Robert Escarpit, de la littérature à la communication », Communication et organisation [En ligne], 6 | 1994, mis en ligne le 26 mars 2012, consulté le 02 janvier 2018. URL : http://journals.openedition.o/communicationorganisation/1750 ; DOI : 10.4000/communicationorganisation.1750

David Ledent, « Les enjeux d’une sociologie par la littérature », COnTEXTES [En ligne], Varia, mis en ligne le 19 avril 2013, consulté le 02 janvier 2018. URL : http://journals.openedition.org/contextes/5630

COnTEXTES. Revue de sociologie de la littérature

Président éditeur, Fondation littéraire Fleur de Lys

Tagged with: , , , , , , , , , , , , , ,
Publié dans Actualité au jour le jour, Documents et livres

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Les mots nouveaux des dictionnaires Le Robert 2022 (cliquez sur l’image)
DOSSIER
Follow Appui-livres on WordPress.com
Ce site web est sous licence Creative Commons – Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 2.5 Canada (CC BY-NC-ND 2.5 CA)
Article explicatif au sujet de notre maison d’édition
Dossier « Les 500 ans de la mort de Léonard de Vinci »
Dossier – Résultats du sondage « Les Québécois et leurs écrits »
Composition technique d’un article de presse
Les styles interpersonnels selon Larry Wilson
Se connecter
Magazine littéraire

Ce magazine littéraire est l’œuvre de la Fondation littéraire Fleur de Lys et s'inscrit dans une mission d'éducation populaire au sujet du monde du livre, et ce, tant auprès des auteurs que des lecteurs.

Vous pouvez nous écrire à l'adresse suivante :


contact@manuscritdepot.com

Archives
Recherche par catégorie
%d blogueueurs aiment cette page :