Être auteur, c’est aussi comprendre la conscience (de soi et de ses personnages)

code_de_la_conscience_02D’où viennent nos perceptions, nos sentiments, nos illusions et nos rêves ? Où s’arrête le traitement mécanique de l’information et où commence la prise de conscience ? L’esprit humain est-il suffisamment ingénieux pour comprendre sa propre existence ?

La prochaine étape sera-t-elle une machine consciente de ses propres limites ?

Depuis plus de vingt ans, Stanislas Dehaene analyse les mécanismes de la pensée humaine. Dans ce livre, il invite le lecteur dans son laboratoire où d’ingénieuses expériences visualisent l’inconscient et démontent les bases biologiques de la conscience. Grâce à l’imagerie cérébrale et même à des électrodes introduites dans la profondeur du cortex, nous commençons enfin à comprendre les algorithmes qui nous font penser.

Détecter la présence de la conscience, décoder à quoi pense un individu, un bébé ou même un animal, sortir les patients du coma, doter les machines d’un début de conscience… Le Code de la conscience ouvre d’extraordinaires perspectives pratiques et intellectuelles, en accordant une importance égale aux implications technologiques, philosophiques, personnelles et éthiques de la résolution du dernier des mystères.

Stanislas Dehaene est professeur au Collège de France, titulaire de la chaire de psychologie cognitive expérimentale et membre de l’Académie des sciences. Il a publié Les Neurones de la lecture et La Bosse des maths, qui ont rencontré un très grand succès.

Source : Éditions Odile Jacob

—-

Dans les médias

Entrevue de l’auteur à France Culture

Dehaene

listenCliquez ici pour écouter l’entrevue

—–

liberation.01La conscience (dé)-codée de Stanislas Dehaene

Même pas peur. Pas peur du secret de «l’âme». De «l’énigme de l’esprit». Voire de la «transcendance» nécessairement attachée à la conscience dont «l’essence» serait à jamais insaisissable. Stanislas Dehaene, assis bien droit dans son bureau, si neuf qu’il en est absolument vide, de Professeur au Collège de France – institution savante aux cours ouverts à tous créée par François 1er – n’a peur de rien. Et surtout pas d’affirmer que cette fameuse conscience n’est pas ce «mystère philosophique» devant lequel les scientifiques, surtout ceux qui se penchent sur la matière du cerveau, sont priés de se prosterner en avouant qu’il est trop profond pour… leur cervelle. (Cet article est paru dans Libération vendredi dernier).

Stanislas Dehaene en a si peu de crainte qu’il propose un livre titré Le Code de la conscience (1) et n’hésite pas à jouer le rôle du commissaire scientifique pour «C3RV34U- l’expo neuroludique» (2) de la Cité des Sciences à Paris où les dernières avancées des neurosciences sont décortiquées et présentées au public le plus large. Pourtant, avoue-t-il, «la conscience a longtemps eu mauvaise réputation dans nos labos». Lorsqu’il démarre sa thèse en psychologie cognitive, il découvre que ce terme est à bannir de tout article, et même des discussions de cafétéria, si l’on veut s’afficher sérieux.

Après trente ans de recherches au cours desquelles le cerveau est devenu «transparent» aux instruments inventés par les physiciens, il prétend réduire ce mystère philosophique à un «phénomène de laboratoire». Et qu’il peut discerner dans des signaux électriques et magnétiques de nos cerveaux qu’une information vient «d’accéder à votre conscience». Un résultat qui peut avoir des conséquences très pratiques, comme l’aide aux médecins en face de patients en coma, ou en «état végétatif», et dont on se demande s’ils sont encore «conscients».

Lire la suite

Président éditeur, Fondation littéraire Fleur de Lys

Tagged with: , , , , , , , , ,
Publié dans Uncategorized

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Article explicatif au sujet de notre maison d’édition

Entrez votre adresse de courriel pour suivre ce magazine littéraire et être notifié par courriel des nouvelles publications.

Joignez-vous à 1 109 autres abonnés

Dossier « Les 500 ans de la mort de Léonard de Vinci »
Dossier – Résultats du sondage « Les Québécois et leurs écrits »
TÉLÉCHARGEMENTS

Les documents PDF les plus populaires ci-dessous

Un petit détour – Vous êtes redirigés ici pour vous permettre de découvrir ce magazine en ligne avant de télécharger le document demandé. Tous nos documents à télécharger sont d’abord annoncés dans ce magazine. Abonnez-vous gratuitement (voir ci-dessous).

Composition technique d’un article de presse
Les styles interpersonnels selon Larry Wilson
Follow Le magazine en ligne de la Fondation littéraire Fleur de Lys on WordPress.com
Magazine littéraire

Ce magazine littéraire est l’œuvre de la Fondation littéraire Fleur de Lys et s'inscrit dans une mission d'éducation populaire au sujet du monde du livre, et ce, tant auprès des auteurs que des lecteurs.

Vous pouvez nous écrire à l'adresse suivante :


contact@manuscritdepot.com

Archives
%d blogueurs aiment ce contenu :