L’autoédition fait son entrée à la Foire du livre de Francfort, le plus grand événement mondial littéraire

Frankfurter Buchmesse 2013, Frankfurt book fair 2013

Discussion dans le nouvel espace AUTOÉDITION de la Foire du livre du Francfort.
Photographe : Alexander Heimann. Copyright : Frankfurter Buchmesse.

Le plus grand événement littéraire mondial, la foire du livre de Francfort, a ouvert ses portes à l’autoédition confirmant ainsi l’importance à accorder à ce type d’édition dont la popularité monte en flèche avec les nouvelles technologies numériques, notamment l’internet et l’impression à la demande.

Selon Mark Coker, fondateur de Smashwords, une importante société américaine de diffusion d’éditeurs et auteurs indépendants, «l’autoédition était considérée comme une solution de dernier recours pour les écrivains. Aujourd’hui, c’est une option de premier ordre. La stigmatisation de l’autoédition est en train de fondre de même que la stigmatisation de l’édition traditionnelle augmente». Source

L’entrée de l’autoédition à la Foire du livre de Francfort confirme la vision de Mark Coker à l’effet que «(…) la stigmatisation de l’autoédition est en train de fondre (…)». Le préjugé défavorable envers l’autoédition disparaît chez les lecteurs et seul le monde de l’édition traditionnelle l’entretient encore.

smashwords_01

Smashwords a dépassé le cap de 150,000 ebooks en septembre 2013

Mark Coker ajoute : «Auteur Indépendant, ce n’est pas un nom. C’est une attitude. Un état d’esprit. Il s’agit de croire en soi. C’est un mouvement. C’est un mouvement qui croit que tout écrivain a le droit de publier. C’est un mouvement qui comprend que chaque écrivain – indépendamment du potentiel commercial – a quelque chose à partager avec le monde entier.» Source

france_culture_pixel_02

L’entrée de l’autoédition à la Foire du livre de Francfort a attiré l’attention de France culture qui a consacré une édition de l’émission PIXEL au sujet le 4 novembre dernier (2013). Intitulé «Demain, 65 millions d’écrivains ?» (allusion directe à la population de la France pour demander si tous seront demain écrivains), le dossier était présenté en ces mots :

Il ornera immodestement votre cheminée ou garnira la bibliothèque de vos grands-parents : « votre » livre. Books on Demand, Amazon, Smashword… Les plateformes d’auto-édition se multiplient et permettent de contourner les maisons d’édition traditionnelles, jugées trop frileuses. Démocratisation du monde littéraire ou nivellement par le bas ? Source

NOTE : À lire au sujet du nivellement par le bas, l’excellent texte «Le darwinisme de l’économie numérique : l’exemple des plates-formes de diffusion de livres autoédités» publié dans LE MONDE et signé par Stéphanie Vecchione (responsable éditoriale de http://www.monBestSeller.com) et Julien Mendoza (pôle Economie d’Eurocité).

On peut écouter l’émission de radio sur le site de France Culture : cliquez ici. L’une des entrevues se réfère à la place de l’autoédition à la Foire du livre de Francfort :

« Ne dîtes pas à ma mère que je suis auto-édité, elle me croit écrivain ». La plaisanterie aurait touché juste il y a encore deux ans, elle ne correspond plus à la réalité. Parmi les 100 romans les plus achetés aux Etats-Unis, on compte une vingtaine d’auto-édités, dont le (trop ?) fameux 50 shades of grey. A la Foire du livre de Francfort, le plus grand événement mondial littéraire, l’auto-édition a eu droit, pour la première fois cette année, à un vaste stand. Le phénomène a même été l’un des trois sujets officiels du cycle de conférences. Source

Cependant, il semble que le Salon du livre de Montréal a refusé un atelier au sujet de l’autoédition dans son programme selon le blogueur Mario Asselin:

D’ailleurs, j’ai été stupéfait d’apprendre que le Salon du livre de Montréal avait refusé la présentation d’un magnifique atelier sur l’auto-édition, dans le cadre d’une activité à sa programmation. Ayant fait, semble-t-il, le choix d’être plus politique, la direction aurait invoqué l’argument de «plutôt mettre l’accent sur les maillons de la chaîne du livre», sous-entendu traditionnelle, selon mes sources. Rendez-vous manqué avec l’innovation pour les visiteurs au Salon et les professionnels du livre… Source

Le choix politique du Salon du livre de Montréal, c’est celui en faveur du Prix unique du livre, une réglementation demandée par l’industrie de l’édition traditionnelle.

Le Salon du livre de Montréal se laisse toujours tirer l’oreille quand vient le temps d’informer ses visiteurs au sujet du nouveau monde du livre, même quand l’initiative vient de l’industrie traditionnelle du livre (à lire).

Il n’en demeure pas moins que l’autoédition attire un nombre toujours plus grand d’auteurs québécois dont plusieurs ne se donnent même plus la peine de soumettre leurs manuscrits à des maisons d’édition traditionnelles.

Président éditeur, Fondation littéraire Fleur de Lys

Tagged with: , , , , , , , , ,
Publié dans Actualité au jour le jour, Votre éditeur prend position
2 comments on “L’autoédition fait son entrée à la Foire du livre de Francfort, le plus grand événement mondial littéraire
  1. […] est en train de fondre de même que la stigmatisation de l’édition traditionnelle augmente » (voir ici) Option de premier ordre, certainement, d’autant plus qu’elle jouit maintenant d’un […]

  2. […] Pour la deuxième année, la plus importante foire du livre dans le monde consacre un espace à l’autoédition. En effet, la Foire du livre de Francfort propose aux auteurs autoédités de s’inscrire à l’événement et de tenir des kiosques dans un espace dédiée à l’autoédition pour présenter leurs œuvres aux visiteurs. […]

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Les mots nouveaux des dictionnaires Le Robert 2022 (cliquez sur l’image)
Ce site web est sous licence Creative Commons – Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 2.5 Canada (CC BY-NC-ND 2.5 CA)
Article explicatif au sujet de notre maison d’édition

Entrez votre adresse de courriel pour suivre ce magazine littéraire et être notifié par courriel des nouvelles publications.

Joignez-vous à 1 280 autres abonnés

TÉLÉCHARGEMENTS

Les documents PDF les plus populaires ci-dessous

Un petit détour – Vous êtes redirigés ici pour vous permettre de découvrir ce magazine en ligne avant de télécharger le document demandé. Tous nos documents à télécharger sont d’abord annoncés dans ce magazine. Abonnez-vous gratuitement (voir ci-dessous).

Dossier « Les 500 ans de la mort de Léonard de Vinci »
Dossier – Résultats du sondage « Les Québécois et leurs écrits »
Composition technique d’un article de presse
Les styles interpersonnels selon Larry Wilson
Follow Appui-livres on WordPress.com
Magazine littéraire

Ce magazine littéraire est l’œuvre de la Fondation littéraire Fleur de Lys et s'inscrit dans une mission d'éducation populaire au sujet du monde du livre, et ce, tant auprès des auteurs que des lecteurs.

Vous pouvez nous écrire à l'adresse suivante :


contact@manuscritdepot.com

Archives
Recherche par catégorie
Se connecter
%d blogueueurs aiment cette page :