Des librairies ferment ? et alors ? PIERRE ASSOULINE

la_republique_des_lettres_pierre_assouline_01

Des librairies ferment ? et alors ?

Le 15 décembre 2013

La France, combien de librairies ? De librairies, pas de divisions, pour une fois. Longtemps, ce pays s’est enorgueilli de posséder l’un des plus forts taux de librairies par habitant. Il y a une dizaine d’années, on en comptait plus d’une dizaine pour la seule ville de Grenoble – mais très peu en Corse et encore moins en Ariège. N’empêche que cette manière de record, surtout vu de Grande-Bretagne ou des Etats-Unis, paraissait être la moindre des choses pour une vielle nation qui se targue d’avoir été, sinon d’être encore, littéraire. La raison en était pourtant technique : la loi Lang/Lindon sur le prix unique du livre (c’est l’ancien ministre de la Culture qui m’a lui-même suggéré de l’appeler ainsi, lors d’un débat, afin de rendre justice à l’activisme de l’éditeur dans ce projet).

En 2014, la France comptera donc quelque 80 librairies de moins. D’un coup ! On pourra toujours se consoler au lendemain des fêtes en répétant, comme chaque année, que le livre est le cadeau le plus offert (des études pleines de chiffres et de courbes l’attestent), même si l’on sait que le noyau de gros lecteurs ne cesse de se rétrécir et que les gens lisent de moins en moins, surtout les jeunes, rien n’y fait. Ce trou dans le tissu des librairies françaises sera impossible à repriser. D’un côté, la faillite de Virgin par la faute de propriétaires plus soucieux d’investissements financiers que de vente des livres. Résultat : 26 points de vente de moins. De l’autre le dépôt de bilan de la chaîne Chapitre par la faute de propriétaires incompétents. Résultat : 52 magasins en moins. Ou un peu moins si certains sont effectivement repris par des libraires indépendants (tel Chapitre-Privat à Toulouse repris par la Maison du livre à Rodez). Dans un cas comme dans l’autre, des erreurs stratégiques reposant sur des modèles économiques inadaptés. Sans oublier, comme le rappelle Christine Ferrand dans son éditorial de LivresHebdo, la fermeture de Mona lisait, chaîne de magasins de livres neufs à prix réduit. Et la perspective pour la Fnac, toujours à vendre, de devenir un Darty-bis en glissant tout doucement vers l’électroménager et en réorientant son modèle par les franchises.

Lire la suite

—–

Président éditeur, Fondation littéraire Fleur de Lys

Tagged with: , , , , , ,
Publié dans Actualité au jour le jour

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Ce site web est sous licence Creative Commons – Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 2.5 Canada (CC BY-NC-ND 2.5 CA)
Article explicatif au sujet de notre maison d’édition

Entrez votre adresse de courriel pour suivre ce magazine littéraire et être notifié par courriel des nouvelles publications.

Joignez-vous à 1 228 autres abonnés

Dossier « Les 500 ans de la mort de Léonard de Vinci »
Dossier – Résultats du sondage « Les Québécois et leurs écrits »
TÉLÉCHARGEMENTS

Les documents PDF les plus populaires ci-dessous

Un petit détour – Vous êtes redirigés ici pour vous permettre de découvrir ce magazine en ligne avant de télécharger le document demandé. Tous nos documents à télécharger sont d’abord annoncés dans ce magazine. Abonnez-vous gratuitement (voir ci-dessous).

Composition technique d’un article de presse
Les styles interpersonnels selon Larry Wilson
Follow Appui-livres on WordPress.com
Magazine littéraire

Ce magazine littéraire est l’œuvre de la Fondation littéraire Fleur de Lys et s'inscrit dans une mission d'éducation populaire au sujet du monde du livre, et ce, tant auprès des auteurs que des lecteurs.

Vous pouvez nous écrire à l'adresse suivante :


contact@manuscritdepot.com

Archives
Recherche par catégorie
Se connecter
%d blogueueurs aiment cette page :