La ministre David confie un mandat de réflexion sur les librairies agréée

HeleneDavid

Mme Hélène David

Québec, le 20 juin 2014 – La ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française, Mme Hélène David, confie à son adjoint parlementaire et député de Sherbrooke, M. Luc Fortin, le mandat de mener une réflexion sur les moyens de consolider les librairies agréées.

« À la suite des consultations sur la réglementation du prix de vente des livres neufs qui ont eu lieu en août et en septembre 2013, la nécessité d’accompagner les librairies indépendantes pour assurer leur vitalité culturelle et commerciale a été mise en lumière. Le mandat que je confie à mon adjoint parlementaire a donc l’objectif d’assurer l’accessibilité au livre, en maintenant un réseau de librairies agréées fort partout au Québec et sur le Web », a mentionné la ministre David.

Le gouvernement souhaite agir rapidement et mettre en place des mesures efficaces, qui auront des effets non seulement sur les librairies agréées, mais aussi sur les lecteurs et l’ensemble des acteurs de la chaîne québécoise du livre qui comptent sur ces lieux essentiels de diffusion et de promotion. Plutôt que d’opter pour une solution partielle comme la fixation du prix des nouveautés, dont les effets sur les pratiques de consommation et sur le lectorat sont incertains et qui n’agit pas sur l’ensemble des facteurs de fragilisation des librairies, M. Fortin devra recommander des actions ciblées dont les résultats concrets pourront être rapidement appréciés.

« Je souhaite que les librairies agréées puissent assumer pleinement leur rôle culturel sur le territoire québécois et sur le Web. Il importe d’appuyer leur développement », a déclaré monsieur Fortin.

– 30 –

Source : Ministère de la culture et des communications du Québec

—-

Ce communiqué de presse est la réponse à la lettre du collectif Sauvons les livres qui réclame l’instauration d’un prix unique du livre que nous reproduisons ci-dessous.

—-

sauvons_les_livres_01Le mouvement « Sauvons les livres » interpelle la nouvelle ministre de la Culture sur l’urgence de réglementer le prix du livre

Montréal, 24 avril 2014 – Au lendemain de la Journée mondiale du livre et du droit d’auteur, le mouvement « Sauvons les livres » rappelle à la nouvelle ministre de la Culture et des Communications du Québec, Hélène David, qu’il est toujours bien vivant et qu’il a l’intention de tout mettre en œuvre pour obtenir le plus rapidement possible une réglementation du prix du livre. Le mouvement promet de multiplier ses interventions auprès du nouveau gouvernement libéral de Philippe Couillard.

Le prix réglementé sur les nouveautés durant les neuf premiers mois est la solution qui a fait l’objet d’un consensus historique dans le milieu du livre au Québec en 2013 au terme de plus de deux années de réflexion menée par des intervenants crédibles et qui possèdent une vaste expertise dans le domaine. Leur voix doit être entendue. La mesure aurait des effets structurants et procurerait de l’oxygène aux librairies dont elles ont un urgent besoin. Les libraires pourraient ainsi prendre le temps de revoir leur modèle d’affaires et de s’ajuster aux nouvelles exigences du marché.

« Sauvons les livres » prévient les partisans du laisser-faire et du laisser-aller que cette approche mène tout droit à la catastrophe avec son cortège de fermetures de librairies (7 depuis le début de l’année) et de pertes d’emplois sans parler de l’appauvrissement de l’offre littéraire. Ne pas intervenir pour empêcher les guerres de prix aura des conséquences désastreuses et pourrait créer une situation de quasi-monopole comme c’est le cas dans plusieurs pays qui n’ont pas adopté de réglementation.

Et surtout, l’absence de cadre réglementaire permettrait au géant du commerce électronique, Amazon, de prendre toute la place alors qu’il ne crée aucun emploi au Québec, ne paie aucun impôt et n’a que faire de la défense de la langue et de la culture françaises en Amérique et du rayonnement de la littérature québécoise. Les écrivains québécois doivent pouvoir compter sur un large réseau de librairies présent dans toutes les régions pour diffuser leurs œuvres et espérer vivre de leur travail de création.

Le 2 décembre dernier, l’ancien ministre de la Culture, Maka Kotto, a annoncé son intention de déposer un projet de loi pour mettre en place une réglementation du prix du livre. C’est un minimum vital. Le gouvernement de Philippe Couillard doit en prendre acte et suivre la voie tracée par le précédent gouvernement.

Le mouvement « Sauvons les livres » est un regroupement de libraires, d’éditeurs, d’écrivains et de distributeurs qui mène depuis plusieurs mois des actions pour protéger le livre et défendre la bibliodiversité.

-30-

SOURCE : Mouvement « Sauvons les livres »

* * *

le_devoir_001

Québec rejette clairement toute réglementation sur le prix du livre

26 juin 2014 22h24 |Frédérique Doyon | Livres

La ministre de la Culture et des Communications a clairement balayé du revers de la main le projet de réglementer le prix des livres. Lors de l’étude des crédits accordés à son ministère, Hélène David a également émis la possibilité de réviser la Loi sur le développement des entreprises québécoises dans le domaine du livre (dite la loi du livre), si nécessaire.

« Nous ne pensons pas que le prix unique règle la question entière des librairies agréées. Car il y a un compétiteur encore plus terrible [que les grandes surfaces] : les achats sur le Web à partir de grande plateformes internationales », a déclaré la ministre, jeudi.

Lire la suite

* * *

logo-nav-radio-canada

Québec jette aux oubliettes l’idée du prix unique du livre

Mise à jour le vendredi 20 juin 2014 à 18 h 00 HAE

Radio-Canada avec La Presse Canadienne

Le gouvernement de Philippe Couillard ne réglementera pas le prix des livres, contrairement à ce que souhaitait l’ancien gouvernement de Pauline Marois. Les libéraux mèneront plutôt une réflexion sur les moyens de consolider les librairies indépendantes.

La ministre de la Culture et des Communications, Hélène David, a indiqué par voie de communiqué qu’un mandat de réflexion était donné à son adjoint parlementaire et député de Sherbrooke, Luc Fortin.

« Plutôt que d’opter pour une solution partielle comme la fixation du prix des nouveautés, dont les effets sur les pratiques de consommation et sur le lectorat sont incertains et qui n’agit pas sur l’ensemble des facteurs de fragilisation des librairies, le député Fortin devra recommander des actions ciblées dont les résultats concrets pourront être rapidement appréciés », peut-on lire.

Lire la suite

* * *

176_Laction

Prix unique, sauvez-vous Mme Hélène David

Lettre ouverte

Le gouvernement Couillard, décision présentée par la ministre Hélène David, a décidé de ne pas instaurer la loi sur le prix unique du livre proposé par l’ancien ministre de la Culture Maka Koto suite à une consultation du milieu du livre, cela incluant Auteurs, Éditeurs, Distributeurs et Libraires. Cette mesure stipule qu’il ne sera plus permis d’offrir des rabais de plus de 10 % dans les 9 premiers mois d’existence d’un livre.

Cette mesure a comme objectif de protéger les librairies indépendantes ou plus spécialisées qui offrent un large éventail de titres, permettant à une foule de tentatives artistiques d’exister, aux auteurs de tenter de sauver l’humanité grâce à leurs textes, aux éditeurs de faire exister ces textes et de les soigner le plus possible, de leur offrir le format du Livre pour être partagés avec sérieux au reste de l’humanité, aux libraires de présenter des livres dans lesquels ils croient, dans lesquelles ils ont su voir un potentiel non pas de rentabilité comme il est si facile de le penser, mais plutôt un potentiel d’humanisation, le potentiel de nous sauver dans cette mer dans laquelle nous vivons, aussi pleine de déchets et de plastiques soit-elle.

Lire la suite

* * *

dossier_prix_unique_du_livr

Voir notre dossier Prix unique du livre

—–

 

Président éditeur, Fondation littéraire Fleur de Lys

Tagged with: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Publié dans Dossier : Prix unique du livre (Consultation-Votre opinion)
2 comments on “La ministre David confie un mandat de réflexion sur les librairies agréée
  1. […] Québec, le 20 juin 2014 – La ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française, Mme Hélène David, confie à son adjoint …  […]

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Ce site web est sous licence Creative Commons – Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 2.5 Canada (CC BY-NC-ND 2.5 CA)
Article explicatif au sujet de notre maison d’édition

Entrez votre adresse de courriel pour suivre ce magazine littéraire et être notifié par courriel des nouvelles publications.

Joignez-vous à 1 224 autres abonnés

Dossier « Les 500 ans de la mort de Léonard de Vinci »
Dossier – Résultats du sondage « Les Québécois et leurs écrits »
TÉLÉCHARGEMENTS

Les documents PDF les plus populaires ci-dessous

Un petit détour – Vous êtes redirigés ici pour vous permettre de découvrir ce magazine en ligne avant de télécharger le document demandé. Tous nos documents à télécharger sont d’abord annoncés dans ce magazine. Abonnez-vous gratuitement (voir ci-dessous).

Composition technique d’un article de presse
Les styles interpersonnels selon Larry Wilson
Follow Appui-livres on WordPress.com
Magazine littéraire

Ce magazine littéraire est l’œuvre de la Fondation littéraire Fleur de Lys et s'inscrit dans une mission d'éducation populaire au sujet du monde du livre, et ce, tant auprès des auteurs que des lecteurs.

Vous pouvez nous écrire à l'adresse suivante :


contact@manuscritdepot.com

Archives
Recherche par catégorie
%d blogueueurs aiment cette page :