Les documents fantômes du web culturel québécois

mcc_strategie_numerique_02

Stratégie culturelle numérique du Québec

2. Les documents fantômes du web culturel québécois

Tous les rapports sur la culture québécoise et le web souligne l’importance de la diffusion et de la promotion du contenu d’ici sur le web. Face à la masse critique imposante des autres cultures nationales sur le web, le Québec fait piètre figure. Dans un premier temps, les experts québécois recommandent donc d’enrichir l’offre de contenu culturel numérique» et, dans un deuxième temps d’assurer la diffusion et l’accessibilité des contenus. Voici un extrait de la stratégie culturelle numérique (Pour occuper l’espace numérique – Stratégie culturelle numérique du Québec) qui annonce ces objectifs : mcc_strategie_numerique_01

Développement de la stratégie

Afin de guider les partenaires du réseau, trois orientations définissent la portée du déploiement culturel numérique attendu : enrichir l’offre, assurer l’accès, rendre l’environnement convivial. En découlent trois axes d’intervention indissociables qui traversent chacune des orientations et qui reflètent l’état d’avancement de la culture et des communications québécoises en matière de numérique : se mettre à niveau, s’élancer, se surpasser.

Orientations

Enrichir l’offre de contenus culturels numériques

La première orientation, « Enrichir l’offre de contenus culturels numériques », consiste à générer une masse critique de contenus existants, nouveaux et expérimentaux pour assurer une présence accrue sur tous les canaux.

Assurer la diffusion et l’accessibilité des contenus

La deuxième orientation, « Assurer la diffusion et l’accessibilité des contenus », mise sur les nouveaux outils numériques et les habitudes de consommation émergentes pour accroître la disponibilité, la facilité d’accès et la visibilité des contenus québécois.

Source : Stratégie culturelle numérique, Ministère de la Culture et des Communications du Québec, 29 septembre 2014, page 7.

Mais avant de se lancer dans la production massive de nouveau contenu culturel québécois sur le web, une question s’impose : quelle est la diffusion et la visibilité du contenu actuellement disponible. Avons-nous la connaissance requise dans le domaine du numérique et du web pour que le contenu actuel attire l’attention des moteurs de recherche et soit proposé au grand public? Malheureusement, la réponse à cette question est NON. Et voici quelques preuves. Une part importante du contenu culturel est produite sous le forme de fichiers PDF, entreposée sur des serveurs pour en permettre le téléchargement en ligne et annoncée sur différents sites web (avec les liens utiles à leurs téléchargements). Si la page web où est annoncé le document constitue un contenu web en soi, il en va de même du PDF lui-même, à condition qu’il soit produit correctement. Or, il semble que les grandes institutions québécoises dans le domaine du livre ne sachent pas comment produire un document PDF adéquatement pour être repéré sur le web.

Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ)

Bibliothèque et Archives nationales du Québec est l’une de nos institutions qui se sait pas (ou ne connaît) pas l’importance des données à inclure dans un fichier PDF. Par exemple, elle offre, sous la forme d’un fichier PDF, un extrait  du livre Dans un gant de fer annoncé sur son site web . extrait_7.1 Le seul signet présent dans ce document est «Introduction». Habituellement, nous devrons avoir aussi deux autres signets, l’un pour la première de couverture et l’autre pour le copyright. extrait_7.2 Lorsqu’on examine la Description dans les Propriétés du document, on ne trouve aucune inscription du Titre du document, de l’Auteur, de la Description, de l’Auteur de la description, des Mots-clés, de l’État du copyright et de l’URL d’information sur le copyright. Il s’agit-là d’informations essentielles aux moteurs de recherches pour référencer cet extrait. La BAnQ offre aussi un extrait du livre Angéline de Montbrun de l’auteur Laure Conan. Ici, toujours un seul signet. extrait_6.1 Cette fois, il y a un titre dans les propriétés du document. Malheureusement, il ne dira rien aux moteurs de recherche puisqu’il s’agit d’un numéro de fichier. extrait_6.2

Société de développement des entreprises culturelles (SODEC)

La Société de développement des entreprises culturelles ne semble pas en savoir plus que la Bibliothèque nationale du Québec. Il n’y a aucun signet dans le fichier PDF son rapport sur le numérique (Porte grande ouverte sur le numérique – Rapport sur la consultation – Option culture, virage numérique – octobre 2011). sodec_porte_ouverte_numeriq Ce document de 43 pages devrait compter un signet pour chaque texte listé dans la table des matières, ce qui permet aux lecteurs de naviguer aisément dans le document. Il y a un tire dans les Propriétés des documents : document_montagevcath_num.indd. Mais il n’aura aucune signification pour les moteurs de recherche. sodec_porte_ouverte_nume_02

Connaissez-vous Harold Gendron?

La Société de développement des entreprises culturelles publie aussi VigiSODEC, une veille sous la forme d’un fichier PDF, dont toutes éditions (55) sont disponibles à partie de son site web, ce qui implique qu’ils sont détectables par les moteurs de recherche. VigiSODEC_n55_01 La seule et unique donnée que les moteurs de recherche peuvent trouver dans les propriétés de ce document PDF de la Sodec est : Gendron, Harold. Le document n’est pas identifié à la société d’état. VigiSODEC_n55_02

Association nationale des éditeurs de livres (ANEL)

Du côté de l’Association nationale des éditeurs de livres, on ne fait pas mieux. Le document PDF de promotion du livre québécois auprès des libraires intitulé Collection, comprend de drôle de signets sous le nom «GoBack» et aucune donnée dans les propriétés du document. anel_collection_01 anel_collection_02

Union des écrivaines et des écrivains québécois (Uneq)

L’Union des écrivaines et des écrivains québécois rend disponible sur son site internet son bulletin d’information sous le titre L’Unique. À l’instar de veille de la Sodec, toutes les éditions de ce journal sont disponibles sur le site du syndicat sous la forme de fichiers PDF. Le fichier n’a aucun signet et le titre affiché dans les propriétés du fichier est «Layout 1», ce qui ne signifie rien pour les moteurs de recherche. uneq_unique_01 uneq_unique_02

Magazines littéraires québécois

Le magazine littéraire Lettres québécoises offre un extrait de ses numéros sous la forme d’un fichier PDF sans aucun signet et le titre donné dans les propriétés du document se limite à Printemps_2014. Or, il s’agit du numéro de l’Automne 2014. Une autre occasion manquée d’être repéré davantage par les moteurs de recherche. (Ce numéro parle du projet Appui-Livres dont je suis le promoteur. Merci à Lettres québécoises). extrait_3.1 extrait_3.2 Le magazine littéraire Lurelu offre également des extraits de ses différents numéros sous le forme de fichier PDF. Aucun signet et aucune donnée dans les propriétés du fichier qui pourrait attirer l’attention des moteurs de recherche. extrait_4.1 extrait_4.2

Une masse critique de documents fantômes de la culture québécoise

Tous ces documents relatifs à la culture québécoise et disponibles sur le web sous la forme de fichier PDF passent sous le radar des moteurs de recherche, L’absence de données dans les propriétés de ces document prive la culture québécoise d’une visibilité qui nous serait autrement très profitable. L’ajout de ces données est très simples et devrait s’inscrire dans la politique culturelle numérique du Québec. Apprenons à donner de la visibilité à ce que nous avons déjà avant de nous lancer la production de nouveaux contenus.

Standard sur l’accessibilité d’un document téléchargeable

Les institutions gouvernementales citées dans cet article se trouvent en porte-à-faux avec le «Standard sur l’accessibilité d’un document téléchargeable (PDF)» émis par le gouvernement du Québec : «Le standard SGQRI 008-02 énonce les règles permettant à tout document téléchargeable sur un site Web, public ou intranet ou extranet, d’être accessible afin de faciliter son utilisation par toute personne, handicapée ou non.» Source : Secrétariat du Conseil du trésor – Gouvernement du Québec

Voir aussi

1. Ces auteurs qui se cachent de leurs lecteurs

Président éditeur, Fondation littéraire Fleur de Lys

Tagged with: , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Publié dans Stratégie culturelle numérique du Québec
9 comments on “Les documents fantômes du web culturel québécois
  1. […] Stratégie culturelle numérique du Québec 2. Les documents fantômes du web culturel québécois Tous les rapports sur la culture québécoise et le web souligne l'importance de la diffusion et de la pro…  […]

  2. […] notre article «Les documents fantômes du web culturel québécois» pour comprendre l’enjeu des […]

  3. […] dans notre article «Les documents fantômes du web culturel québécois» publié le 6 octobre dernier (2014), nous avons démontré que bon nombre des fichiers offerts […]

  4. […] s’ajoute à la liste des documents fantômes du web culturel québécois (voir notre article : Les documents fantômes du web culturel québécois). Il s’agit de documents accessibles sur Internet, c’est-à-dire stocker sur un serveur, mais […]

  5. […] VigiSODEC en fait fait un document mal référencé sur le web ou, si vous préférez, un autre document fantôme du web culturel québécois. Alors que la SODEC encourage et soutient financièrement la production de biens et de services […]

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Article explicatif au sujet de notre maison d’édition

Entrez votre adresse de courriel pour suivre ce magazine littéraire et être notifié par courriel des nouvelles publications.

Joignez-vous à 1 109 autres abonnés

Dossier « Les 500 ans de la mort de Léonard de Vinci »
Dossier – Résultats du sondage « Les Québécois et leurs écrits »
TÉLÉCHARGEMENTS

Les documents PDF les plus populaires ci-dessous

Un petit détour – Vous êtes redirigés ici pour vous permettre de découvrir ce magazine en ligne avant de télécharger le document demandé. Tous nos documents à télécharger sont d’abord annoncés dans ce magazine. Abonnez-vous gratuitement (voir ci-dessous).

Composition technique d’un article de presse
Les styles interpersonnels selon Larry Wilson
Follow Le magazine en ligne de la Fondation littéraire Fleur de Lys on WordPress.com
Magazine littéraire

Ce magazine littéraire est l’œuvre de la Fondation littéraire Fleur de Lys et s'inscrit dans une mission d'éducation populaire au sujet du monde du livre, et ce, tant auprès des auteurs que des lecteurs.

Vous pouvez nous écrire à l'adresse suivante :


contact@manuscritdepot.com

Archives
%d blogueurs aiment ce contenu :