Prix unique du livre : la dérive du Mouvement Sauvons les livres

DOSSIER PRIX UNIQUE DU LIVRE

sauvonsurge(1)

Logotype du Mouvement Sauvons les livres
initié par l’Association des libraires du Québec

La Nouvelle

Des écrivains et des illustrateurs pressent à leur tour le gouvernement du Québec de passer à l’action

Le Communiqué de presse

Mouvement « Sauvons les livres »
Des écrivains et des illustrateurs pressent à leur tour
le gouvernement du Québec de passer à l’action

Montréal, 12 novembre 2013 – Une dizaine d’écrivains et d’illustrateurs québécois engagés et solidaires du mouvement « Sauvons les livres » ont posé aujourd’hui à Montréal un geste d’éclat pour sensibiliser le public aux menaces qui pèsent sur le secteur du livre, en l’absence d’une réglementation sur le prix des nouveautés.

Devant l’édifice de la Grande Bibliothèque, fréquentée chaque année par des centaines de milliers de lecteurs,dix écrivains et illustrateurs, se tenant côte à côte, ont procédé à la lecture d’un texte revendicateur,laissant les mots s’envoler et les phrases se disloquer pour faire place à un lourd silence.À leurs pieds, des livres gisent sous un linceul, le symbole d’une littérature qui pourrait s’effacer et risquer de disparaître. Ont pris part à l’événement, Tristan Malavoy-Racine, Christiane Duchesne, Véronique Marcotte, Alain Deneault, Nicolas Chalifour, Martine Audet, Yves Dumont, Élisabeth Eudes-Pascal, Jacques Goldstyn et Martin Thibault, l’actuel poète de la cité.

« Tout ce qui encourage la bibliodiversité, c’est-à-dire la possibilité de trouver sur le marché non seulement des titres qui représentent des ventes immédiates importantes, mais aussi toute une déclinaison de pépites de sens et de connaissance, doit être soutenu » a déclaré Tristan Malavoy-Racine. « Je joins ma voix à celles de très nombreux acteurs du milieu du livre qui réclament une réglementation sur le prix des nouveautés. L’heure est venue de nous faire entendre. »

Les auteurs ont voulu exprimer l’urgence d’une intervention du gouvernement du Québec pour mettre un terme à la série noire de fermetures qui frappe de plein fouet les librairies indépendantes. C’est sur ce réseau qu’écrivains et illustrateurs comptent pour assurer la diffusion du livre et l’accès à une offre littéraire diversifiée.

Cette action s’inscrit dans la foulée du die-in des éditeurs et de la journée de deuil observée au début du mois par une soixantaine de librairies indépendantes à travers le Québec. La mesure réclamée est simple : limiter à 10% les rabais consentis sur les nouveaux titres, une limite qui cesserait de s’appliquer neuf mois après leur parution.C’est donc à un prix plancher au cours des neuf premiers mois de vie d’une œuvre littéraire que les auteurs appellent de tous leurs vœux. Au-delà de cette période, c’est le statu quo.

Il s’agit du troisième coup d’éclat du mouvement « Sauvons les livres » qui n’entend pas baisser les bras tant que le gouvernement du Québec n’aura pas donné suite au large consensus en faveur d’une telle réglementation qui s’est dégagé en commission parlementaire l’été dernier. La balle est dans le camp du gouvernement Marois. C’est à lui de saisir l’occasion de défendre concrètement l’identité culturelle québécoise qui est au cœur de son projet de société, en protégeant le livre et en assurant le rayonnement de la littérature d’ici.

– 30-

SOURCE :

Louiselle Lévesque
Chargée de communications
Union des écrivaines et des écrivains québécois
l.levesque@uneq.qc.ca
514.849.8540 poste 227cell. 514.231.1517

PDF du communiqué de presse

Source du communiqué de presse

La dérive

Le Mouvement Sauvons les livres dérive en soutenant qu’une littérature «pourrait s’effacer et risquer de disparaître» en l’absence d’une réglementation du prix de vente du livre – prix unique du livre (l’italique est de nous):

Devant l’édifice de la Grande Bibliothèque, fréquentée chaque année par des centaines de milliers de lecteurs, dix écrivains et illustrateurs, se tenant côte à côte, ont procédé à la lecture d’un texte revendicateur, laissant les mots s’envoler et les phrases se disloquer pour faire place à un lourd silence. À leurs pieds, des livres gisent sous un linceul, le symbole d’une littérature qui pourrait s’effacer et risquer de disparaître. Source

Le Mouvement Sauvons les livres associe la réglementation du prix de vente des livres – prix unique du livre – aux fermetures des librairies :

Les auteurs ont voulu exprimer l’urgence d’une intervention du gouvernement du Québec pour mettre un terme à la série noire de fermetures qui frappe de plein fouet les librairies indépendantes. C’est sur ce réseau qu’écrivains et illustrateurs comptent pour assurer la diffusion du livre et l’accès à une offre littéraire diversifiée. Source

Or, nous ne disposons d’aucune preuve formelle que la vente de livres au rabais dans les magasins à grande surface est responsable des fermetures des librairies indépendantes au cours des dernières années. En fait, nous avons démontré que bon nombre de ces fermetures étaient le fait de départs à la retraite de libraires qui m’ont pas assuré la reprise de leur commerce par une relève. Mais le Mouvement Sauvons les livres continue de laisser croire que les nombreuses fermetures des librairies indépendantes sont plutôt dues à la vente au rabais des meilleurs vendeurs dans les magasins à grande surface.

Selon le Mouvement Sauvons les livres, les libraires indépendants ne peuvent accorder à leur clientèle le même rabais que les magasins à grande surface, ce qui les privent des revenus des meilleurs vendeurs, comme si les gens se rendaient automatiquement dans les magasins à grande surface pour profiter des rabais sur les «best sellers».

Il n’a pas été démontré formellement que la clientèle des magasins à grande surface était la même que celle des librairies indépendantes. On dispose uniquement de quelques témoignages mais d’aucune étude sérieuse. Le Mouvement Sauvons les livres généralise ces témoignages et ainsi désinforme la population et les politiciens.

____________________________________

Notre DOSSIER PRIX UNIQUE DU LIVRE

Président éditeur, Fondation littéraire Fleur de Lys

Tagged with: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Publié dans Dossier : Prix unique du livre (Consultation-Votre opinion)
One comment on “Prix unique du livre : la dérive du Mouvement Sauvons les livres
  1. […] 14 NOVEMBRE 2013 : Prix unique du livre : la dérive du Mouvement Sauvons les livres, Fondation littéraire Fleur de Ly… […]

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Ce site web est sous licence Creative Commons – Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 2.5 Canada (CC BY-NC-ND 2.5 CA)
Article explicatif au sujet de notre maison d’édition

Entrez votre adresse de courriel pour suivre ce magazine littéraire et être notifié par courriel des nouvelles publications.

Joignez-vous à 1 224 autres abonnés

Dossier « Les 500 ans de la mort de Léonard de Vinci »
Dossier – Résultats du sondage « Les Québécois et leurs écrits »
TÉLÉCHARGEMENTS

Les documents PDF les plus populaires ci-dessous

Un petit détour – Vous êtes redirigés ici pour vous permettre de découvrir ce magazine en ligne avant de télécharger le document demandé. Tous nos documents à télécharger sont d’abord annoncés dans ce magazine. Abonnez-vous gratuitement (voir ci-dessous).

Composition technique d’un article de presse
Les styles interpersonnels selon Larry Wilson
Follow Appui-livres on WordPress.com
Magazine littéraire

Ce magazine littéraire est l’œuvre de la Fondation littéraire Fleur de Lys et s'inscrit dans une mission d'éducation populaire au sujet du monde du livre, et ce, tant auprès des auteurs que des lecteurs.

Vous pouvez nous écrire à l'adresse suivante :


contact@manuscritdepot.com

Archives
Recherche par catégorie
%d blogueueurs aiment cette page :